30 jours à Disneyland — Jour 7

affluence disneylandRachelle et moi avons passé notre premier week-end à Disneyland, et cela m’a rappelé pourquoi je ne vais jamais à Disneyland le week-end, tellement il y a vraiment d’affluence le samedi et le dimanche. La combinaison du bruit et de la foule est parfois oppressante. C’était un défi d’endurance, mais nous nous en sommes bien sortis.

J’avais de la peine pour tous ceux qui visitaient Disneyland pour la première fois ce week-end-là parce que je ne pense pas qu’ils en aient eu pour leur argent. Les temps d’attente pour les manèges populaires étaient souvent de plus d’une heure. À un moment donné, il fallait attendre 120 minutes pour pouvoir essayer le manège du manoir hanté.

À cette période de l’année, ce manège présente un thème inspiré de L’Étrange Noël de monsieur Jack, et beaucoup de gens aiment cette franchise. Nous sommes toutefois très doués pour utiliser le système Fastpass de sorte que pour nous le temps d’attente est généralement inférieur à 10 minutes, même pour les manèges les plus populaires.

Heureusement qu’ à Disneyland, le jour même d’Halloween le parc est généralement moins fréquenté, et je m’attends à ce que cette fois-ci l’affluence soit encore moindre. Le parc est généralement très agréable les jours de travail comme mardi, mercredi et jeudi, car l’ambiance y est plus détendue. Plus il y a de monde, plus l’ambiance au parc est stressante. En règle générale, on peut prédire à quel point le parc sera rempli de monde en fonction des heures d’ouverture.

S’il est ouvert jusqu’à minuit, il accueille de nombreuses foules, et les heures d’ouverture prolongées n’aident pas nécessairement beaucoup. Vous profiterez mieux de votre expérience un jour où le parc est ouvert pendant 10 heures plutôt que pendant 16 heures.En fait les journées de 10 heures sont beaucoup moins fréquentées.

J’ai remarqué que en fonction de l’affluence, Disneyland augmente ou réduit la capacité de certains manèges . Par exemple, si un manège a deux côtés pour l’embarquement, les agents du parc peuvent faire fonctionner un seul côté quand il n’y a pas beaucoup de monde. Les deux côtés sont actifs quand l’affluence est grande. Ce serait bien s’ils utilisaient toujours leurs manèges au maximum de leur capacité. Je peux comprendre parfaitement pourquoi ils réduisent le trafic, car cela leur permet d’économiser de l’argent.

Cependant, cela fait que certains manèges vont à la moitié de leur vitesse par rapport à la vitesse à laquelle ils pourraient se déplacer en temps normal.

Système Fastpass

Avec un Fastpass, vous pouvez obtenir un ticket (gratuit) pour éviter la plus grande partie de la file d’attente. Pour accéder à un manège,vous devez revenir un peu plus tard, ce qui peut varier de 35 minutes à plusieurs heures. Vous avez ainsi une période d’une heure pour profiter du manège. Par conséquent, si vous prenez un Fastpass pour un manège à 10 h, vous pourriez obtenir un bout de papier qui vous dit de revenir entre 10 h 35 et 11 h 35 pour monter ledit manège.

Ensuite, vous passerez par une file d’attente beaucoup plus courte à votre retour. Cela ajoute un peu plus de marche à votre visite. Ceci est encore très intéressant si vous êtes nouveau à Disneyland  vue l’affluence. Vous pouvez réduire considérablement le temps que vous passez à faire la queue de cette façon. De plus, vous pouvez toujours essayer d’autres manèges en attendant que votre période Fastpass s’ouvre.

Vous ne pouvez pas prendre un nouveau Fastpass avant que l’heure d’utilisation de votre dernier Fastpass soit arrivée ou qu’au moins deux heures se soient écoulées (l’intervalle le plus court étant pris en compte). Vous pouvez cependant avoir plus d’un Fastpass à la fois. J’en ai pris jusqu’à quatre une fois.

Si vous n’utilisez pas un Fastpass dans la période d’une heure qui lui est réservée, il expire tout simplement et devient sans valeur.

Les manèges les plus populaires comme Cars et Space Mountain sont souvent à court de Fastpass très tôt dans la journée lorsque le parc est rempli. Il y a donc beaucoup de gens qui courent pour obtenir ces Fastpass en avance.

Pour compliquer les choses, le manège Astro Blasters offre un Fastpass, mais il dépend d’un système indépendant, ce qui vous permet d’obtenir un Fastpass pour ce manège sans vous empêcher d’obtenir d’autres Fastpass.

Certains Fastpass vous enverront directement au début de la file d’attente. Ils le font de sorte que votre temps d’attente  pratiquement nul, même si la file d’attente est très longue. Le manège inspiré de Roger Rabbit est comme cela. Pour d’autres manèges comme Indiana Jones, Space Mountain et Star Tours, un Fastpass vous permettra d’éviter la majeure partie de la file d’attente. Toute fois vous devrez quand même passer les 10 dernières minutes de la ligne régulière avec tous les autres.

De plus, d’autres manèges comme Thunder Mountain et California Screamin‘ se situent entre ces manèges. Par conséquent, vous n’attendrez que quelques minutes dans ces files d’attente si vous avez un Fastpass.

Ce système est suffisamment compliqué pour que la plupart des nouveaux visiteurs ne sachent pas comment l’utiliser de façon optimale. Personne ne vous apprend à utiliser le système ; vous devez donc le découvrir au fur et à mesure ou faire des recherches en ligne pour en savoir plus. Les nouveaux visiteurs peuvent acheter des Fastpass de temps en temps. S’ils pouvaient savoir vraiment comment le système fonctionne, ils les utiliseraient probablement 2 à 3 fois plus souvent. Cependant, les visiteurs réguliers, comme les titulaires d’un abonnement annuel, finiront par apprendre à maitriser le système s’ils font un certain effort.

La conséquence immédiate, c’est que les nouveaux visiteurs finiront par passer beaucoup plus de temps à faire la queue, tandis que les visiteurs expérimentés pourront profiter de leur connaissance supérieure du système Fastpass pour éviter au moins quelques heures d’attente par jour.

Rachelle et moi sommes des professionnels dans l’utilisation des Fastpass. Souvent nous avons 3 à 4 Fastpass sur nous à certains moments. Nous connaissons tous les endroits où nous pouvons nous procurer les Fastpass. Sur ce plan je suis assez bon pour prédire quels Fastpass auront des temps d’attente de 35 à 40minutes et ceux pour lesquels il faudra attendre 2 heures. Nous profitons souvent d’autres manèges pendant que le compte à rebours est en cours pour nos autres Fastpass. Au début, vous devez faire un peu de calcul mental pour vous retrouver. Cependant au bout d’un certain temps, cela devient une seconde nature. Une astuce simple est de toujours prendre un nouveau Fastpass avant d’utiliser le précédent.

disneyland affluence

Il est possible de faire des recherches en ligne sur l’ensemble du système de façon théorique avant de visiter Disneyland pour la première fois , l’affluence serait facile à gérer pour vous. Cependant, vous ne saurez toujours pas l’emplacement de tous les distributeurs de Fastpass. En fait les itinéraires les plus efficaces entre eux, et d’autres nuances du système viennent qu’avec l’expérience.

Attaque de bulles

Disneyland a récemment commencé à vendre des pistolets à bulles à piles ; des gadgets qui sont devenus très populaires auprès des enfants. On ne peut pas passer une journée sans avoir à marcher à travers des nuages de bulles. Souvent, les enfants appuient sur les gâchettes et arrosent les gens avec des bulles, y compris lorsque ces derniers font la queue pour profiter des manèges.

Les enfants du parc semblent vraiment apprécier ces pistolets à bulles, mais j’ai entendu d’autres personnes s’en plaindre. Cela peut en effet vous agacer un peu lorsque vous êtes coincé dans un endroit plein de monde et que des enfants tirent sans arrêt des jets de bulles de savon qui volent dans votre visage.

Je comprends pourquoi Disney vend ces gadgets étant donné qu’ils rapportent beaucoup d’argent. Lorsqu’un enfant voit d’autres enfants tirer des bulles en l’air, on entend : « Maman… Je veux aussi un pistolet à bulles ! » Quelques minutes plus tard, le parent débourse 20 dollars…

Je suis tenté d’acheter deux ou trois de ces pistolets à bulles moi-même. Just par envie d’arroser les familles dont les enfants me tirent des bulles dans le visage. Si Rachelle et moi avions deux pistolets à bulles chacun, nous pourrions vraiment nous venger.

Créer la réalité

Après une semaine passé à Disneyland, je suis impressionné par l’énorme machine commerciale que Disney est devenue. Cet empire a commencé avec un type qui dessinait des dessins animés. Je me souviens des premières vidéos de Walt debout dans un champ vide, montrant et décrivant sa vision de la zone qui allait devenir la rue principale de Disneyland. Il a connu la faillite à plusieurs reprises, mais il a réussi à créer sa propre réalité.

Aujourd’hui, je peux encore voir et apprécier cette vision. Le parc est rempli d’enfants de tous âges qui s’amusent.

Je remarque aussi d’autres choses. Je vais à Disneyland depuis les années 1970, et je vois comment le parc a évolué en affluence et sur le plan de la commercialisation. Disney fait un bien meilleur travail aujourd’hui en reliant ses propriétés afin de générer une plus grande vitesse de vente. Des défilés aux manèges en passant par les produits mis en vente. Je peux remarqué aussi une grande promotion faite pour les images de marque.

Les produits que vous pouvez acheter à Disneyland  avec tout son affluence sont incroyablement variés. Par exemple, beaucoup de gens portent des oreilles de souris. Ces oreilles sont tous inspirées de Star Wars (ces oreilles s’illuminent et affichent des batailles spatiales). Vous les verrez partout dans le parc la nuit. Je suis surpris de voir combien de personnes sont prêtes à débourser entre 20 et 25 $ pour acheter et porter différents types d’oreilles de souris. L’environnement crée un champ de distorsion de la réalité. Cela donne l’impression que c’est une bonne idée de dépenser de l’argent sur des produits Disney. De cette manière, vous pouvez les porter dans le parc . Plonger dans cet ambiance créée devient très intéressante, même si c’est un peu stupide.

Cela me fait réfléchir à la façon dont je pourrais procéder pour créer ma propre réalité. La réalité de Disney est intéressante à observer et à vivre. En vérité, ce n’est pas le genre de réalité dans laquelle je voudrais vivre à long terme.

Article original écrit par steve pavlina
Avant de prendre congé de nous, nous vous proposons une vidéo complémentaire. Cette video aborde le thème: “Comment attirer les talents et voyager partout avec l’entreprise asynchrome (conférence au CJD)”

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *