Le développement personnel pour les gens intelligents

Sensibilité au mensonge

sensible au mensongeCertaines personnes supportent très bien le mensonge et la fausseté. Elles peuvent fréquenter des gens qui partagent fréquemment de fausses informations, délibérément ou par ignorance, sans que cela donne l’impression de les déranger. Soit elles ne remarquent pas les mensonges, soit elles ne sont pas très affectées lorsqu’elles les remarquent.

Je ne fais pas partie de ces gens. C’était pourtant le cas dans le passé. En effet, quand j’étais plus jeune, je pouvais fréquenter des gens qui disaient des bêtises à gauche et à droite et je m’en accommodais. C’est ainsi que j’ai grandi, en me faisant enseigner de fausses idées religieuses sur le fonctionnement du monde, pour me rendre compte plus tard que c’était un tissu de mensonges.

Mais le fait de grandir dans ce genre de bulle ne m’a pas rendu sensible au mensonge. Au contraire, je pense que cela m’a rendu moins sensible. Quelque part en cours de route, j’ai développé une certaine insensibilité au mensonge. Je pouvais être en présence de personnes ayant régulièrement recours aux mensonges ou faisant preuve de faussetés, sans être affectées émotionnellement.

Le fait de devenir végétalien, d’essayer pendant un temps les aliments crus et de faire beaucoup de détoxications a considérablement augmenté mes niveaux de sensibilité au fil du temps. J’ai déjà écrit sur les nombreux changements internes que le fait de devenir végétalien a provoqués en moi, en particulier en ce qui concerne la connexion cœur-cerveau. Plusieurs sens et impressions sont devenus plus sensibles à mesure que je faisais des efforts pour purifier mon organisme.

Je pense que le jeûne m’a aussi un peu aidé — j’ai fait un jeûne à l’eau de 17 jours et un autre de 40 jours, mais c’était déjà tard pour moi. Le jeûne aurait probablement eu un impact plus important dans ma vie si je l’avais fait beaucoup plus tôt, par exemple pendant ma vingtaine plutôt que dans ma quarantaine.

Avantages de la sensibilité

Cette sensibilité accrue présente de beaux avantages. Je n’ai jamais connu la hantise de la page blanche parce que je suis assez sensible pour être toujours à l’écoute d’un abondant flux d’idées. Cette année, j’ai été très productif sur mon blog, et je n’avais même pas l’impression de fournir des efforts. En règle générale, les idées viennent toutes seules la plupart du temps, et je ne fais qu’écrire.

Je suis aussi très heureux dans ma relation avec Rachelle. Je l’adore et je l’apprécie beaucoup. Chaque jour que nous passons ensemble est tout simplement délicieux. Je ne peux pas m’empêcher de sourire quand je la vois.

C’est merveilleux d’être très sensible aux sentiments d’amour et de gratitude, et de pouvoir les ressentir dans toute leur intensité. C’est tellement plus facile de profiter d’une belle relation, surtout avec une autre personne sensible. Nous sommes en effet très sensibles à nos sentiments et à l’autre, nous sommes très doués pour prendre soin de l’autre.

Je n’échangerais donc cette sensibilité pour rien au monde. Elle a ajouté tant de beauté à ma vie. Toutefois, je ne pense pas que ce soit le genre de chose que l’on apprécie avant de l’avoir soi-même vécu.

aimer la vérité

Ces bienfaits me poussent à surveiller mon alimentation et mon hygiène de vie de santé et à ne pas m’égarer trop loin. Si je consomme beaucoup d’aliments lourds pendant un certain temps — ce qui, pour moi, signifie trop de céréales et de haricots (et d’aliments dérivés comme le tofu) et pas assez de fruits et de légumes — je peux sentir que ma sensibilité décline. Mais au moins, je sais comment me remettre sur la bonne voie.

Manger plus d’aliments crus fait toujours remonter le niveau de sensibilité. Hier, j’ai pris deux grands smoothies verts et quelques autres aliments crus. Il y avait notamment des bananes, des cerises, des myrtilles, des clémentines, des épinards, du chou vert, des mélanges de légumes verts, du céleri et du concombre. Je peux sentir la différence ce matin. Je me sens plus heureux que d’habitude. J’ai beaucoup plus de facilité à écrire que d’habitude. Plus mon régime alimentaire est simple et sain, moins je ressens de frictions mentales et émotionnelles.

Sensibilité au mensonge

Il y a un inconvénient potentiel à ce que je viens de décrire plus haut. Je suis devenu beaucoup plus sensible au mensonge, à la fausseté et à la tromperie qu’il y a 30 ans. Regarder, écouter ou lire des mensonges et de fausses déclarations provoque chez moi une mauvaise réaction. Je ne contrôle pas cette réaction lorsqu’elle se produit, mais je peux la bloquer ou la perturber en sabotant mon corps lui-même, par exemple en consommant beaucoup d’aliments plus lourds.

Des gens mettent parfois en avant le fait de consommer beaucoup d’alcool, ce qui est un moyen efficace de supprimer les émotions pour les personnes les plus sensibles. Bien sûr, si vous en faites trop, les choses pourraient ne pas se passer comme vous le prévoyez.

Pour vous donner un exemple afin de mieux illustrer la sensibilité au mensonge, sachez que j’ai une forte réaction interne négative chaque fois que j’entends parler certaines personnes. La raison est simple : elles mentent constamment.

Je ne sais pas exactement pourquoi mon corps réagit comme il le fait, mais il réagit. Je me sens émotionnellement dégoûté. Parfois, je me sens un peu nauséeux. C’est comme si on venait de me jeter un sort pour me faire vomir des limaces.

J’aime être entouré de personnes qui disent la vérité, mais cela semble trop demander pour certains. La tromperie et le mensonge semblent toujours aller de pair avec l’insensibilité au mensonge dans leur monde.

recours au mensonge

Faire confiance à ses sens intérieurs

Au début, j’ai fait de mon mieux pour tolérer ces sentiments. Et puis je me suis demandé pourquoi je devais continuer à le faire. Était-ce vraiment une approche judicieuse ? Les sentiments que je ressentais ne s’estompaient pas. Ils devenaient de plus en plus forts à mesure que les conséquences de certains mensonges se renforçaient.

En plus d’être sensible à mes propres sentiments et à mes sens, je suis également sensible aux sentiments des autres, et ceux-ci deviennent particulièrement forts à une période. Je pouvais sentir beaucoup de stress dans l’air.

J’ai choisi de commencer à faire davantage confiance à mon corps. Sinon, je suis trop tenté de bouleverser mon hygiène pour atténuer ces signaux intérieurs, et je n’aime pas faire cela. Je crois que cette sensibilité au mensonge existe pour une bonne raison. D’ailleurs, elle produit tellement d’autres bienfaits que je ne veux pas la saboter.

Quand je dis que certaines personnes me donnent la nausée, je suis littéral à ce sujet. Je reconnais que cela peut sembler exagéré à quelqu’un qui n’est pas familier avec ce genre de sensibilité en raison de son manque d’expérience personnelle. Je pense que beaucoup de végétaliens et d’adeptes du crudivorisme auront probablement plus de facilité à comprendre que je dis la vérité ici s’ils ont connu des changements similaires de sensibilité à la suite d’améliorations alimentaires. Cet effet est également décrit en détail dans certains livres, comme Raw Emotions d’Angela Stokes.

Si vous savez que le fait de consommer des aliments lourds et de boire de l’alcool peut émousser vos sens et vos émotions, est-il si difficile de considérer que le fait d’avoir une alimentation saine peut vous faire basculer dans le sens inverse ? Comment vous sentiriez-vous après avoir bu six verres d’alcool ?

Imaginez maintenant comment vous vous sentiriez si vous pouviez, d’une manière ou d’une autre, éliminer de votre corps ces six verres pour retourner à ce qui est pour vous un état de sobriété.

Tant d’autres aspects de la vie deviennent plus faciles, mais vous devez alors vivre dans un monde où beaucoup plus de gens semblent être ivres. En effet, plus vous gagnez en lucidité, plus vous avez l’impression que beaucoup de gens sont mentalement confus et ne parviennent pas à faire la part des choses par rapport à leur vie et au but qu’ils poursuivent, sans oublier le fait qu’ils semblent également engourdis sur le plan émotionnel. Il est toujours tentant de vouloir revenir au précédent état, mais vous ne parvenez plus à enlever de votre esprit ce que vous avez vu.

Lorsque vous êtes vraiment en phase avec vos émotions et vos sens intérieurs, il est difficile d’agir à leur encontre. La question se pose alors : dans quelle mesure êtes-vous prêt à faire confiance à ces signaux ?

personnes sensibles à l'honnêteté

Faire confiance à la sensibilité

Je pense que c’était le bon choix d’honorer ces sentiments, ce qui m’a conduit à faire quelques purges sociales supplémentaires au cours des dernières années. C’était la meilleure chose à faire pour moi ; je ne souhaitais en effet plus avoir affaire à des gens dont les valeurs n’étaient aucunement compatibles aux miennes.

La semaine dernière, j’ai plaisanté en disant que j’avais dû payer un supplément pour faire passer ma liste de blocage Facebook à 2 To. Même si je peux regarder en arrière et apprécier certaines de ces connexions pour ce qu’elles étaient, je respecte également le signal que m’a donné mon corps quand il était temps de passer à autre chose.

Je ne le regrette pas. C’était le bon choix pour moi.

Ce que je n’ai pas réalisé, c’est que je ne peux pas honorer pleinement ces signaux sensibles tout en essayant de m’engourdir dans certains domaines. Si je fais passer la loyauté envers mes amis avant tout, je perdrai toujours quelque chose de bien plus précieux.

Je dois d’abord honorer la vérité et laisser mon cercle social s’aligner sur elle. Et beaucoup de gens le font. Cette année, je me suis rapproché de certains bons amis qui sont également très sensibles, et il y a tellement plus de profondeur et de beauté dans les relations avec des personnes sensibles qu’avec des personnes relativement insensibles.

Pour moi, tout est question de confiance, une confiance dans la sensibilité qui peut être difficile à cerner, mais qui continue d’accorder de surprenantes récompenses.

Passer à autre chose est une part importante en termes de croissance personnelle, et c’est souvent difficile. Je remarque que lorsque je fais cela intelligemment, c’est un mouvement vers une plus grande confiance — confiance en moi-même, confiance en la réalité ou confiance en l’univers.

Ce type de confiance est difficile à cerner. L’on peut très facilement douter de soi-même ou douter de ses signaux intérieurs. Il est facile de céder à la tentation de l’engourdissement émotionnel et il est difficile de se laisser aller à ressentir ce que l’on ressent et à se laisser guider par ses émotions.

Article original écrit par Steve Pavlina.

Comme vous pouvez le voir, si vous êtes une personne très sensible au mensonge, cela peut vous amener à vous séparer de certains amis et vice versa. Toutefois, si vous souhaitez avoir malgré tout une bonne relation avec les gens, je crois que la vidéo du jour est faite pour vous. Vous y trouverez en effet 3 ASTUCES pour que les gens vous APPRÉCIENT instantanément !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Devenez Meilleur, qui propose quelques-uns des meilleurs articles du blog de Steve Pavlina, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels