Qu’est-ce que la conscience a à voir avec le développement personnel ?

Note : cet article est une traduction de l’article How Does Consciousness Relate to Personal Growth? de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Conscience et développementAu vu des articles précédents Les niveaux de conscience et Élever votre conscience, beaucoup de gens m’ont demandé quel rapport « pratique » cela avait avec le développement personnel. C’est une bonne question ─ voici ma réponse :

Vos actions produiront certainement des résultats dans votre vie, mais quelles actions entreprendre ? La logique et la raison peuvent vous aider à décider comment parvenir à vos fins, et elles peuvent vous aider à diviser de grands projets en petites étapes. Si vous connaissez les questions, une réflexion logique peut vous aider à trouver les réponses.

Mais la logique et la raison n’ont pas de contexte leur permettant de décider à quelles questions répondre. Votre raison ne peut pas vous dire pourquoi une question est plus ou moins importante qu’une autre. Essayez de prouver avec la logique qu’avoir plus d’argent est mieux qu’en avoir moins. Prouvez qu’une carrière dans la médecine est meilleure qu’une carrière dans le droit. Les gens qui ont l’air intelligent et pratique ne semblent pas d’accord sur ces points.

Comment prenez-vous les décisions les plus importantes de votre vie ? Quelle carrière devriez-vous choisir ? Devriez-vous vous marier ? Devriez-vous avoir des enfants, et si oui combien ? Qu’est-ce qui est le plus important pour vous dans la vie?

Ne vous leurrez pas en pensant que vous prenez ces décisions en vous basant sur ce qui est le plus pratique. Au final vous êtes obligé de vous fier à votre intuition. Peu importe à quel point vous pensez avoir l’esprit pratique, vous prenez quand même les décisions les plus importantes de votre vie en vous basant sur un contexte qui transcende la rationalité. Au final, tout cela se réduit à ce qu’on a dans les tripes.

Qu’est-ce qui fournit le contexte global de notre façon de vivre ? Qu’est-ce qui vous donne les questions à poser ? Elles viennent de votre conscience. Votre niveau de conscience déterminera les grandes questions et réponses de votre vie. Tout le reste en découle. Votre intelligence n’existe que pour servir votre intuition, peu importe à quel point vous pensez avoir l’esprit pratique.

Alors qu’est-ce que ça signifie de devenir plus efficace et plus productif ? Si vous vous améliorez encore et encore dans ce que vous faites mais que vous n’élevez jamais votre niveau de conscience, êtes-vous vraiment efficace ? Est-ce que vos résultats sont optimaux ? Est-ce que ça a du sens de s’améliorer encore et encore dans ce que vous faites si vous êtes coincé au niveau de la peur… ou de la fierté ?

Si vous êtes un être humain vivant la vie d’un singe, est-ce que ça a du sens d’investir de votre temps pour devenir un meilleur singe, ou est-ce que cela vaudrait le coup d’essayer de se réveiller du côté humain ? Comme si tous les autres autour de vous semblaient se contenter d’une vie de singe ? C’est si facile de tomber dans le piège qui consiste à éviter ce genre de questions, mais vous ne connaîtrez jamais le vrai bonheur tant que vous ne rassemblerez pas le courage de demander.

Et si toute votre vie avait été une erreur ?

Comment le sauriez-vous ?

Et si vous passiez toute votre vie à un point où toutes les grandes décisions sont faites à un niveau de conscience bien inférieur que ce dont vous êtes capable ? Et si vous preniez toutes vos décisions importantes en vous basant sur la peur parce que vous ne saviez pas comment mettre en application votre vrai courage ? À côté de quelles expériences passez-vous constamment parce que votre conscience opère à un niveau trop bas ? Si vous n’aviez aucune peur, vivriez-vous toujours votre vie comme vous le faites aujourd’hui ? Si non, que changeriez-vous ?

Les niveaux de conscience plus élevés signifient que vous avez accès des récompenses plus importantes. Vous n’avez pas besoin de vous contenter de bananes comme point culminant de votre journée. Plutôt que de rester seul, vous pouvez profiter de relations merveilleuses. Plutôt que d’avoir un travail terne, vous pouvez choisir une carrière qui vous épanouisse profondément. Plutôt que de vous sentir frustré ou stressé, vous pouvez vivre une paix intérieure pénétrante. Si votre niveau de conscience est trop bas, ces récompenses vous passeront toujours à côté, et la raison pour laquelle les autres sont capables de les attirer si facilement mais vous non vous apparaîtra toujours comme un mystère.

Courir sur le tapis roulant de votre vie actuelle vous suffira à un certain point. Mais si c’était le mauvais tapis ? Éviter cette question et oser aller de plus en plus loin sur ce tapis diminue votre conscience. Cela vous enfonce davantage dans la peur et vous éloigne du courage.

Même si vous êtes totalement investi sur votre tapis roulant actuel, vous devez toujours demander ce qu’il y a au dehors. Le simple fait de poser cette question ramènera vos peurs à la surface, et vous pourrez commencer à les gérer consciemment. Et surmonter la peur est l’essence même de l’élévation de votre conscience. Peu importe à quel point votre tapis roulant actuel est incroyable, il y en a toujours un meilleur. Vivre consciemment signifie apprendre à être à l’aise avec le fait de passer d’un tapis roulant à un autre sans trop vous attacher à aucun d’entre eux. C’est l’essence même du développement personnel.

Qui est à un niveau de conscience supérieur : la personne qui a tout mais qui est désespérément effrayée de le perdre ou la personne qui n’a quasiment rien mais qui n’a pas peur de perdre quoi que ce soit ? Qui sera le plus heureux ? Qui sera capable d’attirer et de nourrir les relations les plus passionnelles ? Qui sera en paix ?

Plus vous êtes attaché à votre tapis roulant actuel, moins vous êtes conscient ─ et libre. Et avec une liberté accrue vous aurez un développement personnel bien plus important parce que vous accèderez à de nouvelles expériences que vous auriez autrement été trop peureux pour tenter.

Posez-vous les questions importantes. Puis faites face à toutes les peurs « et si » qui font surface avec autant de courage que vous pouvez en rassembler. Quand vous faites ça, vous devenez plus conscient.

 

Crédits photo : psdesign1

Un commentaire

  • Maud dit :

    Excellent article … qui éveille ma conscience à l’importance de la conscience ;-> Merci beaucoup pour ce joli et apaisant réveil, Olivier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *