La spiritualité pour sortir de sa grotte

Note : cet article est une traduction de l’article Cave-Free Spirituality de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

S'ouvrir au mondeLes croyances idiotes éloignent parfois les gens de leur recherche de développement personnel et d’une conscience supérieure. Une de celles-ci est la croyance que le pinacle de l’évolution spirituelle est de devenir un gourou ermite vivant dans une grotte, complètement retiré de toute participation active au monde et ne faisant fondamentalement rien d’autre que méditer et jeuner.

Même si certains chercheurs spirituels évitent le monde moderne et se retirent dans la solitude, il n’y a aucune raison pour que vous deviez partager ce genre de style de vie si vous choisissez de rechercher une conscience supérieure. Personnellement je pense que se retirer du monde de cette façon est une solution de facilité. Quel niveau de supériorité spirituelle possédez-vous si vous ne connaissez la félicité que dans l’isolement complet ? J’accorderais beaucoup plus de crédit à quelqu’un qui pourrait ressentir une unité complète à un coin de rue dans Manhattan.

Je me considère comme quelqu’un de profondément spirituel, mais je n’ai aucun intérêt à vivre dans une grotte. En fait, j’adore totalement vivre à Las Vegas. Vous pourriez penser que Sin City (la ville du péché, surnom habituel de Las Vegas, ndt) est aussi peu spirituelle que possible, mais en fait c’est tout le contraire. Allez simplement dans un des casinos et regardez tous les gens prier pour que sortent les bonnes cartes et les bons dés. 🙂

En fait vous pourriez être surpris de savoir que Vegas compte plus d’églises par habitant que toute autre ville d’Amérique. Peut-être qu’ils comptent toutes les chapelles de mariage.

Un élément marrant du fait de rechercher la spiritualité à Vegas est que vous avez virtuellement tous les vices humains en un seul endroit. Le jeu est omniprésent, même en dehors des casinos enfumés – même les épiceries et les restaurants ont des machines à sous, et l’aéroport de Vegas en est plein. De l’alcool gratuit coule 24 heures sur 24. Et bien sûr il y a des buffets gloutonesques, des danseuses topless, des clubs de strip-tease, et des call girls. Il est difficile d’ignorer la présence des casinos, étant donné que le Strip est visible de quasiment partout en ville. En regardant par la fenêtre de ma chambre, je peux voir les puissants projecteurs de l’Hôtel Louxor s’élever jusqu’au ciel ; quand je conduis de nuit, cela me sert même de balise de navigation. Mais tant d’excès est finalement marque d’honnêteté. Rien n’est bon ni mauvais – c’est juste une question de choix. Si vous voulez boire, jouer, et voir des femmes nues toute la journée, personne ne va vous en empêcher ou vous juger pour ça. Les portes sont grandes ouvertes. Et étrangement je trouve que cette impudence grande ouverte fait de Vegas un lieu de vie très conscient. Avec moins d’inhibiteurs sociaux, la peur est en quelque sorte supprimée de l’équation, et tout ce qui vous reste est une forme de choix libre bien plus pure.

Je trouve que Vegas est un lieu vraiment incroyable dans lequel poursuivre son développement spirituel. Avec une telle abondance d’énergie ici, c’est un lieu de vie très vibrant. La grande majorité des mes amis d’ici ont choisi d’y emménager à un certain moment – très peu sont vraiment nés ici. Et comme un choix conscient entre en compte (à la fois pour ceux qui vivent ici et ceux qui le visitent chaque année), quelque part je sens que cela élève la conscience de tout cet endroit.

Presque immédiatement après que ma femme et moi avons emménagé ici en janvier 2004, nous avons noté que les gens se comportaient différemment de leurs concitoyens de Los Angeles. C’était particulièrement vrai pour les services à la personne comme les épiciers, les serveurs, et les vendeurs. Je fais référence à la partie de la ville résidentielle et non touristique, qui se trouve à des kilomètres du Strip. Au début, nous pensions que nous connaissions simplement un genre de syndrome du nouveau résident, mais après plusieurs nouveaux séjours à L.A., nous avons définitivement trouvé qu’il y avait une différence. Les habitants de base de Vegas que nous avons rencontrés semblaient bien plus heureux et beaucoup plus conscients que les gens qui avaient des emplois similaires à L.A.

Je sens en fait que l’énergie vibrante de cet endroit a développé mes recherches spirituelles. Vegas est la ville qui a la croissance la plus rapide aux États-Unis depuis des années, donc avec toute cette énergie fraîche qui arrive dans cette ville, je pense que les gens sont plus motivés pour tendre la main et créer de nouveaux liens sociaux. Et ce plus grand désir de lien social est une chose qui, je trouve, a grandement aidé mon développement spirituel. Je trouve qu’il est extrêmement facile de se faire de nouveaux amis ici, et ce lien social m’aide à continuer mon développement spirituel.

Même s’il est possible de poursuivre son développement spirituel dans l’isolement, je pense qu’il est encore mieux de le poursuivre via l’interaction avec d’autres gens. Si nous sommes tous connectés spirituellement d’une façon ou d’une autre, alors pourquoi ne pas explorer cette connexion via une interaction directe avec les autres êtres humains ? Comme ma femme aime à le dire, « Tout le monde possède sa propre pièce du puzzle. »

Les relations personnelles peuvent être une immense source de développement spirituel. Même s’il est possible pour nous de perdre le contact avec la réalité en passant trop de temps seul, cela a moins de chances d’arriver avec une interaction sociale abondante. Si nous devenons trop théoriques dans notre façon de penser, les gens autour de nous nous dirons que nous sommes sortis de piste.

Mon point de vue est que la poursuite de la spiritualité est véritablement une poursuite de l’exactitude, en ce sens que notre but est de développer le modèle de réalité le plus exact possible. Si nous n’arrivons pas à inclure d’autres êtres humains dans ce modèle, nous passons à côté de trop d’informations potentiellement valables, et notre modèle sera donc voué à être inexact. La spiritualité est en réalité de la compréhension. Plus votre compréhension de la réalité est exacte, plus je dirais que vous êtes devenu spirituel.

Si la poursuite de la spiritualité vous fait perdre votre capacité à évoluer dans le monde moderne, alors je dirais que vous avez pris un mauvais chemin. La véritable spiritualité devrait être très hautement pratique. Si votre modèle de réalité est inexact, alors vous ne devriez pas avoir à échapper à la réalité pour vous sentir complet et épanoui. Vous devriez être capable de fonctionner encore mieux que la personne moyenne, en particulier si vous êtes confronté aux défis de la vie moderne.

Il n’est pas nécessaire de poursuivre le développement spirituel en s’isolant. Oui, la réflexion dans le calme de temps en temps est fantastique, tout comme la méditation. Mais cela devrait être combiné avec une interaction sociale abondante. Permettez-vous de recevoir des leçons spirituelles à la fois de votre monde intérieur et du monde extérieur. Parfois vos réponses viendront du silence ; d’autres fois elles viendront de la communication. Prêtez l’oreille à ces deux canaux.

Crédits photo : © MaksymFilipchuk – Fotolia.com

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *