Votre propre colonie stellaire

colonieMon long parcours dans l’exploration de la croissance personnelle m’a souvent donné l’impression de quitter l’orbite autour d’une étoile familière pour aller explorer une autre partie de la galaxie, une nouvelle colonie.

Cela inclut généralement trois étapes :

  1. Reconnaitre que l’étoile familière limite ma croissance ; prendre conscience des restrictions qu’elle m’impose.
  2. Me sentir de plus en plus attiré par de nouvelles possibilités en dehors du système stellaire actuel ; être très désireux de partir en exploration.
  3. Passer à l’action ; partir en exploration ; quitter l’orbite ; accepter les conséquences.

L’étoile de la religion est une étoile populaire. Beaucoup de gens stagnent dans sa gravité. Il peut être difficile de quitter l’orbite de la religion, surtout lorsque vous recevez, comme tant d’autres, des menaces pour avoir essayé de le faire. Toutefois, le fait de quitter l’orbite ouvre une multitude de nouvelles possibilités. Une fois loin de l’influence de cette étoile, vous remarquerez que vous ressentirez un grand sentiment de liberté et d’expansion.

L’étoile de la violence est également une autre étoile populaire. Lorsque vous tournez autour de cette étoile, vous vivez dans un monde d’alliés et d’ennemis. Vous considérez les animaux comme des biens et des produits, et la chair des autres êtres est une récompense à laquelle vous avez droit.

Il est également très probable que vous soyez familier au système stellaire binaire de la jalousie et de la possessivité. Ceux qui font partie de ce système complexe se réclament souvent les uns les autres. Il est courant de voir parmi eux des gens qui s’évadent clandestinement pour aller visiter d’autres systèmes, mais ceux qui se font prendre sont traités durement à leur retour. Dans ce système, les apparences sont plus importantes que les vérités fondamentales.

Recherche d’une maison

Sur votre chemin de développement personnel, il est fort probable que vous quittiez l’orbite de plusieurs systèmes stellaires différents, que vous alliez en explorer d’autres puis que vous les quittiez à nouveau.

Après un certain temps, il se peut que vous vous retrouviez en train de flotter dans l’espace entre les étoiles, à la recherche d’un nouveau système qui vous fait vous sentir vraiment comme chez vous.

Si un tel système existe déjà, avec suffisamment de recherche, vous pourrez peut-être le trouver. Ensuite, vous pouvez vous installer en orbite et profiter des merveilles de ce système aussi longtemps que vous le désirez… au moins jusqu’à ce que vous ayez envie d’aller en explorer d’autres.

Cela dit, que faire si vous ne parvenez pas à trouver le système souhaité ou si vous pensez qu’il n’existe pas ?

Vous pouvez alors partir à la recherche d’un système inoccupé, planter votre drapeau et créer votre propre colonie. Invitez des personnes qui partagent les mêmes centres d’intérêt et avis que vous ailleurs dans la galaxie pour vous aider à coloniser ce système. Par conséquent, si vous ne pouvez pas trouver une maison qui vous convienne, vous êtes toujours libre d’en construire une et d’inviter d’autres personnes à se joindre à vous.

Créer votre propre colonie

Après de nombreuses années d’exploration, je n’ai jamais trouvé un système stellaire déjà existant et peuplé qui semblait être chez moi. J’ai trouvé quelques systèmes vraiment intéressants, mais les meilleurs ne me correspondaient en général qu’à 60 ou 70%… pas tout à fait assez bon pour s’installer, mais je reconnais que ces systèmes valaient définitivement la peine d’être explorés sur une longue période.

En partie parce que je n’avais pas d’autres meilleures options, je me suis trouvé un coin tranquille de la galaxie et j’y ai créé ma propre petite colonie. Elle n’était pas très grande, mais comme j’étais libre de la créer à ma convenance, elle présentait tout ce dont j’avais besoin pour être heureux.

Sur cette colonie, nous n’obéissons à aucune religion. Nous aimons la philosophie, mais nous n’avons pas besoin de créer des mythes ou des dieux ou d’autres choses de ce genre. Nous aimons explorer la vérité, mais nous n’avons pas de textes sacrés.

Notre nourriture est relativement simple comparé à ce qui est disponible ailleurs dans la galaxie. Nous ne voulons pas trop compliquer ou corrompre notre alimentation, alors nous mangeons simplement tout ce qui pousse fraichement sur les arbres ici. De temps en temps, nous faisons preuve de créativité dans notre alimentation, mais pour la plupart, nous préférons nous concentrer davantage sur des activités de plus haut niveau.

Notre plus grande passion, c’est notre prochain. Nous aimons les conversations profondes. Nous aimons la co-création. Nous travaillons toujours ensemble sur un projet créatif ou sur un autre. Notre colonie est un endroit très peu stressant où vivre, mais un sentiment constant de pression positive subsiste pour que chacun s’accorde et partage ouvertement les messages inspirés qui le traversent chaque jour.

Nous sommes profondément optimistes et nous nous encourageons les uns les autres. Les idées sont belles, mais nous accordons plus de valeur à l’expression de ces idées. Nous aimons dire : « Faites-le donc ! »

Nous nous témoignons de l’affection sans aucune honte. L’étreinte est notre forme de salutation standard. Nous aimons aider notre prochain à se sentir bien, physiquement et émotionnellement.

Nous sommes tous très curieux, alors nous aimons explorer. Notre colonie est peut-être la maison, mais nous partons souvent explorer d’autres parties de la galaxie ensemble ou individuellement. Nous tirons beaucoup d’inspiration créative de l’exploration.

Nous ne sommes pas toujours d’accord les uns avec les autres. En fait, nous aimons les désaccords parce que c’est une opportunité pour nous de jouer. Une grande partie de notre colonie a été tachée en raison de quelques-unes de nos précédentes parties de hurling de fruits — une pratique dans laquelle nous nous engageons avec la plus grande vigueur et avec un total enthousiasme. Tandis que d’autres systèmes utilisent la honte, la peur et la culpabilité comme des armes pour garder les gens sur le droit chemin, nous considérons ces états d’esprit comme des jouets pour notre divertissement.

Nous aimons aussi la hiérarchie — du moins en tant qu’outil de jeu. Au lieu des titres statiques, nous nous appelons normalement Maitres, Maitresses ou esclaves. Ces rôles peuvent changer plusieurs fois par jour selon nos humeurs respectives, et ils nous permettent de nous exprimer de façon ludique tout en évitant la stagnation et l’ennui. Lorsque quelqu’un se sent enclin à être autoritaire, il peut commencer à donner des ordres, et d’autres vont généralement jouer le jeu. Lorsque beaucoup trop de gens veulent dominer en même temps, il peut en résulter des batailles très stupides. Pour finir, lorsque trop de gens se sentent enclins à se montrer obéissants, généralement quelqu’un prendra le commandement et amènera tout le monde à faire les choses les plus ridicules qui soient jusqu’à ce que chacun se sente inspiré de faire quelque chose de créatif. Nous explorons constamment le leadership, le travail d’équipe et l’autorité de la manière la plus ludique possible.

Nous avons des biens personnels, mais nous sommes minimalistes sur ce plan. Par conséquent, nos possessions personnelles ne vont pas bien au-delà des vêtements que nous portons. Nous préférons créer, jouer, expérimenter et explorer plutôt que d’acquérir. Les possessions nous ennuient.

Nous aimons partager ce que nous créons. Nous donnons librement nos créations à la galaxie dans son ensemble, et nous encourageons les autres à développer nos contributions. Il est difficile de trouver un système qui n’ait pas été influencé par notre travail créatif.

Nous avons de l’argent, mais son rôle est plus ludique que pratique. N’importe qui est libre de créer des crédits financiers illimités à partir de rien, et il peut donner ou dépenser ces crédits comme bon lui semble. Les gens de notre colonie utilisent souvent l’argent pour acheter des étreintes, des massages et d’autres plaisirs. De toute façon, ces choses sont données, mais il est toujours amusant d’offrir de temps en temps à quelqu’un des milliers de crédits pour une étreinte. Notre colonie a une grande variété de rituels stupides pour exprimer l’appréciation, la gratitude et l’affection, dont certains comprennent des dons d’argent. Nous aimons nous assurer que tout le monde ici se sent valorisé.

Nous évitons généralement les conflits avec d’autres systèmes, en partie en restant caché, mais aussi en n’ayant aucune chose qu’ils voudraient nous prendre. Notre système a peu de ressources qu’ils pourraient réclamer, et tout ce qu’ils pourraient apprécier, comme notre travail créatif, nous le partageons gratuitement de toute façon. Nous vivons de l’énergie de notre étoile, et nous habitons, stratégiquement, une zone sans importance de la galaxie. En ce qui concerne les objectifs, nous restons délibérément peu attrayants.

Les animaux de notre monde sont sacrés pour nous. Nous les voyons comme nos frères et sœurs. Nous ne les possédons pas et nous ne les gardons pas comme des animaux de compagnie. Au lieu de cela, nous partageons notre colonie avec eux. Lorsque des personnes viennent d’ailleurs pour nous visiter, nous les enseignons sur les animaux de notre monde et les encourageons à traiter les animaux avec respect et amour.

Beaucoup de gens savent que notre colonie existe, ou peut-être qu’ils en ont entendu parler, mais peu connaissent son emplacement exact ou seraient en mesure de la trouver. Nous sommes très prudents lorsqu’il s’agit d’inviter des gens à nous rendre visite. Nous sommes encore plus prudents lorsqu’il s’agit d’inviter des gens à se joindre à nous. Lorsque nous rencontrons des gens qui expriment leur intérêt de nous visiter, mais qui affichent clairement qu’ils sont en désaccord avec notre mode de vie, nous les redirigeons respectueusement vers d’autres systèmes qui, selon nous, seraient plus appropriés pour eux. En cas d’extrême nécessité, nous pourrions même nier l’existence de notre colonie : « Cet endroit n’est qu’un mythe. Il n’existe pas vraiment. » Nous avons aussi des aires de transit où nous pouvons évaluer les gens pour voir s’ils seraient de bons candidats avant de risquer de nous exposer à un conflit potentiel.

Comparée aux autres systèmes, notre colonie est délicate et pourrait chanceler si des énergies incompatibles devaient infecter l’endroit. La sécurité est très importante pour nous, non pas dans le sens de la protection de nos vies ou de nos biens, mais pour protéger notre énergie pacifique, ludique et créative ainsi que les valeurs que nous tenons pour sacrées. Nous ne cherchons pas à rendre notre colonie populaire ou même prestigieuse aux yeux des autres. Nous cherchons simplement à maintenir sa pureté d’essence. Il suffit qu’elle existe dans la durée, et le tour est joué !

C’est ma colonie. Ce n’est certainement pas aussi grand que d’autres systèmes, mais c’est chez moi, et je suis heureux ici. Bien que j’aime toujours explorer (et il est probable que je continue sur cette voie), mon cœur ne cesse de m’attirer vers cette simple colonie encore et encore. C’est le seul endroit de la galaxie où je ressens le plus profond sentiment d’unité. Et le plus beau, c’est qu’il existe.

Note : Cet article est une traduction de l’article Your Own Star Colony de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le « je » de cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *