10 façons de relaxifier votre espace de travail

Note : cet article est une traduction de l’article 10 Ways to Relaxify Your Workspace de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Espace de travailCertaines personnes prétendent bien travailler dans un environnement stressant. Je n’en fais pas partie. Ma productivité est meilleure quand je suis totalement relax. Avec des buts qui inspirent je ressens quand même une envie positive de faire le travail, mais la pression pour aller travailler vient de la passion et non de la peur.

L’an dernier j’ai fait des changements dans mon bureau pour mieux le relaxifier (je sais que relaxifier n’est pas un mot qui existe, mais il le devrait). J’aime être dans mon espace de travail, et je peux travailler de façon productive pendant plusieurs heures sans avoir la sensation d’avoir perdu mon humanité.

Pour envisager des changements dans votre espace de travail, voici la règle n°1 : Si cela vous semble bien, c’est que ça l’est. Cette règle est primordiale ; mes suggestions sont secondaires.

Avec cela à l’esprit, voici 10 suggestions pour créer un espace de travail plus relaxant :

1. Rendez votre espace de travail attractif à vos yeux.

Quand je traverse un immeuble de bureaux d’entreprise typique, je vois les espaces de travail les plus terriblement stériles qui soit. Cela semble à peine humain. Est-ce que les gens se font embaucher pour travailler ici… ou est-ce qu’ils se font assimiler ?

Est-ce qu’un espace de travail professionnel doit forcément être une mer stérile beige et grise ? Souvenez-vous que là où vous travaillez, vous vivez également. Étant donné la quantité de temps que vous vivrez dans votre espace de travail au cours de votre vie, il est logique d’ajouter un peu de plaisir visuel.

La première fois que vous voyez votre espace de travail chaque jour, vous devriez vous sentir bien d’y être. Il devrait être attirant pour vous. Vraiment, cela devrait être votre endroit préféré dans tout l’immeuble, la maison ou le campus. Si vous êtes dans votre espace de travail en ce moment-même, sortez-en s’il-vous-plaît pendant une minute, puis entrez-y de nouveau en faisant attention aux impressions de vos sens. Quelle est la toute première réponse émotionnelle que vous pouvez détecter ? Vous sentez-vous stressé ? Écrasé ? Ennuyé ? Apathique ? Concentré ? En paix ? Est-ce une émotion que vous ressentez souvent en travaillant ?

Maintenant choisissez l’émotion que vous voulez ressentir, et expérimentez différents éléments visuels pour voir comment ils modifient vos sensations. Testez de nouveaux meubles, de nouvelles photos, des posters, miroirs, fleurs, bibelots décoratifs, jouets, statues, tapis, œuvres d’art, cristaux, etc. Si vous avez le contrôle nécessaire, vous pouvez aussi régler l’éclairage dans votre espace de travail pour créer le bon type d’ambiance. Je connais un programmeur qui travaille dans le noir complet sans fenêtres, il adore ça.

2. Rangez le désordre.

Un regard sur un espace de travail encombré, et vous avez la sensation que la personne qui travaille ici est stressée, surchargée, et désorganisée. Il y a des années j’ai lu une étude qui concluait que la plupart des managers ne vont pas promouvoir à un poste à responsabilités une personne avec un espace de travail désordonné. On suppose que si vous ne pouvez pas organiser votre environnement physique, vous serez probablement incompétent à un certain niveau et on ne pourra pas vous faire confiance. Et si une réduction de personnel intervient, vous pouvez imaginer qui sont les cibles les plus évidentes.

Mais ce qu’il y a de plus crucial encore est l’effet qu’un espace de travail désordonné a sur votre concentration. Il est difficile de se sentir concentré quand vous êtes entouré de tâches inachevées qui vous rappellent constamment ce que vous n’avez pas encore fait. Idéalement, les seuls papiers sur votre bureau devraient être directement liés à la tâche en cours actuellement. Stockez tout le reste dans les tiroirs, les étagères, ou les placards. Beaucoup de gens remarquent une incroyable amélioration de leur productivité quand ils essayent cela.

Pour les astuces pratiques sur l’organisation de votre espace de travail, allez lire S’organiser.

3. Ajoutez des plantes.

Les plantes sont un merveilleux moyen d’ajouter de la vie à un espace de travail sans vie. N’utilisez que des plantes vivantes et génératrices d’oxygène, pas des fausses plantes. Arrosez-les au besoin pour les garder en bonne santé. Avec le temps vous trouverez que vos plantes commenceront à résonner avec vous et à devenir un reflet de vous. Plantes qui meurent = carrière morte. Fausses plantes = succès apparent mais vide à l’intérieur. Plantes saines = carrière saine. Beaucoup de plantes = abondance. Revenez à la nature en ajoutant quelques plantes à votre espace de travail, et vous trouverez que vous appréciez bien plus votre environnement.

J’ai actuellement trois plantes dans mon bureau, et je vais bientôt en ajouter d’autres. Deux sont des plants de bambous porte-bonheur. Portent-ils vraiment bonheur ? Depuis que je les ai achetés l’an dernier, le revenu que j’ai reçu de ce site a été multiplié par 100, alors qui sait ? J’ai ajouté un petit miroir derrière eux également, ce qui double leur présence visuelle sans prendre davantage de place. Peut-être que cela double également ma chance. 😀

4. Faites que cela sente bon.

Un dentiste australien, Paddy Lund, demandait à son staff de cuisiner des muffins frais pour ses patients tous les jours. Pensez à l’odeur habituelle d’un cabinet de dentiste. Maintenant imaginez entrer dans un cabinet qui sent le muffin à la myrtille. Ajouté à d’autres changements, cela a apparemment aidé Lund à multiplier ses revenus par 10. Je ne vous suggère pas d’ajouter un four à gâteaux dans votre espace de travail, mais il y a beaucoup de façons pratiques de lui donner une meilleure odeur que celle des produits ménagers.

Il y a quelques temps j’ai lu que certains parfums ont un effet mesurable sur la productivité. Si je m’en souviens bien, le citron et la lavande produisaient les résultats les plus significatifs.

Personnellement, j’adore les bougies parfumées, en particulier les 3×6. Elles n’ont pas pour seul effet de faire régner une meilleure odeur dans mon bureau, les bougies parfumées et les chandeliers décoratifs ajoutent également un attrait visuel. Mes arômes préférés sont la vanille et le citron. J’ai presque une douzaine de bougies parfumées dans mon bureau à tout moment. Je trouve que cela vaut la peine de payer pour des bougies de bonne qualité. Je ne suis pas un expert en bougies, mais j’ai remarqué que les moins chères ont tendance à brûler inégalement, deviennent terriblement difformes en brûlant, et ne produisent pas un arôme très riche.

De temps en temps, je vais faire brûler un peu d’encens à la vanille de Tahiti, mais je l’utilise très parcimonieusement et je ne le recommanderais pas cela dans un environnement d’entreprise parce que vous parfumeriez tout l’immeuble. Je l’allume juste à côté d’une fenêtre ouverte, ce qui atténue le parfum et empêche la pièce d’être enfumée.

Si vous n’aimez pas les bougies, il y a d’autres options pour améliorer le parfum de votre bureau. Vous pouvez mettre un diffuseur et le remplir d’huiles essentielles, ou un pot-pourri, ou même essayer les citrons en tranches. Faites attention cependant avec les rafraîchisseurs d’air chimiques, car selon certains rapports ils pourraient présenter des risques pour la santé.

5. Mettez de la musique relaxante.

Expérimentez différents types de musique pour voir quel effet cela a sur votre niveau de stress et votre productivité. Utilisez des écouteurs si vous devez éviter de déranger les autres.

Je préfère le silence total quand je fais un certain type de travail, mais pour les tâches quotidiennes j’aime écouter de la musique. J’utilise le lecteur gratuit Winamp et j’écoute de la musique en streaming sur Digitally Imported. Après avoir écouté les flux gratuits de DI pendant des années, j’ai finalement acheté un abonnement (60$ l’année). Les flux abonnés sont de meilleure qualité, plus fiables (aucune interruption ou déconnexion jusqu’ici), et sans publicités. Mes flux préférés sont Vocal Trance et New Age.

6. Ayez un bon fauteuil.

Il y a de grandes chances que vous utilisiez votre fauteuil plus que tout autre objet dans votre espace de travail, donc envisagez d’investir dans un bon. Aujourd’hui il y a un assortiment d’étrangetés sur lesquelles vous pouvez vous asseoir, dont des chaises où l’on s’assoit à genoux, des ballons, et autres. Allez chez un vendeur de fournitures de bureau et trouvez quelque chose qui vous convient. Si votre entreprise ne vous a pas fourni un fauteuil ou une chaise corrects, alors envisagez d’en acheter vous-même.

Le fauteuil que j’ai n’est pas super cher (je pense qu’il coûtait 200$ à la place), mais cela me va. Il me permet de garder le dos droit, et je peux rester assis pendant des heures sans douleur ou inconfort. J’ai testé des douzaines de fauteuils différents avant de choisir celui-ci. Il a près de 10 ans maintenant, donc ce serait probablement un bon moment pour moi de jeter un nouveau coup d’œil pour voir si je peux en trouver un meilleur. D’un côté, cela pourrait être plus amusant de monter en gamme et de prendre un trône. 😉

7. Ajoutez un ventilateur portable.

Même avec de la clim de bonne qualité, vous pourriez par moments vouloir simplement un tout petit peu plus de fraîcheur, ou peut-être que vous aimeriez un peu de circulation d’air. Utilisez un petit ventilateur portable juste à l’endroit où vous voulez être.

La température maximale à Las Vegas aujourd’hui est de 40°, et plus tard dans la semaine il est censé faire 43°. Les températures du milieu de l’été peuvent excéder les 50°. Même avec la clim allumée, il peut quand même faire un peu chaud dans mon bureau pendant l’été. Un ventilateur portable est une bonne addition à mon espace de travail. Les ventilateurs Vornado sont vraiment bons. Ils sont un peu plus chers, mais ils en valent le prix – ils ne font pas de bruit et font bien circuler l’air.

8. Ajoutez une fontaine.

Si vous trouvez le son de l’eau qui coule apaisant, envisagez d’ajouter une petite fontaine dans votre espace de travail. Vous pouvez en trouver une basique pour moins de 15€.

L’an dernier j’ai ajouté une fontaine illuminée faite d’une colonne de pierres dans le coin de la pièce. J’ai branché la prise sur la même multiprise que j’utilise pour mon PC, donc je n’ai qu’à appuyer sur un bouton en face de moi pour l’allumer. Je la fait probablement tourner 8 heures par jour en moyenne, et j’ajoute de l’eau une fois tous les 3 jours environ. Quand j’entends la fontaine tourner doucement, cela me rappelle également d’arroser mes plantes.

9. Personnalisez votre espace.

Est-ce que votre espace de travail vous donne l’impression qu’un automate y travaille, ou est-ce qu’il inclut des éléments qui vous sont uniques ? Souvenez-vous que votre espace de travail est votre espace de vie pour la majeure partie de la journée, donc faites-en un espace où vivre et pas seulement un espace où travailler. Un bon moyen de faire cela est d’ajouter des éléments qui ont un aspect sentimental pour vous.

Les photographies sont de bonnes façons de personnaliser votre espace. J’ai quelques photos de famille classiques dans mon bureau et l’obligatoire photo de mariage, mais il y a une photo en particulier de notre première rencontre avec ma femme, prise par mon grand-père (maintenant décédé) et qui est très spéciale pour moi. J’aime pouvoir la regarder quand je travaille. Cela me rappelle aussi que je ne suis pas seul – ma femme et moi partageons un chemin merveilleux ensemble, et j’ai vu beaucoup de signes que mon grand-père veille sur nous.

10. Mettez en place des périodes sans interruptions.

Négocier une période de temps chaque jour pendant laquelle vous vous couperez de toute communication extérieure, et vous enfermez dans un cocon de concentration. Mettez un écriteau « Ne pas déranger », coupez votre téléphone, déconnectez votre messagerie instantanée, et ne regardez pas non plus vos mails. Servez-vous de ce temps pour travailler sur les tâches qui vous causeraient le plus de stress ou qui nécessitent le maximum de concentration. Il est plus facile de se relaxer et de se concentrer quand vous savez que vous ne serez pas interrompu.

Certains emplois nécessitent évidemment plus de temps de concentration en solitaire que d’autres. Un programmeur informatique pourrait en avoir beaucoup besoin, tandis qu’un réceptionniste n’en aurait pratiquement pas besoin. Déterminez la quantité dont vous en avez besoin pour être productif, et faites tout ce qui est nécessaire pour l’obtenir.

Quand j’ai vraiment besoin de me concentrer, je ferme généralement la porte de mon bureau. Ma famille n’est parfois pas d’accord avec ces ruptures de communication, mais avec deux enfants à la maison pendant les vacances d’été, je trouve qu’il est nécessaire d’imposer quelques limites pour pouvoir faire mon travail. Je ne suis pas particulièrement amical ou compréhensif quand on m’interrompt pendant que j’écris, donc c’est surtout pour leur propre protection. 😉

Maintenant allez-y !

Prenez un moment pour passer votre espace de travail en revue et pour prendre en note quelques changements que vous voudriez faire. Comment pouvez-vous rendre votre espace de travail encore plus relaxant, vivable, et attractif ? Si vous êtes un peu court en liquidités, définissez un budget que vous aimeriez dépenser pour la relaxification de votre espace de travail. Peut-être que vous pouvez même faire en sorte que votre employeur en paye une partie, en particulier si cela a des chances de booster votre productivité.

Et si votre employeur rejette les changements que vous aimeriez faire ? Certains changements sont certainement négociables en raison de leurs effets secondaires. Vos collègues pourraient ne pas apprécier le parfum de jasmin qui flotte vers leur espace de travail. Mais si votre employeur est un véritable ogre qui ne vous autorise si plante si photo de famille, eh bien… je vous recommande de chercher un nouvel employeur. Votre travail devrait soutenir le style de vie que vous préférez, pas le mettre à mal.

Pensez aux endroits les plus relaxants que vous connaissez. Qu’y a-t-il dans ces endroits qui vous fait vous sentir bien ? Quels sont les vues, les sons, et les odeurs ? Comment pouvez-vous modifier votre espace de travail pour créer la même sensation ? Vous pourriez ne pas être capable de dupliquer parfaitement cette sensation, mais vous pouvez toujours vous en approcher. Si vous n’avez pas le temps de changer complètement votre espace de travail, alors faites-en simplement un par semaine. Ajoutez une photo. Achetez une plante. Rangez une pile de bazar. Relaxifiez et appréciez.

Crédits photo : © treety – Fotolia.com

2 commentaires

  • Intéressant comme article. C’est vrai que ça paraît évident et pourtant j’ai également beaucoup remarqué que la motivation et la concentration vient souvent plus facilement dans un environnement agréable et plaisant.

    Magali Le Roux

  • Gilles_ dit :

    Je vais suivre les conseils et ajouter des plantes vertes, ça sera en effet beaucoup plus sympa ! Concernant la musique, je n’ai jamais réussi à travailler correctement avec des nuisances sonores… et pourtant j’ai essayé beaucoup de fois, je n’ai jamais su comment les gens arrivent à se concentrer avec de la musique ! ! Je pense que je vais tester les bougies aussi merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *