Zones de clarté

trouver des zones de clartéIl existe plusieurs zones de clarté. Je vous invite à les passer en revue à travers cet article.

Pour commencer, il y a la clarté que vous devez avoir avec vous-même : la clarté quant à qui vous êtes, ce que vous êtes et quant à vos compétences et capacités. Cette zone de clarté pourrait être appelée « connaissance de soi », « conscience de soi » ou encore « compréhension de soi ».

Ensuite, il y a la clarté que vous avez par rapport à la réalité dans laquelle vous évoluez. La recherche de cette forme de clarté vous amène à vous interroger sur le monde, l’univers et la vie en général. Où vous trouvez-vous ? Quelle est la nature de cet endroit ? Qu’est-il possible d’y faire ? Quelles sont les règles selon lesquelles cet endroit fonctionne ? Quelles sont les lois qui le régissent ?

Pour finir, il y a la clarté sur votre relation avec cette réalité. Comment vous connectez-vous avec ce monde ? Pouvez-vous lui faire confiance ? Êtes-vous en sécurité ici ? Avez-vous besoin de vous protéger contre des menaces, les risques ou les dangers ? Quelles parties de cette réalité pouvez-vous contrôler ou influencer ? Lesquelles semblent être hors de votre contrôle ?

Voici donc les trois principales zones de clarté :

  • La clarté par rapport à vous-même
  • La clarté par rapport à la réalité
  • Et la clarté quant à la relation que vous avez avec la réalité

Pensez à ces zones de clarté comme si vous pensiez à une relation humaine telle qu’une amitié, une relation amoureuse ou un mariage. On peut dire qu’il y a trois formes de clarté dans ce cas précis. En effet, il y a la clarté par rapport à qui vous êtes, à qui est votre partenaire et la clarté sur la manière dont vous vous comportez l’un envers l’autre. Un manque de clarté dans l’un de ces domaines pourrait donner naissance à de la confusion et à de l’incertitude dans la relation. Si vous ne savez pas exactement qui vous êtes, si votre partenaire ne sait pas exactement qui il est, ou si vous ne savez pas exactement comment vous et votre partenaire êtes liés l’un à l’autre, alors cela peut entraîner un manque de clarté et une incertitude réelle dans la relation.

Si nous allons plus loin, nous pouvons voir que la question de la clarté se révèle sous d’autres facettes. Tout d’abord, il y a la compréhension que vous avez de votre identité, de celle de votre partenaire et du lien qui existe entre votre partenaire et vous. Cependant, il faut également prendre en compte l’interprétation qu’a votre partenaire de ces trois éléments. Il faut donc savoir comment votre partenaire vous perçoit, comment il se perçoit lui-même et comment il perçoit le lien qui existe entre vous et lui.

Nous pourrions ensuite aller encore plus loin et examiner par exemple la manière dont vous pensez que votre partenaire vous perçoit, ce que vous vous dites quant à la perception que votre partenaire a de lui-même et la manière dont vous pensez que votre partenaire perçoit votre relation. Et si nous le voulions, nous pourrions continuer à considérer de plus en plus de facettes : Je pense que mon partenaire pense que je pense qu’il est et ainsi de suite.

C’est là que réside le défi de la clarté. Ici, nous ne considérons qu’une relation entre deux personnes qui peuvent prétendre se connaître d’une certaine manière. Ajoutez maintenant à ce puzzle l’univers physique tout entier et toutes les personnes qui s’y trouvent, sans oublier de noter que toutes ces entités sont en mouvement et ne restent jamais statiques. N’oubliez pas non plus de prendre en compte que le risque de confusion devient tout simplement énorme au fur et à mesure que vous évoluez.

confiance en la réalité

Alors, quel réel espoir avons-nous de pouvoir résoudre ce défi de clarté ? Est-ce un défi aussi impossible à relever qu’il n’y paraisse ?

Eh bien, oui, c’est un défi presque impossible à relever. Si nous considérons ce défi sous un certain angle, nous devons admettre que nous ne pouvons pas savoir tout ce qu’il y a à savoir sur nous-mêmes, sur l’univers et sur notre relation avec l’univers — et garder toutes ces informations à jour et exactes la plupart du temps. C’est une mission vraiment impossible. Nous ne pouvons tout simplement pas espérer atteindre la clarté de cette manière.

L’inconvénient de cette approche est que nous ne pouvons jamais espérer atteindre la clarté par l’information. Avec une telle approche, nous allons simplement nous perdre dans des possibilités infinies. Nous ne pourrons pas prédire avec exactitude comment les choses se dérouleront. Nous serons fréquemment surpris — surpris par les autres personnes, par le monde en général et même par nos propres actes. La notion de cohérence nous échappera toujours avec cette approche.

Admettons donc la vérité. Chercher à trouver des zones de clarté sur la base de l’information est une approche vouée à l’échec. Cette façon de procéder ne nous sera d’aucune utilité. Cela veut-il pour autant dire que nos efforts sont voués à l’échec ? Pas nécessairement ! Cela signifie simplement que nous devons aborder la question de la recherche des zones de clarté sous un angle différent. Nous ne pouvons et ne devons pas nous appuyer uniquement sur la collecte d’informations.

Lorsque vous constatez qu’il vous faut faire plus de recherches et de lectures pour trouver des informations afin d’avoir la clarté nécessaire pour prendre une décision importante dans votre vie, faites attention à ne pas tomber dans un gouffre sans fond. À elles seules, les informations ne répondront pas à vos questions les plus importantes que vous avez, même si elles peuvent vous aider dans vos recherches pour trouver un bon grille-pain.

Quelle est donc l’alternative ? Je vous recommande de vous concentrer sur la relation entre vous et votre réalité, car l’amélioration de cette relation permet également de mieux vous connaître et de mieux comprendre la réalité. Le défi qu’il y a à ce niveau, c’est que le fait d’améliorer cette relation revient à décider de faire davantage confiance à la réalité. Plus vous faites confiance à la réalité, plus votre relation avec la réalité s’améliore, et plus vous gagnez en clarté sur tous les plans.

Ce facteur de confiance dépend de vous. Il vous appartient de faire davantage confiance à la réalité, de conserver le même niveau de confiance ou de réduire votre niveau de confiance en la réalité. En ce sens, il vous revient de prendre la décision de trouver vos zones de clarté. Prendre cette décision revient à s’engager à créer un niveau de confiance plus profond avec la réalité.

C’est tout logique si l’on considère l’autre facette de la clarté. Supposons que vous finissiez à parvenir à un niveau de clarté extraordinaire. Que se passerait-il alors ? Vous devriez logiquement prendre des décisions sur la base de cette clarté, n’est-ce pas ? Cela nécessite également de la confiance.

Je vous encourage donc à considérer vos défis de clarté non pas comme des défis qui tournent autour de la recherche de bonnes informations, mais plutôt comme des défis de confiance. À quel point êtes-vous prêt à faire confiance à la réalité ? Si vous voulez plus de clarté, surtout si vous espérez agir sur base de cette clarté, alors travaillez sur la confiance.

Pour vous lancer sur ce chemin, vous pouvez, quand vous êtes seul, dire à haute voix à la réalité : « Je veux te faire davantage confiance. Aide-moi à le faire ». Cela fonctionne aussi avec les gens.

Article original écrit par Steve Pavlina.

Parvenir à trouver de la clarté vous aidera à mieux avancer vers les objectifs que vous avez dans votre vie. Pour vous aider à parvenir à ce résultat, je partage avec vous un conseil dans la vidéo du jour. Voyez plutôt !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *