Se plaindre

Note : cet article est une traduction de l’article Complaining de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

GraineSe plaindre, comme tous les schémas de pensées, n’est pas une simple observation. Se plaindre est un acte créatif. Plus vous vous plaignez, plus vous rassemblez vos énergies créatrices pour attirer une chose dont vous pourrez vous plaindre. Vos plaintes pourraient sembler parfaitement justifiées, mais réalisez que chaque fois que vous vous plaignez, vous passez commande pour en avoir plus dans le même goût. Se plaindre ne concerne pas que le passé. À chaque fois que vous vous plaignez, réalisez que vous exprimez une intention – un objectif – pour l’avenir.

Notez que se plaindre n’est pas la même chose que d’avoir une réaction émotionnelle négative. Cette réaction négative d’emblée ne pose pas de problème. Se plaindre est l’acte de renforcer ce que vous ne voulez pas et d’exprimer l’intention d’en avoir encore plus. C’est l’acte de s’arrêter sur ce qui est négatif.

Les gens qui se plaignent se piègent eux-mêmes dans une réalité qui leur donne constamment davantage matière à se plaindre. La vie continue d’être dure avec eux. Leur chance est en dessous de la moyenne. Ils ne font jamais de véritable progrès. Des circonstances malchanceuses, qui semblent sous leur contrôle, continuent à se manifester. Cela semble totalement injuste, mais ça ne l’est pas. Ceux qui se plaignent sont simplement témoins de l’accomplissement de leurs propres requêtes. Chaque pensée est une intention, et les plaintifs expriment généralement des intentions portant sur ce qu’ils ne veulent pas. Donc il est parfaitement logique qu’ils vivent dans une réalité cohérente avec ces pensées. Le plaintif pourrait vous dire que sa réalité provoque ses plaintes, mais il est plus exact de dire que sa réalité reflète ses plaintes.

Se plaindre est aussi addictif. Plus vous le faites, même dans votre propre tête, plus cela devient une habitude ancrée, et plus il est difficile d’y mettre fin.

Les plaintes et la Loi de l’Attraction

J’ai vu plus d’une personne prétendre utiliser la Loi de l’Attraction correctement, n’avoir que des intentions positives et penser principalement à ce qu’ils veulent attirer. Et puis après quelques semaines sans résultats ou presque, ils explosent en plaintes :

Ce truc de Loi de l’Attraction n’a aucun sens ! J’ai vraiment tenté, et ça ne fonctionne pas pour moi. Pourquoi mes intentions ne se sont pas encore manifestées ? Pourquoi est-ce que cela semble fonctionner pour les autres mais pas pour moi ? J’ai gaspillé beaucoup de temps sur ça et je n’ai rien à montrer au final ! Ouin ouin ouin !

Les gens qui saisissent vraiment la Loi de l’Attraction ne font pas ce genre de chose. C’est comme planter une graine pour la déterrer ensuite violemment et avec fracas pour voir si elle a poussé. Vous avez simplement tué la plante dans le processus. Maintenant pensez à ça : Si quelqu’un trouve nécessaire de tuer une plante pour vérifier si elle pousse, avait-il vraiment l’intention que la plante survive et pousse à l’origine ? Évidemment non. Si vous savez qu’une plante va pousser, vous n’allez pas la déterrer. De la même manière, si vous exprimez avec certitude le fait que votre intention va se manifester, vous ne vous répandrez pas en plaintes à propos de votre échec. Vous allez simplement continuer à détenir cette intention jusqu’à ce qu’elle se manifeste, peu importe le temps que cela prendra.

En pratique vous verrez ceux qui s’engagent vraiment détenir leurs intentions patiemment pendant des mois et des années, tandis que les plaintifs abandonnent lors des 30 premiers jours. Pourquoi ? Vous pourriez ne pas aimer ce que je vais dire, mais la vérité est que les plaintifs étaient prédisposés à finir par abandonner. L’échec était leur véritable intention de base.

Vous voyez… les gens qui ont une réaction violente face à la Loi de l’Attraction quand elle ne leur donne pas ce qu’ils veulent ne l’ont jamais vraiment accepté à la base. Ils s’attendent toujours à échouer, et ne s’intéressent à l’idée des intentions positives que pour la forme. Mais leur base de réflexion est restée négative.

Vous ne pouvez pas tromper la Loi de l’Attraction. Elle connaît vos véritables intentions, et qu’elle ne va pas dévoiler ses trésors à ceux qui savent qu’ils finiront par abandonner.

Les intentions et le temps

Reconnaissez que la Loi de l’Attraction est intemporelle dans le temps, qu’elle n’est pas limitée dans le temps. Voici comment j’aime voir les choses : toute pensée que vous détenez à tout moment est une intention intemporelle, donc toutes les pensées de tous temps influencent tout le temps vos résultats. Bon, c’est une généralisation vulgaire, mais si vous acceptez que ce soit vrai, cela vous aidera à comprendre pourquoi vous devez traiter vos intentions comme des engagements intemporels.

Toute une vie de pensées agit comme une bande de résonance de vos intentions. La signature globale de cette bande détermine le genre de vie que vous avez. Un plaintif chronique va manifester une vie à prédominance négative. Une personne aux pensées positives va manifester une vie à prédominance positive.

Vos pensées/intentions ne sont pas limitées dans le temps. Si vous allez vous plaindre à un certain moment dans le futur, cette plainte va subtilement vous affecter aujourd’hui.

Laissez-moi vous donner un exemple du monde réel. Supposez que votre voiture soit tombée en panne ce matin, et que c’était totalement inattendu.

Qu’est-ce qui a causé cette panne ? Certains pourraient dire que c’est les lois de la physique. Un partisan de la Loi de l’Attraction dirait que vous avez inconsciemment exprimé des intentions par le passé qui ont fini par provoquer la panne, peut-être pour des raisons qui ne pourraient pas être claires pour vous. Cependant, je suggère qu’autre chose pourrait avoir causé cet incident.

Comment avez-vous réagi à cette panne quand elle est survenue ? Vous en êtes-vous plaint ? Avez-vous continué à ressasser ça dans votre tête, renforçant encore et encore votre réaction négative ? Réalisez-vous que toutes les pensées sont des intentions ? Je pense que le fait de vous plaindre de l’incident après qu’il soit arrivé est ce qui l’a manifesté à l’origine. Si vous n’alliez pas vous en plaindre, l’incident pourrait ne jamais être arrivé.

Je sais que cela va à l’encontre de la façon dont la plupart des gens voient le lien de cause à effet. Cependant, si vous jouez un peu avec cette idée, vous en arriverez à une nouvelle compréhension de la Loi de l’Attraction, qui je crois sera plus cohérente avec son fonctionnement réel. Si vous commencez à voir les intentions comme allant et venant dans le temps, vous reconnaîtrez simplement à quel point il est crucial de garder des pensées positives tout le temps si vous voulez manifester une vie positive. Même se plaindre du passé est un schéma de pensée que vous devez finir par abandonner.

Les gens partent généralement du fait que la Loi de l’Attraction n’avance dans le temps que de façon rectiligne. Je ne le pense pas. En fait, je suis plutôt sûr que ce n’est pas absolument pas vrai.

La graine du plaintif

Voici une autre façon de voir cela, qui pourrait être un peu plus facile à accepter si vous êtes très attaché à la pensée linéaire. Pensez au fait que, si quelque chose de malheureux vous arrive, et que vous allez vous en plaindre après coup, alors il a dû y avoir une sorte de graine du plaintif en vous à l’origine, avant que cet évènement négatif ne survienne. Vous devez déjà être le genre de personne qui est prédisposée à se plaindre. Et si cette graine est là, vous pouvez parier que la Loi de l’Attraction va en faire usage.

Les gens vraiment positifs qui sont bons pour manifester ne se plaignent pas. Même quand les choses ne vont pas dans leur sens, ils continuent à diriger leurs pensées vers le côté positif. Ils s’attendent à ce que les choses finissent par aller dans leur sens. Ils agissent également pour participer à cette manifestation positive. Les revers ne leur font pas jeter l’éponge et maudire la Loi de l’Attraction parce qu’ils n’ont pas cette graine du plaintif. Ils ne vont pas être parfaits, mais c’est leur fonctionnement dominant.

Si vous voulez créer la vie que vous voulez vraiment, à la place de celle que vous tolérez seulement, vous devez finir par déterrer cette graine du plaintif. Cette graine est tellement destructrice qu’elle continuera à tuer les graines positives que vous plantez. Elle sait que celles-ci peuvent finir par la détruire. Elle sait que vous ne faites que vous leurrer. Elle va vous faire penser que les graines positives que vous plantez sont en fait de la mauvaise herbe, tout comme la pensée positive ou la crédulité.

Quand vous reconnaissez enfin que la graine du plaintif va continuer à saboter vos efforts aussi longtemps que vous la détenez, prenez la décision consciente de la balancer. Ce n’est qu’alors que vos intentions positives prendront racine sans être annihilées.

Chaque fois que vous vous attrapez à vous plaindre, visualisez cette graine du plaintif, et imaginez-vous la déterrer et la jeter au loin. Donnez-la aux oiseaux. Renvoyez-la à la Source. Ou mettez-la simplement à la poubelle. Puis visualisez une graine de pensée positive, plantez-la, mettez du fertilisant, et arrosez-la. Dites-vous « Je détiens la graine du bonheur. »

Se plaindre peut être une addiction contraignante, mais il n’est pas nécessaire d’en faire un emprisonnement à vie.

Crédits photo : © ikonstudio – Fotolia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *