Qu’est-ce que les autres vont penser de vous ?

Note : cet article est une traduction de l’article What Will Other People Think of You? de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Cercle socialNe perdez pas un instant de votre précieuse vie à vous demander ce que les autres gens vont penser de vous. Rien de bon ne peut en résulter.

En vérité, vous gaspillerez bien plus d’énergie à imaginer ce que les autres pensent de vous que ce que ces gens y investiront jamais personnellement. La plupart des gens sont bien trop préoccupés par leur propre vie pour vouer une attention considérable à ce que vous faites. Pendant que vous vous inquiétez de ce qu’ils pensent de vous, ils s’inquiètent de ce que vous pensez d’eux. Vous gaspillez vos vies en inquiétudes…

Au lieu de vous préoccuper de ce que pensent les autres, soyez concerné par ce que vous pensez de vous. Votre opinion de vous-même importe bien plus que l’opinion des autres, peu importe à quel point vous pensez qu’ils sont intelligents, sages, ou bien intentionnés.

Réalisez que l’opinion que les autres ont de vous n’appartient qu’à eux et ne vous concerne que très peu. Personne d’autre ne sait vraiment ce dont vous êtes capable. Quand vous laissez les autres avoir leurs propres réactions sans en ressentir de responsabilité personnelle, vous vous rendez plus fort.

N’ayez pas peur de vous transformer en une sorte de crétin asocial et inintéressant si vous arrêtez de vous préoccuper de ce que les autres pensent de vous. Même en rencontrant une résistance de la part des autres, vous servirez de modèle pour les aider à surmonter leurs propres peurs.

Chaque fois que vous vous lancez et entreprenez de nouvelles actions courageuses, comme lancer une nouvelle entreprise ou entamer une nouvelle relation, ne soyez pas surpris de voir des réactions négatives de la part de ceux qui vous entourent. C’est habituel. D’autres pourraient se lancer dans d’interminables explications quant aux raisons pour lesquelles vous êtes condamné à échouer. Mais il n’y a aucune raison que cela vous arrête. La plupart du temps ils parleront de peur, pas d’amour, dans tous les cas. La peur parle en termes de limites ; l’amour parle en termes de possibilités.

Qu’arrive-t-il si ces personnes ont en fait raison ? Et si vous vous lanciez et vous perdiez gros même après qu’ils vous aient averti que cela allait arriver ? Peu importe. Même s’ils ont raison, ils ont quand même tort. Vous êtes supposé sortir et beaucoup échouer. C’est très bien que les gens autour de vous vous disent que vous allez échouer et que vous, vous vous lanciez et vous cassiez la figure juste devant eux. C’est supposé arriver. La vraie leçon est d’apprendre à accepter cela.

Un bon nombre de fois j’ai été averti par les autres de ne pas faire quelque chose, mais je me suis lancé et je l’ai fait quand même, et j’ai échoué comme ils l’avaient prédit. Cependant, en échouant par moi-même, j’ai eu de nouvelles perspectives très valables, et mes futures tentatives dans ce sens ont fini par mener au succès, et parfois même à une évolution significative. Ces succès ne seraient jamais arrivés si je n’avais jamais mis un pied dehors.

La vérité est que vous allez échouer. Beaucoup. Habituez-vous-y ! Faites de l’échec votre ami. Ces échecs ne sont pas l’opposé du succès, ils sont partie intégrante du succès. Comprenez que cela ne pose absolument, parfaitement, aucun problème de sortir et de lancer une nouvelle affaire et de le voir faire faillite. Cela ne pose aucun problème de faire un discours et de se faire huer à en quitter la scène.

Vous êtes censé échouer. L’échec est un des meilleurs moyens que nous, humains, avons d’apprendre et d’évoluer. Autorisez-vous à être humain.

Mais plus important encore que ça, vous avez besoin d’apprendre à vous faire confiance, à vous connaître, et à vous croire. Vous avez besoin d’apprendre ce que sont vos vraies capacités. Et vous ne le découvrez jamais en restant calmement assis. Même vous ne saurez pas ce dont vous êtes capable tant que vous n’aurez pas essayé, alors comment d’autres gens pourraient le savoir ? Le simple fait qu’ils aient l’air sûr d’eux ne signifie pas qu’ils aient raison.

Parfois vous trouverez que les autres gens avaient en fait raison à votre propos (mais seulement à court terme). Mais d’autres fois vous trouverez qu’ils avaient infiniment tort. Peu importe ce que les autres gens pensent que vous pouvez faire. Ce qui importe est ce que vous pouvez vraiment faire. Et pour trouver ce que c’est, vous devez sortir et prendre des risques. Vous devez vous atteler à certaines de ces choses que vous n’êtes pas sûr de pouvoir accomplir.

La confiance en soi est une possession bien plus grande que ce que vous pourriez perdre en cours de route. Ce n’est pas la fin du monde si vous perdez toutes vos possessions matérielles, si vous foutez un grand projet en l’air, ou si vous passez pour un idiot complet. Vous pouvez vous épousseter et continuer votre route. Mais si vous ne vous faites pas confiance pour passer à l’action vers ce que vous pensez être le mieux, alors pour vous, c’est la fin du monde.

Pensez à ce que cela a pu être pour moi de dire à mes amis l’an dernier, « Vous savez… Je vais arrêter le développement de jeux vidéo et lancer une nouvelle affaire de développement personnel. Et ça va être super. » Vous pensez que j’ai reçu des masses de soutien et d’encouragement pour me lancer là-dedans ? Pas vraiment non. Beaucoup de gens pensaient que j’étais dingue. Certains le pensent encore certainement. Et cela me va totalement, mais cela n’affecte pas le moins du monde mes actions. Pourquoi ? Peut-être que j’ai confiance en moi. Les autres ne peuvent pas voir jusque dans mon âme et savoir de quoi je suis capable. Quand ils me disent que je ne peux pas faire quelque chose, tout ce que je vois, c’est quelqu’un qui a très peur et qui a besoin d’aide pour briser ce schéma de peur.

Si les gens autour de vous vous saoulent de « tu ne peux pas » et de « tu ne devrais pas », ignorez-les simplement. Leur peur n’a rien à voir avec vous. Ayez foi en vous. Vous pourriez prendre de mauvaises décisions au début, mais sur le long terme, vous irez bien au-delà de vos limites actuelles. Et c’est là que vos plus grands rêves commenceront à devenir réalité.

Avoir foi en vous n’est pas la conséquence du succès. C’en est la cause.

Crédits photo : blobbotronic

Recherches utilisées pour trouver cet article :

que pense les gens des profIMAGINE CE QUE LES PROFESSEURS PENSENT DE VOUSla peur de ce que les gens vont dire

Un commentaire

  • le sujet du jour a une grande importance, merci à Steve et à Olivier pour y avoir pensé!
    si vous y faites attention, vous allez réaliser combien nous sommes sensibles à l’opinion des “autres”, même à notre insu ! et il n’est pas facile de se défaire de cela….!
    l’objectif réel de notre vie c’est de suivre notre voix intérieure qui nous guide vers les expériences que notre “âme” a choisi de vivre….n’oublions jamais cela ! car à chaque fois que nous nous en écartons, nous ne sommes plus fidèles à nous-même, nos cartes se brouillent, notre boussole aussi….même si, à chaque fois, nous retrouvons quand même notre cap..
    encourageons notre entourage à faire de même, à écouter la voix intérieure, c’est vraiment le meilleur cadeau que nous puissions faire!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *