TwitterFacebook
Le développement personnel pour les gens intelligents

Relations 4D

4D relationshipsNote : cet article est une traduction de l’article 4D Relationships de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le « je » de cet article !

Au cours des derniers mois, j’ai activement exploré les relations 3D avec les hommes et les femmes ainsi que les relations 4D avec les femmes, comme expliqué dans l’article Profiter de relations riches et abondantes.

Pour un résumé rapide … dans nos relations humaines, nous avons 4 façons pour communiquer les uns avec les autres :

  • physiquement (corps)
  • mentalement (mental)
  • émotionnellement (cœur)
  • délibérément (esprit)

Une relation 3D signifie que nous communiquons fortement avec 3 de ces zones. Une relation 4D signifie que nous communiquons avec les 4 aspects.

Relations holistiques

Une relation 4D est plus que la somme de ses parties parce qu’il y a un effet synergique lorsque vous communiquez avec quelqu’un à travers plusieurs zones. Par exemple, une forte relation émotionnelle (cœur) peut grandement améliorer la communication (mental) ainsi que l’intimité physique (corps).

J’ai été impressionné par la profondeur de la relation qui devient possible avec les rapports 3D et 4D. La communication est fluide et authentique. Les gens baissent leurs boucliers et partagent leurs vrais êtres. La confiance est élevée. Les idées sont ouvertement partagées et amplifiées. Les actions découlent avec moins d’effort. Le sexe est mieux aussi.

Une raison pour laquelle certains amis et moi-même avons pu créer un nouveau programme audio en seulement 3 jours la semaine dernière (9 à 10 heures de contenu très riche), c’est que nous entretenons des amitiés 3D (mental, cœur, esprit). Nous partageons des idées les uns avec les autres, y compris l’organisation de toute une journée au début de cette année à Oslo. Nous partageons nos préoccupations, nos espoirs, nos échecs et nos réussites. Nous nous soutenons et nous nous encourageons à mener des vies épanouies, à évoluer, à nous inspirer les uns les autres et à servir le bien commun.

Par conséquent, nous avons très bien travaillé ensemble en équipe, et nous continuons à le faire alors que nous nous préparons à lancer notre nouveau programme audio. Nous avons eu un temps assez facile à prendre des décisions par consensus, où j’ai vu d’autres équipes entrer dans de longs débats. Je pense que nous avons fait un bon travail en mettant de côté nos egos individuels et en faisant passer en premier les intérêts de l’équipe, du projet et de la valeur que nous souhaitons partager en premier.

J’apprécie vraiment les projets collaboratifs. Voir quelqu’un au-dessus ou au-dessous de moi dans une sorte de hiérarchie ou de structure de commandement me gêne. Il y a un flux spécial qui découle lorsque tous les membres d’une équipe sont sur un pied d’égalité. Si les relations entre les membres de l’équipe sont fortes, la synergie est élevée. Lorsque les relations se décomposent ou s’affaiblissent, se replier sur une structure axée sur les commandes ne peut pas compenser la réduction de la confiance et du flux. Une telle équipe peut toujours avoir un leader ou une tête de groupe, mais les gens vont seulement donner véritablement le meilleur d’eux-mêmes pour soutenir les membres de l’équipe qu’ils aiment et respectent réellement, et l’équité est essentielle à cette dynamique.

Pour créer des relations 3D plus authentiques dans ma vie, la clé N° 1 est de dire non aux correspondances partielles. Ces relations 1D et 2D peuvent être si tentantes à accepter, mais lorsque je le faisais, je ne pouvais plus créer suffisamment d’espace pour que les relations 3D apparaissent. Ceci est typique à de nombreux défis de développement personnel. Nous n’obtenons pas le prix d’or jusqu’à ce que nous cessions de chasser l’or du fou. Regardez comment il est brillant ! On dirait de l’or véritable. Peut-être que ce sera finalement de l’or véritable. Il y a toujours de l’espoir, n’est-ce pas ?

Combien de personnes tiennent encore à des emplois qu’elles n’aiment pas, en attendant que quelque chose de mieux survienne ? Quand elles finissent par arrêter, c’est alors que la nouvelle opportunité arrive enfin. Se coller à des correspondances partielles est une recette gagnante pour rester figé.

La plupart de mes relations 3D sont avec d’autres hommes, mais je développe peu à peu ces relations avec des femmes. Un exemple serait Shereen Faltas. Elle et moi, nous nous sommes rencontrés au début de cette année et avons passé un peu de temps à nous connaître à Las Vegas et à Los Angeles. Nous avons eu quelques conversations fascinantes ensemble (mental), comparé des notes sur des situations émotionnellement difficiles similaires que nous avons récemment connues (cœur) et puisque nous aimons l’idée d’aider les gens à prendre conscience du marasme de l’emploi dans les entreprises, nous partagerons la scène ensemble à son prochain événement Awaken the Rebel à Los Angeles (esprit).

Relations 4D

Les relations 4D sont encore plus intense que celles 3D. Cela signifie ajouter de l’intimité physique au mélange, tout en cultivant de solides relations mentales, émotionnelles et spirituelles.

Cette année, j’ai seulement eu l’occasion d’explorer quelques relations 4D, avec différents degrés de profondeur et de durée. Elles nécessitent plus de compatibilité que les relations 3D, donc, dans ce sens, il peut être plus difficile de trouver une correspondance solide.

L’une de ces relations 4D est celle avec ma petite amie Rachelle.

Physiquement, Rachelle est aussi câline que moi. Quand nous sommes ensemble, nous aimons nous toucher, nous tenir mutuellement et partager de l’affection librement. Nous nous câlinons souvent et nous nous caressons plusieurs fois par jour. Sexuellement, nous sommes aussi des plus compatibles qui soient. Nous savons comment nous exciter l’un l’autre avec facilité, et nous aimons nous taquiner et jouer avec le flux d’énergie sexuelle et émotionnelle entre nous. Nous sommes tous deux très sexuels et nous apprécions les délicieux plaisirs de notre relation physique sans honte, peur ou culpabilité. Nous aimons également jouer de temps en temps avec d’autres partenaires qui ont des attitudes similaires.

Mentalement, nous apprécions les conversations profondes et les vastes intérêts communs. Nous sommes tous les deux des végétaliens de longue date. Nous apprécions le service et l’expression personnelle créative plus que l’argent. Nous aimons voyager. Nous aimons explorer de nouveaux musées ensemble, aller à des pièces de théâtre et faire de longues promenades. Nous avons tous deux un sens de l’humour exquis et jouons ensemble aux idiots parfois. Nous aimons les mêmes genres de musique et de films. Nous pouvons être aussi à l’aise en jouant aux introvertis qu’aux extrovertis. Nous aimons partager de nouvelles expériences d’apprentissage et de développement ensemble. Rachelle est mon meilleur ami, et je suis le sien, et nous aimons et apprécions cette amitié.

Émotionnellement, nous sommes profondément amoureux l’un de l’autre. Nous partageons nos sentiments ouvertement et librement, même si cela nous met les larmes aux yeux. Nous nous disons souvent combien nous avons de la chance de nous être rencontrés. Nous nous félicitons de notre relation. Nous évitons le piège de prendre l’un l’autre pour acquis. Nous nous réconfortons émotionnellement, nous nous soutenons, nous nous encourageons et nous nous élevons. L’abondance d’amour et de chaleur qui coule dans notre relation est incroyable. Une simple pensée à Rachelle me fait sentir très aimé. Même lorsque nous sommes dans des villes différentes, nous nous envoyons souvent des rappels amoureux.

Spirituellement, Rachelle et moi sommes réunis pour nous aider à explorer un chemin de développement puissant et stimulant. Nous voulions donner le meilleur de nous-mêmes en explorant une relation ouverte. Nous voulions explorer notre sexualité loin du sexe vanille. Nous voulions ouvrir nos cœurs et tout partager sans retenue. Nous sommes volontairement entrés dans une relation de longue distance, où nous sommes ensemble environ 6 à 7 mois de chaque année et dans différentes villes le reste du temps. Nous voulions explorer davantage le monde ensemble. Nous avons eu une vive volonté partagée de nous réunir.

Après près de 4 ans de relation, je me sens plus que jamais amoureux de Rachelle.

Malgré la longue distance qui nous sépare et les défis de développement que nous traversons ensemble, ma relation avec Rachelle semble sans peine. Elle coule si facilement et naturellement. Je pense que l’une des raisons est que nous tenons bon à ce que nous voulons au lieu de nous contenter d’autre chose, alors, lorsque nous nous sommes rencontrés pour la première fois, c’était le genre de situations « Vous m’avez eu au bonjour ». Nous nous sommes laissé tomber amoureux de grâce, de facilité et de légèreté. Nous nous apprécions énormément.

L’une des forces de notre relation est que Rachelle et moi avons une grande capacité de pardon. L’un d’entre nous fâche parfois l’autre, mais il est généralement facile pour nous de laisser tomber les émotions négatives et de retrouver l’amour. L’une des raisons est que nous nous aimons tellement que si nous nous sentons tentés de nous « punir », nous devons nous priver de ce que nous apprécions le plus, ce qui ne dure pas très longtemps. Il est très difficile pour nous de nous sentir fâché l’un contre l’autre lorsque nous nous laissons tout simplement aller et nous nous câlinons. Dans ce sens, vous pouvez dire que nous sommes positivement accro à être amoureux l’un de l’autre ; c’est comme une gravité que nous ne pouvons fuir. En outre, le fait de passer du temps l’un loin de l’autre, parfois jusqu’à 2 – 3 mois d’affilée, nous donne toujours l’occasion de nous manquer et de désirer de nous retrouver.

Notre relation est-elle parfaite ? Aussi exagéré que cela puisse paraître, je devrais dire oui, elle l’est. Plus précisément, c’est parfait pour moi. L’amour et la profondeur de communication que nous partageons sont si solides et brillants que je ressens sincèrement que ce que je désire le plus dans cette partie de ma vie est exactement ce que je suis en train de vivre. Notre relation a sa part de défis, mais comme j’accepte ces défis plutôt que d’y résister, ceux-ci ne font que renforcer la beauté de notre relation. J’ai par là ce que je veux, et j’aime ça !

Relations 4D et développement

Puisque le partage des expériences de développement est une grande partie de notre chemin relationnel, Rachelle et moi avons décidé de faire de notre mieux le mois prochain en faisant quelque chose que nous n’avons jamais fait auparavant.

Nous ferons tous les deux une intervention lors de l’atelier annuel Successfulness de notre ami Johnny à Las Vegas. C’est par soi-même quelque chose que nous avons fait auparavant. Mais cette fois, nous allons parler ensemble de quelque chose que nous n’avons encore jamais partagé publiquement, qui est l’aspect de jeu de D / s de notre relation. Cela inclut la démonstration de certaines choses que nous faisons pour augmenter l’intensité émotionnelle, sensuelle et sexuelle de notre relation.

Dans une relation à long terme, la tendance à l’intimité augmente alors que l’intensité diminue. Pour éviter cette situation, Rachelle et moi avons mis beaucoup d’énergie pour maintenir l’intensité qui anime notre relation. Nous faisons des choses spécifiques pour renouveler et intensifier les sentiments que nous avons l’un pour l’autre presque tous les jours, même lorsque nous sommes dans différentes villes. Nous ne permettons pas que notre relation devienne trop ennuyeuse ou monotone. Nous faisons toujours monter l’énergie en flèche. Et depuis que nous sommes ensemble depuis près de 4 ans, nous sommes devenus très bons à ce sujet.

Jusqu’à présent, cela a toujours été une partie privée de notre relation, et non quelque chose que nous faisons normalement devant d’autres personnes, sauf parfois de façon ludique ou pour plaisanter autour d’amis proches. Sinon, nous n’avons jamais partagé auparavant cette partie de notre relation devant un public. Faire cela sera probablement une expérience émotionnellement intense pour nous … et peut-être aussi pour les autres personnes dans la salle.

En outre, nous ne prévoyons pas de préparer ce que nous allons partager, alors nous partagerons et démontrerons tout ce qui vient de l’inspiration spontanée dans le moment.

Les raisons pour lesquelles nous voulons nous pencher sur cette expérience sont variées et complexes, mais la raison principale est que nous estimons que cela nous amènerait aux limite de nos zones de confort et peut-être au-delà. Nous voulons explorer ensemble cette limite. Le partage de ces expériences de développement est l’une des raisons pour lesquelles nous sommes dans la vie l’un de l’autre.

J’aimerais également encourager et inciter les autres à ne pas ignorer cet aspect de leur relation. L’intimité à long terme est belle, mais garder la passion et l’intensité en vie peut rendre la relation encore plus forte.

Une relation 4D n’est pas statique, et n’est pas toujours confortable. Lorsque vous entretenez une telle relation avec quelqu’un de cette façon, vous serez sûrement impliqué dans de nouvelles expériences de développement, dont certaines peuvent vous surprendre.

Multiples relations 4D

Permettez-moi également de partager quelques réflexions sur une autre limite de ma zone de confort dans cet espace particulier.

Jusqu’à présent, lorsque j’ai exploré d’autres relations 4D, ces explorations se sont déroulées habituellement alors que Rachelle et moi étions dans différentes villes et avec des femmes qui vivaient à l’extérieur de Las Vegas. Pour cette raison, l’aspect physique de ces autres relations a été temporaire ; cela durait le temps que nous étions dans la même ville, et ensuite, nous avions la possibilité de rester en contact en ligne … et de reprendre contact lorsque nous étions de nouveau dans la même ville.

Considérez ceci comme la version 4D de la « règle de 100 milles », qui est une règle que certaines personnes en relations ouvertes utilisent. Cela signifie que vous pouvez vous mettre en relation avec d’autres personnes tant que vous et votre partenaire principal êtes à au moins 100 milles de distance.

Mais alors que je continue de pencher dans cette direction, il est prévisible que, finalement, les flux se croiseront.

D’une part, explorer plusieurs relations 4D en même temps et au même endroit est passionnant. Mais c’est aussi en dehors de ma zone de confort. Je ne l’ai jamais fait auparavant. Je ne peux pas prédire comment cela se produira.

La partie axée sur mon développement veut vraiment s’appuyer sur cela. Cela semble être un défi mental, émotionnel et social important. Il y a beaucoup de choses qui pourraient aller mal.

La partie orientée vers mon confort veut être paresseuse et simplement se détendre dans la sécurité de ma relation merveilleuse avec Rachelle et ne pas compliquer les choses.

À la fin, je choisirai le chemin du développement parce que c’est ce que je fais toujours. C’est pourquoi je suis là.

Rachelle le sait à propos de moi. C’est l’une des choses qu’elle aime chez moi. Elle sait que je vais continuer à m’intéresser à de nouvelles expériences de développement et que je ne me permettrai pas de me contenter du confort et de la sécurité. Et elle sait que je veux partager ce voyage avec elle. Je me sens très chanceux de l’avoir dans ma vie. Beaucoup de femmes ne pouvaient pas s’occuper d’une relation avec quelqu’un qui mène le même rythme de vie que moi.

Trouver des femmes intéressées à explorer les relations 4D ensemble n’a pas été vraiment aussi difficile. Elles ont tendance à apparaître spontanément dans ma vie, et je m’attends à ce que cela se poursuive. Mais quelle femme a le courage de se pencher sur cela alors que Rachelle est aussi présente physiquement ? Je ne sais pas, mais j’aimerais bien la rencontrer. Rachelle aussi.

Peut-être que ce que je trouve le plus intéressant dans les relations 4D, c’est qu’elles sont intensément transformationnelles. Il est impossible d’explorer une telle relation avec quelqu’un et d’en sortir une personne différente. Puisque j’aime les expériences de développement, je suis attiré par l’exploration des relations 4D comme un aimant, en partie à cause de cet effet de transformation. Quand je me connecte profondément et intimement avec une autre personne, je me sens éveillé, vivant et conscient comme jamais auparavant.

Où est la limite de votre zone de confort dans les relations ? Voyez-vous un intérêt à aller au-delà de cette limite ? Ou préféreriez-vous jouer en toute sécurité ?

Crédit Photo : Sabinezia

Enregistrer

Post a Comment

Your email is kept private. Required fields are marked *

32 Partages
Partagez32
Tweetez