Énoncé du but de votre relation

Énoncé du butUn énoncé du but spirituel répond à la question : Pourquoi suis-je ici ?

Un énoncé du but spirituel d’une relation répond à la question : Pourquoi suis-je dans la vie de l’autre ?

Hier, j’étais très inspiré de créer un énoncé du but spirituel de ma relation avec Rachelle. Je me suis dit que ce serait plus simple si je le faisais premièrement. Ensuite, elle pourrait décider si elle veut ajouter, soustraire ou changer quoi que ce soit.

Elle est présentement à Toronto tandis que je suis à Las Vegas, j’ai donc proposé une liste d’idées que je lui ai envoyée par courriel.

Voici la liste que j’ai partagée avec elle :

  • s’encourager et se soutenir mutuellement de manière créative
  • vivre ensemble notre vie de végétalien
  • faire en sorte que chacun se sente aimé, apprécié et important
  • voyager, explorer, apprendre et partager ensemble de nouvelles expériences
  • donner à l’autre la liberté d’explorer et de grandir en tant qu’individu
  • exprimer notre amour avec beaucoup de contacts physiques et d’affection
  • pardonner les erreurs et les transgressions de l’autre
  • utiliser nos ressources pour continuer d’essayer de nouvelles choses
  • se stimuler mentalement, physiquement et émotionnellement
  • se divertir ensemble, jouer et partager beaucoup d’éclats de rire
  • communiquer avec honnêteté, franchise et bienveillance
  • respecter l’équilibre entre une vie saine et l’indulgence
  • être les meilleurs amis au monde
  • apprécier et admirer mutuellement nos travaux
  • dire « je t’aime » tous les jours

Elle a aimé la liste initiale telle quelle, et pour l’instant, elle ne trouve pas de raison d’y changer quoi que ce soit. Nous pouvons bien sûr améliorer ladite liste si nous avons plus de temps pour y réfléchir.

Lorsque je consulte cette liste, cela me fait sourire. Le simple fait de l’avoir élaborée m’a tellement ému que j’en avais même les larmes aux yeux. J’ai ressenti une immense gratitude pour notre relation qui en est actuellement à sa sixième année.

Je pense que si vous partagez une grande compatibilité avec quelqu’un, cela devrait être assez facile de trouver un énoncé du but relationnel que vous aimerez tous les deux. Vous pourriez réfléchir ensemble sur la question, ou une personne pourrait faire la première proposition ; je pense que cela peut bien fonctionner dans les deux cas.

Pourquoi ne parvenez-vous pas à vous mettre d’accord sur la raison pour laquelle vous êtes ensemble ? Chacun souhaite-t-il donner une direction différente à la relation ? La relation a-t-elle perdu son sens ? S’est-elle transformée en un simple ensemble d’habitudes et de routines ? Pensez-vous qu’il est inutile de continuer à vous investir l’un pour l’autre ?

Offres de relations équitables et équilibrées

Vous pouvez même écrire un énoncé du but de votre relation avant même de vous engager dans une relation (même si vous êtes actuellement impliquée dans une relation malsaine). Si vous aviez le pouvoir de décider, quel serait le but spirituel de votre relation avec quelqu’un ? Comment définiriez-vous une relation saine et significative ?

J’ai connu des gens qui ont rapidement attiré de nouvelles et merveilleuses relations dans leur vie peu de temps après avoir défini un but spirituel pour une telle relation. La clé, c’est qu’ils créent une offre équitable et équilibrée qui profite aux deux parties impliquées. Leur offre consiste à recevoir ce qu’ils veulent recevoir, mais seulement de quelqu’un qui désire vraiment le donner. L’offre consiste également à donner ce qu’ils veulent donner, mais seulement à quelqu’un qui l’appréciera vraiment.

La cupidité, le sacrifice et la compromission sont des absurdités qu’il faut éviter dans une relation saine. La cupidité consiste à recevoir plus que vous n’en donnez, tandis que le sacrifice implique de donner plus que vous ne recevez. La compromission, c’est donner plus que vous n’êtes disposé à le faire tout en recevant moins que ce que vous souhaitez. Tout cela constitue des défauts d’alignement.

Le niveau le plus élevé qu’il faut viser, c’est la véritable compatibilité. Cela implique de donner le meilleur de vous-même et de recevoir en retour le meilleur sans que nul ne se sente lésé. Pour que cela fonctionne, vous avez besoin d’un partenaire qui appréciera ce que vous désirez donner, et qui désire donner ce que vous appréciez. Ces deux choses vont de pair, si donc vous avez l’une sans l’autre, c’est une incompatibilité, et le flux d’apports dans la relation ne sera pas équitable et équilibré. Pour une relation gagnant-gagnant, vous avez besoin de donner et de recevoir.

L’univers semble apprécier les offres justes et équilibrées. D’après ce que j’ai pu constater, les gens qui font des offres inéquitables ont tendance à recevoir peu ou rien du tout. Ils semblent aussi se saboter eux-mêmes ou restent là sans rien faire, probablement parce qu’ils sont conscients que leurs offres sont, dans une certaine mesure, insignifiantes. Lorsqu’ils parviennent à attirer des partenaires, ils semblent passer de l’incompatibilité semi-abusive à une incompatibilité tout à fait ennuyeuse, et vice versa.

Par contre, les personnes qui font des offres équitables et équilibrées ont tendance à obtenir ce qu’elles recherchent. Généralement, elles sont d’abord testées avec une ou plusieurs correspondances partielles pour voir si elles se contenteront du peu. Si elles se contentent de moins que d’une offre équitable, elles peuvent s’écarter de leur but pendant des années jusqu’à ce qu’elles finissent par se rendre compte de leur erreur. Cependant, lorsqu’elles parviennent à rester fidèles à leurs normes et à croire en l’équité de leur offre, elles déclinent les relations partielles et attendent une connexion entièrement compatible, car elles savent que cela en vaut la peine. Finalement, cela finit par se prouver, parfois d’une manière incroyablement harmonieuse. C’est très beau à voir. J’apprécie vraiment les moments où les gens partagent ce genre d’histoires avec moi. Le bonheur rayonne de toute part.

La sensation qui émane d’une relation vraiment compatible est très différente de celle d’une relation partielle. Dans le cas d’une relation partielle, la clarté et le caractère ludique n’existent pas (à moins qu’ils ne soient rendus possibles grâce à la consommation d’une certaine drogue). Par contre, dans le cas d’une vraie compatibilité, la relation est caractérisée par une facilité et une clarté incroyables. Tout se déroule sans accrocs ; tout est fluide et spontané. De telles personnes sont énergiques et tirent vers le haut tous ceux qui les entourent.

Idées universelles à intégrer

Permettez-moi de partager avec vous quelques notions que vous pouvez considérer comme assez universelles afin que vous les intégriez dans l’énoncé du but de votre relation.

Le pardon

Il est bien connu que la capacité de pardonner est cruciale pour avoir une relation épanouie à long terme. Les êtres humains feront des erreurs, même en essayant de les éviter. Il doit y avoir une vanne qui permet de relâcher la pression et qui réduit par la même occasion les sentiments négatifs pouvant découler des erreurs commises. Autrement, ces sentiments se renfermeront sur eux-mêmes, le ressentiment va s’accroitre, et l’intimité mourra d’une mort lente et pénible.

L’on remarque souvent cela chez les couples qui n’ont pas eu de rapports sexuels depuis plusieurs mois ou qui font l’amour juste pour la forme. Ils font l’amour avec leur corps, mais leur esprit et leur cœur ne sont pas pleinement présents. La clarté et le ludisme font défaut. La confiance a baissé. Les blessures n’ont pas guéri.

Je recommanderais à tout le monde d’inclure le pardon comme un aspect majeur de l’énoncé du but d’une relation, à moins que vous ayez l’impression qu’il s’agit d’un aspect tellement évident dans toute relation saine qu’il est inutile de l’énumérer.

Je pense qu’il est également bon de savoir comment exprimer le pardon. Préférez-vous des excuses verbales et des conversations sérieuses ? De belles lettres d’amour ? Le sexe ? De larmoyantes étreintes ? Des pénitences ludiques ? Vous n’avez pas nécessairement besoin de les inclure dans votre énoncé du but si vos mécanismes de pardon sont bien établis. Toutefois, si le retrait émotionnel ou les réponses évasives ont constitué des problèmes pour vous, alors je vous recommanderais d’inclure les détails sur comment mettre en place des mécanismes de pardon. Il est important de voir si vous êtes tous les deux d’accord sur la façon de guérir et de se remettre des blessures émotionnelles avant qu’elles ne deviennent des blessures chroniques qui tuent l’intimité.

Le divertissement

Il est facile de négliger le fait de s’amuser ensemble, mais cela est aussi crucial pour une relation saine. Mira Kirshenbaum présente l’absence de divertissement comme une bonne et valable raison de rompre dans son incroyable livre Too Good to Leave, Too Bad to Stay. Comme elle fait remarquer dans le livre, les gens qui rompent à cause d’un manque de divertissement sont généralement plus heureux à long terme que ceux qui choisissent de rester dans de telles relations.

Si vous ne vous amusez pas ensemble, vous n’êtes pas faits l’un pour l’autre. Cela peut sembler une déclaration exagérée. Généralement, l’importance du divertissement n’est pas évidente pour une personne qui est restée coincée dans une relation insatisfaisante pendant un certain temps. Elle pourrait ne pas considérer le divertissement comme un élément important. Ainsi, pour elle, cela ne peut en aucun cas constituer une raison valable pour rompre. Cependant, pour quelqu’un qui est actuellement impliqué dans une relation qui laisse beaucoup de place au plaisir mutuel, il est évident que cet élément est important ; cela n’aurait aucun sens de se contenter de moins.

Vous n’êtes pas un androïde. Vos relations méritent d’intégrer un peu de plaisir, d’aventure, de spontanéité et de vivacité. Ainsi, une grande partie de vos connexions et de vos souvenirs les plus chers résultera du plaisir que vous éprouvez à vous divertir ensemble. Pourquoi faites-vous partie de la vie de l’autre ? Parmi les réponses possibles à cette question, je vous recommande d’ajouter que vous êtes un compagnon de jeu pour votre partenaire.

(Mes excuses aux futurs androïdes qui liront cet article longtemps après sa publication. Dans ce cas, mes conseils peuvent ou non s’appliquer à vous, en fonction de votre programmation. Quoi qu’il en soit, je serais fasciné d’en apprendre plus sur ce que peut apporter le plaisir dans les relations des androïdes, alors n’hésitez pas à me laisser une note à ce sujet et à me parler de vos expériences, en supposant que je n’ai pas encore bouclé, actualisé ou assimilé cela).

Harmonisation des valeurs

Je reçois de nombreux courriels de personnes impliquées dans des relations qui, dès le début, ont manqué d’une véritable harmonisation des valeurs ou dont les valeurs ont été perdues au fil du temps. Je vois toujours le même schéma se reproduire. Le ressentiment s’accumule. L’intimité baisse. Les envies de rupture deviennent presque obsessionnelles. Lorsque ces gens me demandent ce qu’ils doivent faire, ils ont déjà la réponse au fond d’eux. Ils savent qu’il est temps de passer à autre chose et que tout espoir de sauver la relation est perdu. Il n’y a plus aucun moyen de procéder pour qu’elle satisfasse les parties impliquées. Ils ont juste du mal à se faire à cette idée, généralement parce qu’ils ne veulent pas vraiment blesser l’autre personne.

S’il y a des valeurs que vous considérez comme sacrées, il est important que votre partenaire les partage. Je ne pense pas qu’il suffise de dire que votre partenaire « respecte » vos valeurs, mais ne les partage pas. C’est de la compromission, pas de la compatibilité. C’est du gagnant-perdant, pas du gagnant-gagnant. Il ne tient qu’à vous de vous mettre en relation avec un partenaire qui partage vraiment vos valeurs sacrées ; ce genre d’intimité est très enrichissante.

La liberté est une valeur très importante pour Rachelle et moi. Pour que nous ayons une relation épanouissante, nous devons nous donner suffisamment d’espace pour apprendre, grandir et explorer individuellement. Lorsque nous entendons une personne dire que son conjoint ne veut pas qu’elle change de carrière parce qu’il craint que cela baisse leur niveau de vie, nous sommes dégoutés. Je n’imposerais jamais un tel blocage à Rachelle et vice versa. Nous ne pouvons jamais nous imaginer en train de demander à quelqu’un que nous aimons de poursuivre une carrière insatisfaisante juste pour maintenir le niveau de vie du couple. Nous sommes conscients que notre relation s’améliore et se renforce lorsque nous nous donnons la liberté et les encouragements nécessaires pour continuer à apprendre, à grandir et à explorer. Il s’agit pour nous d’une priorité beaucoup plus grande que le maintien d’un niveau de vie matériel quelconque.

Quelles sont les valeurs si importantes à vos yeux qu’il vous serait pratiquement impossible d’apprécier et de chérir votre relation si votre partenaire ne partage pas ces valeurs ? Ces valeurs sont d’excellents éléments à intégrer dans l’énoncé du but de votre relation. Une partie de cet énoncé devient alors une forme d’exploration et d’expression de ces valeurs avec votre partenaire. Vous avez aussi la possibilité d’améliorer l’harmonie avec vos valeurs si vous êtes engagé avec une personne qui les considère aussi comme sacrées.

Admiration réciproque

Respectez et admirez-vous votre partenaire sur le plan professionnel ? Honorez et soutenez-vous le travail qu’il fait ? Êtes-vous un fan du travail de votre partenaire ? Est-il un fan de votre travail ?

Lorsque vous êtes engagé dans une relation basée sur une admiration réciproque, votre partenaire peut être votre supporter numéro 1. Vous pouvez échanger des idées entre vous et recevoir de précieuses observations. Vous pouvez servir de ressources l’un pour l’autre, même si vous travaillez dans différents domaines.

Lorsque l’admiration réciproque est présente, le but de votre relation (en partie) est d’améliorer et de soutenir le travail que vous faites tous les deux dans la vie. Vous êtes coéquipiers.

Cependant, si votre partenaire n’admire pas votre travail, ou vice versa, il est peut-être temps pour vous de trouver un nouvel emploi digne d’une telle admiration, ou il est peut-être temps pour vous de trouver un nouveau partenaire qui admire et apprécie ce que vous faites pour le monde.

J’adore voir Rachelle sur scène en train de jouer une de ses pièces. J’adore voir le public profiter de ses nombreux talents, surtout lorsqu’elle les fait rire. J’adore voir les gens venir la voir à la fin de chaque pièce pour lui dire à quel point ils ont apprécié sa prestation et ce que cela représentait pour eux.

J’adore aussi lorsqu’elle s’assoit dans le public ou au fond de la salle à l’un de mes ateliers ou lorsque je donne un discours. J’aime sentir son amour et son soutien m’illuminer. J’aime le fait que nous ayons chacun nos façons uniques d’exprimer notre créativité et de partager nos idées ainsi que notre inspiration avec les gens.

Je ne dirais pas nécessairement qu’il s’agit d’un élément essentiel que tout le monde devrait intégrer, mais pour beaucoup de gens, cela serait hautement important. Est-ce essentiel pour vous ? Si c’est le cas, assurez-vous d’une manière ou d’une autre de l’intégrer.

Expression de l’amour

La manière dont vous exprimez votre amour à votre partenaire est très importante. Votre partenaire reçoit-il l’amour de la manière dont vous l’exprimez naturellement ? Recevez-vous l’amour de la manière dont votre partenaire l’exprime ?

Assurez-vous dès maintenant d’ajouter à l’énoncé du but de votre relation, la nécessité d’exprimer l’amour de la manière dont votre partenaire désire le recevoir, et vice versa. Si c’est trop difficile avec votre partenaire actuel, pourquoi rester ? Vous pourriez faire l’expérience d’une relation délibérément et mutuellement satisfaisante avec un partenaire dont l’expression naturelle de l’amour est en harmonie avec la vôtre.

Par exemple, Rachelle et moi exprimons et recevons l’amour essentiellement par le contact et l’affection physiques. Même lorsque nous communiquons verbalement, nous utilisons souvent dans le même temps une communication kinesthésique. Nous pouvons être en train de discuter des plans pour la journée alors que nos corps disent simultanément « tu comptes beaucoup pour moi » avec une douce caresse, ou « je t’apprécie » à travers un pincement, ou encore « je pense que tu es sexy » avec un câlin dans le cou.

Essayer d’exprimer l’amour d’une manière que votre partenaire ne reconnait pas comme étant affectueuse, c’est comme construire une maison pour quelqu’un qui ne veut pas y vivre. Vous finirez par réaliser que vos efforts sont inutiles et vous cesserez de vous donner cette peine. Par ailleurs, cette même maison (cette même expression d’amour) pourrait être profondément appréciée par une autre personne qui la veut vraiment.

En poursuivant avec l’analogie de la maison, vous pourriez apprendre à construire le type de maison dans laquelle l’autre personne veut vivre et abandonner vos projets initiaux si vous pensez que c’est faisable. En revanche, si vous aimez la façon dont vous construisez votre maison, et si vous pensez qu’il est possible qu’une autre personne aime et apprécie vraiment ce que vous construisez tel quel, vous trouverez peut-être qu’il est plus facile de chercher un client plus compatible. Assurez-vous simplement de ne pas commettre l’erreur d’essayer de convaincre quelqu’un d’aimer une maison qu’il n’aime pas ; cela ne marchera pas. Pourtant, combien de personnes poussent leur partenaire à aller voir un thérapeute ou un conseiller parce que ce dernier a une stratégie d’amour incompatible ? Cette approche peut enrichir le thérapeute, mais elle ne mène votre relation à rien.

Les expressions d’amour ont besoin d’un récepteur compatible. Beaucoup de gens ne recevront pas l’amour de la façon dont vous désirez en donner, et ils n’en donneront pas de la façon dont vous désirez en recevoir. Lorsque vous vous associez à un partenaire compatible, les expressions d’amour deviennent beaucoup plus puissantes parce qu’elles remplissent leur but. Même les plus subtiles expressions d’amour sont reçues avec appréciation et reconnaissance. Faire en sorte que chacun se sente aimé devient incroyablement facile. Vous faites simplement ce que vous êtes naturellement enclin à faire, et votre partenaire se sent très aimé. De même, votre partenaire est capable de vous faire vous sentir aimé avec facilité, simplement en se comportant normalement et naturellement. Aucun effort particulier n’est requis.

Grandir ensemble

Si vous ne vous aidez pas mutuellement à grandir, alors votre relation stagne, et vous aurez toujours envie d’être avec quelqu’un qui peut et qui vous aidera à grandir.

Une relation saine est une relation en pleine croissance. Elle change constamment ; elle ne reste jamais immobile longtemps.

Comme Kahlil Gibran l’a écrit dans Le Prophète :

Car de même que l’amour vous couronne, il doit vous crucifier. De même qu’il vous fait croitre, il vous élague.

De même qu’il s’élève à votre hauteur et caresse vos branches les plus délicates qui frémissent au soleil,

ainsi il descendra jusqu’à vos racines et secouera leur emprise à la terre.

Mais si, dans votre appréhension, vous ne cherchez que la paix et le plaisir de l’amour,

alors il vaut mieux couvrir votre nudité et quitter l’aire de battage de l’amour,

pour le monde sans saisons où vous rirez, mais point tous vos rires, et pleurerez, mais point toutes vos larmes.

Une relation intentionnelle vous façonnera (votre partenaire et vous) et fera de vous des personnes plus conscientes. Vous gagnerez et vous perdrez. Vous rirez et vous pleurerez. Vous découvrirez toute la richesse de chaque saison de l’amour — ensemble.

Pourquoi faites-vous partie de la vie de l’autre ?

Note : Cet article est une traduction de l’article Your Relationship Purpose Statement de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le « je » de cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *