Mettre en place des croyances habilitantes

Note : cet article est une traduction de l’article Installing Empowering Beliefs de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Croyances habilitantesAucun de nous ne prend de décisions basées sur la réalité elle-même. Nous prenons des décisions basées sur nos croyances à propos de la réalité. Quand nos croyances sont exactes, nos décisions auront tendance à être efficaces, à produire les résultats que nous désirons. Mais quand nos croyances sont inexactes, nos décisions seront souvent inefficaces, et produisent des résultats non désirés.

Nous savons tous comment prendre des décisions au sein de la structure de nos croyances. Mais parfois nous nous jetons dans des impasses quand nous essayons d’atteindre nos objectifs et de manifester nos désirs. Peut-être que nous pouvons exprimer ce que nous voulons, mais nous ne semblons pas pouvoir les atteindre, que ce soit une somme d’argent en particulier, une carrière épanouissante, une relation amoureuse, ou un certain niveau de forme physique. Dans ce genre de situations frustrantes, le coupable est souvent nos croyances. Les croyances limitatives nous empêchent d’atteindre ce que nous voulons, transforment nos objectifs techniquement possibles en fantasmes effectivement impossibles.

Essayer d’atteindre un objectif avec une croyance limitative est comme grimper une montagne tout en portant un sac de 50 kg. Vous pourriez commencer de façon enthousiaste, mais rapidement chaque étape sera difficile et pénible, et vos progrès ralentiront grandement. Au lieu de vous pousser à grimper plus fort, un meilleur choix serait d’alléger votre sac en balançant la croyance limitative qui vous ralentit. Certaines personnes, cependant, sont tellement attachées à ce sac de 50 kilos qu’elles ne le laisseront pas tomber quels que soient les efforts nécessaires. À la place, ils en veulent à la montagne, aux pierres, où à leurs chaussures, comme étant la cause de leurs soucis. Mais pour les gens hautement conscient qui cherchent à évoluer, il arrive finalement un moment où ils lâchent ce vieux bagage. Ce sac plus léger pourrait sembler étrange au début, mais il permettra rapidement de faire des progrès plus rapides, et la montée en sera également plus appréciable.

Changer vos croyances pour atteindre de meilleurs résultats

Vous savez déjà que vous êtes libre de choisir vos actions (sujettes à toute restriction physique que vous pourriez vivre actuellement). Et bien sûr vos actions ont des conséquences. Si vous passez à l’action et que vous voyez une conséquence négative, le bon conseil serait de changer vos actions. Si vous passez à l’action et que vous obtenez un résultat positif, vous voudrez probablement répéter cette action dans une situation similaire. C’est juste du bon sens, hein ?

On comprend souvent moins qu’on est aussi libre de choisir nos croyances. En fait, vous êtes même davantage libre de choisir vos croyances que vos actions parce que vous n’avez pas à vous soucier des restrictions physiques pour croire en ce que vous voulez. Peu de gens, cependant, tirent pleinement avantage de cette liberté de changer leurs croyances. Vos croyances ont des conséquences, tout comme vos actions, et ces conséquences ne sont pas toujours positives.

Comment savez-vous quand vos croyances ont des conséquences négatives ? Regardez les aspects de votre vie dans lesquels vous n’atteignez pas les résultats désirés même après avoir tenté différentes approches. Vous continuez à tester différentes actions, différents systèmes, ou différentes méthodes, mais rien ne semble fonctionner. Il y a de grandes chances qu’une croyance limitative vous empêche d’atteindre ce que vous voulez, donc aucune quantité d’action ne s’avèrera efficace tant que cette croyance ne sera pas corrigée. Beaucoup de problèmes qui ne peuvent pas être résolus à un certain niveau d’action peuvent être directement résolues à un certain niveau de croyances. Une nouvelle croyance vous permettra d’entreprendre des actions différentes, produisant ainsi des résultats différents.

Changez vos croyances peut être déstabilisant au début. Mais comme tout changement, vous vous y habituez. Et quand vous le faites suffisamment de fois, vous pouvez même en arriver à apprécier le processus.

Tester les croyances

Depuis près de 15 ans, j’ai testé différentes croyances. J’utilise globalement une approche par tâtonnements, guidée par un dosage équilibré d’intellect, d’intuition, et d’apport de la part des autres. Je choisis une croyance qui semble intéressante, et je la mets en place. Après un certain temps, j’essaye de voir comment cette croyance affecte mes résultats. Parfois c’est un défi, mais généralement les résultats sont assez faciles à détecter. Une nouvelle croyance va me pousser à voir le monde différemment, ce qui me fait voir les situations avec une nouvelle perspective, ce qui fait que je finis par entreprendre des actions différentes. Par conséquent, j’ai des résultats différents. Mes revenus montent ou descendent. Mon mariage est plus costaud ou plus distant. Je socialise avec différentes personnes. Mes habitudes alimentaires et sportives changent. Et ainsi de suite…

Si les résultats de la nouvelle croyance sont positifs, je la garde. S’ils sont négatifs, j’abandonne la croyance. Si les résultats sont neutres, ce qui est rare, je garde généralement la croyance simplement pour la nouvelle expérience. J’aime voir le monde avec une nouvelle perspective.

Une des raisons pour lesquelles j’ai choisi de lancer une entreprise de développement personnel est qu’il serait difficile pour moi de connaître un succès à long terme dans n’importe quel autre domaine. À un certain moment je pourrais changer mes croyances de telle façon que cela me changerait et me ferait quitter toute autre carrière – l’ancienne carrière cesserait de m’intéresser, et je serais attiré par quelque chose d’entièrement différent. C’est la raison pour laquelle je choisis de définir ma carrière en fonction de son message (la poursuite consciente du développement personnel) et non en fonction d’un poste en particulier (écrivain, orateur, blogueur, podcasteur, etc.), comme je l’ai expliqué dans l’article Le medium contre le message.

Cette entreprise fonctionne bien pour moi parce qu’elle est sur le même rythme que mon propre développement. Je suis libre de changer ma manière préférée de m’exprimer au fur et à mesure que mes croyances évoluent. Cette année mon moyen d’expression principal est le blogging, et je gagne la plupart de mes revenus par les pubs et les dons. L’an prochain je pourrais commencer à animer des ateliers et des séminaires, et après cela je pourrais sortir des livres, des CD, ou des DVD de développement personnel. Mon but à l’origine était que cette entreprise soit un moyen d’expression personnelle. C’est une entreprise que j’ai l’intention de développer pour la garder, pas pour la vendre.

C’est une chose à laquelle il faut faire attention quand vous travaillez sur vos propres croyances. Il y a toujours un risque que vos nouvelles croyances puissent vous rendre incompatible avec votre emploi actuel, ou vos revenus, votre style de vie, etc. Personnellement je sens que le jeu en vaut la chandelle. Même si mes croyances actuelles sont quelque peu éloignées des normes sociales, elles me servent vraiment bien.

Un exemple de résultat mesurable issu d’un changement de croyances

Un changement positif de nos croyances peut souvent générer de très grands résultats. Par exemple, en adoptant des croyances financières plus habilitantes, ma femme et moi avons énormément amélioré notre situation financière dans les 12 derniers mois. Comparé à cette même date l’an dernier, nos revenus mensuels et nos économies ont quadruplé, tandis que nos dépenses sont restées relativement les mêmes. C’est un résultat très mesurable.

Plusieurs changements de croyances ont contribué à une amélioration de ma situation financière, mais voici un exemple très simple. L’an dernier j’avais une croyance qui disait « Demander des dons donnerait à mon site une impression d’amateurisme et de manque de professionnalisme. » Naturellement je n’ai jamais demandé de dons tant que j’avais cette croyance, donc je l’ai remplacée par la croyance « Beaucoup de mes visiteurs veulent me soutenir financièrement, et ils seraient heureux de faire un don si je leur en donnais l’opportunité. » Cela n’a pas été difficile à faire parce qu’au vu des retours que je recevais, la seconde croyance paraissait plus exacte que la première. Je savais que certaines personnes penseraient que demander des dons était carrément ringard, mais j’étais OK avec ça.

Et qu’est-ce qui est arrivé ? Les gens ont commencé à faire des dons. Ha. Les revenus publicitaires n’en ont visiblement pas été affectés. Il se trouve que certains nouveaux visiteurs ont plus de chances de cliquer sur une pub et de partir, alors que les visiteurs réguliers ont plus de chances de faire un don, en particulier lorsque ce site leur apporte une vraie valeur à long terme. Actuellement les dons sont en moyenne de 50$/jour. Même si ce n’est pas suffisant pour que j’en vive, c’est un bon complément à mes revenus publicitaires. J’apprécie aussi le fait que cela me serve de moyen supplémentaire de feedback sur mon site, étant donné que les gens mentionnent souvent un article en particulier dans leurs commentaires quand ils font un don.

Ce n’est qu’un exemple de la façon dont un changement de croyances apparemment mineur peut débloquer de nouvelles actions et ainsi générer de nouveaux résultats. Là encore, le principe-moteur est l’efficacité. Si vous avez envie d’améliorer votre situation financière tout en vous accrochant à des croyances qui limitent vos opportunités de génération de revenus, vous aurez du mal à obtenir les résultats que vous voulez. Je trouve personnellement que générer un revenu supplémentaire passif de 20 000 $ par an est un résultat plutôt bon. Et c’est une compensation relativement bonne vis-à-vis des plaintes occasionnelles que je reçois de collègues blogueurs qui s’accrochent à la croyance selon laquelle demander des dons est mauvais. J’aurais été d’accord avec eux à une époque, mais je peux penser à 20 000 raisons de ne plus l’être.

Nous allons voir si le bouton « faire un don » se répand sur toute la blogosphère maintenant. Hé hé hé. 😉

Identifier des candidates parmi vos croyances

Où trouverez-vous de bonnes croyances à mettre en place ? Je peux recommander deux bons endroits où regarder.

D’abord, regardez en vous. Couchez vos objectifs sur papier, puis listez toutes les croyances que vous pensez pouvoir être des obstacles. Ensuite, prenez ces croyances limitatives une par une, et créez de nouvelles croyances pour les remplacer.

Par exemple, supposez que vous voulez adopter une alimentation plus saine. Peut-être que vous avez une croyance limitative comme « Les aliments sains n’ont pas bon goût. » Vous pourriez vouloir remplacer cela par « Les aliments sains sont délicieux. »

Ensuite, regardez hors de vous. Trouvez des gens qui obtiennent déjà les résultats que vous voulez, et comparez leurs croyances aux vôtres pour identifier vos prochains changements. Lire des livres écrits par des experts est une super façon de faire, mais assurez-vous que l’auteur obtient vraiment les résultats que vous voulez ou qu’ils est clairement sur la voie. Par exemple, si votre objectif est de devenir un pro de l’investissement immobilier, vous ne devriez pas copier l’ensemble de mes croyances financières parce que je ne suis pas un vrai investisseur immobilier. Mais si vous souhaitez bâtir un site web à fort trafic et générer de multiples sources de revenus avec, alors copier mes croyances dans ce domaine devrait s’avérer plutôt utile.

Le simple fait de lire le travail des autres personnes qui ont déjà obtenu les résultats que vous voulez est utile, étant donné que leurs croyances auront tendance à déteindre sur vous. Mais il y a quelques livres écrits spécialement sur les croyances. Par exemple, le livre Les Secrets d’un Esprit Millionnaire de T. Harv Eker explore 17 croyances que partagent apparemment les gens riches, et ces croyances contrastent avec celles de la classe moyenne et inférieure. Et bien sûr le grand classique concernant les croyances génératrices de revenus, le livre Réfléchissez et Devenez Riche de Napoleon Hill. J’ai trouvé ces livres très utiles pour adopter un état d’esprit entrepreneurial. Aucun de mes parents n’était entrepreneur, donc j’ai dû désapprendre beaucoup des croyances financières qu’on m’avait apprises afin de réussir en affaires.

Mettre en place de nouvelles croyances

Une fois que vous avez identifié une nouvelle croyance, vous devez la mettre en place. En somme, vous devez vous immerger dans la nouvelle croyance jusqu’à ce que votre subconscient accepte sa véracité et l’intègre dans votre système d’exploitation mental. Ma méthode préférée est d’utiliser la visualisation, mais certaines personnes ne jurent que par les affirmations verbales, en particulier quand on les combine avec de fortes émotions.

Soyez patient avec vous-même parce que cela peut prendre du temps pour que les nouvelles croyances prennent racine. Cela me prend généralement entre quelques semaines et plusieurs mois avant de réussir à intégrer une nouvelle croyance dans mon subconscient, en fonction de ma résistance intérieure. S’il n’y a pas de résistance, je peux mettre en place une nouvelle croyance en un jour, mais c’est rare pour les changements significatifs. Cela prend du temps pour que mon esprit accepte la nouvelle croyance comme un fait au lieu de simplement l’envisager comme une possibilité ou une idée intéressante, et cela doit être intégré avec succès à toutes les autres pensées qui me passent par la tête. Mettre en place une nouvelle croyance est comme une transplantation d’organe. Cela prend du temps pour que votre corps accepte le nouvel organe, et il y a toujours un risque de rejet.

Vous saurez quand votre nouvelle croyance aura pris racine parce que vous commencerez à agir en adéquation avec elle sans même y penser consciemment. Cela ressemblera à n’importe quelle autre croyance pour vous, pas différente dans le principe de la croyance en la gravité.

En raison de son temps d’intégration, cela prend du temps d’obtenir des résultats avec ce modèle, mais jusqu’à aujourd’hui je n’ai pas encore trouvé de méthode de transplantation rapide qui fonctionne durablement pour moi.

Apprécier le processus

Vous pourriez trouvez difficile de changer vos croyances au début, mais comme toute autre compétence, cela demande de la pratique. Ne vous condamnez pas à l’échec en essayant de reprogrammer toute votre vie en un jour. Commencez par quelque chose de petit, comme en faisant en sorte d’aimer manger un peu plus léger ou en vous conditionnant à être un peu moins phobique socialement. Il n’y a pas de date limite là-dedans. Vous avez toute votre vie pour expérimenter.

Ne vous inquiétez pas trop de vous écarter des normes sociales. Chaque fois que vous voulez dépasser les résultats moyens, vous vous retrouverez à adopter des croyances peu communes. Les gens riches n’ont pas les mêmes croyances financières que la classe moyenne et inférieure. Les gens heureux n’ont pas les mêmes croyances émotionnelles que les gens déprimés. Et les gens en bonne santé n’ont pas les mêmes croyances en termes d’alimentation et de sport que les gens maladifs ou en surpoids. Plus vous voulez que vos résultats soient exceptionnels, plus vous devez dépasser les limites du conditionnement social. Les résultats exceptionnels nécessitent des croyances exceptionnelles.

Mettre en place une nouvelle croyance est comme explorer un nouveau donjon dans un RPG. Quels nouveaux trésors seront découverts ? Quels monstres seront éveillés ? Quelle expérience sera gagnée ? Obtenir le butin et monter de quelques niveaux d’expérience vaut bien quelques cicatrices. Et quelle est l’alternative de toute façon ? Passer toute votre vie en tant qu’humain niveau 1, sans jamais connaître les joies des niveaux 10, 20, et au-delà ?

Crédits photo : © cranach – Fotolia.com

2 commentaires

  • delphine dit :

    Bonjour,

    Dépasser les limites du conditionnement social !!! Cette phrase m’inspire beaucoup 😉
    Cet article est vraiment bon et il donne de bonnes pistes pour changer en mieux.
    Cela fait du bien de lire cela.

    Merci pour ce bon article qui donne envie d’examiner ses croyances pour changer celles qui ne nous portent pas vers nos rêves.

    Delphine

  • Axel dit :

    Bonjour,

    C’est vrai que les croyances sont très importantes, elles font de nous ce que nous somme vraiment ! Changeons nos croyances et utilisons l’auto-suggestion, et des changements se feront sentir.

    Axel,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *