Le développement personnel pour les gens intelligents

Élever votre conscience

passer à un nouveau niveau de conscienceChaque niveau de conscience défini dans le précédent article est en fait un piège.

Quand vous faites un bond vers un nouveau niveau, à la base tout semble formidable.

Vous venez en effet de découvrir le secret qui vous échappait toutes ces années.

Et pendant un temps, votre nouvel état d’esprit semble favoriser une incroyable fluidité dans votre vie.

Vous opérez à un tout nouveau niveau.

Les problèmes qui semblaient insurmontables vous paraissent désormais bien plus simples.

Et c’est là que quelque chose de dingue finit par arriver.

Le même état d’esprit qui fonctionnait si bien pour vous par le passé s’arrête progressivement de fonctionner.

Plus vous essayez de le faire fonctionner, plus vous échouez.

Dès que vous constatez que votre niveau de réflexion actuel est devenu pour vous un piège, vous en venez à la conclusion qu’il vous faut élever votre conscience et passer au niveau suivant.

Cette réalisation est ce qui vous fait passer d’un niveau de conscience précis au suivant.

La conscience au niveau de la fierté

Pensez au niveau de la fierté, par exemple.

Le piège dissimulé à ce niveau fait que votre estime de soi est très bas. Elle est en effet basée sur le fait que votre réalité extérieure se présente d’une certaine façon.

Vous finissez donc par passer de plus en plus de temps à défendre cette réalité qui finit par s’écrouler quoi qu’il arrive.

Quand vous réalisez qu’il est futile de défendre votre fragile fierté, vous bondissez au niveau du courage et commencez à faire face à vos peurs en vrai plutôt que de prétendre que vous les avez déjà domptées.

Vous passez donc au niveau du :

Courage

Mais le courage est aussi un piège !

À la base tout va bien, mais après un moment vous commencez à avoir des problèmes.

Vous passez de plus en plus de temps à essayer de contrôler des choses que vous ne pouvez pas contrôler.

Votre frustration ne fait qu’augmenter.

Dès que vous réalisez qu’il est inutile d’essayer de tout contrôler, vous passez au :

Niveau de la neutralité

Avec la neutralité vous adoptez la croyance du « vivre et laisser vivre ».

Vous devenez plus doux et acceptez les gens comme ils sont.

La vie à ce niveau est à la base très confortable.

Mais une fois de plus, le piège finit par se dévoiler.

Votre vie est progressivement chargée de choses que vous supportez de moins en moins.

Vous vous retrouvez à vous plaindre de ces choses au lieu d’agir pour les changer. Bien sûr, rien ne se produit dans ce cas.

Les choses empirent au lieu de s’améliorer.

Vous pourriez prendre du poids, avoir des problèmes d’argent, ou rencontrer d’autres frustrations.

Comme si cela ne suffisait pas, vous commencez à céder à la procrastination.

Le hic, c’est que vous ne pouvez pas résoudre ces problèmes en vous plaignant constamment.

Aussitôt que vous réalisez que rien ne changera à moins que vous ne passiez à l’action, vous élevez votre pleine conscience et passez au niveau de :

La volonté

Bien sûr, la volonté est elle-même un piège.

À ce niveau, vous passez à l’action et développez votre autodiscipline.

Tout va bien pendant un temps, mais alors vous commencez à réaliser que vous êtes comme une souris sur un tapis roulant.

Vous travaillez dur, mais vous n’allez réellement nulle part.

Les gens profitent de vous.

Vous commencez à devenir amer, car vous faites trop d’efforts pour si peu de résultats.

À ce moment précis, vous voyez le piège, et élevez votre conscience pour passer au :

Niveau de l’acceptation

Vous acceptez alors la responsabilité de prendre en main votre propre vie plutôt que de travailler dur pour atteindre les objectifs que d’autres personnes ont pour vous.

Dès lors, vous vous fixez vos propres objectifs, établissez des plans, et commencez à travailler à les réaliser. Vous commencez à canaliser votre énergie dans ce sens.

Tout va bien dans un premier temps. Mais ensuite, vous commencez à échouer dans cette voie. Vous échouez encore et encore.

Vous vous fixez donc des objectifs et travaillez dur, mais sans évoluer concrètement vers quoi que ce soit.

Il arrive même un moment où vous ne comprenez pas les lois naturelles selon lesquelles fonctionne le monde. Dans votre entourage, vous remarquez que des gens « moins dignes » que vous réussissent là où vous échouez.

Vous finissez par reconnaître le piège tapit à ce niveau également.

Vous comprenez que si vous ne déchiffrez pas les règles qui régissent réellement le monde, vous ne serez jamais capable de réussir à atteindre vos objectifs et vous vous élevez pour passer au :

Niveau de la raison

Maintenant au niveau de la raison, vous prenez le temps d’apprendre les règles.

Ce qui vous préoccupe le plus à ce niveau, c’est la possibilité d’acquérir le plus de nouvelles connaissances possible.

Vous commencez à réfléchir de façon stratégique et analysez mieux les choses. Vous découvrez les règles qu’il vous faut suivre afin de réussir ; et comme par hasard, ces règles fonctionneront.

Quand j’ai atteint ce niveau, j’ai changé mon modèle d’entreprise et commencé à réfléchir de façon très analytique et stratégique. J’ai étudié le commerce et le marketing, fait des études de marché et appliqué ce que j’ai appris.

Au bout d’un moment cependant, vous constaterez que ce niveau aussi est un piège.

En effet, plus vous réfléchissez, plus vous réalisez que peu importe à quel point vous êtes intelligent et informé, votre seule pensée ne peut pas prendre en compte tout le contexte de votre vie.

Rester au niveau de la raison ne peut pas vous permettre d’avoir un but ou un sens dans la vie.

Vous pouvez réfléchir autant que vous le souhaitez, mais aucune somme de données ou d’informations ne peut vous dire pourquoi vous êtes là et ce pour quoi vous vivez.

Vous commencez à vous sentir vide et à vous poser des questions comme « N’y a-t-il rien d’autre que ça ? »

Votre raisonnement commence à vous faire tourner en rond, et vous voyez finalement que c’est un piège de rester à ce niveau.

Conséquence, vous passez au niveau de l’amour.

Et ainsi, continue le cycle.

Les seules constantes qui existent sont la croissance et le changement.

Plus vous résistez à apprendre des leçons qui élèveront votre niveau de conscience pour passer au niveau suivant, plus vous serez sujet à la douleur et à la frustration.

Chaque fois que vous atteignez un nouveau niveau de conscience, vous conservez les bénéfices des niveaux précédents, mais vous vous débarrassez des faiblesses.

Vous maintenez la confiance du courage sans la témérité, le confort de la neutralité sans la passivité, la discipline de la volonté sans la frustration, la concentration de l’acceptation sans l’échec, l’intelligence de la raison sans la paralysie analytique.

Article original écrit par Steve Pavlina.

Pour résumer cet article en une phrase, on pourrait dire qu’il est futile et surtout peu avisé de s’opposer au changement, car la stagnation mène rarement au bonheur. En parlant précisément de changement, je vous invite à voir la vidéo complémentaire ci-dessous à travers laquelle je partage avec vous une leçon essentielle à ce propos.

Laisser un commentaire

Bienvenue sur Devenez Meilleur, qui propose quelques-uns des meilleurs articles du blog de Steve Pavlina, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels