Qu’est-ce que le respect ?

le respectLe respect semble souvent être un mot puissant et plein de sens. Nous prétendons que nous voulons que les autres nous traitent avec respect, et nous n’apprécions pas du tout qu’ils ne le fassent pas. Toutefois, quel est le sens véritable du mot respect ?

Le mot respect a plusieurs définitions — n’hésitez pas à chercher par vous-même si vous le souhaitez — mais dans le cadre relatif aux croyances des autres, la définition la plus fondamentale et la plus appropriée du mot respect, c’est de prendre en considération les croyances de l’autre.

Qu’est-ce que cela signifie ?

Cela signifie qu’il faut prêter attention aux croyances d’une autre personne. Regarder quelque chose, c’est observer cette chose. Lorsque l’on fait recours à son étymologie latine, le mot respect signifie aussi « regarder en arrière ». Le respect n’est qu’un exercice d’observation. Respecter une croyance, c’est l’observer — c’est reconnaitre son existence.

Par conséquent, le mot respect n’a pas beaucoup de punch. Il implique simplement d’observer les croyances d’une autre personne. Vous n’êtes pas tenu d’aimer ou de partager ces croyances. Vous êtes même en droit de penser qu’elles sont stupides. Cela dit, vous pouvez toujours respecter les croyances d’une personne en reconnaissant simplement que de telles croyances existent. C’est une barre assez basse, n’est-ce pas ?

Irrespect

Qu’en est-il du revers de la médaille ?

Il est intéressant de souligner que le mot irrespect n’est pas simplement le contraire de respect. L’irrespect a une plus grande portée.

Manquer de respect aux croyances de quelqu’un pourrait signifier ignorer complètement ces croyances, mais plus souvent, cela signifie faire preuve d’un manque notable de courtoisie — être impoli par exemple. Se montrer impoli, c’est ne pas faire preuve de bonnes manières. Et les bonnes manières font partie des attentes sociales.

Donc, sommairement, si vous violez les attentes des autres sur la façon dont ils estiment que vous devriez vous comporter envers eux, cela est considéré comme un manque de respect.

Le contraire du manque de respect est souvent ce qui est ajouté pour compléter la définition plutôt faible du respect.

En conséquence, le sens commun du respect, c’est de se comporter comme les autres personnes estiment que vous devriez le faire. Si vous violez les attentes des autres d’une certaine façon, vous êtes irrespectueux. Si vous vous comportez comme les autres pensent que vous devriez le faire, alors vous êtes respectueux.

Le respect est donc en fait une forme d’obéissance. N’est-ce pas logique d’une certaine façon ? Les personnes les plus obéissantes ne sont-elles pas généralement considérées comme les plus respectueuses ? La désobéissance n’est-elle pas souvent perçue comme une forme d’irrespect ?

L’œil du spectateur

Le respect est un concept essentiellement basé sur le « regard du spectateur ». Ce qu’une personne considère comme étant respectueux pourrait être interprété comme un manque de respect de la part d’une autre personne, et vice versa. Par conséquent, si quelqu’un se comporte comme vous estimez que les gens devraient se comporter, c’est un signe de respect. Si par contre, il viole vos attentes d’une manière que vous n’appréciez pas, vous pouvez interpréter cela comme un signe de manque de respect. Et de votre point de vue, vous auriez toujours raison.

En me basant sur ces définitions, je pourrais me qualifier de très respectueux ou de très irrespectueux. D’un côté, je suis très attentif aux croyances des autres. Je n’ignore pas comment les autres pensent, ressentent et se comportent. J’aime souvent me plonger dans les croyances d’une personne quand j’apprends à la connaitre. En ce sens, je suis très respectueux. J’observe sciemment.

D’autre part, je viole fréquemment les attentes des autres sur la façon dont je devrais me comporter. Je ne me sens pas obligé de suivre les normes sociales. C’est souvent délibéré. Je reconnais les comportements attendus, et je choisis délibérément de ne pas y adhérer. Pour beaucoup, cela est très irrespectueux.

Une personne pourrait aimer le fait que j’aime être honnête et direct et pourrait me tenir en haute estime pour cela. Une autre personne pourrait me trouver discourtois pour le même comportement. Chacun a raison dans sa façon de voir les choses.

Relativité respectueuse

Étant donné que les définitions de respect et de manque de respect sont personnelles, je vais vous donner un exemple personnel sur lequel cogiter.

Je pense que c’est mal de féconder de force, de mettre en cage et d’abattre des animaux. Par conséquent, si quelqu’un appuie ce système, par exemple en achetant des produits d’origine animale dans les restaurants ou les épiceries, il manque automatiquement de respect à mes croyances. Notez que je ne ressens pas la même chose pour les gens qui chassent des animaux pour se nourrir afin de survivre dans la nature. Bien que je ne le ferais pas moi-même, je ne considère pas automatiquement ces personnes comme étant irrespectueuses envers mes croyances ou irrespectueuses envers les animaux. Toutefois, lorsque cette activité est pratiquée pour soutenir l’élevage industriel moderne, je n’ai pas le choix — c’est à peu près aussi irrespectueux qu’une personne peut l’être. C’est irrespectueux envers les animaux et l’environnement. Et je considère à titre personnel que cela constitue un manque de respect envers mes croyances. Un tel comportement va bien au-delà de l’impolitesse et du manque de courtoisie.

Quand un consommateur de viande me dit qu’il respecte mes croyances, il pourrait aussi avoir raison de son point de vue. Pour s’accorder avec la définition du mot respect, il lui suffirait d’observer et de constater que je suis végétalien, ce qui est assez facile à faire. Mais en même temps, il remplirait les conditions de l’irrespect de mon point de vue.

Si une personne qui aime tuer les animaux de compagnie des gens décide de s’abstenir de le faire devant vous en signe de respect pour vos croyances, lui accorderiez-vous le crédit de sa politesse et de sa courtoisie ? Peut-être devriez-vous… je ne sais pas. Je serais personnellement plus préoccupé par ce qu’une telle personne fait aux animaux de compagnie — en tant que tel, il est sans importance qu’il commette ou non de tels actes violents en ma présence.

Maintenant, est-ce qu’un consommateur de viande pourrait considérer que ce que je viens de partager est un signe de manque de respect envers lui ? Cela dépend de la personne. Je suis certain que beaucoup me trouveraient irrespectueux. Ils peuvent considérer que je ne me comporte pas comme ils pensent que je devrais le faire. Peut-être que, selon eux, je n’ai pas le droit de dire que je considère le soutien à l’élevage industriel comme un manque de respect envers mes croyances. Comment pourrais-je dire une chose pareille ? Ce n’est pas seulement impoli et discourtois… c’est carrément très grossier !

Cela dit, je partage mes pensées et mes sentiments honnêtes sur mon propre site Web et sur les pages des médias sociaux. Je ne vais pas poster ce message ailleurs, bien que d’autres personnes soient libres de le partager. Ce n’est pas comme si je poursuivais quelqu’un et que je lui imposais cette façon de voir. Les gens doivent me chercher et décider d’établir des liens avec moi. Les consommateurs de viande qui ne sont pas d’accord avec cela viennent toujours me voir.

Je vois l’honnêteté comme l’une des plus grandes formes de respect. Je considère que je respecte les gens beaucoup plus en étant aussi honnête et ouvert que possible et en partageant avec eux mes expériences sur mon chemin de croissance personnelle. Je pense qu’il serait irrespectueux de prétendre être une personne que je ne suis pas et de présenter une fausse image de moi-même même si c’est plus acceptable socialement.

Puis-je tout de même respecter une personne que je considère comme étant irrespectueuse de mes croyances ? Pourquoi pas. J’ai trop de lecteurs pour m’attendre à ce qu’ils respectent toutes mes croyances. Je pense qu’il n’est pas réaliste de s’attendre à ce que tout le monde adhère à mes normes éthiques. Ceci étant, j’estime qu’il serait tout à fait faux de prétendre que mes croyances sont respectées par ceux qui estiment qu’il est acceptable d’appuyer le viol, le confinement et l’abattage des animaux. Quelle importance qu’ils le fassent devant moi ou pas ?

Est-ce automatiquement un manque de respect de dire à quelqu’un que vous estimez qu’il vous manque de respect ? Je ne pense pas. Faire cela est plutôt la preuve d’un grand respect. Je n’ai pas l’impression que mes amis consommateurs de viande respectent mes croyances lorsqu’ils soutiennent volontiers un système qui est si incroyablement contraire à l’éthique, corrompu et nuisible à mon avis. Je ne pense pas leur manquer de respect en affirmant cela. En fait, je crois que je suis très respectueux. Je les honore assez pour leur faire part de ma réelle position.

Une fois de plus, cette manière de voir n’est imposée à personne. Je ne partage cela qu’avec ceux qui choisissent volontiers de participer à mon travail. Je ne poursuis personne pas plus que je n’impose mes idées à quiconque. Je ne suis pas un chasseur.

Je sais que de nombreux consommateurs de viande considèrent que c’est une preuve de respect que de modérer leur consommation de viande en présence de végétariens ou de végétaliens. Je suis sûr que certains végétaliens apprécient cela. Personnellement, cela ne fait que peu de différence pour moi en termes de respect — c’est une goutte d’eau dans l’océan si je sais qu’ils continueront de soutenir l’élevage industriel lorsque je ne suis pas là. En fait, je considèrerais qu’il serait plus honnête s’ils ne faisaient pas de tels ajustements à cause de moi. S’ils ont vraiment envie de partager un repas végétalien, c’est génial. Cependant, s’ils préfèrent utiliser des produits d’origine animale et modèrent leur comportement de carnivore parce qu’ils veulent respecter mes croyances, je ne leur accorde aucun crédit significatif pour cela. Cela ne me fait pas me sentir plus respecté.

Cela dit, je préfère que les consommateurs de viande n’en consomment pas en face de moi parce que je trouve la vue et l’odeur de chair pourrie un peu dégoutantes — surtout l’odeur de poisson mort. Je leur donnerai donc un certain crédit de courtoisie pour avoir évité de m’écœurer.

Qu’est-ce que le respect signifie pour vous ? Que considèreriez-vous comme étant un manque de respect ? Pensez-vous que le fait de dire à quelqu’un que vous vous sentez non respecté est nécessairement un manque de respect ? Ou cette honnêteté pourrait-elle être une preuve plus profonde de respect, peut-être même une invitation à établir des liens encore plus solides ?

Bien entendu, vous avez la liberté de déterminer vous-même les comportements que vous jugez respectueux ou irrespectueux. Et quoi que vous décidiez, vous avez raison.

Note : cet article est une traduction de l’article What Is Respect? de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le « je » de cet article !

Recherches utilisées pour trouver cet article :

quest ce que le respect

1 Trackback

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *