Comment avoir une mémoire absolue grâce au Palais Mental

palais mental pour une mémoire absolue

Vous aussi vous avez une mémoire digne d’un poisson rouge ?

Ne serait-il pas génial de retenir tout ce que vous lisez dans vos livres ?
D’être capable de retenir toutes les informations pour réussir votre prochain examen ?
De se cultiver en retenant les informations que vous apprenez chaque jour ?
Retenir les prénoms des personnes que vous rencontrez en quelques secondes ?

C’est possible avec la technique du palais mental !

Utilisé depuis la Grèce antique le Palais mental est une technique qui se base sur votre faculté d’association et la puissance de votre imagination pour retenir toutes les informations que vous voulez !

Longtemps oubliée, cette technique a ensuite été majoritairement utilisée par les illusionnistes. Leur but était de faire des prouesses mnémotechniques et impressionner les foules.

Vous avez peut-être déjà vu un magicien retenir tout un paquet de cartes en quelques minutes ? Souvent, ce sont des techniques de Palais mental qui sont utilisées !

Alors si vous ne voulez plus que l’on vous appelle Dorry, c’est parti !

Note : Cet article invité a été écrit par Yannick du blog Zenergisezvous.

À quoi ça sert ?

Évidemment, le but de cet article n’est pas forcément de vous enseigner comment retenir un paquet de cartes, mais plutôt de vous donner les outils nécessaires pour retenir des informations bien plus intéressantes.

En gros le but du Palais mental c’est de pouvoir stocker tout un tas d’informations intéressantes dans votre mémoire, mais aussi de les organiser et les synthétiser pour les retrouver facilement quand vous en avez le besoin.

Avant de commencer…

J’aimerais que vous fassiez un petit test avant de lire la suite de cet article.
Sortez une feuille et un stylo.
Prenez quelques minutes, pas plus, pour lire et essayer de retenir la liste de mots ci-dessous :

Les mots à retenir :

  1. Kangourou
  2. Cuillère
  3. Vélo
  4. Aiguille
  5. Maison
  6. Homard
  7. Brouette
  8. Herbes
  9. Parapluie
  10. . Fraise
  11. . Chaussure à talon
  12. . Poupée
  13. . Vitre
  14. . Ambulance
  15. . Pinocchio
  16. Tyrannosaure
  17.   Poubelle
  18. . Chaise
  19. . Catapulte
  20. . Veste

Ensuite, cachez la liste et essayez de noter un maximum de ces mots sur votre feuille et dans le bon ordre. Prenez environ 5 min pour sortir un maximum de mots…

Puis comparez avec la liste. Pour chaque réponse juste correspondant au bon numéro, notez un point. Notez le total sur votre feuille. C’est votre résultat sans l’utilisation d’une technique de mémorisation.

Comment utiliser le palais mental ?

Le palais mental est une technique qui utilise le fonctionnement naturel de votre mémoire. C’est-à-dire que votre mémoire fonctionne par association. Naturellement, pour retenir une information, il faut que celle-ci soit liée à quelque chose, qu’elle ait un sens. C’est pour cette raison qu’il est bien plus facile de retenir des histoires que des informations disparates et sans liens.

Pour utiliser ce fonctionnement à notre avantage, le Palais mental a pour but de lier des informations à des lieux accessibles n’importe où, n’importe quand, dans votre imagination.

Trouver un lieu

Nous allons construire ensemble votre premier Palais mental pas à pas.

La première étape est de choisir un lieu.

Pour commencer, il est plus facile que vous choisissiez un lieu réel que vous connaissez très bien. Souvent, votre maison est un bon lieu pour débuter. Par la suite, avec de l’entrainement, vous pourrez construire des Palais totalement imaginaires, mais chaque chose en son temps.

Pour ma part, le premier palais mental que j’ai construit et que je continue d’utiliser correspond à l’ancienne villa de mes grands-parents. Ayant passé beaucoup de temps là-bas je connais ce lieu parfaitement, ce qui est top pour un palais mental.

Dans ce lieu vous devrez pouvoir vous déplacer librement dans votre imaginaire pièce après pièce recoins après recoins.

Faire sa première association :

Une fois que vous avez trouvé votre lieu, vous allez y associer votre première information.

La première chose que vous voyez quand vous entrez chez vous c’est la porte d’entrée. Nous allons donc commencer par cet élément pour y associer la première information à retenir. Ce sera le kangourou de la liste de tout à l’heure.

Pour ma part, je commence même au portail du jardin de la maison de mes grands-parents. C’est un portail gris avec du grillage.

J’arrive donc devant cette grille et je suis accueilli par un kangourou habillé comme un valet de porte et qui me souhaite chaleureusement la bienvenue dans mon palais mental. Pour le saluer, je cogne son poing de kangourou boxeur. Puis il sort de sa poche de kangourou une cuillère et l’insère dans la serrure du grillage comme une clé pour ouvrir le portail (le deuxième élément « cuillère » est placé).

Vous pouvez mettre ce kangourou devant votre porte d’entrée de la même manière !améliorer sa capacité de mémorisation avoir une bonne mémoire

Une deuxième…

Ensuite, je passe le portail et un énorme écriteau est planté dans l’herbe en face de moi avec un gros vélo barré. Il est marqué : interdiction au vélo ! À côté du panneau, une immeeeeense pile de vieux vélos est entreposée. (Et hop le vélo est enregistré !)

Et ainsi de suite …

Je m’engage sur le petit chemin qui traverse le jardin, je regarde mes pieds et le sol n’est pas normal. Je marche sur des milliers d’aiguilles qui me picotent les pieds tel un fakir.

Vous allez continuer comme ça en entrant dans la première pièce et en continuant d’associer des éléments avec des meubles, des objets, des coins de votre maison.

Comment faire les meilleures associations possibles :

Pour faire d’excellentes associations dans votre Palais mental et être sûr de les retenir le mieux possible, il y’a quelques petites règles à respecter :

  1. Les images que vous créez doivent être originales ! C’est-à-dire que si vous pensez juste à un kangourou pas sûr que ça fonctionne. C’est la tenue de portier qui fait toute la différence ! Vos associations doivent être incroyables et marquantes !
  2. Plus c’est drôle, plus on s’en souvient… Eh oui, plus facile de retenir les choses quand elles sont amusantes. Voilà pourquoi l’humour est un très bon allié quand vous faites vos associations ! Soyez comique !
  3. Les images un peu « chaudes » et « tendancieuses » sont également très faciles à retenir, allez savoir pourquoi…
  4. Concentrez-vous ! Lorsque vous associez vos informations à votre Palais mental il est important que vous soyez vraiment concentré, c’est une des conditions pour une bonne mémorisation. Donc, prenez votre temps.
  5. Synthétisez les informations. Vous aurez parfois des choses plus difficiles à retenir qu’un simple mot. Pour cela, vous allez avoir besoin de synthétiser ce que vous voulez retenir en quelque chose de facile à retenir et d’aller au plus simple possible.
  6. Des situations multi-sensoriels seront bien plus facilement retenue qu’une simple image figée. Donnez de la vie à vos associations ! Ajoutez des odeurs, des sons, des interactions, etc. Plus vos sens sont utilisés et meilleure devient l’association !

Travaillez sa faculté d’association :

Au début, les idées d’association seront sûrement difficiles à trouver et c’est tout à fait normal… Comme toute chose, pour que cela devienne plus facile et naturel, il va vous falloir vous entraîner et pratiquer la méthode. Plus vous allez utiliser vos Palais mentaux et plus cela deviendra rapide comme une seconde nature.

Un bon moyen de travailler sa faculté d’association est d’utiliser la grille de mémoire. C’est également un outil de mémorisation, mais c’est une version un peu plus simple. Elle est parfaite pour entrainer votre imagination et votre facilité à créer des images associatives. J’ai écrit un article complet sur cet outil, vous pouvez lire l’article en cliquant ici.

À savoir que combiner la technique de grille de mémoire et celle du palais mental est HYPER efficace !

On refait l’exercice des 20 mots

Maintenant que vous avez compris les bases du fonctionnement d’un Palais mental, il est temps de vous entrainer et de tester son efficacité !
Si on essayait de retenir 20 nouveaux mots, mais cette fois-ci en utilisant le Palais mental ?palais mental technique de mémorisation rapide

Comme tout à l’heure, prenez un moment pour mémoriser la liste de mots ci-dessous, mais cette fois vous allez associer les mots à votre Palais mental comme nous l’avons vu ensemble avec le kangourou, la cuillère, le vélo et les aiguilles !

La liste de mots numéro 2 :

  1. Cheval
  2. Tarte aux pommes
  3. Livre
  4. Épée
  5. Camion de pompier
  6. Superman
  7. Serpent
  8. Table
  9. Carotte
  10. Lampadaire
  11. Arbre
  12. Sauterelle
  13. Pierre précieuse
  14. Ordinateur
  15. Pirate
  16. Fouet
  17. Raton laveur
  18. Fourchette
  19. Canapé
  20. Stylo

Résultats ?

Comparez ensuite les réponses justes et à la bonne place et comptez un point par réponse juste.

Vous pouvez ensuite comparer avec le premier exercice que vous aviez fait au début de cet article. N’hésitez pas à partager vos résultats en commentaire !

S’il n’y’a pas, ou peu de différence, c’est que vous aviez surement déjà bien réussi le premier exercice, dans ce cas essayez d’utiliser le palais mental pour retenir des choses plus compliquées et amusez-vous !

Si vous n’avez que peu de réponses justes, alors peut-être que vous avez besoin d’un peu plus de temps pour construire vos associations au début. L’autre possibilité c’est que vos images ne soient pas assez mémorables. Dans ce cas, relisez la partie « comment faire les meilleures associations possible » et entrainez-vous à faire des images dans votre imagination. 😉

Pour aller plus loin

Dans cet article, nous avons vu les bases de la construction d’un Palais mental, mais son utilisation peut être poussée encore plus loin une fois que vous aurez un peu d’entrainement !

Plusieurs Palais de mémoire

Pour commencer, vous allez construire un Palais mental. Une fois que vous serez habitué à ce processus mental, je vous encourage à en créer de nouveaux ! L’idéal c’est d’avoir des palais mentaux différents selon des catégories de sujets.

Quelques exemples de Palais mentaux pour :

  • La culture générale
  • Les langues
  • Les noms
  • Vos idées
  • Vos codes ou mots de passe
  • Etc.

Agrandir ses Palais de mémoire

Si jamais vous n’avez plus de place dans un Palais mental (celui de votre maison par exemple), alors il suffit de l’agrandir. Je veux dire par là que vous pouvez y ajouter le hall d’entrée, puis la rue, le quartier, la ville, etc.

Vous pouvez même y ajouter des pièces que vous inventez totalement et qui n’existent que dans votre imagination !

Merci d’avoir lu cet article !

Pour lire davantage d’article sur le bonheur, le bien-être et le développement des capacités humaines, rendez-vous sur mon blog zenergisezvous.com !

À très bientôt !

Yannick

Recherches utilisées pour trouver cet article :

mémoire absolue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *