10 faiblesses de l’intelligence humaine

Note : cet article est une traduction de l’article 10 Weaknesses of Human Intelligence de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

EspritDans l’article précédent, Comment fonctionne vraiment votre esprit, nous avons exploré les principales forces de l’intelligence humaine, comme notre capacité à identifier les schémas invariants et à reconnaître leurs occurrences spécifiques. Mais ces forces ne viennent pas sans inconvénients majeurs. L’esprit humain a clairement sa part de faiblesses, de trous, et d’angles morts.

Il est sage de cultiver une conscience de nos faiblesses mentales inhérentes, parce qu’alors nous avons une chance de les compenser. Mais si nous en restons bienheureusement ignorant, ils ne feront que revenir nous blesser.

Voici les 10 faiblesses de l’intelligence humaine :

  1. Un disque dur défectueux – La mémoire des témoins est connue pour être inexacte. Quand on leur demande de décrire une chose qu’ils viennent de voir, les gens passent fréquemment sous silence des détails primordiaux, décrivent mal les détails existants, et ajoutent des détails qui n’étaient pas du tout présents. C’est une mauvaise idée de trop vous fier à vos souvenirs, car ils sont sûrement criblés d’erreurs. Vous ne vous souvenez même certainement pas de ce que vous portez en ce moment.
  2. Une mémoire vive faible – Vous ne pouvez charger et traiter une telle complexité dans votre esprit dans son ensemble. Il y a beaucoup de choses que vous ne comprenez pas parce que votre esprit n’a pas la capacité nécessaire pour stocker toutes les subtilités nécessaires à une véritable compréhension. Par conséquent vous générez probablement un sacré bazar.
  3. Un processeur lent – Disons simplement que vous n’êtes pas l’outil le plus affuté de la boîte.
  4. Les boucles infinies – Une fois qu’un schéma de pensée et un comportement ont été conditionnés, cela peut être très difficile à reprogrammer. Cela provoque de mauvaises habitudes, des addictions, et des Républicains.
  5. Le manque de correction d’erreurs – Une fois que les erreurs entrent dans le système, elles ont tendance à traîner un moment. Une mauvaise décision qu’on ne corrige pas va rapidement voir d’autres erreurs s’empiler par dessus. C’est comme cela que les gens s’enfoncent dans la dette, prennent du poids, et trouvent du travail, seulement pour le regretter par la suite. Apparemment nous préférons être stupides que paraître stupides.
  6. Des données sensorielles limitées – Nos canaux sensoriels sont restreints à nos cinq sens (six pour certains d’entre nous), qui ont tous des capacités limitées. Nous ne pouvons pas voir ce qu’il y a derrière un mur, nous ne pouvons pas toucher les gens à distance, et nous ne pouvons pas entendre ce que disent les gens de l’immeuble d’à-côté… à moins bien sûr que nous travaillions pour la CIA.
  7. De faibles capacités de connexion – Transférer les données entre deux esprits est lent, pénible, et source d’erreurs, et les protocoles sont plus que confus. Fort heureusement, Microsoft est là.
  8. De forts coûts de maintenance – Qui voudrait utiliser du matériel qui met 8 heures à redémarrer, qui souffre de fréquentes pertes de données, et qui est régulièrement truffé de virus ? Ok, mis à part le département américain de la sécurité intérieure.
  9. L’héritage – Avoir un héritage limbique dépassé provoque souvent une instabilité du système. Un impressionnant étalage d’intelligence humaine est de vous préparer à fuir ou à combattre quand vous proposez un rendez-vous à quelqu’un. C’est bien de vous préparer au cas où elle tenterait de vous manger après vous avoir rejeté. Le DOS était super le temps qu’il a duré, mais cela ne nous aidera pas à sauver l’Antarctique.
  10. Du matériel peu fiable – Ce n’est qu’une question de temps avant qu’un composant important souffre d’un crash irréparable, et alors tout le système est balancé dans un centre d’enfouissement humain. Vous pourriez penser que nous avons de bonnes options de sauvegarde de nos jours, mais au moins nous avons l’opportunité de goûter des centaines de goûts de crèmes glacées avant de partir. Maudit n°3.

Je dirais que nous méritons une mise à jour depuis pas mal de temps maintenant.

Au fait, vous avez triché pour le n°1, non ?

Désolé, Antarctique.

Crédits photo : © ngaga35 – Fotolia

Recherches utilisées pour trouver cet article :

inconvenient de lintelligence dans la vie

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *