Se pointer

Note : cet article est une traduction de l’article Showing Up de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Succès et évolutionJe suis sûr que vous avez entendu la citation de Woody Allen selon laquelle 80% du succès vient du fait de se pointer. Bien que le simple fait de se pointer – au travail, à une audition, à un rendez-vous, etc. – ne garantisse pas le succès, c’est clairement un prérequis.

Il y a quelques mois j’ai commencé à m’entraîner au kempo, un style d’arts martiaux qui pourrait être décrit comme un croisement entre le karaté et le kung-fu, en plus d’un peu d’entraînement avec des armes. Je suis actuellement ceinture orange, globalement débutant mais assez avancé pour saisir les bases. En me pointant à la salle encore et encore, j’apprends des techniques d’autodéfense, je fais une séance de sport intéressante, et je m’amuse beaucoup. Si je continue simplement ce fonctionnement, je vais graduellement apprendre le kempo et avancer en grade de ceinture.

Est-ce que c’est facile ? Non. Je ne me sens pas toujours motivé d’aller en cours, et parfois je bats avec la durée de la séance. Est-ce que je passe en pilote automatique ? Oui. Assister aux cours de kempo est une habitude, donc cela me demanderait quelques efforts d’abandonner. Si je me pointe à la séance, je sais que je vais faire des efforts quand j’y serai et que je me sentirai bien après coup. Se pointer est toujours l’étape déterminante. Se pointer ne garantit pas que je deviendrai ceinture noire, mais cela me fera faire près de 80% du chemin si je m’y tiens.

Les situations où le fait de se pointer vous fait faire 80% du chemin vers votre objectif sont des situations en or. En plus de l’entraînement aux arts martiaux, voici quelques autres exemples :

  • Se pointer en cours – avoir une éducation et/ou obtenir un diplôme
  • Se pointer au travail – gagner un revenu et faire carrière
  • Se pointer à la salle de sport – faire de l’exercice et développer sa forme physique
  • Se pointer aux réunions de Toastmasters – surmonter la peur de parler en public et développer ses compétences en communication
  • Se pointer à l’épicerie avec une liste de courses équilibrée – acheter des aliments sains et améliorer votre alimentation

Vous pouvez aussi étendre ce concept pour l’appliquer à d’autres domaines :

  • Votre relation – mettre du temps de côté pour votre partenaire, sortir ensemble, etc.
  • Votre entraînement spirituel – méditer, lire, assister à des services religieux, etc.
  • Votre réussite – prendre des décisions, fixer des objectifs, s’engager
  • Le fait de donner – être bénévole, partager, aider les autres, etc.
  • Les opportunités – écrire un livre, lancer une entreprise, créer un site web, etc.
  • Le développement – lire, tenir un journal, prendre du temps pour l’introspection

Si vous permettez à des concepts abstraits comme la santé ou l’amour de rester abstraits, vous ne ferez pas de progrès dans ces domaines. Les idées abstraites sont de merveilleux outils de pensée, mais au final vous avez besoin de les transformer en actions physiques concrètes. Votre idée abstraite doit au final devenir un processus dans lequel vous vous pointez.

Par exemple, le concept abstrait de la forme physique peut être transformé en processus physique : aller à la salle de sport, aller courir, ou assister à des cours d’arts martiaux. Le concept abstrait d’expansion de votre conscience peut se transformer en pratiques de méditation quotidienne et de tenue de journal. Le concept abstrait de formation continue peut devenir une habitude de lecture pendant une heure par jour.

Transformer une idée abstraite en processus physique nécessite un effort initial de temps et d’énergie. Vous devez vous inscrire au cours, adhérer à une salle de sport, ou faire autre chose pour lancer le mouvement. Une fois que le système est en place, vous êtes en pilote automatique. Continuez à vous pointer, et les résultats arriveront d’eux-mêmes. Mon processus favori pour procéder à ce genre de transition est l’essai de 30 jours. En prenant un engagement de 30 jours au lieu de vous engager à vie, il est plus simple de se lancer, et à la fin des 30 jours, il est difficile d’arrêter.

C’est incroyable que le simple fait de se pointer permette d’obtenir des résultats avec le temps. Vous n’avez pas besoin d’être au top ou intelligent ou brillant si vous pouvez être constant. Un exercice quotidien simple avec une alimentation simple peuvent produire un haut niveau de forme physique. Des habitudes de relations simples comme le fait de regarder votre chéri(e) dans les yeux et dire « je t’aime » tous les jours aide à créer un lien très proche. Et des pratiques d’élévation de conscience simples comme méditer et tenir un journal peuvent développer un profond sentiment de paix intérieure. Mais ces résultats ne s’accumulent que si vous continuez à vous pointer. Un seul exercice, un seul « je t’aime », ou une seule séance de méditation ne feront pas grand-chose pour vous ; c’est l’habitude à long terme qui fait la différence.

Choisissez un domaine de votre vie dans lequel vous aimeriez faire de réels progrès, et creusez-vous les méninges pour le transformer en un processus physique. Vous pouvez trouver une liste de domaines à envisager ici.

Crédits photo : © kebox – Fotolia

Un commentaire

  • Haissam Deguissee dit :

    “Se pointer” peut nous faire un effet contrarier, si on ne possède pas l’expérience adéquate ou néccessaire… Tu peux même arriver à se te faire ridiculliser… donc, “Se pointer”= “Experience” et “Connaissance”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *