TwitterFacebook
Le développement personnel pour les gens intelligents

Quel genre d’année voulez-vous avoir ?

Note : cet article est une traduction de l’article What Kind of Year Do You Want to Have? de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Nouvelle annéeBeaucoup de choses ont été écrites sur la blogosphère dernièrement à propos des bonnes résolutions pour le Nouvel An. Ce n’est pas une mauvaise chose ; cependant, il y a quelques problèmes avec la façon dont la plupart des gens font leurs bonnes résolutions.

Déjà, la plupart des gens traitent leurs résolutions comme de simples vœux, pas comme de réelles résolutions. Ils ne résolvent ou ne s’engagent à rien, et vous pouvez sentir le manque d’engagement dans les mots qu’ils utilisent et les (rares) actions qu’ils entreprennent. Vous pourriez voir quelqu’un faire un demi-pas, comme s’abonner à un club de gym, mais un engagement de haut niveau est rare.

Ensuite, les résolutions sont une chose que vous devriez vous sentir libre de prendre à n’importe quel moment, pas seulement au début d’une nouvelle année. C’est amusant que les gens réfléchissent à leurs résolutions mi-décembre puis attendent jusqu’au 1er janvier pour commencer. N’attendez pas d’atteindre une date arbitraire. Si cela vaut le coup de le faire, ça vaut le coup de le faire maintenant.

Malgré ces défauts habituels, les résolutions peuvent être très efficaces si vous prenez un grand engagement envers elles. Un des plus efficaces pour moi a été de m’engager à entreprendre une action mesurable chaque jour pendant toute l’année – pas d’exception. Par exemple, en 1997 j’ai pris la résolution de faire de l’exercice aérobic pendant au moins 25 minutes chaque jour. Pas d’excuses. Le souvenir le plus vivace que j’ai de cette résolution est la fois où j’ai été occupé toute la journée et où j’ai du aller courir à 3h du matin sous la pluie alors que j’avais un rhume et que j’étais super fatigué. C’est marrant comme je me souviens de cette course presque neuf ans plus tard. J’ai réussi à tenir cette résolution, et chaque jour il est devenu plus difficile de ne plus la tenir. Parce que la résolution était si binaire (soit je faisais du sport pendant 25 minutes, soit pas), que je ne pouvais pas justifier la moindre sorte de dérapage. C’était également tout à fait faisable. Si je pouvais faire du sport 25 minutes un jour, je pourrais le faire le lendemain. En réalité j’ai même fait plus de sport que ça, parce que je suivais des cours de Taï Kwen Do aussi à l’époque, et que je ne les comptais pas dans cette résolution. De nombreuses fois j’aurais pu trouver des excuses pour sauter l’exercice, mais mon engagement était plus important pour moi.

Souvent une action répétitive et ne nécessitant pas qu’on y réfléchisse, comme faire du sport 25 minutes chaque jour produira de meilleurs résultats qu’un plan plus compliqué, en particulier si ce dernier n’est pas correctement mis en œuvre. Gardez en tête que vous pouvez toujours en faire plus. Vous pouvez toujours ajouter de la complexité plus tard. Mais avoir une stratégie par défaut qui ne nécessite pas de réflexion est un super garde-fou pour éviter de vous planter.

Une approche que je préfère aux résolutions est de penser ouvertement au genre d’année que j’aimerais avoir. Je fais cela à tout moment de l’année, pas seulement le 1er janvier. Je prends le temps de clarifier la nature de la route qui m’attend. Tenir un journal sur mes pensées et mes perceptions m’aide particulièrement.

Par exemple, en octobre 2004, quand j’ai lancé ce site web, je savais que mon objectif principal pour le reste de cette année et pour 2005 serait de faire la transition entre la publication de jeux et le fait de faire tourner ma nouvelle entreprise confortablement. Cela impliquait de créer beaucoup de contenu, de générer du trafic, d’étendre mon réseau de contacts, et de générer de nouveaux flux de revenus. L’objectif principal était d’atteindre le point de rentabilité durable.

Mais maintenant que j’ai atteint ce point, mon objectif principal a changé. J’ai regardé autour de moi, évalué la nouvelle situation, et à partir de là je peux voir qu’il est temps de prendre quelques mois pour travailler sur ma clarté, ma vision, et mon développement intérieur. Je vais passer plus de temps à travailler sur moi-même ces prochains mois qu’à travailler directement sur mon affaire. Il est aussi en partie temps pour moi de fêter et de profiter de la nouvelle réalité que j’ai créée. C’est un temps pour la méditation, pour lire des livres sur la spiritualité et la philosophie, pour les longues marches, les massages, pour tenir un journal, pour tester de nouvelles recettes, pour des conversations stimulantes, pour ranger, passer du temps avec la famille et les amis, jouer à des jeux, sortir s’amuser, pour se reposer, imaginer, visualiser, réfléchir, etc. Je vais prendre du temps pour permettre aux résultats de l’année passer de s’ancrer, pour laisser incuber quelques nouvelles idées pour atteindre une plus grande clarté, et pour travailler sur mon développement personnel pour être capable de passer les prochaines étapes.

Même si la plupart des gens n’envisageraient pas cela comme du « travail » au sens traditionnel du terme, je ne définis pas ma carrière de façon traditionnelle. Travailler dur, pour moi, signifie faire quelque chose qui représente un défi, pas comme une tâche difficile. Ralentir et prendre le temps de travailler sur mon propre développement intérieur a été un vrai défi pour moi, c’est pourquoi j’en fait mon principal objectif maintenant. J’ai besoin d’une période pour aiguiser ma scie et me renouveler personnellement. Pour moi c’est un aspect très important de mon objectif. Ce n’est pas vraiment une période de repos en soi – cela signifierait poser la scie. C’est un changement de concentration, je passe d’un travail sur le monde extérieur à un travail sur mon monde intérieur.

Spirituellement je pense à cette période comme à un temps pour relâcher et purger les énergies de ma vie afin de me permettre d’être plus réceptif à celles porteuses de davantage de conscience. C’est une façon new-age de le décrire, mais la même idée peut être traduite en n’importe quel système de croyance spirituel. Il se trouve simplement que j’aime les termes new-age.

Heureusement, j’ai conçu mon affaire de sorte qu’elle soit très facile à gérer. Je vais continuer à bloguer pendant cette période, bien que ce soit peut-être de façon un peu plus relâchée. Si je le voulais cependant, je pourrais simplement ne rien faire pendant les prochains mois et profiter quand même d’un revenu positif. C’est une merveilleuse situation, et j’ai l’intention d’en tirer profit. J’aime le fait que bien que je sois sorti m’amuser avec ma famille lundi, ce site web était encore actif, servait à des milliers de personnes dans le monde, et générait beaucoup d’argent pour couvrir mes dépenses.

Après cette période d’incubation, je m’attends à fixer de nouveaux objectifs, plus grands que tout ce que j’ai précédemment fixé personnellement, puis je les poursuis avec une passion et une énergie renouvelée. Mais avant de faire cela je veux être encore plus clair quant à mon but et à la façon dont je vais le manifester.

La partie la plus importante de ce processus est de faire confiance à mon intuition. Souvent mon esprit logique veut continuer dans la même direction tandis que mon intuition signale un virage à prendre. Mon esprit logique regarde ma liste de choses à faire et veut que j’aille encore plus vite, mais mon intuition est claire qu’il est temps de ralentir et de me concentrer sur mon développement intérieur. Autrement je risque de ne pas être préparé intérieurement à ce qui m’attend après.

Quel genre d’année voulez-vous passer ? Que sentez-vous intuitivement comme étant la bonne direction pour vous ? Vous sentez-vous bien vis-à-vis de votre direction actuelle, ou votre intuition vous signale-t-elle un virage ?

Même si vous n’avez pas la sensation que vous pouvez tenir compte de ses indications, prenez au moins un moment pour écouter ce que votre intuition vous dit. Tenez un journal à ce propos. Comment aimeriez-vous intuitivement passer les mois à venir ? Quel genre d’année voulez-vous avoir? Si vous choisissez d’ignorer votre intuition, c’est votre choix. Mais enregistrer par écrit l’indication que vous donne votre intuition aujourd’hui, pour pouvoir y jeter à nouveau un œil plus tard quand vous aurez vu les résultats de votre décision. Si vous n’avez pas de journal, créez simplement un fichier texte sur votre ordinateur, tapez ce que vous sentez que vous dit votre intuition, sauvegardez-le, puis mettez une note sur votre calendrier pour revenir dans six mois et le relire. Quand vous y revenez avec du recul, votre intuition était-elle correcte ?

Quand vous faites cela plusieurs fois et que vous voyez que votre intuition était souvent correcte sur le long terme (même cela contredisait votre esprit logique), vous serez plus enclin à lui faire confiance. Et cela créera un pont entre votre logique et votre intuition, de sorte qu’au lieu de vous donner des signaux différents, ils commenceront à communiquer de façon plus ouverte. Votre esprit logique se concentrera sur la compréhension de votre intuition et développera en fait du respect pour elle. Puis quand vous aurez un conflit, votre esprit logique pourrait même dire : « Bon, je pense qu’on devrait faire X, mais elle pense qu’on devrait faire Y, donc tu devrais probablement l’écouter. »

Crédits photo : © mozZz – Fotolia.com

Post a Comment

Your email is kept private. Required fields are marked *

Partagez
Tweetez