Le développement personnel pour les gens intelligents

5 clés pour parvenir à l’alignement social

cercle social de qualitéQu’est-ce qu’un cercle social harmonisé ? Lorsque les gens réfléchissent à améliorer leur vie sociale, que veulent-ils réellement ?

Ces deux dernières semaines, j’ai lu les réactions à certaines questions que j’ai posées aux personnes inscrites à ma liste de diffusion.

Certaines réponses m’ont même poussée à prendre des notes.

J’ai demandé aux gens de me parler de leur cercle social. Je leur ai notamment demandé de m’expliquer ce qui fonctionne au sein de ces cercles et ce qui ne fonctionne pas.

Ce qui m’intéressait le plus, c’était que mes lecteurs me disent comment ils aimeraient améliorer ou mettre à niveau leur vie sociale et leur cercle d’amis.

J’ai passé plusieurs jours à analyser les tendances qui se dégageaient des réponses que j’ai reçues et à résumer les questions clés pour comprendre ce que les gens veulent vraiment dans ce domaine de la vie.

Finalement, j’ai résumé le tout en 5 améliorations fondamentales que les gens doivent opérer.

Il va sans dire que je suis très heureux de les partager avec vous à travers cet article.

1— Un cercle social composé de personnes orientées vers la croissance

  • Entretenir des relations dynamiques avec des personnes qui recherchent activement des opportunités de croissance.
  • Investir ensemble pour vous aider mutuellement à grandir et célébrer ensemble vos victoires.
  • Établir des liens avec des personnes qui se soucient de vous et qui sont disposées et capables de vous mettre au défi.
  • Construire une relation intime avec un partenaire orienté vers la croissance.
  • Accepter les personnes qui vous présentent de nouvelles idées et possibilités.
  • Réfléchir avec vos amis sur des projets créatifs et professionnels.

Le changement le plus évident que les gens souhaitent voir se produire, c’est une augmentation des amitiés étroites (et des relations amoureuses) avec des personnes qui sont très orientées vers la croissance.

Ils souhaitent avoir dans leur cercle social des amis qui passent à l’action et qui essaient tant bien que mal d’améliorer leur vie.

Cet aspect est si important aux yeux de certaines personnes qu’elles ont déclaré qu’elles aimeraient bien avoir des amis orientés vers la croissance même si dans d’autres domaines elles ne partageaient pas des valeurs communes avec lesdits amis.

Les gens ont exprimé leur déception face à des milieux sociaux trop statiques, inflexibles et complaisants.

Même si elles apprécieraient le fait d’expérimenter une certaine stabilité, beaucoup de personnes recherchent plus de fluidité, de mouvement et de dynamisme dans leurs cercles d’amis.

Sinon, elles ont l’impression d’être aspirées par osmose dans un état d’esprit fixe.

Plusieurs personnes ont également déclaré ne pas vouloir être entourées de gens qui sont toujours d’accord avec elles.

Elles veulent que les gens les mettent au défi, pas nécessairement de façon conflictuelle, mais en les exposant à de nouvelles idées et à de nouvelles façons de penser.

Elles veulent voir plus d’audace et de courage chez leurs amis et sont impatientes de recevoir des invitations stimulantes pour vivre des expériences de croissance mutuelle.

2— Des amitiés sans réserve

  • Remplacer la superficialité par la portée et la profondeur.
  • Remplacer la compatibilité mono dimensionnelle par une compatibilité aux multiples facettes (plus de valeur par personne).
  • Convertir les relations tièdes (« rapports conviviaux, mais pas amicaux ») en des relations chaleureuses, centrées sur le cœur.
  • Entretenir des liens holistiques entre le corps, l’esprit et le cœur (se connecter aux gens mentalement, émotionnellement, physiquement et spirituellement).
  • Investir dans des relations avec des personnes partageant les mêmes priorités, les mêmes valeurs et les mêmes intérêts.
  • Avoir plusieurs activités, expériences et modes de connexion avec les mêmes personnes.

La plupart des personnes ont déclaré avoir du mal avec des relations trop compartimentées.

Elles ont peut-être plusieurs cercles sociaux dans différentes sphères telles que le travail, la famille, les amis en ligne et les loisirs, mais dans chaque sphère, elles ne se connectent que sur quelques dimensions.

J’ai également remarqué que mes lecteurs partageaient un désir commun : expérimenter plus de variété et de profondeur dans leurs relations.

Les gens ne veulent pas se sentir limités à une certaine version de conversation dans toutes leurs interactions.

Ils trouvent ennuyeux et fastidieux de se limiter à des conversations superficielles.

Les gens sont occupés, et ils sont bien conscients qu’ils ont uniquement le temps et l’énergie nécessaires pour se connecter avec un certain nombre d’amis et de contacts.

Ils ne veulent pas nécessairement plus de relations en termes de nombre, mais ils recherchent des relations plus riches et plus satisfaisantes.

Les gens veulent avoir des amis avec qui ils peuvent réaliser des projets de cocréation, des réunions d’affaires et personnelles ainsi que des activités telles que des soirées cinéma, des soirées de jeux, des rencards ou des voyages.

Et la plupart d’entre eux aimeraient bien faire tout cela avec les mêmes personnes, afin de pouvoir réellement s’investir dans des relations riches, fructueuses et multidimensionnelles.

3— Des relations énergisantes et gratifiantes

  • Se sentir restauré et revigoré toutes les fois que l’on passe du temps avec les autres et non épuisé.
  • Penser à la vie sociale avec enthousiasme et excitation.
  • Profiter d’un flot d’invitations à entrer dans des relations souhaitables et autosuffisantes.
  • Surmonter le malaise social et la fatigue liée à la proximité avec un certain nombre de personnes.
  • Garder sa vie sociale fraîche et agréablement stimulante (pas ennuyeuse ou accablante).
  • Remplacer une invitation ou un processus de coordination fatigant par une approche harmonisée et motivante.
  • Faire en sorte que la camaraderie et le divertissement fassent partie de votre style de vie.
  • Veiller à ce que les récompenses sociales justifient amplement les investissements sociaux.

La fatigue liée à l’effort de coordination a été un problème important pour certaines personnes.

Ces gens ont traversé des cycles au cours desquels ils cherchaient à nouer des liens avec d’autres personnes et n’ont eu droit qu’à des miettes ou des interactions de base.

À la fin, ils avaient souvent l’impression que l’effort n’en valait pas la peine.

Ainsi, ils passent plus de temps seuls parce que c’est plus facile et moins épuisant.

Ils ne peuvent s’empêcher de penser qu’il manque quelque chose à leur vie et qu’il doit y avoir une meilleure façon de créer et de maintenir une vie sociale dynamique qui ne soit pas aussi éprouvante.

Ce dont les gens ont besoin, ce sont des relations et des activités sociales qui leur redonnent de l’énergie.

Ils ont également besoin de moyens plus efficaces et durables pour gérer leur vie sociale.

Les gens savent qu’une approche irrégulière ou sans conviction ne produira pas les résultats qu’ils souhaitent.

Ils sont prêts à essayer différentes approches, mais ils veulent aussi voir qu’il existe une voie raisonnable vers le succès qui ne nécessite pas un extraordinaire investissement d’énergie.

Les gens souhaitent vraiment expérimenter une plus grande efficacité et un meilleur flux d’énergie social dans leurs relations.

4— Intégration sociale et personnelle

  • Remplacer les multiples masques par une honnête expression de soi.
  • Cesser de faire des compromis pour feindre la compatibilité avec des correspondances partielles ou des inadéquations.
  • Faire preuve de discernement afin de créer une grande intimité avec les gens avec lesquels la correspondance est grande.
  • Éviter de trop s’impliquer dans des correspondances partielles.
  • Découvrir les avantages dissimulés derrière la maladresse sociale.
  • Apprécier les relations indulgentes, résilientes et anti-fragiles.
  • Avoir de l’amour pour soi-même et aimer ce que vous êtes en train de devenir grâce à vos amis.
  • Fusionner croissance personnelle et croissance sociale.

Les gens se plaignent de devoir investir dans des « compétences » sociales qui leur semblent mal alignées, ou de devoir changer de personnalité dans le but de se rapprocher des autres.

Ils se demandent s’ils doivent faire davantage de compromis ou s’ils doivent simplement trouver d’autres personnes avec qui communiquer.

Ce que les gens recherchent ici, c’est un mode de connexion plus naturel.

L’expression que j’ai vu le plus souvent utiliser pour décrire ce désir est peut-être : « partager le même point de vue ».

Ils recherchent des relations avec des personnes qui pensent et voient la réalité de la même manière qu’eux, afin de pouvoir communiquer efficacement dès le départ.

Certains blâment leurs propres lacunes sociales tandis que d’autres blâment les inadéquations et les correspondances partielles auxquelles ils ont dû faire face.

D’autres encore ne rejettent la faute sur personne et considèrent cette situation comme une énigme à résoudre.

Tous veulent de meilleures solutions pour contourner les parties insatisfaisantes du jeu social, afin d’arriver de l’autre côté et nouer des liens avec des gens qui partagent les mêmes idées qu’eux.

Ils désirent avoir des personnes dans leur vie qu’ils peuvent facilement apprécier, aimer et respecter, sans avoir l’impression de devoir se surmener pour y parvenir.

Les gens veulent surtout que leurs objectifs personnels et leurs cercles sociaux aillent dans la même direction, afin que leurs amis les aident réellement à grandir.

Ils aimeraient avoir des amis qu’ils peuvent également aider.

Certains ont fait remarquer que sans les bons amis, ils passent à côté de l’aspect généreux de l’amitié.

5— Abondance sociale

  • Créer une douve sociale abondante, mais gérable, à travers laquelle les relations alignées naissent relativement facilement.
  • Accepter que l’alignement soit souvent temporaire, en particulier chez les personnes orientées vers la croissance.
  • Reconnaitre que lorsqu’un lien s’affaiblit, un autre ne tardera pas à apparaître.
  • Passer d’un environnement riche en inadéquations à un environnement riche en alignement.
  • Remplacer la pénurie sociale par une volonté d’expérimenter l’abondance sociale.
  • Savoir comment satisfaire vos besoins sociaux sans vous montrer nécessiteux.

Nombreux sont ceux qui reconnaissent que les relations humaines sont dynamiques et que, de temps à autre, une séparation peut se produire, sans que ce soit nécessairement la faute de quiconque.

Parfois, les gens s’éloignent les uns des autres, et c’est normal.

Bien que certaines personnes aimeraient avoir un cercle social composé de 6 à 10 bons amis et en rester là, d’autres reconnaissent que le fait d’avoir un éventail plus large de liens sociaux rendra leur vie plus active, dynamique et socialement sécurisée.

Nombreux sont ceux qui souhaitent avoir une base d’amis très proches tout en reconnaissant qu’un cercle plus large présente également des avantages.

Ce mélange de confort et de variété constitue une combinaison très agréable.

Environ la moitié de nos relations amoureuses naissent du fait de notre réseau d’amis ou de collègues ou encore de nos proches.

Par conséquent, si vous voulez plus de flux social, il est sage d’améliorer votre cercle social.

Cela peut vous aider à dépasser le manque et l’attachement qui caractérisent vos relations actuelles, car vous saurez que plusieurs autres options s’offrent à vous.

Article original écrit par Steve Pavlina.

Il est plus qu’important de faire le ménage dans votre cercle social et de vous éloigner, s’il le faut, des personnes qui vous tirent sans cesse vers le bas.

C’est de cela qu’il est question dans la vidéo complémentaire à cet article que vous êtes bien évidemment invité à regarder.

un commentaire

Laisser un commentaire

Bienvenue sur Devenez Meilleur, qui propose quelques-uns des meilleurs articles du blog de Steve Pavlina, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels