Notre voyage : Partager notre musique avec le monde

partager notre musiqueLorsque j’ai vérifié mes courriels ce matin, j’étais surpris de voir plusieurs messages dans lesquels des gens me posaient des questions sur Las Vegas. D’autres me demandaient si je me portais bien. Je me suis dit que je ferais mieux de regarder les informations. J’ai alors vite entendu parler d’une fusillade qui s’est produite lors du concert en face de l’hôtel Mandalay Bay.

Je connais bien l’endroit et j’étais au Mandalay Bay il y a quelque temps. L’établissement se situe au sud du Vegas Strip, à 20 minutes de chez moi. Quatre de nos ateliers en 2011 et 2012 ont eu lieu à l’hôtel Tropicana. Seulement quelques mètres séparent cet établissement de la salle de concert.

J’imagine que la plupart des spectateurs étaient probablement des touristes d’autres villes. Par conséquent, cet événement aura probablement des répercussions sur les familles dans de nombreuses villes différentes.

Après avoir appris cela, je n’ai ressenti ni peur, ni colère, ni choc. J’ai eu cette information grâce à l’expression de l’affection de certains amis qui voulaient avoir de mes nouvelles. Parmi eux, il y avait des amis avec lesquels je n’ai plus été en contact depuis longtemps. Quand j’ai appris ce qui s’était passé, j’étais déjà prêt à témoigner de la compassion.

Il y a quelques jours, j’étais en train de désencombrer mon garage et de trier quelques articles à donner. J’ai alors retrouvé le CD d’un musicien nommé Rafael Bejarano. Rafael et moi nous nous sommes rencontrés en 2013 alors que nous intervenions tous deux lors d’un merveilleux événement de coaching organisé par notre ami commun Rich Litvin. J’ai aimé la musique de Rafael qui a presté à l’événement, et il m’a donné un de ses CD. J’ai aussi apprécié le fait qu’il soit une personne délicate, attentionnée et calme.

En 2015, Rafael était en Égypte, pour un pique-nique dans le désert avec d’autres touristes mexicains. Je crois qu’ils faisaient une retraite ensemble. Malheureusement, l’armée égyptienne a pris leur groupe pacifique pour des militants et a ouvert le feu depuis un hélicoptère. Elle a tué beaucoup de personnes, dont Rafael.

Alors que je tenais en main le CD de Rafael, qu’il avait signé en dessinant une image de lui-même jouant du didgeridoo, je me suis rappelé combien il est important de jouer notre musique pendant que nous sommes ici. Je me suis rappelé combien il est important de ne pas nous retenir de partager, de nous connecter aux autres et d’exprimer le meilleur de nous-mêmes.

Nous pouvons percevoir ces événements comme des tragédies, et nous pouvons réagir avec de la peur, de la colère et de l’inquiétude. Nous pouvons tomber dans le blâme et l’agressivité. Cependant, de telles réponses seront-elles vraiment utiles ? Je ne vois pas comment.

Pour moi, cela renforce le besoin de continuer de témoigner de l’attention et de la compassion, de se rappeler combien la vie est précieuse, et de partager notre musique pendant que nous sommes ici.

Si nous devons réagir à cet incident, alors ne réagissons pas avec une pensée davantage fondée sur la peur, pour la simple raison qu’il est inefficace de le faire. Répondons de façon plus consciente — par des actions motivées par la bienveillance, la gentillesse et la compassion.

Si de tels événements vous parlent, recherchez le sens le plus profond et le plus stimulant que vous puissiez en tirer. Cherchez le sens qui vous fait vous sentir plus enraciné, plus aimant et plus autonome. Pour moi, ce sens est un puissant rappel qu’il faut continuer de faire preuve de bienveillance, d’aider les gens à se connecter plus profondément et de partager notre musique intérieure, même s’il peut être tentant de se cacher à la place.

Quand viendra mon heure, je veux partir comme Rafael qui a déjà donné ce qu’il avait au monde.

Je vous aime.

Article original écrit par Steve Pavlina.

La meilleure façon de témoigner de la compassion au monde, c’est de partager votre musique (trouver et remplir votre mission). Il est évident qu’il n’est pas nécessairement très facile de découvrir sa mission dans la vie. C’est d’ailleurs pour cela que je vous invite à suivre la vidéo suivante qui s’étend plus sur le sujet.

1 Trackback

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *