Le développement personnel pour les gens intelligents

Les petits plaisirs, pourquoi faut-il en profiter ?

profiter de petits plaisirsSi vous preniez tout l’argent que vous dépensez chaque année pour profiter de petits plaisirs (comme un café au lait hors de prix) et que vous l’économisiez, vous auriez un peu plus d’argent, mais une vie moins luxueuse. Cependant, vous risqueriez également de vous enfoncer davantage dans un état d’esprit de manque, parce que le fait de revoir à la baisse les normes de votre style de vie juste pour économiser un peu d’argent supplémentaire est surtout un gaspillage d’énergie mentale.

Vous feriez mieux de profiter des petits plaisirs quand vous le pouvez. Au lieu de vous concentrer sur les petites dépenses, concentrez-vous sur l’énergie de pensée qui vous permettra d’obtenir un rendement plus intéressant, comme l’amélioration de n’importe quel domaine de votre vie qui soit important à vos yeux. Cela crée une meilleure histoire à vivre pour vous aussi.

Vous ne regretterez probablement pas la somme des plaisirs que vous vous offrez année après année, surtout si vous avez apprécié vraiment ces petits plaisirs. Vous êtes plus susceptible de ressentir l’impact négatif de toute l’énergie que vous avez gaspillée en vous inquiétant au sujet des décisions mineures que vous avez prises et des répercussions que cela a eues sur votre estime de soi au fil du temps.

L’autodiscipline est une ressource limitée. Conservez-la pour les grandes choses, les choses importantes. Ne la gaspillez pas à essayer de déterminer comment vous allez gérer vos petites dépenses.

À l’époque où j’étais fauché et endetté, j’ai succombé à cet état d’esprit de manque, lésinant ici et là sur de petites dépenses à hauteur de 1 ou 5 dollars, par exemple en achetant des aliments moins chers et de moindre qualité. Finalement, j’ai réalisé que c’était un gaspillage d’énergie mentale, car ce niveau de concentration ne changerait jamais ma situation. Cela ne ferait que perpétuer le manque et me maintenir coincé. Et cela me ferait moins penser à moi.

Le fait de me donner l’autorisation de profiter des petits plaisirs qui comptaient pour moi m’a aidé à passer de la pensée guidée par le manque à la pensée guidée par l’abondance. Au lieu de gaspiller mon énergie mentale à me demander « devrais-je… ? », le simple fait de profiter et d’apprécier de petits plaisirs sans les infecter par la remise en question m’a donné plus d’énergie en retour. Et cela m’a permis de comprendre que je devais faire beaucoup plus de choses que j’apprécie, comme plonger dans un flux de créativité plus sain.ne pas se concentrer sur les petites dépensesUn jour, un évènement que j’ai trouvé particulièrement utile s’est produit : j’ai donné 5 dollars de plus à une personne, simplement pour lui exprimer ma reconnaissance pour le travail qu’elle faisait. Elle nettoyait les tables dans un restaurant et elle avait l’air un peu triste, alors j’ai imaginé que les gens n’appréciaient probablement pas ses efforts à leur juste valeur. Je me suis approché d’elle et je lui ai dit que je l’avais vu travailler dur et qu’elle méritait un pourboire supplémentaire.

J’essayais juste de faire preuve d’un peu de gentillesse, mais elle était très reconnaissante et a eu un peu les larmes aux yeux. Cela m’a aidé à comprendre qu’il y avait des moyens bien meilleurs d’utiliser mon énergie mentale que de m’inquiéter en me demandant comment économiser 5 dollars de plus.

Cela s’applique également au manque de temps. Au lieu d’essayer d’économiser des minutes ou des heures ici et là, cette énergie mentale perdue peut être mieux investie ailleurs. Une grande transformation s’est produite pour moi quand j’ai commencé à faire du bénévolat pour une organisation à but non lucratif, alors même que j’étais fauché et que je ne pensais pas pouvoir ou devoir faire une telle chose avec mon précieux temps. J’étais triste de constater que rien de ce que j’essayais n’apportait des résultats, alors j’ai pensé que les résultats pourraient être meilleurs si j’essayais quelque chose de radicalement différent.

Je sais qu’il est difficile de détourner vos pensées des préoccupations axées sur le manque, comme un gaspillage apparent de 5 dollars ou d’une heure, surtout si vous pensez que tout cela va s’accumuler considérablement au fil des ans. Cependant, essayez de reconnaître le blocage à long terme qu’induit ce niveau de pensée. C’est un piège circulaire sans fin qui ne fait que se perpétuer, promettant du soulagement, mais n’en fournissant aucunement.

Même lorsque c’est difficile, continuez de diriger votre esprit vers des modèles de pensée que vous considérez comme étant plus élevés et plus dignes de la personne que vous souhaitez devenir. Rien ne vous oblige à le faire parfaitement. Vous pouvez faire de réels progrès simplement en vous penchant dans une direction plus habilitante.

profiter de petits plaisirs

Au lieu de vous soucier des petites dépenses, pensez à apporter une contribution intéressante à la vie des gens. Explorez différents moyens de vous exprimer de manière créative. Prenez des risques intéressants.

Au lieu de vous soucier des petites pertes de temps, pensez à la direction que vous voulez donner à votre vie dans les 5 à 10 prochaines années. Travaillez sur des objectifs à long terme que vous n’êtes pas sûr de pouvoir atteindre, alors il vous faudra nécessairement grandir dans ce sens.

Reconnaissez qu’il est peu probable que vous puissiez réaliser des percées significatives en augmentant votre habileté à épargner de petites sommes d’argent ou à récupérer de petits blocs de temps. Il est beaucoup plus probable que cet état d’esprit ne fasse que vous stresser, et vous n’en tirerez que peu de bénéfices.

Si vous vous y prenez bien, vous pourrez profiter d’une vie heureuse et abondante tout en profitant d’un café au lait hors de prix et en appréciant une heure de paresse totale, sans avoir l’impression d’avoir perdu ou dilapidé quoi que ce soit.

Article original écrit par Steve Pavlina.

Prendre un café au lait n’est qu’un parmi les très nombreux petits plaisirs que vous pouvez vous offrir. Il existe même des plaisirs (ou des aventures) qui vous donnent l’impression de redevenir des enfants. C’est ce que je partage avec vous dans la vidéo du jour.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *