Le développement personnel pour les gens intelligents

La raison pour laquelle certains objectifs vous font tourner en rond

Comment se fait-il que, dans certains cas, on puisse avoir un objectif très clair, établir un plan pour le réaliser et passer à l’action, mais que, même après des années de travail acharné, nos efforts ne soient pas récompensés ?

Vous réaliserez peut-être quelques progrès, mais ceux-ci ne seront pas à la hauteur de vos efforts.

Pendant ce temps, il apparaît que plusieurs autres personnes parviennent à atteindre des objectifs similaires bien plus rapidement.

Évidemment, ce constat peut être frustrant.

Mais qu’est-ce qui vous fait tourner en rond ?

Voici une stratégie courante que les gens mettent en place pour atteindre leurs objectifs et qui, d’après eux, leur permet d’enfin cesser de tourner en rond :

  1. Définir le résultat que l’on souhaite atteindre
  2. Concevoir un plan pour y parvenir
  3. Passer à l’action
  4. Affiner son approche si nécessaire
  5. Persévérer jusqu’à ce que l’on réussisse

Cette approche est en effet efficace pour certains types d’objectifs.

En revanche, pour d’autres, elle vous fera tourner en rond.

Vous gaspillerez beaucoup de temps et d’énergie, mais vous n’atteindrez pas votre objectif dans un délai raisonnable.

La méthode ci-dessus se révèle généralement efficace pour les objectifs qui ne nécessitent pas d’importants changements intérieurs.

Vos pensées, convictions, sentiments et comportements actuels sont en parfaite adéquation avec vos résultats.

Vous n’avez donc pas besoin de faire des changements intérieurs.

Il vous suffit de mettre en œuvre certaines actions qui ne vous sont pas étrangères pour parvenir à vos fins.

Par exemple, si vous avez pour objectif de mettre de l’ordre dans votre bureau chez vous et que vous êtes de base une personne très méthodique qui sait s’organiser et qui aime voir chaque chose à sa place, vous pouvez utiliser cette approche.

Vous pouvez vous représenter votre bureau à domicile tel que vous souhaitez qu’il soit.

Ensuite, dressez une liste des actions que vous allez entreprendre pour y parvenir.

Après cela, consacrez une fin de semaine à l’aménagement de votre bureau et suivez les étapes une à une jusqu’à ce que vous ayez terminé.

En cas d’imprévu, vous pouvez modifier cette approche à tout moment.

Il s’agit d’un objectif que vous pouvez atteindre, et si vous vous sentez motivé, vous pouvez y arriver dans un délai approprié.

D’un autre côté, supposons que vous vous fixiez le même objectif consistant à réorganiser votre bureau à domicile, mais que vos pensées, vos convictions et vos sentiments n’y concordent pas réellement.

Vous n’êtes peut-être pas particulièrement satisfait de votre travail, et le désordre qui règne dans votre bureau ne vous permet pas de vous concentrer sur vos pensées et sentiments déprimants.

Vous craignez peut-être d’avoir plus de responsabilités, que votre vie manque de variété.

Peut-être avez-vous adopté un régime alimentaire déséquilibré qui vous prive d’énergie et vous empêche de vous motiver à désencombrer votre bureau.

Peut-être avez-vous accumulé le désordre au point de considérer le rangement de votre espace de travail comme une tâche monumentale.

Par ailleurs, vous avez sans doute l’habitude de tout ranger et avez du mal à vous débarrasser de vos affaires, même celles que vous n’utilisez plus depuis des années.

La personne décrite dans ce deuxième exemple aura assez de mal à atteindre son objectif qui consiste à ranger son espace de travail.

Un bureau bien rangé

En d’autres mots, elle ne fera que tourner en rond.

Son approche peut avoir l’air intéressante sur le papier, mais en réalité, elle aura un effet négatif, la conduisant à tourner en rond.

Malgré tout, vous pouvez avoir pour objectif de mettre de l’ordre dans votre bureau et dresser une liste de tâches à accomplir, comme l’a fait la première personne, sans pour autant obtenir le même résultat.

Même si vous parvenez à mettre un peu d’ordre dans votre lieu de travail, il ne faudra que quelques semaines pour que le désordre s’installe de nouveau.

Vous culpabiliserez alors, et déciderez d’« arrêter de procrastiner » pour enfin vous organiser. Puis vous recommencerez.

Au bout de cinq ans, l’aspect de votre bureau n’a pas changé, en dépit de toute l’énergie mentale et émotionnelle que vous avez investie pour tenter de le remettre en ordre.

Cela ne veut pas dire que vous êtes incapable, que vous êtes paresseux ou impuissant.

Cela signifie plutôt que vous utilisez le mauvais processus pour réaliser votre objectif particulier.

Si cette méthode ne vous convient pas, arrêtez de l’appliquer.

Un bon procédé produit de bons résultats.

Une question de nature

Albert Einstein est devenu célèbre pour avoir dit que nous ne pouvons pas résoudre les problèmes en ayant le même niveau de réflexion que lorsque nous les avons créés.

En ce qui concerne notre premier sujet qui range son espace de travail à domicile, il se considère déjà comme étant une personne ordonnée et organisée.

Il aime être organisé et cela lui procure un sentiment de bien-être.

Chaque fois qu’il y a du désordre dans son environnement, il se dit immédiatement : « cela ne me ressemble pas ».

Pour lui, c’est une erreur et il lui est impossible de tolérer cela.

Il se peut qu’il ait été occupé et qu’il ait laissé ses affaires s’empiler temporairement, mais il sait qu’être ordonné est en accord avec son identité.

Au moment où le désordre s’est installé, son moral était peut-être au plus bas (stress, surcharge de travail, fatigue, etc.), mais ce n’est pas son état normal.

Une fois que sa vie « revient à la normale », il éprouve un fort désir de corriger le désordre qui s’était accumulé.

Comme vous l’avez compris, il lui est impossible de vivre longtemps dans le désordre.

On peut dire que le rangement et l’organisation sont des points non négociables pour la personne qu’il est — son ensemble de pensées, de sentiments et de convictions.

Même si le désordre peut s’installer de temps à autre, notre sujet revient toujours vers un environnement ordonné, c’est sa nature.

Il faut un événement particulier, tel que le stress ou la maladie, pour qu’il se mette à agir de façon désordonnée. Et même dans ce cas, il sait qu’il finira par tout ranger dès qu’il aura retrouvé son état normal.

En revanche, l’ordre et l’organisation ne sont pas des éléments auxquels notre deuxième sujet est attaché par nature.

ne plus tourner en rond

Son expérience normale, par défaut, consiste à créer et à tolérer le désordre, même s’il ne l’aime pas.

Il est assez à l’aise avec le bazar.

Ses pensées, ses sentiments et ses convictions favorisent tous la création et le maintien d’un environnement où prévaut le désordre.

Quand il ressent l’envie de s’organiser et qu’il peut se résoudre à agir, cela signifie qu’il est au pic de sa forme ; un état qui ne dure généralement pas plus de quelques jours.

Même s’il parvient à maintenir cet état assez longtemps pour mettre de l’ordre dans son espace de travail, il le remettra encore en désordre au cours des semaines qui suivront, lorsqu’il sera revenu à sa vraie nature.

Pouvez-vous penser à des objectifs concernant votre propre vie qui correspondent à l’expérience de la première personne ?

Et à d’autres expériences qui ressemblent plus à celles de la deuxième ?

Vos objectifs correspondent-ils à la personne que vous êtes ?

Vous pouvez recourir à l’approche de réalisation des objectifs mentionnés en début d’article (ou à quelque chose de similaire) lorsque votre situation est semblable à celle de la première personne.

Cependant, la méthode n’est pas très efficace dans le second cas.

Prenez en compte certains de vos objectifs et projets que vous aimeriez réaliser.

Lesquels correspondent à votre nature ? Lesquels n’y correspondent pas ?

Par exemple, si vous avez pour objectif de gagner un million de dollars cette année, mais que vous n’avez jamais gagné plus de 50 000 dollars en un an auparavant, il est certain que la première approche de réalisation de l’objectif vous fera tourner en rond.

En effet, votre état d’esprit ne correspond pas à cet objectif.

Cependant, si vous avez gagné 400 000, 600 000 et 800 000 dollars au cours de chacune des trois dernières années, et qu’il vous semble normal de voir vos revenus augmenter de manière significative chaque année, alors la première approche de réalisation d’objectif peut tout à fait être efficace.

Votre état d’esprit actuel correspond parfaitement à cet objectif.

Des projets insensés

Si votre degré de pensée et vos sentiments par défaut (c’est-à-dire votre état d’esprit actuel) ne correspondent pas à un ou plusieurs de vos objectifs, n’essayez pas d’utiliser la première approche de réalisation des objectifs.

Il est presque certain qu’il vous fera tourner en rond.

La raison pour laquelle cela se produit, c’est que vous essayez d’atteindre un objectif alors que vous n’avez pas le niveau de pensée requis pour ce faire.

Vous pouvez dresser une belle liste d’actions à entreprendre, mais elle ne servira à rien.

Quand vous essaierez de mettre en œuvre les actions figurant sur cette liste, vous aurez l’impression de ne pas être à la hauteur.

Vous vous surprendrez à procrastiner sans cesse, entre autres.

Cela ne signifie pas que vous ne tenez pas à votre objectif, mais le problème c’est que vous essayez d’utiliser la mauvaise méthode pour y parvenir.

Vous ferez probablement plusieurs démarrages et redémarrages maladroits pour essayer de progresser, sans pour autant y arriver.

À titre d’exemple, si vous n’avez jamais gagné plus de 50 000 dollars par an et que vous décidez de gagner un million de dollars cette année, mais que vous avez toujours l’état d’esprit d’une personne qui travaille pour gagner 50 000 dollars, la liste des tâches à accomplir pour atteindre votre objectif d’un million de dollars ne sera pas réaliste.

Cela relèverait en effet du fantasme !

Votre plan sera comme le projet d’un enfant qui veut construire un vaisseau spatial.

Vous ne pourrez pas le mettre en œuvre de façon réaliste et il ne ressemblera pas réellement à celui d’un vrai millionnaire en devenir.

Votre plan sera probablement truffé d’actions qui n’ont même pas besoin d’être menées, du moins pas par vous personnellement.

Il comprendra un grand nombre de tâches inutiles.

Il se concentrera sur des actions qui ne produiront pas de résultats probants dans des conditions réelles.

Si une personne qui gagne déjà un million de dollars par an examinait votre plan, elle le trouverait sans doute déséquilibré et inapproprié.

Même s’il partait de zéro, son plan pour gagner ce premier million ne ressemblerait pas beaucoup au vôtre.

Mon plan pour ne pas tourner en rond

Ne vous donnez pas la peine d’élaborer des plans en vue d’atteindre des objectifs pour lesquels vous n’avez pas développé l’état d’esprit adéquat.

Ces plans ne fonctionneront pas dans le monde réel.

Vous devez d’abord vous mettre au niveau de réflexion qui vous permettra d’atteindre votre objectif et d’éviter de tourner en rond.

Une fois que vous aurez atteint ce niveau de réflexion, vous pourrez commencer à définir des actions cohérentes à réaliser en vue d’atteindre l’objectif fixé.

Réaliser des objectifs qui correspondent à la personne que vous êtes

Alors que faire si vous avez un objectif qui ne correspond pas à votre état d’esprit actuel ?

Comment combler le fossé séparant votre situation actuelle et celle que vous aimeriez avoir ?

Pour cela, vous devez recourir à un autre procédé de réalisation des objectifs.

J’en parle dans l’article suivant.

Article original écrit par Steve Pavlina.

Pour finir, je vous invite à regarder la vidéo complémentaire ci-dessous dans laquelle je partage avec vous une astuce simple pour y voir plus clair dans vos objectifs.

Laisser un commentaire

Bienvenue sur Devenez Meilleur, qui propose quelques-uns des meilleurs articles du blog de Steve Pavlina, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels