La précision

La précisionLes lecteurs me demandent souvent : « Steve, comment savez-vous si tout le système de croyances de la réalité subjective que vous décrivez est exact ? Croyez-vous vraiment en ce genre de choses ? Cela a l’air tellement… vous savez… »

Derrière de telles questions, se cache généralement l’hypothèse que la réalité est en fait objective et que la précision est une norme objective. Cependant, pour apprécier les mérites de la réalité subjective, il est important d’utiliser une norme subjective pour jauger la précision plutôt que d’essayer de la forcer à adopter une optique objective.

Tout d’abord, reconnaissez que les systèmes de croyances subjectifs et objectifs ne sont que des perspectives. Il s’agit en effet de façons différentes d’interpréter les mêmes données que vous percevez à travers vos sens intérieurs et extérieurs. Par conséquent, ils ne sont pas en conflit l’un avec l’autre, pas plus que votre vue et votre ouïe ne sont en conflit. Dire « je suis un fervent défenseur de la réalité subjective » ou « je suis un fervent défenseur de la réalité objective », revient à dire à mon avis « je suis un voyant » ou « je suis un auditeur », mais pas les deux. Il n’y a absolument aucune raison pour que vous ne puissiez considérer vos expériences simultanément à travers les deux optiques. Il n’est absolument pas nécessaire de fixer et d’assimiler votre identité à une seule perspective (extrêmement restrictive).

Lorsque les gens me demandent si je crois vraiment en la réalité subjective, leur question suppose généralement que je dois assimiler mon identité à celle-ci pour pouvoir y croire, ce que je ne fais pas. Pour moi, la perspective subjective n’est ni plus ni moins valable que la perspective objective. Je me permets de percevoir la réalité à travers les deux perspectives à la fois. Et je ne « crois » pas en l’une au détriment de l’autre. L’une est la vue, l’autre l’ouïe. Je profite des deux. Les deux perspectives sont individuellement intéressantes, mais leur cumul l’est plus encore.

Qu’est-ce que la précision ?

Le concept de la précision dépend de la lentille à travers laquelle on le considère. Dans un sens général, la précision signifie la justesse, la vérité et l’exactitude. Toutefois, cela signifie différentes choses selon que vous voyez les choses sous un angle objectif ou subjectif.

La précision objective

L’interprétation objective de la précision est ancrée dans la prédiction. Cette optique suppose qu’il existe un monde physique objectif et que la conscience en fait partie. Notre précision objective est déterminée par la manière dont nous pouvons prédire avec succès ce qui va se passer. Il s’agit essentiellement de notre norme pour une logique correcte et une bonne science — et plus généralement, pour l’intelligence humaine. Plus vous êtes objectivement précis, plus vous êtes en mesure de prédire avec succès l’avenir dans un ou plusieurs domaines de connaissance. Cela vous semble probablement logique, car c’est le système de croyances selon lequel la plupart des gens sont élevés aujourd’hui.

La précision subjective

L’interprétation subjective de la précision est enracinée dans la création. Cette optique suppose que la conscience est le récipient dans lequel la réalité objective se décline. Ce n’est pas la conscience limitée de votre propre égo (ce serait du solipsisme), mais plutôt la plus grande conscience de Dieu ou conscience de la Source dans laquelle toute la réalité se produit. Vous expérimentez naturellement ce niveau de conscience lorsque vous faites un rêve lucide — vous savez que vous êtes le rêveur et que tout dans le rêve se déroule dans votre conscience. La réalité subjective reconnait qu’il n’y a pas de perception strictement objective sans création. Observer la réalité, c’est la créer. Par conséquent, plus vos croyances subjectives sont précises, plus vous devenez autonome en tant que créateur. En d’autres mots, cela signifie que vous devenez meilleur pour créer ce que vous avez l’intention de créer.

la réalité

La précision subjective vs la précision objective

Lorsque je regarde la réalité à travers la lentille objective, ma norme de précision est de savoir si je peux prédire ce qui va se passer.

Lorsque je regarde la réalité à travers la lentille subjective, ma norme de précision est de savoir comment je peux créer ce qui va se passer.

Toutefois, lorsque je regarde la réalité simultanément à travers les deux lentilles, ma norme de précision est une danse continue de prédiction et de création. C’est le lieu où la logique rencontre l’intuition et où la science rencontre l’art.

Dans toute véritable entreprise humaine, telle que créer une entreprise, gouverner un pays ou écrire une chanson, prédire et créer sont indissociables. Pour atteindre une précision et une efficacité maximales, il faut que les deux canaux soient en synchronisation. Une prédiction intelligente alimente les décisions créatives, parce que vous vous fiez à des observations précises pour décider quoi créer ensuite. De plus, une production créative améliore la capacité de prédiction, étant donné que vous mettez intentionnellement de nouvelles initiatives en marche, contribuant ainsi activement aux effets qui en résultent.

Article original écrit par Steve Pavlina.

Peu importe que vous soyez partisan de la réalité subjective ou objective, vous pouvez être heureux en témoignant de la gratitude pour la façon particulière que vous avez de voir la vie ; sans rejeter l’autre option. Pour vous aider à voir l’importance de la gratitude, je vous invite à voir la vidéo suivante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *