Le développement personnel pour les gens intelligents

En finir avec les défauts d’alignement

En finir avec les défauts d’alignementAligner votre vie peut se révéler être un véritable défi.

Par alignement, j’entends établir des interactions harmonieuses entre vos (votre) :

  • pensées
  • sentiments
  • prismes/perspectives
  • mode de vie
  • situation de vie
  • relations
  • valeurs
  • désirs
  • objectifs
  • intentions
  • travail
  • finances
  • santé
  • corps
  • famille
  • amitiés
  • vie sociale
  • personnalité

Nous avons tous des défauts d’alignement que nous devons régler dans un ou plusieurs domaines de notre vie.

Cherchez-vous activement à corriger ces défauts d’alignement pour créer une plus grande harmonie ou préférez-vous les laisser s’aggraver ?

Les défauts d’alignement ont une forte tendance à se multiplier.

Ils sont comparables à un vrai bazar.

Dès que nous commençons à en tolérer un peu, nous nous retrouvons rapidement avec bien plus de contraintes à gérer.

Si vous laissez cela se produire, votre vie peut devenir très pesante après un certain temps.

Corriger les défauts d’alignement

J’ai parfois l’impression que la grande partie de mon travail de développement personnel (sur le plan privé, pas sur le plan professionnel) a principalement consisté à corriger les mauvais alignements dans ma vie.

Cela a notamment consisté à remarquer les domaines de ma vie qui ne me réussissent pas, et les corriger pour de bon.

Le plus important ici est de définir ce à quoi ressemblerait ma vie une fois que j’aurais réellement corrigé tous ces défauts.

Cela a commencé par des défauts d’alignement comme le fait d’avoir été élevé en tant que catholique et de découvrir que cette éducation ne me convenait absolument pas.

Trouver ma propre philosophie de vie, honnête et réelle, a été pour moi un long parcours, mais au final cela m’a rendu beaucoup plus heureux.

Il m’a fallu faire face à de nombreux décalages entre mes désirs et les résultats que j’obtenais.

Je devais sans cesse essayer différents prismes et approches pour trouver comment relier les points.

Le plus grand défi était de trouver des moyens d’agir d’une façon qui correspondait véritablement à ma personnalité et à mes motivations naturelles.

Cela m’a conduit dans des directions intéressantes.

Par exemple, j’ai d’abord pensé que le succès serait un bon facteur de motivation pour moi, mais ce n’était pas le cas.

En fait, l’attention, la compassion, le ludisme, le plaisir et la créativité me motivent davantage.

J’ai fini par connaitre plus de succès lorsque je me suis donné la permission d’aborder la vie et les affaires avec un cœur plus léger, plus ouvert et plus enjoué.

Mes résultats étaient assez mauvais quand mon seul objectif était de gagner de l’argent.

Je n’ai jamais réussi à être enthousiasmé par ce but.

J’ai appris à être heureux quand je n’avais pas d’argent. Je sais donc qu’avoir plus d’argent ne me rendra pas significativement plus heureux.

Par conséquent, il m’est très difficile de m’intéresser émotionnellement à l’idée de gagner plus d’argent.

J’ai cependant réussi à augmenter mes revenus en adoptant une approche plus ludique, en me concentrant sur la créativité, le plaisir, la connexion et le ludisme.

En finir avec les défauts d’alignement

Détecter et réduire les frictions

À mon avis, le cœur est en réalité la clé de l’alignement.

J’ai expérimenté mes plus gros problèmes d’alignement quand j’ai essayé d’utiliser mon cerveau pour contrer mes émotions.

Si mes émotions ne sont pas en phase avec ce que j’essaie de faire, mes projets sont voués à l’échec.

Pour entreprendre quelque chose d’intéressant dans la vie, il vous faut trouver le moyen d’être motivé de façon durable.

Par conséquent, si vous arrivez à déterminer ce qui vous motive le plus durablement, vous pourrez également vous orienter vers un meilleur alignement.

Il existe un certain nombre de frictions qui peuvent saper votre motivation.

De nombreux experts du développement personnel vous conseilleront de surmonter ces frictions en étant ferme et en faisant preuve de discipline.

J’avais l’habitude de réfléchir ainsi auparavant, mais plus maintenant.

La discipline peut constituer un excellent outil à court terme, mais elle ne permet pas de tenir sur le long terme.

Forcer malgré les frictions, c’est comme faire tourner en continu une machine qui émet un bruit de grincement anormal.

Si vous continuez ainsi, vous causerez des dommages.

Il est préférable de trouver ce qui cause cette friction et résoudre le problème.

Faites ensuite tourner la machine en douceur et de manière durable.

Entretenez-la comme il se doit.

J’ai passé des années à examiner les frictions de ma vie qui peuvent être difficiles à surmonter.

J’avais des frictions dans mes relations, ma vie de famille, mon entreprise, mes sources de revenus et plus encore.

Je pense que l’une des plus belles compétences de croissance personnelle que j’ai développées au cours de ces dernières décennies a été ma volonté de rechercher les frictions et de les résoudre pour de bon, même si cela prend plusieurs années pour y parvenir.

J’examine les domaines de ma vie qui ne fonctionnent pas aussi bien que je pense qu’ils le devraient. Puis je commence à chercher les sources de friction.

Qu’est-ce qui m’empêche d’expérimenter le flux harmonieux que j’aimerais réellement vivre dans ce domaine de ma vie ?

De même qu’une machine ayant un problème de friction peut créer un excès de chaleur ou de bruit, votre organisme réagira lorsque vous expérimenterez des problèmes d’alignement.

Vous ne vous sentirez pas très bien sur le plan émotionnel ; votre cœur vous grondera.

Les émotions négatives sont de bons indicateurs des sources de friction.

Partout où vous trouvez des émotions négatives, vous trouverez des frictions qui font obstacle à un meilleur alignement.

Cette friction est également une invitation à résoudre un problème plus important.

Créer une source d’énergie motivante

Créer une source d’énergie motivante

Je pense que la raison pour laquelle nous hésitons tant à faire ce genre d’explorations est que, lorsque nous voyons la vérité, il nous est très difficile de ne pas y prêter attention, et nous devons alors admettre que nous avons beaucoup de travail à faire pour résoudre ces problèmes.

Or, en soi, cette attitude est un autre symptôme de notre trop grande tolérance à l’égard des défauts d’alignements.

Cela signifie que nous avons laissé ces déséquilibres nous épuiser, et que nous manquons maintenant de motivation et de volonté pour identifier et résoudre les problèmes qui peuvent l’être.

Le simple fait de faire face à nos problèmes semble nous demander trop d’énergie.

La question n’est pas que les problèmes soient si difficiles en soi.

Le hic, c’est que vous vous êtes affaibli en vous laissant ronger par ces problèmes, un peu comme du métal qui racle le métal trop longtemps dans une machine défaillante.

Vous ne fonctionnez donc pas à votre meilleur niveau, ce qui fait qu’il est difficile de restaurer votre vie.

J’ai remarqué qu’au fur et à mesure que je corrige des défauts d’alignement importants, je me sens davantage motivé à aller beaucoup plus loin.

Je suis plus disposé à rechercher les résistances et à faire mieux face aux désalignements qui causent des frictions.

Il faut parfois beaucoup de travail pour les corriger, mais cela en vaut vraiment la peine.

Plus vous résolvez ce genre de problèmes, plus vous serez à même d’en résoudre d’autres.

Il y a eu des moments au cours desquels je me suis senti enseveli sous d’importants désalignements, et il m’a fallu beaucoup de temps pour m’en sortir.

C’est particulièrement difficile lorsque les désalignements sapent votre motivation à vouloir les résoudre.

Parfois, il vous suffit de les supprimer progressivement grâce à votre motivation.

Dans de telles situations, la clé, c’est d’arrêter d’aggraver les choses en laissant les désalignements s’accumuler.

Commencez ensuite à vous occuper des problèmes les plus accessibles qui, une fois résolus, pourraient libérer de l’énergie bloquée.

Plus vous pouvez en libérer, plus vous pouvez tirer parti de cette énergie supplémentaire pour corriger d’autres défauts d’alignements.

L’avantage qui découle de la correction des défauts d’alignement, c’est que vous disposez désormais d’encore plus d’énergie pour créer de merveilleux alignements en lieu et place.

Il est plus facile de poursuivre et de créer ce que vous désirez lorsque vous n’êtes pas accablé par des sources de friction.

Il est difficile de prendre des mesures cohérentes pour aller de l’avant lorsque vous avez beaucoup d’énergie bloquée dans les désalignements.

En finir avec les défauts d’alignement - Le soulagement

Le soulagement

La résolution des problèmes d’alignement peut créer un merveilleux sentiment de soulagement.

Ces derniers jours, mon cœur est très léger, ouvert et libre.

Je ne me sens pas encombré d’un quelconque poids.

Sur le plan émotionnel, j’ai l’impression que ma vie a été l’équivalent d’un doux sourire cette année — plutôt calme et paisible, mais aussi pleine de joie, de bonheur, de satisfaction et d’appréciation.

Cet état émotionnel me permet également d’être très productif.

J’apprécie réellement le travail que je fais.

J’aime et j’apprécie les personnes avec lesquelles je travaille, en particulier au sein du club de croissance consciente.

J’aime mon modèle économique qui me semble le plus proche que possible de mes valeurs.

Je suis payé pour élaborer des cours, encadrer et aider les gens à améliorer leur vie.

Cela semble très avantageux, honnête et gratifiant pour toutes les parties impliquées.

Cependant, j’ai dû dire NON à de nombreuses correspondances partielles pour en arriver là, et celles-ci peuvent parfois être très séduisantes.

J’aime et apprécie ma relation avec Rachelle.

C’est merveilleux de vivre avec une femme qui est à la fois ma compagne et ma meilleure amie.

Je suis heureux d’être dans une relation dans laquelle les éclats de rire quotidiens, l’affection physique et le soutien émotionnel sont des composantes phares.

Notre modèle de relation est peut-être inhabituel, mais il fonctionne pour nous.

Je suis très heureux d’être végétalien, car cela me convient.

Depuis le début de l’année, j’ai dû manger environ 200 salades et malgré tout, je ne m’en suis pas lassé.

J’ai l’impression d’être tombé amoureux des salades et j’ai hâte d’en manger au moins une chaque jour.

Je suis convaincu que le fait de consommer des aliments moins lourds m’a également aidé à me sentir plus léger sur le plan émotionnel. Ce régime particulier complique encore plus la tolérance aux désalignements.

Il est très difficile de se sentir bien émotionnellement en mangeant des aliments crus si on laisse les désalignements s’accumuler parce que la sensibilité émotionnelle est accrue.

Éliminer les solutions mal alignées

Une grande partie de ce chemin a consisté à décharger de mon esprit les nombreuses idées mal alignées que j’ai apprises d’autres personnes.

Une idée mal alignée est une sorte de solution, mais ce n’est évidemment pas une très bonne solution.

Les solutions mal alignées créent des effets secondaires négatifs.

Alors que les solutions alignées ont tendance à créer des effets positifs.

On m’a appris que certaines idées religieuses étaient vraies, puis j’ai découvert que ces idées n’étaient ni vraies ni efficaces.

La religion tente de résoudre certains problèmes, mais elle crée derrière elle de nombreux effets secondaires négatifs.

C’est une solution mal alignée.

Cela m’a pris plusieurs années, mais j’ai fini par remplacer ces idées par une approche de la vie, de l’univers et de toute chose plus conforme à la vérité et en adéquation avec le chemin de mon cœur.

Cerise sur le gâteau, je n’ai pas besoin d’aller à l’église pour suivre de longues messes ennuyeuses.

Je n’ai pas non plus besoin de m’agenouiller et de manger des gaufres.

En outre, rien ne m’oblige à limiter mon identité sur la base des préceptes de quelque croyance que ce soit.

On m’a enseigné que les humains étaient supérieurs aux animaux et qu’il est donc normal de traiter ces derniers comme des produits.

On m’a appris que nous avons le droit de disposer de leur corps, de prendre leurs œufs et leur lait si nous voulons.

Nous pouvons les mettre en cage, les violer, leur ôter la vie et manger leur chair.

On m’a dit que tout cela est normal parce que nous sommes plus intelligents et plus forts. Nous sommes spéciaux, eux non.

C’est juste l’ordre normal des choses m’a-t-on dit.

Les animaux sont destinés à être vendus dans les supermarchés et les restaurants.

Leur chair, leur lait et leurs œufs font partie de notre économie, comme n’importe quel autre bien commercial. Ils nous appartiennent. Ils sont nés en tant que produits, et ils meurent comme tels dans notre société.

Le simple fait d’écrire ces mots et de repenser à mon ancienne relation désaxée vis-à-vis des animaux me donne la nausée.

Cette mentalité me semble tout à fait erronée et ridicule au fur et à mesure que j’écris, mais combien de personnes prennent la peine de mettre par écrit leurs défauts d’alignement et d’y jeter un véritable coup d’œil ?

Si vous considérez les animaux comme des produits — ce qui est manifestement le cas si vous payez pour des parties de leur corps, du lait ou des œufs — comment cela vous convient-il ?

Comment cela correspond-il à vos valeurs et à l’image que vous avez de vous-même ?

Vous sentez-vous en phase avec une telle façon de voir la vie ?

Vous sentez-vous bien dans cette relation avec les autres espèces ? Ou y a-t-il des frictions ?

J’avais beaucoup d’énergie emprisonnée dans cette relation tordue avec les animaux dans le passé, mais je refusais de m’y intéresser jusqu’à ce que je parvienne à une relation plus alignée avec eux.

Je suis triste à cause de la façon dont je les ai traités dans le passé.

J’étais beaucoup trop violent et délibérément ignorant, mais je prétendais ne pas l’être.

Lorsque j’ai cessé de considérer les animaux comme des produits, j’ai appris à les apprécier d’une manière beaucoup plus alignée avec mes valeurs et ma personne.

J’ai grandi avec l’idée que j’étais censé avoir un travail et obéir à une société et à un employeur qui me dirait ce que je dois faire la plupart du temps.

Je pouvais profiter de mes fins de semaine pour récupérer et faire des activités personnelles. Mon obéissance serait récompensée.

Malheureusement, je ne pouvais pas me résoudre à aller dans cette direction — elle générerait trop de frictions en moi.

Il m’a quand même fallu surmonter de nombreuses frictions pour emprunter la voie du créateur indépendant que je suis, mais j’ai vu une lumière au bout du tunnel, et maintenant je peux me prélasser sous cette lumière au quotidien.

Quant à la voie de la loyauté à une entreprise, je n’y voyais pas d’autre issue que de m’en échapper pour faire quelque chose de plus libre et de plus créatif.

Ce qui est intéressant, c’est que la société nous offre de nombreuses solutions toutes faites, mais qui sont nulles.

La recherche de l’alignement consiste en fait à trouver des solutions adaptées.

Une solution mal alignée aspire votre énergie, votre motivation et votre bonheur.

En revanche, les solutions alignées vous procurent de l’énergie, de la motivation et de la joie.

Elles vous permettent d’accéder à des sources de carburant plus propres et plus durables, et sont donc moins coûteuses à long terme.

Choisir l’alignement

Faire le choix de l’alignement implique d’arrêter de choisir le désalignement.

Arrêtez d’accepter les correspondances partielles ; ne vous laissez pas séduire facilement par cette perspective.

Mettez la barre plus haut et n’acceptez rien en deçà des correspondances entières.

Ne tolérez plus le sourd bruit de métal qui résonne lorsque les engrenages de votre vie tournent.

Quand vous entendez ce grincement, apprenez à vous arrêter immédiatement, à trouver la source du problème et à faire ce qu’il faut pour le résoudre. Puis relancez la machine.

Il ne sert à rien d’affirmer que vous choisissez l’alignement alors que vous vous complaisez encore dans des correspondances partielles.

Même si vous manifestez la volonté et l’intention d’expérimenter l’alignement, la vie vous observera sans rien changer pour vous tant que vous continuerez de tolérer des correspondances partielles.

Le fait de montrer que vous tolérez ces correspondances partielles est aussi une expression puissante de votre intention, et la vie l’entend haut et fort, peut-être même plus fort que votre volonté exprimée d’en finir avec une telle situation.

Vous ne définissez pas uniquement vos intentions avec votre esprit, votre cœur et votre âme ; vous le faites aussi avec votre corps.

Tout ce que vous montrez par votre attitude fait également partie de votre intention.

Si vous voulez vraiment exprimer une intention différente et alignée, mettez-y également votre corps.

Cela implique de vous retirer physiquement des correspondances partielles.

Sinon, si celui-ci continue à valider par sa présence des correspondances partielles, il entraînera votre esprit, votre cœur et votre âme avec lui.

Si vous devez dire NON à une correspondance partielle, faites-en sorte qu’il s’agisse d’un NON en 4 D : refusez la correspondance partielle avec votre corps, votre âme, votre cœur et votre esprit.

C’est ce qu’on peut considérer comme un vrai NON — un NON aligné.

Autrement, vous continuerez à dire OUI à une correspondance partielle.

Notez qu’un NON en 1D, 2D ou 3D est respectivement équivalent à un oui en 3D, 2D ou 1D.

Vous ne pouvez pas tromper ou simuler l’alignement.

Soit vous dites un OUI en 4 D, soit vous restez dans la correspondance partielle.

À vous de voir !

Article original écrit par Steve Pavlina.

L’expression « défauts d’alignement » peut paraitre un peu abstraite pour beaucoup de gens. Pour rendre la chose un peu plus concrète, je vous invite à regarder la vidéo complémentaire ci-dessous. Dans celle-ci, je vous invite à cesser d’être le tout gentil (oui, c’est un gros défaut d’alignement) et à être vous-même à travers 12 principes.

Laisser un commentaire

Bienvenue sur Devenez Meilleur, qui propose quelques-uns des meilleurs articles du blog de Steve Pavlina, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels