Le développement personnel pour les gens intelligents

La religion ne définit pas votre identité

religion et identité : êtes-vous perdu ?L’un des pièges dans lesquels beaucoup de gens tombent, c’est de s’identifier à leurs croyances.

Une croyance est une lentille, une perspective, une façon de voir la réalité. Une croyance est un modèle de pensée, et les modèles de pensée changent.

Vous n’êtes ni chrétien ni bouddhiste ni rien de si limité. Vous êtes plus que cela.

N’enfermez pas votre identité dans une boîte à idées que quelqu’un d’autre vous a appris à adopter.

Vous pouvez trouver qu’un modèle de pensée vous rend autonome ou vous limite, peut-être en faisant l’expérience des deux aspects de manière différente.

Mais je vous déconseille de vous identifier à un modèle de pensée construit, en particulier à un ensemble de croyances incohérentes comme une religion, car cela ne ferait qu’étouffer votre expérience de la variété et de l’expansion de la vie.

Utilisez plutôt les croyances de manière plus rationnelle. Servez-vous-en comme des outils pour explorer et vivre la réalité de différentes manières. Prenez-les et abandonnez-les. Changez-les de temps en temps.

Ne vous limitez pas à une seule perspective, car cela limitera l’éventail des problèmes que vous pourrez résoudre ainsi que la gamme d’expériences que vous pourrez vivre, ce qui enchaînera votre développement personnel comme un ours pris au piège.

S’identifier à une croyance donne un faux et irrationnel sentiment de clarté. Je comprends que cela puisse être réconfortant, mais la clarté de l’insensé n’est pas authentique.

Vous pouvez interagir avec la réalité à travers la lentille d’une religion si vous le souhaitez, mais n’essayez pas de vous confondre à cette lentille, surtout lorsque les autres vous poussent à vous conformer (généralement pour leur bénéfice personnel, pas le vôtre).

Vous échouerez sûrement dans cette entreprise.

Remarquez plutôt que même si vous appréciez certains aspects de la lentille, vous aurez un meilleur équilibre en ne l’utilisant pas tout le temps. Parfois, vous pouvez même faire le contraire de ce qu’exige cette lentille.

Profitez de cet équilibre et appréciez-le parce qu’il élargit votre perspective. Restaurez la rationalité en admettant que vous ne faites pas toujours « un » avec cette lentille. Ce n’est qu’une des nombreuses façons de voir la réalité.

symphonie de la vie

Cherchez à connaître d’autres lentilles que celles que vous préférez actuellement. Explorez librement de nouvelles lentilles, et vous découvrirez qu’aucune lentille n’est vérité. Les lentilles ne peuvent que révéler différents aspects de la vérité.

Plus de vérités vous seront accessibles si vous explorez différentes lentilles plutôt que si vous essayez de vous en tenir à une seule.

Vous ne formez pas « un » avec vos lentilles. Vous ne formez pas « un » avec vos croyances. Votre religion ne définit pas votre identité.

Si vous voulez vous envelopper dans la couverture puérile de la religion (ou de tout autre système de croyances) de temps en temps, faites donc, mais explorez aussi le monde au-delà.

Apprenez à utiliser prestement une variété de lentilles pour explorer la vie. Cela peut sembler effrayant au départ, mais comme tout processus de maturation, vous trouverez cela gratifiant une fois que vous vous y serez habitué.

Article original écrit par Steve Pavlina.

Difficile de défaire religion et identité n’est-ce pas ? Heureusement, la méthode que je vous présente dans la vidéo ci-dessous ne vous demande pas de faire cela avant de trouver votre voie dans la vie. Découvrez-la plutôt !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
un commentaire
  1. Je dirais que je définis ma foi, et ce en quoi je crois chaque jour, ce n’est pas la foi, qui me détermine. En ce qui concerne les différentes religions, je dirais que nous ne devons vraiment pas nous limiter à nos points de vue, mais accepter les différences et les points de vue différents. En les acceptant, il devient plus facile d’accepter le monde qui nous entoure, de comprendre que nous en faisons partie, malgré les différences qui existent entre les gens. Donc nous sommes plus tolérants envers nous-mêmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Devenez Meilleur, qui propose quelques-uns des meilleurs articles du blog de Steve Pavlina, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels