TwitterFacebook
Le développement personnel pour les gens intelligents

Démissionner pour gagner

Note : cet article est une traduction de l’article Quitting to Win de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Dégager la voieAvez-vous peur que, si vous démissionnez ou changez de carrière trop souvent, votre CV vous donne l’air indésirable ? Qui vous embaucherait alors ? Personne ne veut d’un perdant qui n’est pas capable de rester en place.

Vous avez probablement raison de vous inquiéter… si on part du fait que votre principal objectif de carrière est de travailler pour une entreprise qui veut vous posséder et non simplement vous payer pour faire un travail pour eux.

Ce qui est amusant est que beaucoup de gens ayant beaucoup de succès dans leur carrière semblent totalement ignorer ce conseil, et ils ont le genre de CV qui dégouterait tout DRH raisonnable.

Par exemple, qui a un CV qui ressemble à ça ?

  • Chauffeur de taxi
  • Paysagiste
  • Distributeur de vitamines
  • Souffleur de verre
  • Agent de voyages
  • Gérant d’une station service
  • Loueur de camions de déménagement
  • Vendeur de cyclomoteurs
  • Cuisinier dans un restaurant
  • Consultant d’entreprises

Réponse : David Allen, auteur du grand classique de productivité Getting Things Done. Aux dernières nouvelles il s’attendait à réaliser près de 6 millions de dollars de vente cette année (source : CNN). Ca fait beaucoup de cyclomoteurs !

Oui oui, je sais que c’est l’exception. Toute personne qui s’en sort avec ce genre de chose est évidemment l’exception. Maudits tricheurs ! Nous ne voudrions surtout pas écorcher la confortable petite excuse que sort chaque personne qui reste dans un travail qu’elle n’aime pas.

Vu l’apparence de son CV, on pourrait se dire que David Allen est un démissionneur en série depuis toujours.

Est-ce qu’il ne réalise pas la carrière incroyable qu’il aurait pu avoir comme chauffeur de taxi ? Il aurait pu devenir un des meilleurs chauffeurs de taxi de Californie. Il pourrait en être à son 4ème ou 5ème taxi aujourd’hui.

Et pourquoi est-ce qu’il a abandonné son poste de paysagiste ? Pensez à tous les labyrinthes de haies qui n’existeront jamais parce qu’il a démissionné. C’est vraiment scandaleux.

Ok, peut-être qu’il n’était pas fait pour être chauffeur de taxi ou paysagiste, mais il aurait certainement pu aller loin comme distributeur de vitamines. Regardez tous les suppléments fabuleux que nous avons aujourd’hui. Il aurait pu gagner des millions en revendant des pilules. Il devrait être énervé d’avoir perdu ce travail. C’était de l’argent colloïdal pur.

Mais nooooon… ce type n’a pas su garder un travail pour sauver sa vie.

Pourtant, d’une façon ou d’une autre, M. David Allen est capable de convaincre des entreprises de le payer 20 000 $ par jour pour leur enseigner des compétences en productivité – les mêmes entreprises où il se ferait jeter dehors par le département des ressources humaines s’il venait y postuler.

Hmmm… ça fait cogiter, hein ? Est-il possible que démissionner puisse réellement augmenter votre productivité ?

Peut-être que la vérité est que vous pouvez changer de carrière autant que vous le voulez – et que ceux qui vous jugent durement pour cela sont simplement énervés que vous leur rappeliez à quel point ils sont coincés. Ont-il vraiment à cœur de vous voir faire au mieux, ou essayent-ils de s’assurer votre soutien pour apaiser leur propre insécurité et leurs doutes personnels ?

Peut-être que ce n’est pas une si bonne idée que ça de sortir des rails pour impressionner un DRH qui ne cherche que le perdant le plus soumis possible pour lui faire occuper un poste qu’aucune personne saine d’esprit ne voudrait de toute façon pas faire plus de quelques semaines d’affilée. Si vous vous levez et démissionnez, ils vont juste trouver un autre souffleur de verre qui n’est pas aussi malin que vous.

N’est-il pas incroyable de voir à quel point le conditionnement social vous apprend à accorder beaucoup de valeur à une chose que tout libre penseur sain d’esprit percevrait comme affreusement indésirable ? Peut-être qu’on devrait également faire payer plus d’impôts aux gens qui adhèrent à ce schéma ; ils ne le remarqueraient probablement même pas. Oh, attendez… c’est déjà le cas.

Si vous semblez incapable de garder un emploi, peut-être que vous avez été condamné au génie. Un des plus grands démissionneurs entre tous était Léonard de Vinci. Je me demande si ses parents lui ont dit un jour d’arrêter de papillonner – peinture, ingénierie, sculpture, botanique, anatomie, architecture, musique, poésie, etc. – et de simplement s’en tenir à une seule chose. Autrement, personne ne l’embaucherait ! Imaginez la maman de Léonard lui dire « Pour l’amour de Dieu, Léo ! La semaine dernière tu m’as dit que tu voulais devenir ingénieur… et maintenant je t’attrape à peindre ! Tu vas retourner dehors, jeune homme, et terminer cette monstruosité de catapulte que tu as commencée la semaine dernière ! »

Ô comme l’humanité est leurrée par ses codes.

Crédits photo : 

Recherches utilisées pour trouver cet article :

peur de démissionner

Post a Comment

Your email is kept private. Required fields are marked *