TwitterFacebook
Le développement personnel pour les gens intelligents

Bloguer pour son développement personnel

Note : cet article est une traduction de l’article Blogging for Personal Growth de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

BloggingQuand j’ai lancé ce site il y a 16 mois, mon objectif était d’aider les gens dans leur développement personnel. Et si je me base sur les centaines de retours que j’ai reçus depuis, cette attente est certainement en train de se réaliser. Cependant, ce à quoi je n’étais pas totalement préparé était la quantité de développement personnel que je connaîtrais personnellement en résultat de cette décision. Je m’attendais à ce qu’il y ait une relation symbiotique qui fournirait davantage de carburant à mon propre développement, mais l’effet a été bien plus fort que je ne l’imaginais. Par conséquent, je crois maintenant que bloguer peut être un des meilleurs outils de développement personnel. Voici certaines raisons à cela :

Courage – Partager publiquement qui vous êtes développe le courage de multiples façons. Au cours de l’an passé, j’ai posté des histoires personnelles sur ce blog que je n’avais jamais partagées publiquement avant, comme celle-ci par exemple. Oui, il y a une sorte d’effet cathartique, mais le plus important est que j’ai vu ces histoires être profondément connectées avec les gens qui se retrouvaient dans des situations similaires. Et remarquer cet effet positif développe le courage de le refaire.

Donner de l’espoir – Comme mentionné ci-dessus, bloguer peut donner de l’espoir aux autres. Souvent quand les gens lisent mes articles, ils voient une partie d’eux-mêmes s’y refléter, une partie à laquelle ils n’ont peut-être pas été connectés depuis longtemps. En trouvant quelqu’un d’autre qui vit des défis similaires, ils réalisent qu’ils ne sont pas seuls. Et cela leur donne l’espoir et la force d’évoluer même pendant les moments les plus difficiles.

Motivation – Aider les autres peut être une motivation plus forte que de n’aider que vous. Cela a certainement été le cas pour moi. Même si je travaille consciemment sur mon développement personnel depuis maintenant 15 ans environ, il est notable que je travaille plus dur quand les autres sont concernés. Et la principale raison n’est pas le facteur que vous pourriez suspecter, rendre des comptes ; je travaille plus dur même sur des objectifs que je ne poste pas publiquement (il n’y a donc aucun compte rendu public immédiat). La véritable raison est que je sais que si j’ai du succès dans quelque chose, je peux partager cette expérience avec d’autres via ce blog, donc je ne travaille plus que rarement sur un objectif pour moi seul. Même mes défis privés ont aujourd’hui le potentiel d’être un jour partagés. Chaque fois que je travaille sur un objectif maintenant, j’ai derrière la tête la façon dont je pourrais partager mon expérience avec les autres à un certain moment en cours de route. C’est extrêmement motivant. Pensez à la façon dont vous travailleriez beaucoup plus dur sur vos objectifs si vous saviez que des milliers d’autres personnes pourraient bénéficier de votre expérience. Depuis que j’ai lancé ce blog, ma motivation frôle les nuages. Je ne me suis jamais senti aussi motivé de toute ma vie.

Autoévaluation – Grâce au mécanisme de retours en temps réel, bloguer peut vous aider à développer une autoévaluation plus honnête. Chaque jour je lis un mélange de prières, de critiques, d’histoires personnelles, et de questions. Parfois cela arrive par mails privés, d’autres fois les gens postent leur réaction sur leurs propres blogs, et occasionnellement je reçois des cartes et des lettres par la poste. Ces retours augmentent grandement mon autoévaluation et me permettent de voir des trous que j’aurais autrement manqués. Cela m’a aidé à abandonner des aspects de ma personnalité qui étaient un peu trop artificiels ou conditionnés socialement et à les remplacer par plus d’ouverture et d’authenticité. La mesure la plus importante pour moi est l’efficacité – est-ce que j’aide vraiment les gens à évoluer ou pas ? J’ai énormément appris sur mon besoin de continuer à évoluer afin d’être meilleur pour aider les autres.

Estime de soi – Utiliser un blog pour aider les autres développe l’estime de soi. Je pense que l’estime de soi est plus une question de degré que d’essence – même quand elle semble haute, elle peut toujours être améliorée. Imaginez ce que vous ressentiriez si vous receviez chaque jour des dizaines de mails de gens qui vous disent comment vous les avez aidé à connaître une grande avancée personnelle et qui vous remercient pour ça. C’est devenu ma réalité quotidienne. Même avec les critiques pour contrebalancer cela, il est difficile de se sentir mal ou déprimé dans une telle situation. Les retours des lecteurs constituent une dose quotidienne d’encouragements.

Connexion – Malgré la technologie impliquée et le fait que vous écrivez probablement dans la solitude, bloguer est une expérience à dominante sociale. Il y a tellement de moi sur ce site web que si quelqu’un arrivait à tout lire, il me connaîtrait alors très bien. Et cela facilite pour ces personnes le fait de se connecter avec moi et de partager des parties d’eux-mêmes qu’ils ne seraient dans le cas contraire pas très à l’aise de partager. La communication personnelle saute immédiatement à un niveau plus profond, et la plus grande partie de la communication que je reçois est très profonde.

Transformer des relations existantes – Même s’il peut paraître évident que bloguer est super pour bâtir des amitiés en ligne et du réseautage, ce qui m’a surpris a été que cela a aussi renforcé et transformé mes relations hors-ligne. Quand j’ai lancé mon entreprise de jeux vidéo, ma famille et moi essayions rarement un des jeux que je créais et programmais. Mais ma famille et mes amis lisent bel et bien mon blog de temps en temps. Les gens qui nous connaissent bien sont souvent les plus durs à contenter. Quand je blogue ce n’est pas seulement pour un public en ligne (comme c’était le cas avec mon entreprise de jeux). C’est aussi pour les gens que je connais déjà. Cela a même transformé mon mariage, en mieux, depuis que ma femme lit mon blog.

Auto-expression – Grâce à ce blog, je profite de la capacité à auto-publier instantanément mon contenu. Une fois que je clique sur le bouton Publier pour poster mon article, les gens le liront en l’espace de quelques minutes. J’aime énormément écrire, et j’adore avoir la capacité de partager mes pensées et mes idées aussi simplement. M’exprimer en écrivant m’aide à clarifier mes propres réflexions, et la clarté nourrit l’évolution.

Rendre des comptes – Le mois dernier ce site a reçu 803 364 visiteurs et 1 871 215 pages vues. La plupart des livres les plus vendus n’atteignent même pas autant de personnes. Imaginez que vous puissiez vous adresser à un public de cette taille chaque fois que vous le vouliez. Que leur diriez-vous ? Quand j’écris je sens la responsabilité qui vient de la capacité à influencer un si grand nombre de personnes. Est-ce que mes mots vont vraiment vous aider, ou vous égarer ? Est-ce que je vais aider à soulager une partie de vos souffrances, ou en serai-je la cause ? Est-ce que je vais fournir quelque chose qui a une vraie valeur ou juste vous faire perdre votre temps ? On dit que le pouvoir corrompt, mais pour moi l’effet est juste inverse. Plus mon pouvoir influence les gens, plus je suis responsable d’utiliser ce pouvoir pour le plus grand bien de tous. C’est une conséquence naturelle de mes croyances spirituelles. Comme je crois que nous sommes tous intrinsèquement connectés au plus haut niveau de conscience, ce serait un acte d’une incroyable stupidité de ma part d’égarer intentionnellement les autres pour amasser des profits personnels à leurs dépens. Si je blesse les autres, je ne fais que me blesser moi-même. Tomber dans l’incongruité ici serait comme si mon bras gauche déclarait la guerre à mon bras droit – le résultat serait que tout mon corps en souffrirait. Je ne pense pas être le seul à avoir cette philosophie. Globalement j’ai été très impressionné de la façon dont beaucoup de blogueurs pensent devoir rendre des comptes à leurs lecteurs. Parfois il y a une tendance à errer du côté d’un trop plein de comptes à rendre au point d’avoir peur de la façon dont les gens vont réagir, mais cela semble être l’exception plus que la règle. Même s’il y a quelques personnes de relativement faible conscience qui abusent de la technologie du blogging pour en tirer des profits personnels (commentaires-spams, splogs), ce ne sont pas les personnes qui s’expriment ouvertement et créent du contenu original, et ils sont assez faciles à repérer.

Contribution – Aider les gens est une merveilleuse sensation, et lire les récits de première main des résultats des gens me donne envie d’en faire encore plus. Pour moi c’est l’effet que mon écriture a sur les autres qui représente mon vrai succès. Je ne partage pas publiquement les retours privés que je reçois (du moins pas sans permission), mais c’est très important pour moi de savoir que je fais vraiment une différence dans les vies des gens et que je n’écris pas simplement pour moi-même.

Synergie – Avec le temps une relation symbiotique se développe entre le blogueur et les lecteurs du blog. Comme ce blog parle de développement personnel, il y a une relation synergétique entre mon évolution et la vôtre. Si je traite publiquement d’un problème dans un article, je reçois beaucoup de retours et de ressources de la part des autres pour m’aider à le résoudre. Cela à son tour m’aide à généraliser la solution et à la faire passer aux autres via mon blog. Donc chaque fois que j’évolue, cela sert à aider les autres à évoluer. Et chaque fois que mes lecteurs évoluent, cela sert à m’aider à évoluer.

Revenus – La génération de revenus est un bienfait matériel évident pour les blogs qui trouvent des moyens de monétiser leur trafic. La majeure partie des revenus de ce blog proviennent actuellement de la publicité et des dons, et à l’avenir je vais sûrement expérimenter d’autres moyens de générer des revenus. Ma principale motivation n’est pas de ponctionner le plus possible de votre argent mais d’avoir plus de ressources qui me permettront d’enrichir encore davantage ce site. J’économise de l’argent chaque mois en vue d’un futur développement de mon travail. Le fait que ce site me génère un revenu (plus qu’assez pour payer mes factures) signifie que je peux me permettre de passer beaucoup de temps à écrire de façon durable. Ce revenu me donne également le temps et la liberté de travailler sur mon développement personnel. Je n’ai pas de travail et je n’en ai ni l’envie ni le besoin. Des chasseurs de tête me contactent parfois, et je leur dis toujours que cette tête n’est pas à vendre, à aucun prix. Je veux passer le plus clair de mon temps à aider directement les gens, pas à créer des gadgets ou à monter des histoires pour trouver comment les vendre.

Marketing – Avec les fonctions intégrées comme les pings, les trackbacks, et les flux RSS, les blogs sont bien plus que des pages web statiques. À chaque fois que je crée un nouvel article pour le blog, la technologie notifie aux gens et aux sites web que le site a été mis à jour. Je n’ai fait absolument aucun marketing direct pour ce site – la technologie et le bouche-à-oreille s’occupent du travail de marketing pour moi. Il y a beaucoup de consultants qui aimeraient profiter de mes niveaux de trafic, et ce n’est pas inaccessible s’ils utilisent la même stratégie.

Selon Technorati, il y a trois ans il existait moins d’un demi-million de blogs. Aujourd’hui il en existe plus de 27 millions, et ce chiffre continue de doubler tous les 5 mois et demi. C’est une sacrée croissance, et j’ai en partie aimé surfer cette vague pendant les 16 derniers mois. Est-ce une opportunité qui va vous passer sous le nez pendant que vous restez à regarder sur la touche, ou aimeriez-vous en devenir un participant actif ?

Si vous n’avez pas encore votre propre blog, je vous recommande fortement d’en commencer un comme moyen de faire passer votre développement personnel à un niveau supérieur. Ce logiciel est entièrement gratuit, donc cela ne vous coûtera même pas un centime. J’utilise WordPress pour ce blog, et je le recommande fortement. Mais si vous n’avez pas votre propre compte chez un hébergeur web (ou que vous ne voulez pas payer pour en avoir un), envisagez de vous inscrire chez un de ces services d’hébergement gratuit comme WordPress.com, Blogger, Typepad, ou LiveJournal. Ils sont moins flexibles dans leur customisation (en particulier si vous voulez générer du revenu), mais ils sont bien plus facile à installer, et vous n’avez pas besoin d’un compte chez un hébergeur web pour les utiliser.

Crédits photo : © Julien Eichinger – Fotolia.com

Post a Comment

Your email is kept private. Required fields are marked *