Soyez patient avec vous-même

Note : cet article est une traduction de l’article Be Patient With Yourself de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

PatienceLa patience est une des qualités les plus importantes à développer si vous vous souciez de votre développement personnel. C’est aussi une des plus difficiles.

Ne serait-ce pas bien si, après avoir identifié un changement que vous aimeriez faire, vous pouviez juste claquer des doigts, et le changement arriverait instantanément ? Malheureusement, c’est rarement aussi facile que ça, malgré ce que vous en disent les publicitaires.

Je me souviens que vers mes 20 ans, je lisais souvent un livre sur un nouveau sujet et j’étais totalement emballé par le fait de le tester. Peut-être que c’est le premier livre que j’ai lu sur la visualisation ou la gestion d’une entreprise ou la fixation d’objectifs. Je me suis dit « Ouah… c’est exactement ce que je cherchais. » Visiblement l’auteur a obtenu des résultats avec sa méthode… je dois essayer immédiatement. Puis j’ai rêvé du nirvana du développement personnel, où tous mes problèmes s’évanouiraient instantanément, et pratiquement dans la nuit j’ai fait un réel bond en avant.

Bien sûr nous savons tous ce qui arrive vraiment dans de telles situations, hein ? Vous vous lancez avec envie et vous échouez avec fracas. Vous dépensez beaucoup d’énergie pour courir sur place. En de très rares occasions vous pourriez faire de nets progrès, mais c’est une exception, pas la règle.

Pourquoi est-ce si dur de changer ?

Nous ne nous attendons généralement pas à ce que les changements majeurs dans notre environnement soient faciles. Construire une nouvelle maison est difficile. Monter une nouvelle entreprise est difficile. Faire un nouvel enfant est difficile… sauf si vous êtes un homme.

En ce qui concerne les changements dans le monde physique, nous comprenons déjà que de la patience est nécessaire. Nous ne nous attendons pas à manifester soudainement dans la nuit une nouvelle maison, une nouvelle entreprise, ou un nouvel enfant.

Alors une meilleure formulation de la question serait : « Pourquoi nous attendons-nous à ce que les changements personnels soient faciles ? »

Une grosse partie du problème est que les commerciaux dans le développement personnel ont généré en nous de terribles attentes. De nouveaux livres, des programmes audio, et des séminaires ont promis de nous faire tous réussir dans la nuit, de résoudre tous nos problèmes si nous versons simplement l’argent. C’est une vente facile parce que nous adorerions tous y croire. Le vrai problème est donc notre désir d’aller vite, ce qui va souvent contre toute logique.

Un seul produit vous promet le monde entier. Vous l’achetez, vous y investissez beaucoup de temps et n’obtenez aucun résultat. Si vous le faites assez de fois au final, vous devenez blasé par toute cette idée de développement personnel. Pas étonnant qu’autant de gens pensent que l’idée du développement personnel est vide de sens. Si vous croyez tout le ridicule battage publicitaire dont se servent certains commerciaux, alors en comparaison la réalité est plutôt nulle.

Il y a quelques temps j’ai parlé à un conférencier très célèbre qui connaissait beaucoup des principaux professionnels du secteur et il m’a dit : « Tout est si faux avec certaines de ces personnes. La différence entre leur image professionnelle et leur vie privée est le jour et la nuit. Publiquement ils sont sur scène en train de dire quelque chose, mais en privé leur vie est un bordel complet. »

Ne croyez pas que, en achetant un libre avec un visage souriant en couverture et qui vous promet le monde, tous vos problèmes seront immédiatement résolus.

Je dis souvent aux gens de penser en termes de mois et d’années, pas de jours et de semaines, en ce qui concerne le développement personnel. Je pense que nous avons tous notre compte du marketing « pour les nuls » dans ce domaine. Je préfère dire aux gens que ça va être difficile et un vrai défi et les conditionner pour réussir, même si cela signifie que je vais finir par conduire une voiture moins chère, plutôt que leur promettre le monde et regarder tout le monde abandonner par frustration pendant que je profite de ma nouvelle Porsche. Avec mes connaissances en vente et en marketing, il serait facile pour moi de générer un fort revenu en montant des produits de développement personnel superficiels et en faisant ces pages de ventes au long cours typiques avec des dizaines de témoignages. Mais je préfèrerais garder mon âme, merci beaucoup. De la même manière, je ne veux pas réellement attirer des milliers de nuls comme clients, même s’ils ont des cartes de crédit. Écrire pour les gens intelligents est bien plus gratifiant, et m’aide aussi à évoluer.

Quelle est la réalité ?

La réalité est que le développement personnel nécessite une immense patience. Je ne vous suggère pas d’avoir l’intention que les choses prennent vraiment longtemps. Je ne veux pas que vous commenciez en ayant des attentes négatives. Je dis juste que vous ne devriez pas être démesurément attaché aux résultats. Ayez l’intention de ce que vous voulez, mais soyez ouvert à tout résultat qui se présente, puis adaptez-vous.

Malgré la lecture de dizaines de super livres professionnels, cela m’a pris cinq ans de travail à plein temps d’amener ma première entreprise à faire un profit durable. J’ai lu des livres sur la santé pendant environ six ans avant de commencer à devenir végétarien. J’ai tenté de procéder à des changements dans mes habitudes de sommeil pendant environ 15 ans avant d’être capable de devenir enfin un lève-tôt. Si quiconque essaye de me mettre une étiquette de réussite en une nuit, alors je devrais mettre à cette personne l’étiquette d’abruti.

C’est super d’avoir l’enthousiasme de vouloir faire un changement. Mais autorisez-vous à accepter le résultat qui arrive, quel qu’il soit, même si vous n’obtenez aucun résultat pour valider tous vos efforts. En réalité le résultat que vous obtiendrez la plupart du temps sera que vous aurez appris quelque chose ; généralement que votre approche n’a pas fonctionné. Cela signifie simplement que vous avez besoin d’essayer autre chose.

Parfois l’approche est bonne pour l’auteur du livre que vous achetez, quel qu’il soit – je ne dis pas que ces personnes mentent à propos de leurs résultats – mais cela pourrait ne pas vous convenir, ou alors le timing pourrait être mauvais. Un livre écrit par un vieil homme d’affaires de 60 ans pourrait sembler être plein de super conseils pour un entrepreneur de 20 ans mais souvent, pour ne pas dire toujours, vous trouverez qu’il vous manque des connaissances, de l’expérience, et des compétences nécessaires pour le mettre en place.

N’abandonnez pas

Bien que le développement personnel arrive souvent lentement et sur une longue période de temps, cela finit bien par fonctionner. Cela prend généralement beaucoup de temps. Il y a tellement de facteurs interconnectés qui doivent changer ensemble : croyances limitatives, habitudes, pensées, comportement, relations, renforcement environnemental, etc. Changer l’un de ces éléments est un sérieux défi même quand vous savez comment le faire, mais pour qu’un changement dure, tout autour de lui doit finir par changer aussi.

Si un changement prend cinq ou dix ans, ce n’est pas grave. Le temps va passer de toute façon. Donc vous pourriez aussi bien vous assurer que vous serez dans une meilleure situation dans cinq ans et non dans une pire. Si une qualité vaut le coup que vous l’ayez, cela vaudra encore le coup dans dix ans.

Ce qui est bien dans le développement personnel, c’est que les résultats sont cumulatifs. Un changement dans un domaine soutient souvent d’autres changements dans d’autres domaines. Un bon régime peut vous donner plus d’énergie à tous les niveaux. Une bonne relation peut vous apporter plus de soutien à tous les niveaux. Même de petits changements dans différents domaines peuvent fonctionner en synergie pour vous aider à faire de plus grands changements. J’ai trouvé qu’avec le temps, ma capacité à évoluer a accéléré. Je note que je suis plus fréquemment capable de faire des changements dès la première fois, principalement parce que finalement j’ai suffisamment d’autres qualités utiles pour les faire durer. Et cela devient plus facile si vous vous y tenez.

Même si vous faites de grandes choses en termes de développement personnel, vous pourriez regarder en arrière votre état un an auparavant et penser « Je n’ai pas tellement avancé cette année en fait. » Ce n’est pas grave. Cela ne signifie pas que vous avez échoué. Pour la plupart des grands changements, un an est bien trop peu. Regardez-vous il y a cinq ou dix ans. Vous notez des différences ? À moins que vous ne soyez un bâton planté dans la boue, elles seront assez prononcées. Vous aurez une meilleure vision de ce qui a fonctionné ou pas.

Une règle élémentaire commune est que les gens surestiment ce qu’ils peuvent accomplir en un an, mais ils sous-estiment ce qu’ils peuvent accomplir en cinq ans. J’ai trouvé que c’était assez exact.

Tony Robbins prétend avoir lu plus de 700 livres sur le développement personnel – et c’était il y a des années, donc j’imagine qu’il a passé le millier aujourd’hui. Brian Tracy a récemment prétendu avoir lu environ 6000 livres. Mark Victor Hansen et Jack Canfield prétendent aussi avoir lu chacun plusieurs milliers de livres. Ce n’est pas inhabituel dans le domaine du développement personnel. Mais je doute sérieusement qu’aucune de ces personnes puisse vous dire quel est le seul livre qui résoudra tous vos problèmes dans la nuit.

J’estime avoir lu près de 700 livres sur le développement personnel aujourd’hui ; ce mois-ci j’en ai déjà lu six. Pas un seul livre ne se dégage vraiment du lot. Occasionnellement il m’arrive de recommander des livres en particulier, mais ce qui est important est l’habitude continue d’absorber de nouvelles informations. Faites-en une habitude quotidienne. Vous finirez par rassembler suffisamment d’idées pour qu’un déclic se fasse dans votre tête, et vous trouverez certains changements plus faciles à faire.

Soyez patient avec vous-même. Le développement personnel est une partie de votre vie, pas simplement une chose à cocher sur votre liste de choses à faire. Si vous échouez, ne vous mettez pas martel en tête. Relevez-vous simplement et essayez encore. Ce n’est pas comme si vous aviez mieux à faire que ça.

Crédits photo : © lily – Fotolia.com

Un commentaire

  • Ccile dit :

    C’est un article est plein de sagesse : pourrions nous tirer sur une plante pour qu’elle pousse plus vite?
    S’ouvrir à soi est de toute façon le plus beau des voyages, alors ok : patience…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *