Ne privilégiez jamais les profits

Note : cet article est une traduction de l’article Never Put Profits First de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Argent et coeurLa plupart des idées que j’ai apprises dans les livres de conseils professionnels étaient inutiles. Et le reste était carrément dangereux. L’intuition et l’expérimentation sont de bien meilleurs guides.

Le préjugé n°1 de ces livres est que le but de la création d’entreprises est de faire du profit, de plus en plus de profit. Certains livres martèlent vraiment ce point, comme si ne pas être d’accord faisait de vous le dernier des idiots. Mes décisions et mes résultats n’ont jamais été plus idiots qu’en suivant ce modèle de gestion.

J’ai survolé un livre de ce genre hier, quelqu’un me l’avait envoyé par la poste. Ce livre est maintenant dans la poubelle verte. Il sera beaucoup plus utile quand il sera recyclé en carton, ce qui est bien plus sain pour nous tous que de laisser quelqu’un d’autre le lire.

Dès que vous entrez dans le bureau d’une entreprise qui fait passer les profits avant tout, vous pouvez sentir l’oppression. Il est presque impensable que des êtres humains acceptent un tel manque de liberté. Je redoute d’entrer dans des endroits où tout le monde se comporte comme des zombies. La vibration y est terriblement effrayante. Pas étonnant que les cartels s’enrichissent autant. Je me droguerais probablement aussi si je devais passer des dizaines d’années de ma vie dans un cubicule.

La priorité aux profits est un super état d’esprit si vous voulez détruire votre santé, votre estime personnelle, votre motivation, et vos relations. Je n’aurais jamais envie de travailler dans un endroit pareil, pas plus que je ne voudrais soumettre les autres à un tel environnement. Les gens méritent bien mieux que d’être traités comme des rouages dans une machine.

Il y a des priorités bien plus motivantes pour une entreprise. Vous pouvez certainement trouver quelque chose de plus excitant que faisons un plus gros chiffre que l’an dernier.

Je préfère ça :

Le but de l’entreprise est de permettre aux gens d’exprimer et de partager leur créativité, pour le plus grand bien de tous.

Cela n’a aucun sens de croire que vous ne pouvez pas avoir une entreprise rentable si vous ne faites pas passer les profits avant tout le reste. D’après mon expérience il est bien plus facile d’être rentable en refusant de vous abaisser à vous concentrer sur l’argent.

Au lieu de privilégier l’argent, privilégiez les défis créatifs. Privilégiez les expériences d’évolution. L’amusement. L’opportunité de travailler avec des gens cools. La contribution.

J’adore gérer mon entreprise, vraiment, parce que l’argent n’est pas une priorité. L’argent entre en ligne de compte évidemment, mais le résultat final est à la fin et non au début pour une bonne raison, il est là où il doit être.

Je suis entrepreneur depuis près de 20 ans d’affilée. Les années où j’ai fait passer l’argent avant le reste ont été de loin les plus stressantes et les plus misérables que j’ai vécues. Les années où j’ai entrepris d’exprimer ma créativité, d’améliorer mes relations, de me lancer dans des projets créatifs, d’apporter une contribution, de donner plus, de me pousser à plus, et ainsi de suite, ont été les années où j’ai été le plus heureux et le plus épanoui.

Cette perspective à plus long terme m’aide à voir que si je me crée des années stressantes et misérables, cela finira par s’accumuler en décennies de souvenirs de ce genre, ce qui signifie que quand je serai plus vieux je vais ressentir une immense amertume en pensant à la façon dont j’ai vécu. Heureusement j’ai pu tuer cela dans l’œuf avant d’être trop engagé sur cette voie, ce qui fait que je vis maintenant l’inverse. Je suis de plus en plus heureux le temps passant parce que j’empile les souvenirs positifs année après année. Quelle que soit la somme d’argent que je gagne ou ne gagne pas, je me souviens des projets amusants, du flux créatif, des amitiés profondes, des collaborations, des gens que j’ai aidés, et ainsi de suite. Je ne me souviens pas du montant sur mon compte en banque.

Générer des revenus grâce à votre productivité est super. Faites-en un aspect du défi. Mais ne faites pas de l’argent le but central de votre travail. Ne faites pas des choses pour l’argent si c’est votre seule motivation pour les faire. C’est mieux de suivre la voie de votre cœur, même si cela signifie que vous allez vous faire virer de chez vous parce que vous ne pouvez pas payer le loyer. Je dis cela par expérience puisque ça m’est arrivé. À l’époque c’était stressant, évidemment, mais c’est un souvenir dont je suis rétrospectivement plutôt fier, et c’est une histoire qui aide et encourage les autres à ne pas se faire zombifier passivement.

Suivez la voie de votre cœur, en particulier professionnellement. Faites un vrai travail que vous trouvez gratifiant et épanouissant, et vous finirez chaque année avec un sentiment de profonde satisfaction, quelle que soit la somme que vous avez gagnée. Si vous faites confiance à votre intuition, que vous agissez par inspiration, et que vous prenez le temps de gagner en expérience et de faire naître des relations positives, vous trouverez tôt ou tard une voie plus que rentable, et ce sera la vôtre.

Crédits photo : © okolaa – Fotolia

Un commentaire

1 Trackback

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *