L’intention derrière les revenus passifs

Note : cet article est une traduction de l’article The End Game of Passive Income de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

ClartéParlons vraiment de ce à quoi cela ressemble de créer des sources de revenus passifs et à quoi cela ressemble par rapport à un travail régulier. Ce que je vais partager ici pourrait vous surprendre.

Avec un travail normal, vous échangez plus ou moins directement vos heures de travail contre de l’argent. Vous pourriez toucher un salaire horaire, des primes, et/ou des bonus pour le temps que vous passez au travail. Votre paye dépend de votre présence continuelle au travail. Si vous arrêtez de travailler, votre chèque de paye arrête également d’arriver.

Avec des revenus passifs vous allez souvent ne pas être payé au début. Au début vous travaillez pour créer et/ou utiliser un système qui génère un flux de revenus à long terme. Une fois que votre nouvelle source de revenus est lancée et que la phase passive commence, vous pourriez ne quasiment plus avoir à travailler pour faire perdurer ce flux.

Les revenus passifs sont une stratégie parmi d’autres pour gagner de l’argent. Cela ne dicte pas nécessairement un choix de carrière. Vous pouvez faire beaucoup de types de travail différents et utiliser des stratégies de revenus passifs pour monétiser votre travail.

Revenus passifs vs. Revenus actifs

Supposez que vous êtes écrivain. Une façon de gagner des revenus actifs serait de trouver un emploi d’écrivain pour un magazine ou un journal. Vous pourriez être payé pour écrire des articles que votre employeur publie et possède. Vous recevez un salaire de votre employeur pour le service que vous fournissez. Dans ce scénario, si vous arrêtez d’écrire vous arrêtez d’être payé.

Maintenant supposez que vous offrez vos compétences en écriture comme entrepreneur indépendant. Vous commercialisez et vendez vos services aux gens et aux entreprises. Vous faites cela à la commande, et vous êtes payé pour chaque travail que vous finissez. C’est également un revenu actif. Si vous arrêtez de travailler, vous ne gagnez plus d’argent.

Maintenant supposez que vous écrivez un livre et que vous signez un contrat avec un éditeur. L’éditeur met votre le livre en vente dans les librairies et en ligne. Il vous envoie des chèques de royalties deux fois par an en fonction des ventes du livre. Vous recevez un pourcentage de ce qu’ils touchent pour chaque copie vendue. Cinq ans plus tard vous recevez toujours des chèques de leur part. Vos royalties sont des revenus passifs. Même si vous arrêtez de travailler après la publication de votre livre, vous allez continuer à recevoir des chèques de royalties pour le livre qui a été publié. Vous pourriez continuer à recevoir ces paiements pendant le restant de vos jours. Votre livre pourrait finalement être acheté par des gens qui même ne sont pas encore nés.

Notez que dans chaque scénario, votre carrière à la base est essentiellement la même. Vous êtes toujours le même écrivain. Vous utilisez simplement des stratégies différentes pour gagner des revenus. Vous pourriez même appliquer les trois stratégies en même temps, avoir un emploi régulier, travailler à la commande à côté, et écrire un livre qui va être publié.

À tout moment vous êtes libre d’utiliser les revenus actifs, les revenus passifs ou des stratégies hybrides – ou la combinaison de ces revenus que vous souhaitez. Vous n’êtes pas obligé de quitter votre emploi rapportant des revenus actifs pour lancer des sources de revenus passifs. Cependant pour certaines personnes c’est plus facile, parce qu’un travail régulier peut consommer beaucoup de temps, et compliquer le fait de trouver le temps de créer des sources de revenus passifs.

Parfois vous pouvez même être payé pour créer vos flux de revenus passifs. Par exemple, notre écrivain pourrait recevoir une avance pour son livre de la part de l’éditeur. Donc non seulement cet écrivain touche des revenus passifs à long terme, mais il est également payé pour le mettre en place.

Où mènent les revenus passifs ?

Je veux que vous commenciez à penser à la façon dont votre vie serait impactée si vous preniez le temps de créer des flux de revenus passifs. Supposez que vous réussissiez. Que se passerait-il alors ?

À quoi ressemblerait votre vie si vous receviez 100€ de plus par mois de revenus passifs ? Et 500 € de plus ? 2 500 € ? 10 000 € ? 50 000 € ?

À quel stade passez-vous de Cela ne ferait pas une grande différence à Ce serait sympa ? Et quand pensez-vous Cela m’enlèverait clairement pas mal de pression ?

Quelle somme vous amène à penser Je pourrais vivre de cette somme ? Et quand pensez-vous Ouah… Je pourrais vraiment améliorer mon mode de vie avec ça ?

Et si vous voulez voir au-delà, quand commencez-vous à penser Hmm… Je me demande ce que je ferais si je gagnais autant sans avoir à faire quoi que ce soit ? Qu’est-ce que je ferais de mon temps du coup ?

Cela pourrait vous surprendre de savoir qu’une des raisons pour lesquelles les gens évitent de gagner des revenus passifs est la peur d’être confronté à cette dernière question. Les gens passent souvent une telle part de leur vie à être distrait par le train-train quotidien du travail, des factures, et des obligations sociales qu’ils réfléchissent rarement aux questions plus vastes. Supposez que vous réussissiez vraiment dans ce domaine. Que se passerait-il alors ?

Si votre intention parait morne, vide et insignifiante, cela va vous retenir. Vous allez vous saboter avant d’aller très loin.

Est-ce que les revenus passifs vous mènent au succès ou à l’échec ?

Si vous ne deviez pas travailler et faire rentrer de l’argent mois après mois, que feriez-vous de votre temps ? Est-ce que vous voudriez jouer aux jeux vidéo toute la journée, vous droguer, ou rester assis à regarder la télé et à manger ?

J’ai trouvé assez difficile de réussir à créer des sources de revenus passifs tant que je n’ai pas été capable de répondre sérieusement à cette question. Ma réponse change de temps en temps, mais la base est que je veux passer ma vie à évoluer, à créer et à partager. Je veux continuer à ajouter des choses de valeur à la substance de l’univers. Tant que je continue à faire ça, quelle que soit la somme d’argent que je gagne, je me sens heureux et épanoui.

L’ironie est que si vous répondez honnêtement à cette question, vous allez probablement découvrir quelque chose que vous pourriez tout aussi facilement faire en étant fauché, même si ce n’est peut-être pas au même niveau.

Grâce à mes sources de revenus passifs, je peux me permettre d’être vraiment paresseux si j’en ai envie. Je pourrais rester assis à ne rien faire pendant des semaines d’affilée, et j’aurais quand même de quoi payer mes factures. Pour certaines personnes cela pourrait ressembler au paradis, mais cela présente ses propres défis. Si vous ne faites pas attention, vous pourriez facilement glisser dans une sérieuse dépression dans ce genre de situation. Les gens tirent un grand épanouissement de leur travail, mais si vous n’avez plus à travailler, est-ce que vous seriez toujours capable de vous motiver à vous attaquer à de nouveaux défis, ou est-ce que vous ne feriez pas grand-chose ou rien du tout sous prétexte que vous le pouvez ?

Beaucoup de gens ont créé des sources de revenus passifs qui couvrent leurs dépenses, et ils ont fini déprimés et apathiques. Certains essayent de rester en mouvement en créant encore plus de sources de revenus passifs, mais le cœur n’y est pas, et ils finissent par faire un burnout.

Quelle est votre motivation ?

Quand j’étais fauché, profondément endetté et sur le point de déclarer faillite, je me suis demandé ce que je voudrais faire de ma vie si j’étais absolument sûr que je serais fauché indéfiniment. C’était une question intéressante parce que cela m’a aidé à dépasser les distractions momentanées de l’argent et des factures qui semblaient toujours être l’urgence principale de ma réalité. J’ai réalisé que ce que je voulais vraiment faire de mon temps était de créer et de partager. J’ai remarqué que c’était une chose que je pourrais toujours faire d’une façon ou d’une autre quelle que soit la quantité d’argent que j’aie. Ce changement d’état d’esprit m’a permis d’augmenter mon bonheur et mon épanouissement, sans parler du fait que cela a totalement inversé ma vie financière, moins d’un an plus tard.

Cet état d’esprit m’a aussi aidé à me motiver à créer des sources de revenus passifs parce que plus je le faisais, plus je sortais de distractions matérielles de ma vie, et plus j’avais de temps pour des projets créatifs.

Ma vie s’écoule merveilleusement quand je me souviens d’utiliser mon temps pour des efforts créatifs comme écrire, faire des conférences, et créer des ateliers. Cela ne s’écoule pas aussi bien quand je me permets d’avoir la sensation que je nage dans mon emploi du temps sans rien avoir d’important à faire.

Cela pourrait sembler prématuré de penser à cela maintenant, mais je pense que c’est assez important. Si tout au fond vous savez que l’intention derrière cette création de revenus passifs va être un fiasco pour vous – que vous allez simplement finir par vivre comme un gros looser jour après jour – alors est-ce que vous serez vraiment motivé d’y arriver ? Cela nécessiterait probablement beaucoup d’efforts pour vous forcer à agir.

Si, d’un autre côté, vous pouvez visualiser un scénario dont l’intention est plaisante et épanouissante, je pense qu’il sera bien plus facile de créer des sources de revenus passifs de façon plus paisible et fluide. Il y aura toujours du travail à faire, mais au moins vous ne vous battrez pas intérieurement en cours de route.

Si quoi que ce soit vous empêche de toucher des revenus passifs, qu’est-ce que cela pourrait être ? Cela sera indubitablement quelque chose en vous. Les étapes d’action sont certainement faisables. Vous pourriez vous planter un peu au début – c’était clairement mon cas ! – mais si vous persistez et apprenez de vos erreurs, il est quasiment certain que vous allez réussir. Comme je l’ai mentionné dans un article précédent, les gens profitaient de revenus passifs il y a des milliers d’années. Vous pouvez certainement le faire aussi. Donc la seule chose qui peut réellement vous arrêter, c’est vous.

Au-delà de la mode

Je sais qu’il y a une grande mode autour des revenus passifs. Oui, c’est cool. Oui, cela peut soulager beaucoup de pression financière. Oui, cela peut faire une grande différence dans votre mode de vie. Je dois dire qu’une grande part de cette mode est vraie. Comme l’a dit Earl Nightingale « Rien ne peut remplacer l’argent dans les domaines où l’argent fonctionne. »

Mais supposez que vous y arriviez réellement. Supposez que vous couvriez plus que vos dépenses habituelles avec des revenus passifs. Que faire ensuite ? Qu’allez-vous faire de votre temps ? Et serez-vous vraiment heureux de ça, année après année, décennie après décennie ? Ou est-ce que vous vous sentirez encore plus perdu que vous l’êtes actuellement ?

Voici ce que je suggère. Couchez par écrit un petit descriptif de votre vision, peut-être quelques phrases ou un paragraphe sur la façon dont vous choisiriez de vivre si toutes vos dépenses étaient couvertes par les revenus passifs et que vous n’aviez pas à travailler pour payer les factures.

Puis mettez de côté ce descriptif, et jetez-y un œil le lendemain à tête reposée. Demandez-vous alors si vous seriez vraiment heureux dans ce scénario. Si vous ne pensez pas que vous seriez vraiment heureux, réécrivez votre descriptif. Essayez d’être clair en décrivant votre vie avec ces revenus passifs. Voyez si vous pouvez créer un scénario dans lequel vous êtes vraiment heureux.

Enfin, si vous n’êtes pas prêt à faire ce que vous avez écrit dans le descriptif de votre vision, pourquoi ne l’êtes-vous pas ? Pourriez-vous toujours le faire dans des conditions différentes si vous le vouliez vraiment ?

L’argent est un carburant, pas un remède

Vous voyez, si vous vous retenez maintenant, alors pourquoi est-ce que vous ne continueriez pas à vous retenir même après avoir créé des sources de revenus passifs abondantes ? Si vous vous autorisez à utiliser le manque d’argent comme excuse aujourd’hui, vous allez simplement utiliser une excuse différente quand vous aurez plus d’abondance financière. L’argent n’est pas un remède contre la volonté de succomber à de piètres excuses. Donc si vous voyez cela se dérouler en vous, alors je suggère que vous commenciez à travailler sur le fait de le surmonter aujourd’hui.

L’argent a un effet multiplicateur, pas modificateur. Cela vous rend encore plus tel que vous êtes déjà. Donc si vous êtes le genre de personne qui trouve des excuses pour ne pas suivre une vision plus grande aujourd’hui, ajouter plus d’argent à cette situation ne fera qu’empirer les choses. Beaucoup de gens qui ont beaucoup d’argent ont également plus d’obligations qui peuvent leur servir d’excuses. Trouver des excuses n’a pas de fin avec l’argent ; il ne fait que les amplifier.

On pourrait avoir l’impression qu’avoir beaucoup de temps libre pour jouer est super, mais ce n’est probablement pas un style de vie qui crée un grand épanouissement. Plus de gens semblent s’épanouir dans un travail important. Oui, vous pouvez quand même jouer et voyager et faire tous ces trucs cools. Mais réfléchissez au genre de travail que vous pourriez souhaiter faire si vous n’étiez absolument pas obligé de travailler pour gagner de l’argent. C’est une question importante à se poser. Il est tout aussi important de se demander : Pourquoi est-ce que vous ne faites pas ce travail dès maintenant d’une façon ou d’une autre ?

Personnellement, je sens que le premier bienfait qu’il y a à voir mes dépenses couvertes par les revenus passifs est que je peux continuer à faire le genre de travail que j’aime. Je peux aussi travailler de la façon dont je veux travailler – où je veux, quand je veux, comme je veux, et avec qui je veux. Mais pour maintenir ces sentiments d’épanouissement et de but dans ma vie, le travail doit continuer. Je ne peux pas simplement passer à la caisse et jouer indéfiniment.

Je pense que vous trouverez que si, d’une façon ou d’une autre, vous vivez déjà cette vision plus grande de vous-même, alors créer des sources de revenus passifs devient beaucoup plus simple. Ces sources vont vous aider à étendre votre vision et à surmonter les distractions.

Mais si vous utilisez actuellement de piètres excuses comme le manque d’argent, le manque de temps, ou les obligations de votre travail quotidien pour vous distraire de votre vision plus grande – même si par ailleurs vous trouvez bien le temps d’aller sur Facebook, envoyer des textos et des mails, lire des blogs, regarder la télé, etc. – alors je parierais que vous n’allez pas réussir à créer beaucoup de revenus passifs ; vous êtes le type de personne qui va trouver une excuse pour abandonner, et même lire cette série est une autre distraction pour vous.

Donc, quoi que vous pensiez devoir commencer à faire une fois que vous vivrez le rêve de l’abondance financière totale, commencez à le faire maintenant d’une façon ou d’une autre. Insérez cela dans votre vie, même si ce n’est que quelques heures par semaine pour commencer. Si vous n’avez pas de temps pour ça, arrêtez Facebook, arrêtez la télé, et changez de régime de communication et de messages.

Crédits photo : © rolffimages – Fotolia

Un commentaire

  • Amel dit :

    Bonjour,
    Comment font les parents qui s’intéressent à la création d’un blog pour en faire leur métier ? Doivent-ils mettre de l’argent de côté pour commencer ? Est-ce que c’est un métier qui leur convient ? Comment vont-ils créer des revenus passifs ? Merci d’avance pour tes éclaircissements 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *