TwitterFacebook
Le développement personnel pour les gens intelligents

Les revenus passifs ne sont pas une échappatoire

Note : cet article est une traduction de l’article Passive Income is Not an Escape de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

CapSi votre motivation pour chercher à gagner des revenus passifs est de vous échapper, vous aurez de grandes chances d’échouer. Les revenus passifs sont un carburant pour développer ce que vous faites déjà. Essayer d’ajouter du carburant à ce que vous ne faites pas est la recette de l’autosabotage. Vous allez abandonner avant d’être rendu bien loin.

Essayer d’ajouter des sources de revenus passifs à un style de vie que vous n’aimez pas est comme faire de la musculation quand on n’est pas en forme puis essayer d’ajouter plus de poids. Vous allez simplement vous faire mal si vous faites ça. Ce n’est pas une approche intelligente.

Si vous n’aimez pas votre style de vie, il est important de commencer par corriger ça. Ne pensez pas que vous pouvez y échapper en créant des sources de revenus passifs. Cela ne fonctionnera pas.

Mon conseil serait de commencer par passer à des sources de revenus actifs où vous pouvez faire un travail que vous aimez. Ensuite vous pouvez bâtir sur cette base avec des revenus passifs pour servir encore plus de gens et augmenter la valeur que vous êtes capable de fournir.

Donc si vous travaillez comme coach santé et que vous appréciez globalement ce type de travail, vous pouvez développer votre service avec par exemple des cours en ligne, un e-book ou un site web, ce qui vous permettra de fournir passivement de la valeur à des gens même quand vous n’êtes pas disponible pour les aider un par un. Cela vous permettra alors de gagner des revenus passifs. Les revenus passifs sont un effet secondaire du fait de fournir une valeur passive.

Mais si vous détestez votre travail actuel et que vous essayez de vous en échapper avec des revenus passifs, votre travail va être un boulet qui vous pèsera constamment. Le véritable problème est que vos normes et votre estime personnelle sont basses. Pourquoi est-ce que vous voulez actuellement faire un travail que vous n’aimez pas en échange d’argent ? Vous ne méritez pas mieux que ça ? Cet état d’esprit est une banqueroute. Cela signifie que vous ne fournirez jamais votre meilleur service possible, et donc que vos revenus seront aussi diminués.

Si vous essayez de générer des revenus passifs dans cette situation, je peux vous dire ce qui va arriver. Votre volonté de faire un travail que vous n’appréciez pas en échange d’argent va prendre le dessus et infecter votre approche de revenus passifs. Vous vous concentrerez sur l’argent. Vous penserez que si vous pouvez gagner suffisamment de revenus passifs, vous pourrez enfin arrêter de faire un travail que vous n’aimez pas. Donc vous allez choisir quelque chose qui selon vous rapportera de l’argent, et cela nécessitera là encore de faire un travail que vous n’appréciez pas particulièrement – parce que c’est la situation dans laquelle est votre esprit. Vous pourriez essayer de créer un site web, même si vous n’aimez pas créer et gérer des sites web. Ou vous pourriez essayer de bloguer même si vous n’aimez pas écrire. Ou alors vous allez essayer d’écrire votre propre e-book même si vous vous fichez de devenir auteur. Mais vous n’aurez pas le cœur à l’ouvrage, donc vous allez faire un burnout en l’espace de quelques mois. Vous allez abandonner.

Ce n’est rien d’autre qu’une répétition de la même stratégie d’échec que vous avez utilisée du côté des revenus actifs, sauf qu’avec les revenus actifs vous pourriez avoir un patron, des collègues, et suffisamment de factures pour être sûr que vous allez continuer à pointer. Il est généralement plus facile d’abandonner avec les revenus passifs.

Le véritable problème que vous devez gérer avant tout est votre manque de volonté de tirer du plaisir et de l’épanouissement avec votre travail. Les revenus passifs ne guériront pas votre volonté de sacrifier votre bonheur pour une paye. Si votre état d’esprit est infecté par l’idée de faire un travail que vous n’aimez pas en échange d’une paye, alors vous vivez de façon incorrecte. Si vous essayez de transposer cette façon de faire incorrecte du côté des revenus passifs, vous allez échouer. Vous n’allez pas apprécier suffisamment le travail ou en voir l’intérêt. Vous allez abandonner.

Donc avant d’être tout feu tout flamme pour mettre en place des sources de revenus passifs, faites une pause pendant un moment et vérifiez d’abord votre façon de faire. Est-ce que vous vivez de la bonne façon en ce moment ? Est-ce que vous avez besoin d’épanouissement et de bonheur dans votre travail quotidien ? Est-ce que vous faites votre meilleur travail possible ? Est-ce que vous vous sentez motivé de travailler chaque jour parce que vous pouvez faire ce que vous aimez ?

Évidemment vous pourriez avoir des tâches pénibles de temps en temps, mais quel est le tableau d’ensemble ? Globalement, est-ce que vous diriez que vous aimez la façon dont vous vivez actuellement et souhaitez développer cela encore plus ? Si c’est le cas, alors vous êtes un bon candidat pour les revenus passifs. Si ce n’est pas le cas, alors vous avez besoin de vous arrêter et de mettre d’abord à jour votre façon de faire.

Là encore, si vous avez envie de faire un travail que vous n’aimez pas en échange d’une paye, vous allez prendre ce même état d’esprit bancal en essayant de mettre en place des revenus passifs. Mais cet état d’esprit n’est pas efficace. Il vous pousse à vous retenir, à vous complaire dans des normes basses, à faire un travail que vous trouvez indigne, et à ne pas forcément donner le meilleur de vous-même. Ce n’est pas assez bon pour faire une séance de sport efficace, et ce n’est pas assez bon non plus pour générer des revenus passifs… à moins que vous désiriez un simple filet de résultats.

Retouchez d’abord votre façon de faire s’il est nécessaire de le faire. Faites maintenant du bonheur une véritable priorité dans votre vie – avant d’essayer de le développer avec des revenus passifs. Autrement vous serez simplement tout aussi misérable du côté passif que vous le seriez du côté actif, et qui aurait envie de travailler pour ça ? Vous allez sûrement saboter vos résultats avant d’aller très loin.

Les revenus passifs sont un développement, pas une échappatoire. Créer des sources de revenus passifs ajoutera du carburant à votre style de vie actuel et aidera à le développer et à l’étendre. Si vous ne voulez pas développer et étendre ce que vous vivez actuellement, alors procédez à des ajustements tant que vous le pouvez encore. N’essayez pas de bâtir quelque chose qui vous ferait vous sentir encore plus mal.

Crédits photo : © Sergey Nivens – Fotolia

Post a Comment

Your email is kept private. Required fields are marked *

5 Partages
Partagez5
Tweetez