Le développement personnel pour les gens intelligents

Les quêtes secondaires

Pourquoi poursuivre les quêtes secondaires ?Dans mon précédent article qui portait sur les différents types de quêtes, j’ai défini les quêtes secondaires comme suit :

Une quête secondaire est un projet annexe facultatif n’ayant aucun rapport direct avec votre quête principale. Toutefois, son accomplissement peut vous permettre d’aborder plus facilement votre quête principale ou une sous-quête, notamment en améliorant vos compétences ou en vous aidant à acquérir des ressources supplémentaires.

Dans un jeu, une quête secondaire peut consister à rendre service à un citoyen pour gagner de l’or, des armes ou des objets supplémentaires, dont vous n’avez pas vraiment besoin pour accomplir la quête principale.

J’aimerais approfondir un peu plus la question de l’intérêt des quêtes secondaires.

Une quête secondaire se situe à cheval entre une sous-quête et un mini-jeu. Elle n’a pas de rapport direct avec votre objectif principal contrairement à une sous-quête.

Les quêtes secondaires semblent donc généralement se situer en marge du fil conducteur de votre vie ou de votre travail.

Toutefois, elles paraissent également un peu plus significatives et moins banales que les mini-jeux.

Une bonne quête secondaire peut certes apporter une signification et une valeur, mais elle ne vous permettra peut-être pas d’atteindre vos plus grands objectifs de vie.

Cependant, il est assez fréquent qu’une quête secondaire finisse par faire partie de votre quête principale ou évoluer pour devenir une nouvelle quête principale.

En 1999, alors que je dirigeais mon entreprise de jeux vidéo, j’ai écrit un article qui a été publié dans le bulletin d’information d’une association professionnelle.

Je qualifierais cela de quête secondaire, c’est-à-dire un mode d’expression intéressant à explorer en parallèle.

quêtes secondaires vs quêtes principales

J’avais en effet écrit l’article à l’intention d’autres développeurs de logiciels, et non dans le but d’attirer davantage de clients pour mes jeux.

Au cours des cinq années qui ont suivi, j’ai écrit environ 25 articles gratuits qui ont tous été mis en ligne, plus quelques autres que j’ai écrits pour le site Internet CNET et pour lesquels j’ai été payé (environ 7 000 $ au total si je me souviens bien).

Je dirais que toutes ces activités faisaient partie de mes quêtes secondaires. Elles ont toutefois commencé à avoir des retombées positives, telles que la mise en valeur de mon profil dans mon domaine, l’augmentation du nombre d’opportunités de réseautage et la constitution d’une base croissante de lecteurs qui appréciaient mes articles et en redemandaient.

J’ai également été invité à participer à des conférences.

Un autre type de quête secondaire que j’ai commencé bien plus tôt m’a permis de consacrer beaucoup de temps à mon développement personnel, notamment en lisant des centaines de livres, en suivant de nombreux cours audio et en participant de temps en temps à des ateliers et à des séminaires.

En 2004, je me suis lancé dans le blogging et mes quêtes secondaires (écrire des articles et explorer la voie du développement personnel) combinées m’ont aidé à définir une nouvelle quête principale.

Avec le recul, je peux désormais considérer ces explorations comme des sous-quêtes d’une nouvelle quête principale qu’il me restait encore à définir. Toutefois, quand je me penchais sur ces passe-temps, j’avais la nette impression qu’il s’agissait de quêtes secondaires.

J’ai vu beaucoup de gens expérimenter des situations similaires. Nos quêtes secondaires se révèlent souvent à nous sous une forme déguisée.

Ainsi, quelques années plus tard, on peut découvrir une nouvelle quête principale émergeant d’une ou plusieurs quêtes secondaires, ce qui conduit souvent à un changement d’activité, de carrière ou de style de vie.

Je vous recommande de privilégier les quêtes secondaires que vous appréciez, car il est difficile de prévoir comment votre quête principale évoluera avec le temps. Et si vous n’avez pas encore vraiment de quête principale, elle peut très bien naître de votre exploration des quêtes secondaires.

Si vous ne vous investissez pas dans des quêtes secondaires, vous risquez de vous retrouver prisonnier ou plus stressé.

Si votre quête principale actuelle a du plomb dans l’aile ou semble terminée, où irez-vous chercher votre nouvelle quête principale ?

Vous pouvez résister à l’idée d’abandonner, même si votre ancienne orientation est clairement devenue obsolète, faute de ne pas avoir développé d’autres options grâce aux quêtes secondaires.

Vous n’êtes pas obligé de vous lancer dans une quête secondaire avec l’intention d’en faire une quête principale.

Les quêtes secondaires évoluent souvent dans des directions qu’il est difficile de prévoir.

Quand j’ai commencé à écrire des articles, je l’ai d’abord fait pour des développeurs de logiciels.

Ce n’est que bien plus tard que j’ai fait le lien entre la rédaction et le développement personnel et commencé à écrire des articles pour un public plus large.

L’évolution du monde peut également faciliter le passage d’une quête secondaire vers une quête principale.

WordPress 1.0 n’est sorti qu’environ cinq ans après que j’ai commencé à écrire des articles. Il n’y avait pas vraiment de blogosphère à l’époque.

Pourtant, cette opportunité s’est finalement présentée, et le moment était idéal pour faire évoluer mes quêtes secondaires vers une nouvelle quête principale.

On peut également avoir tendance à forcer la transition d’une quête secondaire vers une quête principale sans que le moment ne soit venu pour cela.

Parfois, les quêtes secondaires requièrent une période d’incubation supplémentaire avant de pouvoir donner naissance à de nouvelles quêtes principales.

Récemment, l’une de mes quêtes secondaires, c’est d’apprendre à jouer de la guitare. J’ai commencé il y a quelques mois et je continue à prendre des cours hebdomadaires auprès du même professeur.

Ma progression est lente et graduelle étant donné que je n’y investis pas énormément de temps de pratique.

Cela dit, j’apprécie beaucoup le fait d’apprendre à manier cet instrument et de me documenter sur la théorie de la musique. D’ailleurs, je m’améliore un peu plus chaque mois.

Je me suis procuré un capo, et j’ai commencé à apprendre à jouer une de mes chansons préférées, « Personal Jesus » de Depeche Mode.

Suis-je convaincu que cela pourrait devenir une quête principale un jour ou un autre ? Pas vraiment !

Pour l’instant, cela ressemble beaucoup plus à une quête secondaire. La faire évoluer vers une quête principale semblerait forcé et peu naturel à ce stade.

Cela dit, j’aime toujours me rappeler que la vie peut être extrêmement fluide et que les quêtes secondaires peuvent potentiellement évoluer pour devenir des quêtes principales.

types de quêtes

Je garde donc cette idée à l’esprit quand je m’exerce à la guitare. Toutes les fois où je rencontre des difficultés dans l’apprentissage d’une nouvelle compétence et où je ressens une certaine frustration, notamment lorsque je joue des accords qui me donnent l’impression que je n’ai pas suffisamment de doigts, je me dis qu’il y a peut-être un objectif plus ambitieux que je ne vois pas encore.

Et cela me pousse à m’investir davantage dans mon expérience d’apprentissage et d’acquisition de compétences.

Je me présente donc à d’autres cours, même si je ne suis pas satisfait des progrès réalisés après une semaine.

Il est facile d’abandonner une quête secondaire en pensant qu’elle n’est pas suffisamment ambitieuse.

Parfois, nous devons simplement faire confiance à notre intuition lorsqu’elle nous incite à investir dans une activité secondaire.

Il se peut que nous ne voyions pas où mène une quête secondaire et que nous ne soyons même pas en mesure de justifier notre implication face à quelqu’un d’autre, mais parfois, notre intuition sait ce qu’il faut faire.

Article original écrit par Steve Pavlina.

Multiplier les explorations peut vous aider à découvrir des passions que vous avez et dont vous n’êtes peut-être même pas conscients. Et c’est de cela que je vous parle dans la vidéo ci-dessous qui s’intitule « Comment parvenir à trouver son IKIGAI ». N’hésitez pas à partager vos commentaires autour de la question.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Devenez Meilleur, qui propose quelques-uns des meilleurs articles du blog de Steve Pavlina, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels