TwitterFacebook
Le développement personnel pour les gens intelligents

Juger ou créer

Note : cet article est une traduction de l’article Judging vs. Creating de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

JugementRécemment j’ai demandé à des gens de m’expliquer la différence entre émettre un jugement et être sélectif. J’ai reçu des dizaines de réponses différentes.

Certaines personnes ont dit qu’être sélectif est plus doux, plus logique, moins émotionnel, ou moins pratique qu’émettre un jugement. D’autres ont eu la sensation que c’était deux mots différents pour décrire la même chose. Et d’autres encore ont leurs propres opinions uniques quant aux différences.

Quelle que soit la façon dont vous différenciez ces étiquettes, ce sont des variations d’un thème sous-jacent : observer et évaluer.

Une fois que vous faites une évaluation, que vous préfériez appeler cela juger, sélectionner ou quoi que ce soit d’autre, vous pouvez prendre des décisions basées sur vos évaluations. Cela vous permet de choisir entre différentes options, ce qui est particulièrement utile quand vous n’arrivez pas à explorer toutes les options qui s’ouvrent à vous.

Observer ce qui arrive, ou donner naissance à quelque chose de nouveau

Une autre approche, en particulier en ce qui concerne les interactions sociales, est de créer. Cela vous donne plus de flexibilité pour vivre ce que vous désirez, en particulier si les choix que vous désirez n’apparaissent pas très souvent pour l’instant.

Par exemple, si vous décidez de créer une journée qui inclut des blagues et des rires, et que vous interagissez à partir de cette base, les gens avec qui vous interagissez pourraient vous rejoindre ou non dans cette vibration. Certains seront dans le bon état d’esprit, certains auront envie d’y entrer, et certains ne voudront pas participer.

Si vous voyez ce décalage, ce n’est pas un rejet. Continuez simplement à vous accrocher à cette vibration, et ce faisant vous allez naturellement attirer plus de gens joueurs qui seront ravis de partager de telles expériences avec vous. Ce qui en repousse certains est délicieusement attirant pour d’autres.

Il en va de même pour créer de l’abondance financière. Une fois que vous assumez l’attitude qui consiste à créer de l’abondance dans votre vie, vous allez rapidement voir vos amis, votre famille et vos collègues ayant un état d’esprit de manque se désaligner de vous. Certains pourraient devenir critiques vis-à-vis de votre nouvelle direction. D’autres vont se dérober à votre réalité.

Cela n’implique pas de contrôler les gens, mais simplement de les inviter à partager des expériences avec vous. Puis de les laisser accepter ou décliner votre invitation comme cela leur chante.

En d’autres termes, au lieu d’observer et d’évaluer les autres, vous pouvez assumer une posture plus créative, puis laisser les autres vous observer et vous évaluer.

Trouver des correspondances, ou créer des correspondances

Maintenant, il n’y a rien de mal à observer et à évaluer. Nous ne pouvons pas ne pas le faire, et dans certaines situations cela fonctionne très bien.

Cependant il arrive que, quand nous observons et évaluons, nous remarquions que les correspondances que nous préférons n’apparaissent pas aussi fréquemment que nous l’aimerions. C’est à ce moment-là que créer peut souvent engendrer des résultats plus rapides. En émettant une certaine vibration ou un certain désir plus ouvertement, nous permettons aux autres de nous observer et de nous évaluer. Si nous nous correspondons bien, ils seront attirés par nous. Sinon, nous allons les repousser, ce qui va faire plus de place pour que ceux qui nous correspondent nous remarquent et nous approchent.

Laisser les gens qui ne nous correspondent pas s’éloigner de nous facilite également le fait de continuer à nous accrocher à cette nouvelle vibration créative. C’est dur de créer de l’abondance quand des gens qui ont un état d’esprit de manque s’accrochent à vous (ou quand vous vous accrochez à eux).

Comment savez-vous quel mode est le meilleur ? Laissez-moi vous suggérer une bonne règle de base à ce sujet.

Si vous avez la sensation que vous nagez déjà dans un océan d’options délicieuses et accessibles, et que vous avez juste à choisir entre ce qu’il y a de bon, de mieux ou de meilleur, alors observer et évaluer a du sens. Vous allez probablement obtenir de très bons résultats simplement en choisissant parmi ce qui apparait. C’est comme commander au restaurant quand le menu ne propose que des plats que vous adorez.

D’un autre côté, si vous sentez que vous vous ennuyez, que vous êtes frustré, apathique, en colère, déprimé, contrôlé, ou stressé par vos options dans un certain domaine, que vous jugez fréquemment vos options comme ennuyeuses, affreuses ou pas inspirées, alors il est temps de prendre les choses en main. Créez une image plus claire de ce que vous désirez, et trouvez un chemin pour y arriver. Comportez-vous comme vous le feriez si vous l’aviez déjà. Accédez à l’esprit créateur en vous, et commandez votre réalité pour qu’elle remplisse ce désir. Puis laissez les gens vous observer et vous évaluer, et répondre en fonction de leurs évaluations.

Oui, cela pourrait demander du courage, mais cela en vaut la peine. Quelle est l’alternative de toute façon ? Rester coincé ? Globalement vous avez simplement besoin du courage de vous lancer. Une fois que vous avez développé un certain élan et que vous commencez à voir les résultats pencher dans le positif, maintenir cet élan est bien plus simple.

Utiliser les deux modes

Cela a été globalement une année d’abondance de bonheur pour moi. J’aime les options qui sont apparues pour moi, et j’ai beaucoup dit oui. Les options qui se présentent elles-mêmes semblent super bien correspondre à mes intérêts et à mes désirs. Par conséquent, j’ai passé la majeure partie de mon temps cette année en mode observation et évaluation. Cela fonctionne très bien pour moi.

Mais chaque fois que je veux faire un grand changement, ou si je veux accélérer les choses, je passe en mode créateur. C’est une situation amusante et excitante. J’aime voir les répercussions énergétiques qui arrivent quand les gens observent et évaluent le changement que je crée.

Généralement ce qui arrive d’abord est que les gens qui ne correspondent pas à ce que je crée vont se dérober devant moi. Certains vont se plaindre haut et fort. D’autres vont rapidement disparaitre de ma réalité. Je reste simplement assis, je les laisse mettre leurs évaluations à jour et répondre ce qui leur semble le mieux. Je ne me préoccupe pas de savoir s’ils veulent faire partie de ma réalité ou non. Je comprends et accepte que certaines personnes ne correspondent pas à mes nouveaux choix.

Si je blogue à propos de ce que je fais, alors cela nécessite généralement quelques articles pour que ces répercussions agissent.

En même temps, mais parfois avec un peu de retard, différentes personnes reconnaissent que je corresponds simplement mieux à leurs intérêts et leurs désirs, et ils se rapprochent. Parfois ils sont très directs dans leur façon d’exprimer leur soutien enthousiaste, dont des propositions d’aide et de ressources. D’autres fois ils sont moins directs, mais il est clair qu’ils se rapprochent de moi. Peut-être que je remarque également ces gens parce que je me rapproche également d’eux.

Cela arrive avec quasiment tout type de changement qui implique un changement en mode créateur. Les exemples incluent de lancer ma propre entreprise, de devenir végétalien, de changer de carrière, de déménager à Las Vegas, de devenir conférencier, d’apprendre la musique, et de voyager plus fréquemment.

Parfois ces changements sont plutôt doux, comme quand j’ai commencé à apprendre la musique. D’autres fois ils peuvent être assez explosifs, comme quand ma femme et moi nous sommes séparés en 2009. La façon dont cela se passe dépend de la nature du changement et de la façon dont les gens qui m’entourent évaluent ce changement.

Accepter votre côté juge

Il y a beaucoup d’enseignants dans les domaines du développement personnel et de la spiritualité qui diabolisent le jugement comme si c’était un monstre basé sur l’ego dont il faut se débarrasser. Je pense que c’est simplement idiot (et oui, c’est un jugement). Je peux aussi vous dire que parmi ceux que j’ai rencontrés et qui enseignent ça, je n’en ai jamais vu un seul pratiquer cette notion de façon cohérente hors scène. Mon évaluation est que c’est plus une question de spectacle que de substance. Je pense que cela vient principalement d’un manque d’acceptation de notre part de jugement.

Et si au lieu de condamner le jugement, nous pouvions avoir une attitude plus souple ? Juger est un simple aspect de la prise de décision. C’est une compétence utile à développer. Cela a sa place.

Je pense que quand les gens ont partagé leurs pensées quant à la différence entre juger et être sélectif, ils parlent en réalité du degré d’attachement à une évaluation. La version détendue d’une évaluation est libre de toute attache. Quand nous percevons une absence de correspondance, nous la laissons simplement aller. Mais quand nous sommes très attachés nous résistons à nos évaluations, c’est comme dire « Je peux voir qu’il y a une absence de correspondance, mais cela me semble mal. Cela ne devrait pas se passer de cette façon. »

Et quand nous sommes jugés (ou évalués ou sélectionnés, ou pas sélectionnés) nous pouvons simplement permettre que cela arrive aussi. Laissons ceux qui ne correspondent pas à nos désirs se désélectionner tout seuls et sortir de notre réalité. Si nous sommes attachés aux évaluations des autres, cela peut créer également une bonne dose de stress.

La peur de l’abandon

Il y a la peur sous-jacente que si nous commençons à voir les gens s’éloigner de nous, alors nous allons perdre beaucoup d’amour, d’amitié, de camaraderie, etc., et il n’y aura rien pour le remplacer. Nous avons peur que, si nous perdons ce statu quo, notre vie va empirer.

Laissez-moi vous rassurer d’après ma propre expérience. Cela ne m’est jamais arrivé. Chaque fois que je crée un changement, il y a toujours de meilleures correspondances de l’autre côté. Elles apparaissent toujours. Je ne me suis jamais senti écarté ou abandonné.

Quand quelqu’un détermine qu’il ne vous correspond plus, ce n’est pas un rejet personnel. Il refuse simplement de vous rejoindre dans la co-création que vous désirez. Mais quelqu’un d’autre sera ravi de co-créer cela avec vous.

Quand nous partageons certains intérêts, je sais que certaines personnes ne correspondront pas à ces intérêts. Certains d’entre eux me parleront ouvertement de leur désintérêt. Vous pourriez avoir la sensation que c’est difficile à gérer, en particulier s’il y a beaucoup de critiques négatives en retour. Mais il s’avère que c’est beaucoup plus facile avec de la pratique. Une fois que vous voyez plusieurs fois d’affilée des nouvelles correspondances fantastiques apparaitre, cela devient très motivant et vous rend impatient d’y être à nouveau.

Actuellement j’apprécie énormément surfer sur les changements que j’ai initiés il y a un moment. J’aime voir comment de nouvelles correspondances continuent à apparaitre. Par exemple, plus je parle de voyages et plus je rencontre d’amoureux de voyages, plus je reçois d’invitations au voyage, et ainsi de suite. J’aime particulièrement échanger des histoires de voyages avec d’autres voyageurs.

Un des bienfaits qu’il y a à observer et à évaluer est que cela vous aide à déterminer quand il est temps de revenir en mode créateur. Si vous faites beaucoup d’évaluations négatives vis-à-vis de votre réalité actuelle, ou si vous avez l’impression d’émettre jugement sur jugement, alors prenez cela comme un signe qu’il est temps de sortir du mode passif. Assumez-en la charge, attrapez les rênes, et faites des changements.

Une fois que vous avez clarifié une nouvelle intention, émettez-la haut et fort. (lien émettez vos désirs, broadcast desires) Faites le savoir à tout le monde. Puis laissez les répercussions arriver. Laissez votre patron vous virer. Laissez votre chéri(e) vous quitter. Laissez votre maman se plaindre de votre comportement à votre père. Tout cela passera.

Puis laissez la nouvelle opportunité de travail apparaitre. Laissez de nouveaux chéris ou de nouvelles chéries entrer dans votre vie. Voyez un nouveau meilleur ami arriver si rapidement que cela vous fait tourner la tête. Appréciez cela !

Crédits photo : © Sergey Ilin – Fotolia

Post a Comment

Your email is kept private. Required fields are marked *

Partagez
Tweetez