Jalousie

Note : cet article est une traduction de l’article Jealousy de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

JalousieCe matin j’ai dit à Erin, « Je ne vois pas comment je peux devenir jaloux. Je veux dire… même si je voulais essayer d’être jaloux, comment est-ce que je devrais m’y prendre ? »

Puis j’ai suggéré, « Soyons jaloux l’un envers l’autre pendant une journée. On va essayons de voir à quoi cela ressemble. Cela pourrait être amusant ! »

Erin a ri.

Aucun de nous n’avait la moindre idée de la façon dont nous allions nous y prendre.

Je ne me souviens pas d’une seule réaction de jalousie de ma part ou de sa part depuis le début de notre relation. Cela n’arrive simplement jamais.

Par conséquent, Erin et moi savons par expérience qu’il est entièrement possible d’avoir une relation amoureuse qui n’implique aucune jalousie… du moins pendant les 15 premières années que nous avons passées ensemble.

Est-ce que quelqu’un peut nous apprendre comment être jaloux l’un de l’autre ? Où sont les étapes ? Que faut-il penser, dire, ou faire pour vous auto-infliger cette torture qu’est la jalousie ?

Si Erin et moi voulions mettre en pratique notre test de jalousie d’une journée, comment devrions-nous nous y prendre ?

 

Peut-être que si vous pouvez me décrire comment vous devenez jaloux, vous allez devenir davantage conscient de la façon dont vous vous infligez ça.

Comment cela se passerait si l’un de nous deux devenait réellement jaloux ? J’imagine que notre conversation ressemblerait un peu à ça. Notez que nous n’avons jamais fait ça, donc je vais simplement inventer au fur et à mesure.

Steve : Bon sang, Erin. Je suis jaloux ! Tu dois arrêter de faire X, Y, et Z, comme ça je me sentirai mieux.

Erin : Oooh… Tu ne te sens pas aimé ?

Steve : Eh bien, non – et c’est entièrement de ta faute !

Erin : Qu’est-ce qui fait que tu ne te sens pas aimé, chéri ?

Steve : Je ne me sens pas aimé quand tu fais X, Y, et Z. Cela me donne l’impression que tu ne te soucies pas de moi.

Erin : C’est adorable de savoir que tu te soucies de notre relation. Je tiens beaucoup à toi moi aussi.

Steve : Ok, c’est chouette, mais j’ai quand même besoin que tu arrêtes de faire X, Y, et Z. Cela m’ennuie.

Erin : En quoi cela t’ennuie ?

Steve : Je m’inquiète que tu doives partir et que tu me laisses seul.

Erin : Donc ce qui t’inquiètes c’est que si nous nous séparons, tu vas te sentir mal-aimé. Et donc tu vois que mes actions comme une menace à ta capacité d’être aimé et connecté.

Steve : Ouais, globalement c’est ça.

Erin : Donc tu te reposes sur moi pour recevoir un amour inconditionnel. Pour que tu te sentes aimé, je dois répondre à tes conditions.

Steve : Oui, ça paraît juste.

Erin : Donc même si je réponds à ces conditions, tu seras quand même un peu inquiet parce que si quelque chose arrive, cela pourrait te faire te sentir moins aimé.

Steve : Oui, cela m’inquiète beaucoup.

Erin : Qu’arriverait-il si tu savais que tu étais tout le temps aimé, quoi qu’il arrive ?

Steve : Je ne serais jamais jaloux. Je n’aurais pas besoin que tu me donnes de l’amour tout le temps parce que je saurais que je suis aimé quoi que tu fasses.

Erin : Alors pourquoi ne pas accepter que tu es aimé quoi qu’il arrive ? Nos vies seront bien plus simples, et personne ne sera jamais jaloux.

Steve : C’est une théorie qui semble bonne. Mais qu’est-ce que je fais quand je ne me sens pas aimé ?

Erin : Tu peux te connecter à la Source et avoir l’intention de te sentir aimé inconditionnellement. Ou tu pourrais simplement décider de t’aimer quoi qu’il arrive.

Steve : J’imagine que je pourrais faire ça. Cela ne semble pas si difficile. Mais cela m’aiderait si tu pouvais me rassurer de temps en temps et me faire sentir que je suis toujours aimé.

Erin : Bien sûr, je serais heureuse de faire ça.

De quelle permission avez-vous besoin pour vous aimer inconditionnellement ? Seulement de la vôtre. Alors pourquoi vous en empêcher ? La décision est plutôt simple, non ? Aimez-vous quoi qu’il arrive. Allez devant le miroir, regardez-vous bien, et dites « Je m’aime ! »

Si vous préférez vous connecter à Dieu, à la Source, ou au Monstre Spaghetti Volant pour trouver cet amour inconditionnel, allez-y. Comme il vous plaira.

Erin et moi savons que quoi qu’il arrive, nous sommes tous deux aimés inconditionnellement. Donc nous n’avons pas besoin de nous agripper l’un à l’autre pour trouver cet amour. Nous partons du fait que l’amour est toujours là.

Nous n’avons pas besoin d’amour directement de la part de l’autre. C’est bien d’en avoir évidemment, mais ce n’est pas une nécessité. Chaque jour nous baignons dans l’amour. Il est partout. Il est inévitable.

La raison pour laquelle nous n’arrivons pas à être jaloux est que nous ne pouvons pas échapper à l’amour inconditionnel. Nous ne pouvons pas le fuir ou l’éviter. L’amour est constant dans nos vies. La seule façon pour nous de devenir jaloux serait de tourner le dos à l’amour inconditionnel ou de prétendre qu’il n’existe pas, et c’est une idée qui paraît assez boiteuse.

Une autre chose que vous pouvez faire est d’aimer inconditionnellement. Si vous ne sentez pas que vous pouvez totalement vous aimer personnellement, avec tous vos défauts, alors essayez d’aimer quelqu’un d’autre. Prenez ce vieux cœur tout sec, et pressez-le pour en tirer le plus de jus possible.

Aimez vos amis et votre famille. Aimez les inconnus. Aimez ceux qui vous blessent. Aimez tout le monde. Aimez tout. Réalisez que nous sommes tous unis et que la séparation est une illusion.

Si vous avez encore du mal, sortez dans la nature et aimez une fleur. Aimez un arbre. Aimez les animaux. Aimez les insectes. Ils ne vont pas vous mordre… du moins espérons que non.

Plus vous permettez à l’amour de s’exprimer en vous et en dehors de vous, plus vous en recevrez en retour. L’amour aime aimer.

Peu importe ce que vous faites ou dites, sachez que vous êtes toujours aimé. Il en va de même pour tout ce que votre partenaire dit ou fait.

Crédits photo : © igor – Fotolia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *