Vivre avec vos valeurs, Partie 2

Note : cet article est une traduction de l’article Living Your Values, Part II de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Rien n’est plus sacré que l’intégrité de votre esprit.

– Ralph Waldo Emerson

Définir son plan de volDans la Partie 1 de cet article en deux tomes, vous avez appris une méthode étape par étape pour sélectionner et prioriser vos valeurs personnelles. Maintenant dans la Partie 2, nous allons explorer la façon de vivre vos valeurs avec intégrité, de les utiliser pour prendre des décisions et passer à l’action.

Utiliser vos valeurs pour prendre des décisions

Une fois que vous connaissez et que vous comprenez vos valeurs personnelles, vous pouvez les consulter chaque fois que vous avez besoin de prendre une décision-clé. Devriez-vous accepter ce nouvel emploi qu’on vous offre ? Devriez-vous démarrer une nouvelle relation aujourd’hui ? Combien de temps devriez-vous passer avec votre famille ? Ces décisions peuvent s’avérer difficiles car ce n’est pas une question “oui ou non” claire. Vous pourriez choisir d’y répondre différemment à différents moments de votre vie.

Votre liste de valeurs fournit un moyen rapide permettant de prendre des décisions intelligemment. Quand vous êtes confronté à de telles décisions, vous sortez votre liste et vérifiez la priorisation de vos valeurs. Puis vous vous demandez « Qu’est-ce qu’une personne avec ces valeurs choisirait de faire dans cette situation ? » C’est habituellement la priorisation de vos valeurs qui répondra à la question.

Par exemple, si on vous propose une promotion qui ferait passer vos semaines de travail de 40 heures à 60 heures mais qui double votre salaire, devriez-vous accepter ? Si des valeurs comme la réussite et l’accomplissement sont en tête de votre liste, vous direz probablement oui. Si la liberté et la famille sont en tête, il y a des chances que vous décliniez la promotion. En clarifiant vos valeurs, vous avez déjà fait toute la phase de dure réflexion nécessaire pour découvrir ce qui est le plus important pour vous. Alors maintenant quand vous confronté à de telles décisions, vous êtes capable de les réduire à une comparaison de valeurs, et la décision finale ne pose plus de problèmes. Si la promotion équivaut pour vous à augmenter votre réussite mais à réduire votre paix, alors vous pouvez comparer ces valeurs pour savoir si c’est une bonne idée ou non. Votre objectif est d’augmenter l’accomplissement de vos valeurs principales sans les sacrifier à vos valeurs inférieures.

Souvenez-vous que c’est seulement un des nombreux paradigmes permettant de prendre des décisions. En tant que tel il a ses limites, mais vous devriez trouver que cela amène de la clarté dans votre prise de décision.

Trouver l’harmonie

Chaque fois que vous modifiez vos valeurs, vous pourriez trouver qu’il est nécessaire de réaligner les différents aspects de votre vie pour les ramener à un état d’harmonie vis-à-vis de vos valeurs. Si la réussite est votre valeur personnelle numéro 1, alors il sera important pour vous d’en avoir en abondance. La réussite pourrait être équivalente pour vous à une carrière réussie, un fort revenu, une relation épanouissante, et un corps sain. Demandez-vous quels aspects de votre vie ne correspondent pas à vos valeurs principales, et réfléchissez à la façon de les harmoniser complètement.

Quand vous notez une disharmonie entre votre réalité et vos valeurs, vous avez deux options de base pour rétablir l’harmonie.

D’abord, vous pouvez adapter la situation pour rétablir cette harmonie. Donc si la santé est votre valeur-phare, et que vous réalisez que vous avez encore trop de cochonneries dans vos placards, vous pouvez modifier votre cuisine pour coïncider avec votre nouvelle valeur de santé, supprimer progressivement la malbouffe et remplir les placards de choix plus sains.

Ensuite, vous pouvez vous retirer de cette situation et recommencer à créer une harmonie de zéro. Si vous êtes dans une relation dans laquelle vous voulez absolument des enfants et que votre petit(e)-ami(e) n’en veut absolument pas, vous pouvez choisir de casser et rechercher une relation plus compatible.

Donc chaque fois que vous rencontrez une disharmonie, vous pouvez soit vous adapter aux circonstances pour restaurer l’harmonie, ou vous pouvez vous extirper de cette situation et repartir de zéro.

Je ne recommande pas la troisième alternative qui est de vivre avec cette disharmonie si vous ne pouvez pas vous adapter. Cela signifierait vivre sans être cohérent avec vos valeurs. Un exemple serait de choisir de rester dans une relation abusive par loyauté mal placée. Vivre avec une disharmonie pendant trop longtemps engendre souvent de sérieuses conséquences négatives.

Chaque fois que vos valeurs changent, il est important de passer en revue les différents domaines de votre vie pour vous assurer qu’ils coïncident avec le genre de personne que vous savez être. Si vous êtes dans une relation, est-elle compatible avec vos valeurs ? Si vous travaillez pour une entreprise, est-ce que ses valeurs telles que vous les percevez sont compatibles avec les vôtres ? S’il y a une disharmonie, alors il est temps de faire des changements en vous adaptant ou en vous retirant.

Adapter vos valeurs

À un certain point vous rencontrerez une situation qui vous forcera à raffermir vos valeurs. Peut-être qu’un ami proche est décédé, que vous avez contracté une maladie grave, ou que vous entamez une nouvelle relation, et par conséquent, vous avec une nouvelle perspective de ce qui est vraiment important pour vous. C’est une chose à laquelle vous attendre en vieillissant et en vivant de nouvelles choses.

Soudain votre liste de valeurs ne semble plus être une représentation précise de ce que vous êtes vraiment. Vous avez trop changé. Alors il est temps de raffermir vos valeurs et de créer une nouvelle liste de valeurs, en suivant la méthode de Vivre vos valeurs, Partie 1.

En fonction de votre rythme de vie et du niveau de changement que vous vivez, vous pourriez avoir besoin de mettre à jour vos valeurs tous les quelques mois, ou elles pourraient rester relativement inchangées pendant des années.

L’harmonie ultime

Le but ultime du fait de vivre vos valeurs est d’arriver au final à les faire coïncider avec des principes universels. En faisant l’expérience d’une vie basée sur différents agencements de valeurs, vous apprendrez ce qui est réellement important pour vous. Vos valeurs peuvent subir de grandes modifications dans les premiers moments où vous fixez de nouveaux objectifs et vivez de nouvelles expériences, mais au final ils commenceront à converger.

Vos valeurs sont vos estimations actuelles de la vérité. Elles représentent votre réponse à la question « Comment vivre ? ». Certains agencements de valeurs échoueront à produire les résultats que vous voulez. Ils peuvent vous laisser un sentiment d’agitation et de frustration. D’autres agencements de valeurs vous rapprocheront d’un sentiment d’harmonie. Quand vous agissez avec intégrité vis-à-vis de vos valeurs, qui sont elles-mêmes en harmonie avec les principes universels, vous obtenez les meilleurs résultats possibles.

Ce processus d’harmonisation est similaire à celui de scientifiques essayant de découvrir une formule mathématique pour expliquer un phénomène naturel. La célèbre loi d’Isaac Newton F = ma était une approximation de la réalité. Mais c’était inadapté aux vitesses relativistes, et finalement Albert Einstein a fourni une formule plus précise. Tout comme l’univers physique est le terrain d’essai de lois physiques hypothétiques, l’univers vous fournira un retour pour vous faire savoir à quel point vos valeurs sont en harmonie avec la réalité.

Le processus de découverte dans ce cas est toujours expérimental, mais il ne peut pas être mesuré aussi scientifiquement que la gravité. La méthode scientifique nécessite qu’une expérience soit répétée dans les mêmes conditions, mais les problèmes humains ne se reproduisent jamais dans des conditions exactement similaires. Une fois que vous avez pris une décision unique dans votre carrière ou vos relations, vous ne ferez plus jamais face à une décision exactement similaire dans des conditions identiques. Puisque nous ne pouvons pas appliquer la méthode scientifique à de telles situations, le mieux que nous puissions faire est d’essayer de classifier les évènements en fonction des modèles que vous avez connus précédemment.

Cela signifie que les processus de clarification est inévitablement brouillon et inexact. C’est également une expérience individuelle unique. Vous ne pouvez pas objectivement prouver qu’un ensemble de valeurs est mieux ou pire qu’un autre, mais vous pouvez commencer à discerner des modèles avec le temps, et ces modèles peuvent vous aider à trouver la direction des principes universels.

L’existence de principes universels ne peut être prouvée. Cependant, en vivant avec différents agencements de valeurs assez longtemps et en gagnant assez d’expérience, vous commencerez à voir qu’il y a certaines valeurs qui en surpassent largement d’autres dans certains domaines, donnant un indice sur le fait qu’il peut exister un vrai principe qui fonctionne partout et pour tout le monde.

Un exemple de principe potentiellement universel est celui de l’équité. Si vous vous alignez sur cette valeur d’équité et le vivez avec intégrité, vous trouverez certainement que cela fonctionne extrêmement bien. L’équité implique que vous traitiez toute personne que vous rencontrez comme une personne de valeur égale à vous ─ pas plus, pas moins. Le principe d’équité est capturé dans ces mots, « tous les hommes sont créés égaux ». L’équité est la valeur de base sur laquelle est bâtie la démocratie. Les pères fondateurs des États-Unis tenaient cette valeur comme une vérité « évidente en soi », ce qui signifie qu’ils croyaient à l’équité/l’égalité comme à un principe universel.

Imaginez devoir concevoir votre propre système pour gérer une entreprise ou un pays, sans savoir exactement le rôle que vous y jouerez après son lancement. Il semble raisonnable que votre principale priorité soit de concevoir un système équitable pour tous les participants.

Quand vos valeurs sont en décalage avec la valeur de l’équité, vous trouverez que vos résultats en souffrent. Si vous êtes inéquitable dans vos relations personnelles ou professionnelles, d’autres vont reconnaître votre iniquité et s’y adapter, rendant plus difficile pour vous d’arriver à atteindre ne serait-ce qu’un résultat raisonnable quand vous le voulez. Ils pourraient même prévenir les autres par avance de votre comportement pour vous compliquer la tâche quant à obtenir quoi que ce soit des autres. Donc votre efficacité diminue aussi longtemps que ce décalage existe. Mais quand vous vous bâtissez une réputation d’équité dans toutes vos relations, vous maintiendrez de hauts niveaux de confiance parmi les autres, et cela facilitera beaucoup une éventuelle coopération.

Je crois que le but ultime de vivre et de réviser vos valeurs est d’identifier et d’atteindre l’harmonie avec les principes universels. Alors votre modèle de réalité rejoindra finalement la réalité elle-même, et sur le long terme vos actions produiront toujours les meilleurs résultats possibles. Ce n’est pas simplement un voyage individuel non plus ─ c’est un de ceux que toute l’humanité vit à chaque siècle qui passe. Les créations sociales comme la démocratie, l’esclavage, ou la peine capitale peuvent être vues comme faisant partie du processus de clarification des valeurs.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *