S’engager pour la croissance personnelle

S’engager pour la croissance personnelleL’une des choses que j’aime par rapport au blogging, c’est qu’en écrivant sur de nombreux aspects de la croissance personnelle, j’améliore et j’approfondis ma compréhension de ces choses. Le fait d’écrire m’aide à glaner de nouvelles idées et à faire des rapprochements inouïs dans mon esprit.

Cela s’est particulièrement bien vérifié au cours des ateliers et des cours que je crée. Au début, de tels projets me semblaient intimidants, mais j’ai fini par trouver le moyen de les gérer. Aujourd’hui, l’une des principales choses qui me motivent à sélectionner de tels projets, c’est la richesse des gains personnels que j’en tire par rapport à ma capacité à comprendre et à utiliser ce que j’apprends.

Le prochain défi que je veux me lancer, c’est de créer un cours sur la productivité créative. Je compte commencer à y travailler dans les mois à venir. Le simple fait de savoir que ce projet est sur le point d’être lancé me rend encore plus vigilant quant à mes habitudes et à mes flux de travail quotidiens. Cette année, j’ai beaucoup changé et amélioré ma manière de travailler, car je cherche à mieux comprendre comment gérer efficacement une variété de projets créatifs, petits comme grands.

Une approche qui fonctionne particulièrement bien consiste à s’engager dans un projet avant de comprendre comment le mener à bien. Il est extrêmement limitatif de s’engager uniquement dans des projets dont vous savez que vous avez les compétences nécessaires pour les mener à bien. Où est le plaisir dans ce cas ? Où se trouvent la croissance personnelle et le défi ?

Quand vous vous engagez dans un projet dont vous n’êtes pas à 100% sûr du résultat, ce genre d’engagement vous semble plus audacieux. Il vous tient en haleine, vous oblige à être tout le temps éveillé et en alerte.

Vous n’avez pas besoin de faire semblant ou de vous surmener. Vous pouvez vous mettre au défi de prendre un engagement à la limite de votre zone de confort tout en étant sûr de ce que vous avez ce qu’il faut pour le réaliser.

Ce type de confiance va au-delà de la croyance que vous avez en vos propres connaissances et compétences. Vous devez davantage travailler votre niveau de confiance en la réalité et croire en ce que la réalité vous soutiendra si vous vous engagez dans un gros projet qui en vaut la peine.

J’ai remarqué que lorsque je me fixe de bons objectifs, la réalité vient me donner un coup de main à mi-chemin. Ces objectifs doivent cependant inclure une forme de croissance personnelle. Ils ne doivent pas être trop faciles. Si la réalité pense que je me dérobe et que je me la coule douce, elle ne me donnera pas un coup de main. Par contre, si la réalité voit que je propose de m’étirer vers l’inconnu, d’avancer vers une nouvelle forme de croissance personnelle, elle se dispose à m’aider dans ce sens, car elle apprécie ce genre d’invitations.

Parfois, je pense que c’est là que réside l’une des principales raisons pour lesquelles nous vivons ensemble. Nous sommes ici pour explorer l’inconnu, et cela exige de nous étendre au-delà du familier et du confortable. Nous devons nous aventurer dans les zones sombres de la vie que nous ne comprenons pas à 100%.

La vie ouvre les vannes du soutien lorsqu’elle détecte un réel engagement à explorer l’inconnu, à aller vers la croissance personnelle, même si cela fait appel à un certain inconfort. Par contre, lorsque nous jouons la carte de la prudence, la vie nous regarde bouche bée.

poursuivre de gros objectifs

Les gens ont souvent du mal à atteindre des objectifs faciles et accessibles. Ce qu’ils ne réalisent pas souvent, c’est justement pour cette raison qu’ils échouent. Ils visent tellement bas que la vie (et les gens de leur entourage) les ignore la plupart du temps. Ils n’ont pas le feu sacré, car ils poursuivent des objectifs très peu significatifs. Faites de votre mieux pour atteindre les branches supérieures ; ne vous contentez pas de vous accrocher au tronc.

Quel est votre prochain gros objectif ? Jouez-vous la carte de la sécurité en vous fixant un petit objectif facile à atteindre ? Jouez-vous la carte de la prudence en gardant vos options ouvertes et en évitant de vous engager à 100% ? Si c’est ce que vous faites, vous le savez et la vie le sait. Vous ne pouvez pas le cacher. Et la vie ne vous récompensera pas pour avoir agi ainsi.

Quel est le but qui vous fait un peu peur ? Quel est cet objectif qui suscite en vous un certain désir lorsque vous y pensez, mais dont vous pensez aussi qu’il est peut-être un peu trop haut ? Quels sont les objectifs audacieux que vous hésitez à relever ?

Vous êtes-vous engagé sur cette voie de l’inconnue ? Que dirait la vie à ce sujet ? Comment sauriez-vous ce que la vie pense de votre démarche ? A-t-elle clairement indiqué qu’elle vous accompagne dans votre voie ? Ou semble-t-elle vous ignorer ?

Lorsque vous faites une bonne offre à la vie, elle y répond. Elle démontre que votre offre est acceptée. Lorsque vous n’obtenez pas de réponse, faites une offre plus intéressante.

Vos objectifs sont des offres que vous faites à la vie. La vie donnera une réponse positive si vos offres lui plaisent. Si elle ne répond pas, cela ne signifie pas que vous êtes indigne ou que la vie ne vous aime pas. Cela signifie simplement qu’elle a décliné votre offre.

Il faut du temps pour découvrir quels types d’objectifs la vie veut vous aider à réaliser. Faites donc beaucoup d’offres. Découvrez ce que la vie accepte et ce qu’elle ignore. Ce que je constate jusqu’ici, c’est que la vie aime les objectifs qui mènent vers une forme de croissance personnelle et qui invitent à un certain engagement.

Article original écrit par Steve Pavlina.

Parfois, l’avis que vous avez de vous-même peut vous empêcher de poursuivre de gros objectifs et d’aller vers la croissance. Si vous souffrez d’un complexe d’infériorité, sachez que vous n’êtes pas le seul dans ce cas. Sachez également que vous pouvez dépasser ce complexe et grandir. C’est ce que je partage avec vous dans la vidéo ci-dessous.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *