Les leçons que j’ai apprises grâce à l’Ayahuasca

tester l’AyahuascaLa semaine dernière, j’étais au Costa Rica, où j’ai participé pendant quatre soirées à des cérémonies Ayahuasca avec un groupe d’amis qui m’a invité à partager cette expérience avec eux. C’était la première fois que je prenais de l’Ayahuasca. C’est illégal aux États-Unis, et dans la plupart des pays d’ailleurs, mais c’est légal au Costa Rica.

Prendre de l’Ayahuasca quatre nuits de suite a été physiquement éprouvant — nausées, vomissements, vertiges et plus encore — mais j’ai appris beaucoup de choses grâce aux perspectives alternatives dans lesquelles cette préparation m’a plongée. Je compte en fait, cette semaine parmi les semaines les plus précieuses de ma vie.

J’aimerais même enregistrer une vidéo (ou quelques vidéos) pour partager les détails de l’expérience afin d’aider ceux qui désirent en savoir plus sur l’Ayahuasca. J’ai pris de nombreuses notes jour après jour pour qu’il soit plus facile de me rappeler de tout, détail par détail. Avant cela, j’aimerais d’abord vous proposer cet article pour résumer les principales leçons et idées que j’ai tirées de cette plongée profonde inhabituelle. Voyez si tout cela vous parle d’une manière ou d’une autre.

Gentillesse

Soyez aimable avec vous-même et avec les autres. L’amabilité est plus forte que la dureté. Lorsque vous avez l’impression que la vie est trop dure avec vous, dites simplement à haute voix à la vie : s’il te plaît, sois plus douce avec moi. La vie a tendance à répondre favorablement à de telles demandes. Il en va de même pour les hommes. Demander qu’on fasse preuve de gentillesse avec vous n’est pas un signe de faiblesse. Si vous voulez que la vie soit plus douce avec vous, il suffit de demander.

Beauté

Recherchez la beauté cachée en chaque personne, conscient que chacun porte en lui une immense beauté. Les gens cachent souvent leur beauté, mais la beauté de chacun a besoin d’être vue et reconnue.

Partager l’amour

Partagez votre amour avec le monde ; ne partagez pas seulement des idées et des conseils. Exprimez plus souvent votre bienveillance, votre gentillesse et votre compassion. Votre bienveillance est magnifique. Arrêtez de cacher à quel point vous vous en faites pour les autres et les choses auxquelles vous tenez.

Être consciemment intentionnel

La réalité répond de manière puissante aux intentions. Exprimez consciemment vos intentions, surtout lorsque vous ne pouvez pas prévoir la chaîne d’actions pouvant aboutir au résultat désiré. Même lorsque la réponse semble subtile ou différée, les intentions ont toujours un effet. Déclarez vos intentions quand vous vous levez, quand vous prenez une douche, quand vous mangez, quand vous rédigez un courriel ou lorsque vous êtes au milieu d’une conversation, etc. Répétez ce que vous désirez expérimenter parce que la réalité est toujours à l’écoute.

Lorsque vous n’exprimez pas vos intentions, la réalité suppose que vous avez l’intention d’expérimenter ce que vous vivez déjà, au lieu de quelque chose de nouveau ou de différent. Ne cherchez pas coûte que coûte à faire preuve de cohérence dans ce que vous demandez. Demandez seulement de façon fréquente — beaucoup plus souvent que vous le faites en ce moment. Vous recevrez beaucoup de choses que vous désirez si vous demandez encore et encore. Demander 100 fois par jour, ce n’est pas trop demander.

Grandir dans la lumière

Continuez de poursuivre votre croissance personnelle comme une plante, en grandissant toujours dans la lumière. Continuez de vous poser la question : où est la lumière ? Cherchez à grandir dans cette direction. Dites-vous toujours : je grandis dans la lumière. La vie soutient fortement de telles intentions.

Expression artistique

Pour devenir un meilleur musicien, n’essayez pas de jouer de la musique. Essayez plutôt de faire découvrir la beauté de la musique en jouant. Il en va de même pour les autres formes d’expression artistique. Concentrez-vous sur la beauté de ce que vous essayez de partager ou d’exprimer. Laissez la beauté transparaitre à travers vous.

L’Inconnu

La croissance qui découle de l’exploration des limites de ce qui est connu est généralement progressive, sûre et prévisible. Pour vivre des transformations de plus en plus profondes, invitez et explorez l’inconnu. Il y a plus de possibilités — et moins de limites — dans le domaine du mystérieux. Lorsque vous vous tournez vers l’inconnu, vous pouvez accomplir plus de choses. Lorsque vous vous accrochez aux choses connues, votre progression est plus lente.

Pensées connectées

Aucune pensée dans notre esprit n’est vraiment compartimentée. Aucun souvenir, aucune idée, aucune croyance, aucune attitude, aucune habitude, aucune dépendance, aucun sentiment, aucun espoir, aucun rêve ou aucun désir n’est séquestré dans un endroit isolé. Tous les réseaux neuronaux s’influencent et communiquent entre eux dans une sorte de mouvement continuel de transfert d’énergie. Par conséquent, pour atteindre un sentiment de plénitude et de centrage à l’intérieur, chaque modèle de pensée refoulé, rejeté ou évacué doit finalement être pardonné, soigné et réintégré de nouveau dans le giron. Même les choses que vous considérez dans votre esprit comme étant les pires modèles désirent être reconnues et considérées comme belles.

L’unité à travers le temps

Étant donné que les souvenirs du passé et les désirs futurs sont toujours maintenus comme des réseaux de décharge neuronale dans le présent, l’amélioration future nécessite la guérison et la mise à niveau de votre relation avec le passé. Par exemple, un avenir prospère nécessite un important redimensionnement du passé ; cela revient par exemple à se souvenir des défis du passé comme des leçons apprises avec gratitude et appréciation. Sachez que tout ressentiment par rapport au passé bloque le progrès futur.

Dans l’esprit, tous les réseaux neuronaux qui représentent des événements temporels (passés, présents ou futurs) sont maintenus dans le présent, et ils participent tous à la même œuvre. Il n’y a pas de séparation mentale entre le passé, le présent et le futur. Vos relations avec les événements qui se sont déroulés dans le temps existent toutes dans le présent. Vous pouvez toujours créer de nouvelles intentions pour guérir et mettre à jour ces relations. Vos relations avec toutes ces périodes sont toujours avec vous, alors faites en sorte que ces relations soient aussi bonnes que possible. Elles peuvent être belles.

faire une nouvelle expérience

Le pardon

Le pardon est beaucoup plus puissant et transformateur que vous ne le pensez probablement, surtout lorsque l’on se pardonne soi-même. Il y a une partie plus profonde de vous (votre âme, votre esprit, ou peut-être votre moi supérieur) qui est toujours prête à mettre son bras autour de vous ; à vous inviter à affronter ensemble votre pire honte, culpabilité ou regret et à les guérir avec amour inconditionnel, compréhension et pardon. Cette partie de vous est toujours là. Elle vous invite à guérir l’incurable et à pardonner l’impardonnable. Dites simplement : j’invite mon âme à m’aider à guérir ____.

Tête et cœur

La tête ne peut jamais espérer gagner lorsque le cœur n’est pas d’accord. La tête se positionne comme un étudiant du cœur, cherchant à l’étudier et à le comprendre. C’est normal qu’un tel étudiant soit curieux et s’interroge tant qu’il y a de la confiance. Lorsque la tête ne fait pas confiance au cœur, elle finit par créer suffisamment de problèmes pour revenir vers le cœur, généralement par désespoir. Lorsque vous éprouvez un tel désespoir (ou son précurseur, la frustration), respirez profondément jusqu’à ce que vous alliez mieux. Ensuite, demandez à votre cœur de vous guider et écoutez votre cœur avec votre tête – cette fois-ci avec plus d’humilité.

Être imperturbable

Imaginez que vous êtes émotionnellement et énergétiquement imperturbable, de sorte qu’aucun événement ne vous pousse à ressentir autre chose que ce que vous choisissez consciemment de ressentir. Comment votre matrice énergétique devrait-elle être configurée pour être capable d’accepter n’importe quelle information tout en maintenant son intégrité ? Vous seriez comme de la peinture noire pure qui peut recevoir et absorber n’importe quelle lumière sans problème. Quelles que soient les choses qui font que vous n’atteignez pas cette norme, ce sont des indices d’une croissance future. La prochaine fois que vous vous sentez déstabilisé, demandez-vous ce qu’il vous faudrait abandonner, recadrer, pardonner ou soigner pour rendre un tel déclencheur inefficace face à votre nature imperturbable.

Causer du tort

Partout où vous causez du tort, vous réduisez la gamme des fréquences que vous pouvez percevoir. Vous ne pouvez pas entendre et apprécier la belle chanson de celui à qui vous faites du mal. Partout où vous exprimez de l’attention, de la compassion ou de la gentillesse, vous augmentez la gamme de fréquences pour que la symphonie de la vie puisse être entendue dans sa plénitude.

Où sentez-vous que vous causez encore du tort ou que vous avez laissé des plaies non cicatrisées ? C’est là que la plus belle musique se joue, mais au mieux tout ce que vous pouvez percevoir est un faible bourdonnement. La vie joue une symphonie d’amour, d’abondance, de créativité, de beauté, de joie, etc. Si vous ne pouvez pas entendre cette chanson chaque jour, portez votre attention sur la guérison là où vous la bloquez, c’est-à-dire là où vous causez du tort.

Plantes et nature

Les plantes et la nature vous acceptent toujours sans condition. Peu importe ce que vous endurez dans le monde des humains, vous pouvez passer du temps en présence d’une plante ou d’un arbre qui vous accueillera et vous acceptera toujours. Vous pouvez demander à une plante de vous pardonner ; elle le fera. Lorsque vous invitez et accueillez l’amour inconditionnel des plantes, il vous est plus facile d’aimer et d’accepter, vous-même et les autres.

Rappelez-vous que la nature vous offre toujours une terre d’amour, d’acceptation et de pardon, et ce cadeau est là pour vous chaque fois que vous en avez besoin. Aucun arbre ne refusera jamais un câlin de votre part. Quand vous ne pouvez pas vous mettre à exprimer votre amour à quelqu’un ou quelque chose, y compris à vous-même, vous pouvez toujours exprimer votre amour à une plante, et c’est tout ce qu’il faut pour que l’énergie coule à nouveau. Ne sous-estimez pas à quel point c’est puissant.

Article original écrit par Steve Pavlina.

Il existe un nombre incalculable d’expériences que vous pouvez réaliser et partager avec les autres en fonction de vos centres d’intérêt. Par exemple, il y a quelques années, j’ai passé 3 jours dans un monastère bouddhiste et je vous invite à cliquer sur la vidéo suivante pour découvrir les détails de cette expérience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *