TwitterFacebook
Le développement personnel pour les gens intelligents

Les fusées du désir

Note : cet article est une traduction de l’article Rockets of Desire de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Passion et motivationQuand quelque chose d’apparemment négatif ou de désagréable nous arrive, notre tendance globale est d’y résister. Mais derrière de tels évènements, nous vivons également de grands changements positifs. Laissez-moi partager plusieurs exemples à ce sujet car il est plus simple de comprendre ceci avec des illustrations personnelles.

Manque -> Liberté

Quand j’ai vécu ma période de vaches maigres, je n’ai pas beaucoup aimé ça. Cela m’ennuyait de ne pas être capable de m’offrir pas mal de trucs. J’ai détesté voir les personnes plus riches vivre quasiment sans la moindre limite pendant que je devais tout le temps garder un œil sur mes finances. J’ai détesté travailler dur pendant des années et finir avec moins d’argent qu’avant de commencer. Parfois je me suis senti incompétent simplement parce que je ne pouvais pas contrôler mes finances. J’ai résisté à mon expérience de manque financier. Je pensais que c’était très injuste que certaines personnes aient autant alors que je luttais pour payer mes factures et sortir de la dette.

Mais spirituellement je lançais ce qu’Esther Hicks appelle des fusées de désirs. Le manque financier n’est pas moi. Je veux être dans l’abondance financière. Je veux être capable de m’offrir tout ce dont j’ai envie. Je veux vivre sans limites financières. Je veux que l’argent devienne un aspect mineur de ma vie au lieu d’être une préoccupation quotidienne. Je veux être plus généreux. Je veux vivre dans un monde où il y a de l’abondance pour tout le monde. Je veux trouver un moyen de gagner de l’argent qui me fait me sentir bien. Je veux gagner assez pour couvrir mes dépenses sans devoir travailler de longues heures chaque semaine. J’adorerais pouvoir prendre un congé de temps en temps. J’adorerais avoir du temps pour voyager. S’il-vous-plaît !

Ces désirs m’ont aidé à voir la vérité : je ne vivais pas de façon cohérente. Je voulais être quelqu’un d’autre que ce que j’étais. J’ai vu que tout au fond, mon esprit était plus que la somme de ces petits problèmes. Une partie de moi était bien au-dessus de cette situation et conservait ce savoir. Je devais juste y avoir accès en suivant les rails des désirs. Les désirs nous ramènent à qui nous sommes vraiment.

La vérité est : mon esprit est abondant et sans limite. Mon esprit est créatif et plein de ressources. Mon esprit est généreux et magnanime. Mon esprit est complet ; il ne manque de rien. Mon esprit est libre. Mon esprit est bien plus puissant que l’argent.

Cruauté -> Compassion

Quand j’ai appris le processus par lequel un bel animal devient un produit empaqueté à vendre, cela m’a dégoûté. Comment est-ce que les gens peuvent être aussi cruels et sans cœur ? Comment peuvent-ils être aussi aveugles et insensibles face à cette souffrance ?

Mais spirituellement, c’était plus de fusées de désirs : je ne souhaite pas être une personne cruelle, sans cœur et ignorante. Je veux avoir le courage de rechercher et d’accepter la vérité et d’agir en accord avec ça, même si cela nécessite d’importants changements de style de vie. Je veux garder le cœur ouvert, me soucier de toutes les créatures vivantes, et vivre en harmonie avec elles. Je veux être assez courageux pour me lever pour ce que je considère comme juste, même s’il semble que le monde entier croit le contraire. Je veux être quelqu’un qui n’a pas envie de tirer avantage de ceux qui sont sans défense simplement parce que je le peux. Je veux être végétarien pour le reste de ma vie. Je veux apprendre à mes enfants à se soucier des animaux.

Mon esprit est attentionné, plein de compassion et de non-violence. Mon esprit sait que nous ne faisons tous qu’un. Mon esprit est naturellement puissant et il n’a donc aucun besoin de dominer les autres. Mon esprit respecte et valorise la vie.

Séparation -> Connexion

En approchant de la fin de mon mariage, j’ai connu plus de résistance. Il doit y avoir un moyen de faire en sorte que cela marche. Pourquoi est-ce si difficile de satisfaire mes besoins ? Pourquoi est-ce que je me sens piégé ? Je n’aime pas traverser ce processus. Je ne veux pas blesser quiconque. Et puis comment est-ce je me suis débrouillé pour me mettre dans cette situation ?

Et les fusées du désir : je veux avoir des relations qui sont libres et ouvertes. Je veux me connecter aux gens sur la base du désir et du choix. Je veux connaître l’amour sans obligation. Je veux profiter de relations sans jalousie, culpabilité ou ambivalence. Je veux me soucier profondément des gens. Je veux faire en sorte que les gens que j’aime se sentent bien. Je veux apprécier les gens comme ils sont et ne pas avoir la sensation que je doive les changer pour être heureux. Je veux dire « je t’aime » plus souvent et me l’entendre dire plus souvent aussi.

Mon esprit est libre. Mon esprit est profondément connecté, pourtant il n’est pas attaché à des formes précises de connexions ; il perçoit l’unité et la beauté quelle que soit la forme. Mon esprit accepte tout et n’a besoin de rien en échange. Mon esprit a tout ce dont il a besoin pour créer son propre bonheur. Mon esprit permet, invite, et attire. Mon esprit ne peut jamais être seul ou piégé.

Imperfection -> Beauté

Et plus de résistance dans mon lien à mon corps : pourquoi est-ce que mon corps ne peut pas être comme je veux qu’il soit ? Pourquoi est-ce que cela demande autant d’efforts de perdre ce léger surpoids ? Pourquoi est-ce que j’ai tant de mal à être souple ? La course d’endurance me manque ; j’aimerais ne pas m’être blessé au genou. Pourquoi est-ce que j’ai l’air aussi ringard sur cette photo ? Pourquoi est-ce que mes cheveux s’éloignent lentement de mon front ?

Et les fusées du désir : je veux que mon corps soit en bonne santé, fort, et mince. Je veux être plus souple. Je veux apprécier le fait de courir à nouveau. Je veux être moins gras. Je veux moins juger les autres, les accepter comme ils sont quelle que soit leur condition physique ou leur apparence. Je veux apprécier l’exercice comme une forme de jeu. Je veux apprécier et aimer totalement mon corps et tout ce qu’il fait pour moi. Je veux sourire quand je regarde dans le miroir.

Mon esprit vit dans le monde physique mais également au-delà de lui. Il ne perçoit pas la laideur, ne voit que la beauté. Mon esprit refuse de juger sur l’apparence physique et voit tout comme faisant partie de lui. Mon esprit apprécie et chérit la chance qu’il a de vivre la vie sous forme physique. Il sait que les défis du monde physique servent à augmenter son évolution. Mon esprit aime et apprécie le corps qu’il a à sa disposition ici. Mon esprit voit la beauté partout.

Froideur -> Chaleur

En voyant la façon dont les gens se comportent les uns envers les autres, je pense : pourquoi est-ce que tant de gens gardent pour eux ce qu’ils ressentent véritablement ? Je déteste essayer de communiquer face à des boucliers. Je suis fatigué de parler à des coquilles. Je n’aime pas quand les gens cachent leur cœur et leur âme. Je déteste ne pas être capable de parler à des étrangers ; le monde est plein d’étrangers – pourquoi est-ce qu’il ne serait pas plein d’amis ? Je suis tellement fatigué d’arpenter ce monde et de voir les gens faire comme si nous étions tous séparés. J’en ai marre de voir les gens déprimer alors que je leur ferais volontiers un câlin.

Et les nouvelles fusées de désir : je veux me connecter avec des gens sans boucliers. Je veux étreindre les gens quand je les rencontre au lieu de simplement leur secouer la main. Je veux me lier à toutes les personnes que je rencontre comme s’ils étaient déjà mes meilleurs amis. Je veux câliner mes copines et que nous nous réchauffions à ces délicieux sentiments d’amour et de chaleur. Je veux communiquer profondément, d’âme à âme. Je veux que mes relations soient pleines de bonheur, de jeu, et d’esprit. Je veux être porteur d’ouverture, d’honnêteté et de réceptivité. Je veux être capable de sortir chaque jour et de vivre une connexion, une chaleur et une affection profondes partout où je vais. Je veux me connecter facilement aux autres, et je veux que les autres se connectent facilement à moi. Je veux me sentir entouré par mes amis et ma famille.

Mon esprit reconnait que nous sommes toujours connectés. Il n’y a aucune séparation, pas de glace à briser. Nous sommes déjà une famille. Nous avons des corps physiques et des vies physiques, mais c’est là pour nous servir à développer notre esprit, pas à nous limiter ou à définir qui nous sommes. Se connecter est facile et automatique.

De la résistance à la conscience

Pour chaque adversité, chaque problème ou chaque défi, nous tirons des fusées de désir. Ces fusées de désir, quand nous nous laissons aller et que nous les suivons, nous mènent à une compréhension plus profonde de notre véritable identité. Nos désirs nous permettent de renouer avec qui nous sommes vraiment. Une fois que nous nous rappelons cela, les désirs commencent à se manifester d’eux-mêmes.

Tant que nous résistons à notre expérience, nous la faisons persister et s’intensifier. Plus nous détestons la pénurie financière, plus nous l’attirons. Plus nous détestons nous sentir déconnectés, plus nous attirons de déconnexion. Plus nous détestons notre corps, plus notre corps nous trahit. Nous continuons à attirer plus de ce que nous ne voulons pas jusqu’à ce que nous nous servions finalement de cette résistance comme levier pour découvrir ce que nous voulons vraiment. Alors nous pouvons suivre ces nouvelles fusées de désir et les laisser nous ramener à notre véritable identité.

Remarquez à quelles expériences vous avez résisté dernièrement. Tournez votre attention vers les nouveaux désirs que vous avez lancés en résultat à ces expériences apparemment négatives. Pouvez-vous voir à quel point vous désirez de l’abondance, de l’amour, de la paix, etc., suite à ces expériences ? Pouvez-vous voir ce que chaque expérience négative a à vous apprendre sur qui vous êtes vraiment ?

Suivez la trace de ces désirs pour remonter à votre véritable identité. Qui êtes-vous réellement ? Quelle est votre nature profonde ?

Tant que vous restez hors d’alignement avec qui vous êtes, vous allez continuer à attirer plus de ce que vous ne voulez pas. Mais quand vous réaffirmez qui vous êtes réellement et réintégrez cette vérité spirituelle dans votre vie quotidienne, les expériences négatives vont rapidement disparaître, et vous allez commencer à attirer ce que vous désirez relativement facilement.

Apprenez à apprécier ce à quoi vous résistez encore. Remarquez que ces expériences servent de panneaux indicateurs qui vous redirigent vers votre esprit.

Crédits photo : © freshidea – Fotolia

Post a Comment

Your email is kept private. Required fields are marked *