Le développement personnel pour les gens intelligents

L’engagement en amour pour l’homme et la femme 

Aujourd’hui je vous partage mon expérience, autant personnelle que professionnelle à propos de la différence entre les hommes et les femmes en ce qui a trait à l’engagement en amour. Récemment, je lisais un commentaire sur un groupe de célibataires Facebook qui disait que les hommes ne veulent pas d’engagement et qu’ils ne veulent que du sexe. En fait, il est important de comprendre que ce que nous pensons, nous l’attirons…

Je vous invite alors à faire attention à ce que vous croyez comme étant une vérité, car vos pensées influencent ce que vous allez vivre dans votre réalité…  Aussi, si vous croyez que c’est vrai que les hommes ne veulent pas s’engager, cela va vous empêcher de voir ces hommes qui veulent s’engager et qui ne pensent pas seulement qu’au sexe. Sinon, votre pensée : « Les hommes ne veulent pas s’engager« , agit comme un filtre devant vous et empêche de vivre cet engagement en amour.

Note : Cet article invité a été écrit par Marie-France Archibald du site Coach Amoureux

s'engager en amour pour l'homme et la femme

La peur de l’engagement en amour

Aussi, je pense que de nos jours, il y a de plus en plus de femmes qui ont peur de l’engagement et qui, à cause de cela, vont avoir des relations sexuelles sans lendemain ou presque. 

Il faut donc retenir quelque chose. Si même inconsciemment vous avez peur de l’engagement, vous allez attirer aussi la peur de l’engagement chez l’autre, car vous vibrez sur la même longueur d’onde et donc vous vous attirez comme un aimant. 

Je crois aussi que malgré le fait que chaque être humain soit différent, chaque genre, homme et femme, porte en lui le féminin et le masculin. Et on aurait tous intérêt à équilibrer ce yin et ce yang pour vivre l’engagement en amour et avoir une vie de couple plus saine. 

  • La femme idéale serait une femme qui a intégré sa puissance féminine, une femme qui ose s’affirmer dans son être féminin, qui sait dire oui et sait dire non à un homme. Elle est à l’aise avec elle-même. Elle est accomplie tout en restant vulnérable. 
  • Et l’homme idéal serait un homme qui a intégré sa puissance masculine avec son côté féminin d’ouverture, d’attention, d’écoute, d’accueil de l’autre et la délicatesse du féminin avec la puissance sexuelle du masculin. 

On va attirer cet idéal si on a équilibré notre propre énergie masculine et notre propre énergie féminine. La personne équilibrée sera attirée comme un aimant à cette autre personne qui aura équilibré son yin et son yang. 

Prêt à adopter cette nouvelle perspective pour avoir l’engagement en amour?

Les causes de la peur de l’engagement en amour

peur de l'engagement en amour

La peur de l’engagement en amour peut être très profonde et venir de chocs ou traumatismes d’une ancienne relation amoureuse, d’un abandon dans l’enfance, d’une trahison ou d’un rejet. 

Elle peut aussi être due au fait d’être découragée du monde des rencontres. Aujourd’hui, il y a énormément de sites de rencontres mais l’efficacité de ceux-ci est loin d’être toujours à la hauteur des attentes. Il y a beaucoup de déceptions et de cœurs brisés causés par les rencontres en ligne qui n’ont jamais porté de fruits. Il faut donc toujours se remettre au neutre après une mauvaise expérience afin de rester dans un état favorable et ouvert à de nouvelles rencontres. Ce n’est pas évident pour bien des célibataires!

L’insécurité de l’attachement

La façon dont se crée un attachement affectif est fortement influencée par les conditions dans lesquelles se sont faits nos premiers liens lors de l’enfance. Chaque personne étant différente, tout le monde ne développe pas le même type d’attachement.

Par exemple, si les  personnes qui s’occupaient de vous étaient lentes à répondre à vos besoins et à vos tentatives de rapprochement, il se peut que vous grandissiez avec une tendance à éviter de dépendre de quelqu’un d’autre.

En revanche, si ces personnes étaient présentes physiquement et émotionnellement dans votre enfance, vous vous sentirez peut-être plus à l’aise pour nouer des liens intimes.

Selon des études (1), la sécurité de l’attachement est un élément crucial de l’engagement et de la satisfaction générale dans les relations.

Les personnes qui ont un style d’attachement évitant sont plus susceptibles de fuir la vulnérabilité et la proximité, d’une relation amoureuse. Cela peut par conséquent entraîner un évitement de l’engagement dans les relations amoureuses.

Il n’est pas rare que des personnes se retrouvant dans ce cas associent les perspectives d’attachement et d’ouverture émotionnelle à un risque important d’en sortir blessé.

Les traumatismes passés

Les traumatismes subis pendant l’enfance et qui n’ont jamais été abordés et résolus peuvent entraîner des difficultés relationnelles, notamment la phobie de l’engagement.

Des expériences négatives d’infidélité ou d’abus dans le passé peuvent également entraîner une perte de confiance générale et une peur de l’engagement.

Les antécédents familiaux

Les personnes qui contrôlent excessivement, peuvent favoriser l’anxiété relationnelle lorsque l’enfant atteint l’âge adulte.

De la même manière, la négligence ou le détachement émotionnel des parents peuvent aboutir au même résultat.

Les deux peuvent entraîner une peur de la dépendance émotionnelle à l’égard d’une autre personne, y compris un partenaire amoureux. La peur irrationnelle et extrême d’être trop proche peut être une surréaction à ce type d’antécédent.

Dans le même registre, l’exposition constante à des relations traumatisantes ou abusives pendant l’enfance peut également éroder le désir ou la capacité d’une personne à former ses propres relations plus tard dans la vie.

Le modèle familial est donc un paramètre important dans la problématique de la peur de l’engagement amoureux. Par exemple, une étude (2) a révélé un fait étonnant à ce propos. Selon les conclusions de ladite étude, le fait de grandir avec des parents qui n’ont jamais été mariés est associé au fait d’être un partenaire moins engagé. Mais aussi étonnant que cela puisse paraître, celui de grandir avec des parents divorcés ne l’est pas.

Cependant, une personne qui a vécu un divorce parental difficile peut grandir en craignant le mariage ou d’autres relations à long terme.

Les troubles de la personnalité

Les personnes souffrant de certains troubles de la personnalité peuvent être plus susceptibles d’éviter l’engagement ou à en avoir une peur intense.

Par exemple, une personne souffrant d’un trouble de la personnalité borderline peut éviter de s’engager dans une relation en raison de sa difficulté à faire confiance aux autres et de sa peur intense d’être abandonnée.

L’estime de soi

problème manque estime de soi

Une faible estime de soi et un manque de confiance peuvent être liés à la peur de l’engagement dans certains cas, mais pas toujours.

Il peut être difficile pour certaines personnes ayant une image négative d’elles-mêmes d’accepter qu’elles soient dignes de l’amour et de la dévotion d’un partenaire romantique. Cela peut les amener à éviter de s’engager afin de ne pas être blessées.

Lorsqu’on aborde la problématique du manque d’estime de soi, il est très courant d’imaginer une personne timide qui a du mal à exprimer son propos, défendre ses convictions ou encore une personne qui s’auto-dénigre constamment. Cependant, la faible estime de soi ne se présente pas toujours de façon aussi évidente. C’est un énorme problème qui affecte particulièrement les relations amoureuses et qui, au-delà de la peur de l’engagement, peut être à l’origine de disputes, d’insécurité, de déséquilibre et bien plus encore.

Une faible estime de soi peut par exemple vous conduire à ne jamais mettre en avant vos besoins dans une relation de couple par peur  d’incommoder l’autre. Vous risquez ainsi de ne pas voir vos besoins satisfaits dans une relation pour finir par développer une frustration qui vous rebute de l’engagement pour quelque chose de plus sérieux.

De la même manière, le manque d’estime de soi peut rendre difficile le fait d’être authentique dans une relation. Cela peut également affecter le choix d’un partenaire dans la mesure où vous vous dirigerez fréquemment vers le mauvais profil pour vous. La faible estime de soi peut également vous rendre bien  plus susceptible d’ignorer vos besoins fondamentaux dans une relation. À terme, cela peut éventuellement nourrir la peur de l’engagement parce que vous estimerez ne pas être à la hauteur ou en valoir la peine.

De l’aide pour remédier au problème…

Il est possible de remédier au problème avec une approche unique pour travailler sur soi et avoir des résultats rapidement pour retrouver la capacité à s’engager en amour. Dans le coaching amoureux que j’offre depuis 18 années, les outils de développement personnel en PNL (programmation neuro-linguistique) et en RSI (restructuration systémique intégrale) offrent une démarche à court terme. Il est possible d’essayer d’abord une séance gratuite afin de commencer à vivre une amélioration concrète dans sa vie amoureuse!

Marie-France Archibald du site Coach Amoureux

Sources:

  1. Tobore TO. Towards a Comprehensive Theory of Love: The Quadruple Theory. Front Psychol. 2020 May 19;11:862. doi: 10.3389/fpsyg.2020.00862. PMID: 32508711; PMCID: PMC7248243.
  2. Stanley SM, Rhoades GK, Kelmer G, Scott SB, Markman HJ, Fincham FD. Unequally into « Us »: Characteristics of Individuals in Asymmetrically Committed Relationships. Fam Process. 2019 Mar;58(1):214-231. doi: 10.1111/famp.12397. Epub 2018 Oct 7. PMID: 30294892; PMCID: PMC6408959.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Devenez Meilleur, qui propose quelques-uns des meilleurs articles du blog de Steve Pavlina, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels