Le développement personnel pour les gens intelligents

Avoir confiance en les relations humaines

confiance en votre partenaireImaginez que vous soyez dans une relation avec un partenaire en qui vous n’avez pas confiance. Pensez-vous pouvoir faire preuve de clarté dans une telle relation ?

Si vous n’avez pas confiance en votre partenaire, vous ne pourrez pas croire qu’il fera ce qui est mutuellement bénéfique pour votre relation. Il vous sera alors plus difficile d’investir dans cette relation. Vous serez enclin à retenir certaines choses. Vous ressentirez le besoin de vous protéger contre la malhonnêteté, la trahison, les jugements sévères, etc.

En revanche, l’étrange vérité ici est que si vous saviez avec certitude que vous ne pouvez pas faire confiance à votre partenaire, vous pourriez expérimenter une grande clarté.

Vous ne prendriez pas la peine d’investir dans une relation de confiance avec une telle personne. Vous vous concentreriez plutôt sur l’auto-préservation. Si vous savez que votre partenaire va vous mentir, vous tromper et peut-être même vous maltraiter ; si vous vous attendez à de tels comportements et si vous les tolérez, vous pourrez toujours vous sentir raisonnablement bien dans votre relation et dans votre position.

Vous seriez suffisamment perspicace pour apprendre à contrôler et à manipuler votre partenaire au lieu de lui faire confiance. Il existe en effet des relations de ce type, et elles restent généralement assez stables pendant plusieurs années. Notre modèle de clarté doit donc en tenir compte.

Une relation dans laquelle le niveau de confiance est faible peut encore être assez prévisible, et les partenaires peuvent donc profiter d’un niveau de clarté relativement élevé. Supposons, par exemple, que vous vous engagiez dans une relation avec quelqu’un parce que vous voulez profiter d’avantages secondaires, comme l’accès à un mode de vie riche, et que vous puissiez librement l’admettre à vous-même (même si vous cachez cette intention aux autres).

Supposons aussi que votre partenaire consomme régulièrement des stupéfiants. Si vous êtes honnête avec vous-même sur les raisons qui vous poussent à vous engager dans une telle relation, et si vous vous sentez prêt et capable de gérer les hauts et les bas parce que vous voulez vraiment profiter de ces avantages secondaires, vous pourriez en fait accepter la vérité par rapport à votre situation et ainsi faire preuve de clarté sur votre chemin dans le cadre de cette relation.

Vous ne vous feriez pas d’illusions en pensant que vous êtes dans un conte de fées. En effet, vous pourriez faire semblant avec les autres, mais vous sauriez et accepteriez la vérité de votre situation. Vous ne seriez pas naïf au point de vous laisser berner par les mensonges fréquents de votre partenaire.

relations humaines

Lorsque vous estimez qu’il est important de connaître la vérité dans les domaines où vous soupçonnez un mensonge, vous menez votre propre enquête de manière indépendante plutôt que d’accepter la parole de votre partenaire.

Vous prenez des mesures pour vous protéger contre d’éventuels abus et vous acceptez cela comme le prix à payer pour les affaires, pour ainsi dire. D’une certaine manière, vous feriez confiance à votre partenaire — dans le cas présent, vous pouvez lui faire confiance pour agir en bon toxicomane ou canaille. Vous auriez ainsi la certitude que vous ne pouvez pas lui faire confiance.

Tant que vous restez fidèle à la vérité et que vous ne prétendez pas qu’il se passe autre chose entre votre partenaire et vous, vous pouvez encore bénéficier d’un bon niveau de clarté quant à votre aventure et à la direction que prend votre relation avec votre partenaire. Avoir un point de vue cynique de votre relation pourrait en fait vous aider à trouver plus de clarté.

Par contre, que se passerait-il si vous faisiez confiance à votre partenaire ? Cela peut également conduire à une grande clarté. En effet, vous feriez des prédictions différentes sur les attentes de votre partenaire en vous basant sur la confiance.

Vous pourriez attendre de votre partenaire qu’il soit honnête avec vous. Vous pourriez vous attendre à un certain degré de loyauté dans votre relation. De même, vous pouvez vous attendre à être traité de manière équitable. Les comportements passés de votre partenaire vous donneraient de bonnes raisons de nourrir ce genre d’attentes.

relations humaines

Dans les deux types de relations, vous pouvez vous sentir psychologiquement en sécurité — mais seulement si vous ne succombez pas à l’auto-illusion. Dans une relation où le niveau de confiance est faible, vous devez développer des compétences d’auto-préservation pour vous sentir psychologiquement en sécurité. Inversement, dans une relation où le niveau de confiance est élevé, vous pourriez atteindre la sécurité psychologique grâce à des sentiments d’amour et d’attention.

À de tels extrêmes, nous pouvons avoir une bonne clarté, mais qu’en est-il de la zone grise au milieu ?

Vous pouvez toujours bénéficier d’un bon niveau de clarté quand vous n’êtes pas aux extrêmes, tant que vous cherchez à aligner vos attentes avec la réalité. Ce qui brouille votre sens de la clarté, c’est le fait de traverser des courants. Si vous essayez d’apporter de la suspicion dans une relation où il règne une grande confiance ou si vous essayez de combiner une relation où il y a un niveau faible de confiance avec une présomption d’honnêteté irréaliste, cela va polluer votre sens de la clarté, car vos attentes seront en déphasage avec la réalité.

Attendez-vous à ce que les êtres humains se comportent comme des êtres humains ; cela signifie qu’ils se comporteront parfois en héros et parfois en méchants de l’histoire. Il est raisonnable de s’attendre à ce que dans le monde des humains, vous fassiez face à de la malhonnêteté, de la tromperie, de la cruauté ainsi qu’à d’autres faiblesses humaines.

Les humains ont de tels comportements depuis des millénaires. Supposer que votre vie sera en quelque sorte dépourvue de tels problèmes ne correspondra probablement pas à la réalité. La vie n’est pas pleine que d’arcs-en-ciel et de licornes, mais aussi de zombies et de pirates.

niveau de confiance

De cette attente découle un profond sentiment de pardon, non seulement envers les autres, mais envers soi-même. Lorsque vous admettez que les autres êtres humains se comportent parfois de manière chaotique, cela vous aide à accepter certaines facettes de votre propre personnalité.

Je partage ceci en tant que personne ayant évolué dans le monde des méchants et dans le monde des héros, et je vous dirai que les méchants ont leurs moments héroïques de même que les héros leurs moments maléfiques. Nous sommes tous — au fond de nous — infestés par le chaos humain. Et cela fait partie de la beauté et de la magie de la vie.

Nier la présence de ce chaos, c’est réduire votre sens de la clarté. Il ne sert à rien de nier ce que vous avez vu et vécu si souvent, et que vous pouvez raisonnablement vous attendre à vivre de nouveau dans votre réalité à l’avenir.

Par contre, si vous pouvez accepter le chaos et même apprendre à l’aimer et à vous en servir, surtout dans les relations humaines, vous pouvez vous promener dans le monde des humains tout en gardant un fort sentiment de concentration et de sécurité psychologique, même si certains évènements vous laisseront parfois perplexes. Vous ne pouvez peut-être pas prévoir les événements pour chaque journée, et vous serez souvent surpris, mais vous pouvez prédire que si vous embrassez et acceptez le chaos, vous allez embarquer pour une aventure divertissante.

Article original écrit par Steve Pavlina.

En guise de complément, je vous invite à regarder la vidéo suivante. Je partage à travers elle une petite astuce pour vous aider à améliorer votre relation avec votre conjoint. Voyez plutôt !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Devenez Meilleur, qui propose quelques-uns des meilleurs articles du blog de Steve Pavlina, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels