Être une personne fauchée et amusante

Supprimer les croyances limitatives à propos de l’abondance ne vous sera pas d’une grande utilité, si vous continuez d’avoir des croyances limitatives sur le fait d’Etre fauchéêtre fauché.

Est-il possible que vous vous éclatiez tout en étant complètement ruiné pour le reste de votre vie ? Si vous ne pouvez pas concevoir cela, vous êtes :

  1. aveugle quant à ce qui compte réellement dans la vie
  2. en train de faire de l’argent une source d’énergie
  3. ennuyeux

Ne vous attendez pas à ce que l’univers vous accorde une grande abondance parce que vous êtes aveugle, faible et ennuyeux.

C’est amusant d’être fauché !

C’est une aventure.

Cela constitue un défi pour votre créativité. L’objectif n’est pas de vous dépêcher de sortir de cette situation, mais plutôt de profiter pleinement de l’expérience d’être fauché.

Vous n’êtes pas tenu de mettre votre vie en attente juste parce que vous êtes fauché.

Vous pouvez toujours tomber amoureux.

Vous pouvez rigoler.

Vous pouvez vous entrainer.

Vous pouvez lire les meilleurs livres jamais écrits.

Vous pouvez écrire, composer de la musique ou créer de l’art. Si vous n’avez pas de l’argent pour les fournitures artistiques, utilisez du sable. Si vous n’avez pas de l’argent pour vous procurer des instruments de musique, contentez-vous de chanter.

Vous pouvez faire du couchsurfing et explorer de nouveaux endroits.

Vous pouvez avoir des relations sexuelles vraiment géniales.

Vous pouvez travailler vos compétences sociales et vous faire des tonnes de nouveaux amis.

Vous pouvez avoir des relations sexuelles vraiment géniales. (Je sais, d’accord !)

Quand j’étais fauché, je me souviens avoir utilisé une boite en carton comme meuble. Aurais-je dû être déprimé pour cela ? N’aurait-il pas été mieux de rigoler de l’absurdité de la chose ? Lorsque l’on est fauché, l’on peut faire beaucoup de choses absurdes. Riez de vos pénalités de retard. Des frais de retard, c’est ridicule, n’est-ce pas ? L’on vous a facturé 35 $ parce que vous avez oublié de mettre un bout de papier dans le courrier avant une certaine date ? Appelez simplement la compagnie et dites-leur de supprimer ces frais ridicules. En général, elle le fait.

Vous êtes fauché, et après ? Cessez d’en faire une chose terrible à laquelle vous devez échapper le plus vite possible. Arrêtez de stresser à ce sujet. Selon les normes mondiales, si vous lisez cet article, vous êtes probablement loin de ceux que beaucoup qualifieraient de vraiment démunis. Vous faites probablement toujours partie de la moitié la plus riche du monde. Beaucoup de gens sur cette planète aimeraient parvenir à votre statut actuel, qu’ils considèreraient comme une richesse inimaginable. Buvez-vous de l’eau propre ? Êtes-vous épargné du risque de subir des violences quotidiennes ? Internet — qu’est-ce que c’est ? Vous devez être si riche !

Voyez votre vie à travers leurs yeux. Réalisez que vous avez prétendu être dans un état de manque, alors que vous vivez déjà dans une grande abondance.

Arrêtez donc d’être si ennuyeux. Être fauché ne justifie pas cela. Trouvez le moyen de ramener du plaisir et de l’excitation dans votre vie. Poursuivez vos passions, même lorsque vous êtes fauché, non pas parce que vous essayez d’échapper à votre situation, mais parce que vous réalisez que vous êtes déjà plus que suffisamment riche. Cessez de vous complaire dans la peur et l’apitoiement. Rendez dès aujourd’hui votre vie ridiculement amusante. Ne mettez pas vos rêves en suspens simplement parce que vous n’avez pas d’argent. C’est stupide, et c’est vraiment ennuyeux à regarder !

Arrêtez de stresser parce que vous n’avez pas beaucoup d’argent. Soyez fier d’être fauché. Il n’y a rien de mal à cela. Certains s’en délectent même.

Se focaliser sur l’abondance est une bonne chose, mais n’imaginez pas un avenir abondant au point de négliger votre présent. Voyez l’abondance que vous avez déjà. Profitez pleinement d’aujourd’hui, là où vous êtes.

Transformez votre relation avec l’instant présent. Ne vous en faites pas pour l’avenir, mais profitez plutôt du présent.

Aujourd’hui, je bénéficie d’une plus grande abondance financière, mais ce que je chéris le plus, c’est d’avoir perdu la peur de me retrouver fauché. J’ai appris à être riche quand je n’avais pas grand-chose. En conséquence, je n’ai pas peur d’être à nouveau fauché. Ce ne serait pas un échec ou une honte. Ce serait plutôt une expérience encore plus amusante et plus aventureuse.

Certains disent : « J’ai été fauché et j’ai été riche. Être riche, c’est mieux. »

Je ne partage pas cet avis ! Être riche n’est pas mieux, c’est juste différent. Si vous réfléchissez de cette manière, vous n’êtes pas riche du tout. Tirez votre richesse de chaque instant. Si vous êtes vraiment riche, vous le demeurerez, peu importe les sommes d’argent que vous avez. Réinterprétez donc l’expression précédente en vous focalisant sur l’état d’esprit (ruiné vs riche), et non sur les ressources.

Encore une fois, arrêtez d’être une personne fauchée et ennuyeuse. Au nom du ciel, pourquoi voudriez-vous que les gens vous offrent des opportunités si vous êtes constamment ennuyeux ?

J’aime être en contact avec des gens fauchés, mais pas ceux qui sont ennuyeux… pas ceux qui se noient dans l’apitoiement… pas ceux qui sont constamment stressés par ce qui pourrait prochainement mal tourner.

Laissez les choses tourner mal, et riez-en.

Vous avez des frais de retard ? Donc vous ne pourriez pas payer votre loyer ? Votre voiture continue de tomber en panne ? Lorsque vous considérez la vie dans son ensemble, diriez-vous que ces choses ont de l’importance ? Est-ce vraiment des choses dont il faut se soucier ? D’autres gens travaillent sur la façon d’envoyer des humains sur Mars, et vous êtes stressé à propos de votre loyer ? Prenez du recul… sérieusement. Vous pourriez plutôt nous aider à inventer d’autres articles Star Trek.

Soyez une personne fauchée et amusante.

Riez beaucoup, surtout de vos problèmes.

Faites de la lecture.

Entrainez-vous.

Souriez.

Donnez des étreintes.

Et surtout, faites beaucoup plus l’amour. Faites-moi confiance sur ce coup.

Note : cet article est une traduction de l’article Be a Fun Broke Person de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le « je » de cet article !

Un commentaire

1 Trackback

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *