3 astuces pour réussir mes entretiens d’embauche

Vous ne savez pas ce que le recruteur attend lors d’un processus de recrutement ? Vous aimeriez trouver comment vous différencier des autres candidats en entretien d’embauche ? Ou encore, vous désirez marquer l’esprit du recruteur pour qu’il se rappelle de vous suite à l’entretien ? Si ces questions vous interpellent, alors, lisez la suite !

Dans cet article, je vous partagerai 3 astuces que j’ai mises en place par le passé pour réussir mes entretiens d’embauche ! Je vous donnerais des exemples personnels et je vous montrerais comment appliquer ces conseils à votre situation personnelle. Si vous voulez apprendre à bien vous vendre, continuez la lecture !

Note : cette chronique est une chronique invitée écrite par Jeff Carlotti du blog Ma carrière en main.

réussir mes entretiens d'embauche bien se vendre

1. J’ai réussi mes entretiens d’embauche… en demandant des informations à mon colocataire !

C’était en 2013. J’étais en dernière année à l’École Centrale de Lyon et en colocation avec 4 autres personnes dans un duplex proche du centre-ville.

L’un de mes colocataires, Cyril, avait sympathisé avec un recruteur de l’entreprise Cap Gemini Consulting lors d’un Forum au centre de congrès de Lyon. Il a donc passé des entretiens dans cette entreprise pour son stage de fin d’études. Ayant eu envie de faire pareil – à l’époque, c’était à cause de mon égo, je lui ai demandé en quoi consistait le processus de recrutement dans cette entreprise. Cyril m’a tout expliqué en détail. Il y avait trois entretiens : un entretien avec un recruteur et deux avec un manager (une étude de cas et un exercice de synthèse de documents).

Et grâce à l’aide de Cyril, j’ai pu notamment réussir l’entretien avec le recruteur. En effet, Cyril m’avait donné une information clé. Le niveau de rémunération que l’entreprise proposait pour un stage de fin d’études. Quand le recruteur m’a demandé quelles étaient mes prétentions salariales, j’ai su quoi répondre. J’ai ainsi pu montrer que je m’étais renseigné avant de venir et faire bonne impression.

Que retenir de tout cela pour vos entretiens d’embauche ?

Eh bien qu’il est important de se renseigner sur l’entreprise avant le premier entretien. Pour ce faire, réfléchissez si vous connaissez des personnes dans votre entourage qui travaillent dans l’entreprise que vous visez. Ou bien qui peuvent vous mettre en relation avec des personnes qui y travaillent. Il s’agit là d’une démarche réseau.

Pour en savoir plus sur ce type de démarche, je vous invite à lire ce résumé du livre “Sachez vous vendre” d’Olivier Warrot et à regarder cette interview d’Hervé Bommelaer, LE spécialiste de la démarche réseau en France. Et puis, si vous avez des questions, laissez-les-moi dans les commentaires.savoir se vendre réussir son entretien d'embauche

2. Demandez au recruteur ce qu’il pense de votre CV en début d’entretien d’embauche

Cette fois-ci, l’histoire nous amène en 2015. Je décrochais un entretien pour un poste de chargé d’études dans une filiale du groupe Onet. Et me voilà face à Pierre et Émilie, deux recruteurs experts et souriants.

Savez-vous ce que je leur ai demandé une fois assis ?

Eh bien de me partager les raisons pour lesquelles ils avaient sélectionné mon CV. Oui, oui, vous avez bien lu. J’ai commencé l’entretien par poser au recruteur la question suivante avec un grand sourire :

Pourriez-vous s’il vous plaît me dire ce qui a fait que vous avez sélectionné mon CV ?

Ma question a été bien accueillie et j’ai obtenu une réponse claire : mon diplôme. Je leur ai demandé pourquoi afin d’en savoir plus. Ils m’ont dit que ce qu’ils recherchaient, ce n’était pas un expert en logistique mais une personne avec la tête bien faite qui pourrait apprendre auprès de personnes plus expérimentées. Cela m’a rassuré car je me suis dit que mon manque d’expérience était, au final, un atout plus qu’autre chose !

Avez-vous compris quel est l’avantage de poser cette question en entretien d’embauche ?

Vous mettez le doigt sur ce qui intéresse vraiment le recruteur. Vous découvrez quel est son besoin. Non seulement cela est rassurant mais cela vous permet aussi de focaliser vos réponses en fonction. En l’occurrence, sur ma capacité d’apprentissage. Il y a un double effet Kiss Cool. Poser cette question va inciter le recruteur à chercher des raisons comme quoi il a bien fait de vous faire venir. Il va chercher en quoi votre profil correspond au poste. Non seulement il aura cela bien en tête mais cela vous donnera aussi des arguments pour les entretiens futurs.

Ah oui, au fait, j’ai décroché le poste suite à cet entretien d’embauche ! comment présenter ses loisirs en entretien d'embauche

3. Piquez la curiosité du recruteur dans vos entretiens d’embauche grâce à vos loisirs !

Je vais vous partager ici un conseil que je développe plus en détail dans l’article suivant. Il s’agit de présenter vos loisirs de façon atypique dans votre CV afin d’inciter le recruteur à vouloir en savoir plus et à vous demander plus de renseignements. Vous allez alors avoir l’opportunité de parler d’un sujet plus personnel et de sortir le recruteur du cadre de l’entretien pour le toucher émotionnellement. Voici un exemple ! Quand j’étais en processus de recrutement chez ETOP en 2015, j’avais mis les trois loisirs suivants sur mon CV :

  • Secrétaire général du club de danse de l’École Centrale de Lyon (2011/2012)
  • Bassiste comédie musicale de l’École Centrale de Lyon et l’EMLyon (édition 2013)
  • Course collaborative au parc de la Torse d’Aix-en-Provence 2 fois / semaine

Le directeur de l’agence ETOP qui m’a reçu m’a demandé en fin d’entretien : “Qu’est-ce qu’une course collaborative ?”

J’étais parvenu à piquer sa curiosité. C’est alors que je lui ai raconté mon histoire. La voici :

Eh bien, j’ai créé un groupe Facebook composé de 20 personnes. Le mardi et le jeudi, c’est rendez-vous à 19 h au Parc de la Torse. Vient qui veut. En général, on se retrouve entre 5 et 7 coureurs, tous niveaux confondus. Nous courons ensemble pendant environ une heure. Mais pourquoi est-ce que je parle de course “collaborative” ? Tout simplement parce que nous courrons tous à la même vitesse. De cette manière, les plus forts tirent les moins forts vers le haut et les moins forts aident les plus forts à mieux gérer leur effort. C’est comme en entreprise quand on travaille en équipe. On a tous des capacités différentes, par contre chaque personne a quelque chose à apporter au groupe !

Finalement, je suis sorti du cadre “normé” de l’entretien d’embauche pour aller vers un cadre plus personnel. Je parlais au directeur comme si c’était le père d’un ami à moi. Un peu avec le même ton que celui que l’on utilise pour raconter d’une anecdote. Il aimait bien la course à pied. J’ai senti que j’avais marqué un point. Il m’a fait une proposition.

***

Donc si je résume pour réussir mes entretiens d’embauche…

Voici 3 astuces pour augmenter vos chances de décrocher une proposition d’embauche.

  1. Tout d’abord, la première chose à faire pour réussir mes entretiens d’embauche : renseignez-vous auprès de personnes qui connaissent le processus de recrutement de l’entreprise.
  2. Ensuite, la deuxième : demandez au recruteur pourquoi vous avez été sélectionné(e).
  3. Enfin, la troisième : touchez émotionnellement le recruteur grâce à la partie loisir de votre CV.

Par conséquent, choisissez la (ou les) technique(s) qui vous correspondent, testez-la/les et partagez vos résultats dans les commentaires !

Jeff Carlotti du blog Ma carrière en main.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *