Le développement personnel pour les gens intelligents

Mieux que les guides spirituels

esprits guidesJ’ai appris à connaître les guides spirituels et à communiquer avec eux vers les années 1994. Plus tard, pendant plusieurs années, j’ai pratiqué ce mode d’acquisition de connaissances par le biais de diverses visualisations et méditations. J’ai trouvé cela plus ou moins utile, mais aujourd’hui je ne me sers plus beaucoup de cette interface.

Les guides spirituels sont-ils réels ou non ? Il n’y a aucun moyen de le savoir ; d’ailleurs cela n’a pas d’importance. Qu’ils soient réels ou imaginaires, la communication avec les guides spirituels est une interface permettant de se connecter avec la réalité ou avec des parties de votre propre esprit.

Pour que les choses soient claires, je n’affirme pas que les esprits guides sont réels ou irréels. Je suppose juste dans tous les cas qu’il est impossible de le savoir. Je pourrais imaginer toute la communication dans mon esprit. Il est également possible que j’ouvre en quelque sorte une porte pour des interactions réelles avec d’autres êtres spirituels.

La vérité à ce sujet est inaccessible, car aucune des deux possibilités n’est falsifiable. Vous ne pouvez pas prouver ou réfuter l’existence des guides spirituels. Il est donc inutile de passer du temps sur cette question. En outre, il n’est pas nécessaire de faire des suppositions impossibles à prouver pour utiliser la méthode. C’est un outil, et un outil ne se soucie pas de savoir si vous y croyez ou non. Il fonctionnera dans les deux cas.

Ce qui m’importait, c’était de savoir si cette interface pouvait générer des informations utiles susceptibles d’aboutir à de meilleurs résultats. Dans l’ensemble, je dirais que c’est le cas, mais il est également facile de trop s’appuyer sur cette interface et de finir par tourner en rond. Vous avez peut-être vu certaines personnes s’appuyer sur des interfaces spirituelles de manière à devenir irrationnelles, notamment en se créant de faux espoirs quant aux possibilités futures. C’est en cela que ces interfaces vous corrompent ; s’y fier reviendrait à vous attendre à ce qu’un marteau aille vous chercher des clous.

Aujourd’hui, je trouve qu’il est nécessaire de trouver une interface plus simple. En effet, désormais, je parle ou j’écris directement à la réalité. Je trouve que les réponses que j’obtiens de cette manière sont beaucoup plus claires, plus directes et plus pratiques. Je pense que c’est ainsi parce que cette approche supprime la complexité inutile et le filtrage des attentes qui entrent dans l’équation lorsque l’on se fie aux guides spirituels.

guides spirituels

Alors, imaginez que vous faites une discussion dans le style « Conversations avec Dieu », mais que vous supprimez le nom « Dieu » et que vous le remplacez par « réalité ». Ensuite, demandez à la réalité tout ce que vous voulez savoir, comme si vous faisiez une interview. Considérez les réponses avec un esprit ouvert, et voyez ce qui en ressort.

Supposez que cela se passe entièrement dans votre esprit. Si vous contournez l’interface du guide spirituel, votre esprit n’est plus tenu de gaspiller de la puissance de traitement pour simuler les guides. Votre subconscient peut se concentrer sur comment générer les meilleurs conseils et idées possibles. Il n’a pas besoin de gaspiller de l’énergie pour concevoir un guide pour donner du sens à l’interface.

Ou supposez que la réalité soit une sorte de simulation capable de simuler aussi des interfaces spirituelles. Si vous supprimez la contrainte du guide spirituel, vous libérez également la puissance de traitement de la réalité. Elle peut désormais vous communiquer immédiatement ses meilleures connaissances et conseils. Vous ne lui imposez aucune autre charge ni aucune autre attente.

Sans l’interface du guide spirituel, vous êtes également moins distrait. Vous n’avez donc pas à vous préoccuper de savoir si vous croyez aux guides, s’ils sont réels, si vos guides sont bons, etc. Vous pouvez donc être pleinement présent pour examiner les informations qui vous parviennent.

Aller directement vers la réalité, n’est-ce pas là la source d’information la plus puissante qui soit ? La réalité peut vous dire tout ce qu’elle veut, et elle n’a pas besoin de filtrer ce qu’elle pourrait savoir par le canal plus étroit de ce qu’un esprit guide pourrait savoir.

Si vous voulez sonder la réalité pour obtenir des informations spirituelles, pensez à vous débarrasser de toutes les contraintes comme les dieux, les anges, les esprits guides, les animaux guides, les personnes du futur, les maîtres ascensionnés, les ancêtres, les gnomes magiques, les alignements planétaires, etc. Entrez directement dans le vif du sujet.

Je trouve cette interface convenable pour son efficacité. Toutes les autres interfaces de programmation introduisent des limitations. Parfois, ces limitations peuvent produire des résultats intéressants, mais actuellement, je préfère avoir des réponses directes avec moins de fioritures spirituelles. C’est plus efficace.

Si votre interface implique de canaliser des conseils qui commencent par la formule « très cher… », comment cela ne vous donne-t-il pas envie de vomir ? Pourquoi ne pas essayer une interface moins démagogique, au moins de temps en temps ?

est-ce la réalité ou une simulation

À l’occasion, j’utilise l’interface des esprits guides pour des besoins de variété, mais la plupart du temps, je l’utilise pour répartir des tâches et non pour demander des conseils ou des informations. Par exemple, chaque fois que je fais un lancement de produit en ligne, je rassemble plusieurs guides dans un espace imaginaire, et je les invite à trouver les bonnes personnes et à les diriger vers l’offre.

Je ne peux pas dire si cela fonctionne, mais je suis intrigué par le nombre de personnes qui partagent d’étranges synchronicités sur le fait de découvrir ces lancements au moment qui leur convient le mieux. Je me pose donc des questions. Comme il faut moins de cinq minutes pour le faire, je me dis que cela vaut toujours la peine d’essayer. J’ai littéralement une section destinée à cela dans mon plan de lancement standard.

Là encore, peut-être devrais-je aussi essayer de passer directement à la réalité pour ce type de demandes. J’essaierai peut-être de le faire la prochaine fois.

Si vous utilisez une interface psychique, pensez à la manière dont cette interface peut vous limiter et assurez-vous de ne pas lui céder votre pouvoir. Considérez cela comme un outil intéressant pour trouver de nouvelles idées et de nouvelles informations, mais testez ensuite ces idées dans le monde réel. Et si les idées échouent, vous pouvez toujours revenir à la réalité et vous demander : que se passe-t-il ?

Article original écrit par Steve Pavlina.

Il y a quelques mois, j’ai rencontré le célèbre écrivain Robert Greene et nous avons eu un échange incroyablement édifiant. C’est cet échange que je vous invite à regarder via la vidéo du jour. Nous avons abordé un grand nombre de questions, dont les influences, les croyances, etc. N’hésitez pas à partager ce que vous en pensez dans l’espace commentaire.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *