Le développement personnel pour les gens intelligents

Les études sur la santé n’ont aucune importance !

Les études sur la santé n’ont aucune importance !Les gens me posent souvent la question de savoir ce que je pense de la dernière étude sur la santé concernant les bienfaits de « X » ou les effets néfastes de « Y. »

Je leur réponds généralement que je considère que cela n’a pas de sens.

Je vais vous citer, dans cet article, quatre raisons pour lesquelles je ne me fie pas aux études « scientifiques » pour prendre des décisions personnelles en matière de santé, et pour rendre le tout plus intéressant, j’ajouterai quelques citations de Mark Twain :

1) Tout le monde a un programme

« Obtenez d’abord vos faits, puis vous pourrez les déformer autant que vous le voudrez. » — Mark Twain

Les médecins en obésité morbide écrivent des livres sur la santé ayant presque la même introduction : « Voici la raison pour laquelle tous les autres ont tort et que je suis le seul à avoir raison. »

Les magazines de santé appartiennent aux fabricants de compléments alimentaires.

Les entreprises pharmaceutiques sponsorisent les programmes d’informations télévisés.

Des personnes quittent la FDA pour occuper des postes lucratifs dans l’industrie pharmaceutique, parfois après avoir possédé des actions dans les entreprises dont elles étaient chargées d’approuver les médicaments.

Je pourrais passer toute une vie à essayer de démêler tout cela, mais je n’aurais pas assez de doigts pour tous les montrer du doigt.

Je ne prétends pas que tous les programmes sont mauvais ou sont nuisibles à la santé. Ce que j’affirme plutôt, c’est que l’exactitude des informations transmises ne constitue pas nécessairement la première préoccupation des responsables.

2) Les études sur la santé ne disent jamais toute la vérité

« L’honnêteté est la meilleure des lignes de conduite — lorsqu’il y a de l’argent à la clé. » — Mark Twain

Quand vous entendez parler d’une nouvelle étude sur les bienfaits de la consommation d’un produit quelconque, cherchez à savoir quelle entreprise l’a financée, directement ou indirectement.

Pensez-vous que vous entendrez parler des 10 autres études qu’elle a financées et qui ont montré que son produit était nocif ?

Il est très facile de donner de l’importance à un produit qui n’en a pas en réalité.

Demandez cela à n’importe quel spécialiste du markéting.

Lorsque vous entendez parler d’une nouvelle étude médicale aux informations télévisées, sachez que vous regardez une publicité déguisée.

3) Vous êtes unique

« Les informations faisant état de ma mort sont grandement exagérées. » — Mark Twain

L’existence d’une tendance à peine détectable dans un ensemble d’informations ne signifie pas qu’elle s’appliquera à vous personnellement.

Comment savoir si la tendance moyenne s’appliquera à un homme aux cheveux blonds, aux yeux bleus, daltonien, non-fumeur, gaucher, végétalien, marié et père de deux enfants vivant à Las Vegas ?

Si l’on tient compte de votre mélange unique de facteurs génétiques, environnementaux et de personnalité, à quel point êtes-vous proche de la « norme » ?

Si une information est vraie pour à peu près tout le monde dans un échantillon de taille raisonnable, il y a de fortes chances pour qu’elle le soit aussi pour vous.

Par exemple, si vous sautez d’une falaise, vous mourrez sans doute.

Cependant, si l’information avancée porte sur un impact très faible avec une précision inférieure à 95%, rien ne permet de dire si vous obtiendrez ou non les mêmes résultats.

Il est fort probable que vous fassiez l’expérience inverse.

4) Le paradigme sous-jacent est erroné

« Faites attention lorsque vous lisez des livres sur la santé, vous pourriez mourir d’une faute d’impression. » — Mark Twain

Selon un article de Wikipédia sur les accidents médicaux : « aux États-Unis, on estime que les bavures médicales entrainent chaque année jusqu’à 100 000 décès inutiles et 1 000 000 de blessures superflues. »

Il s’agit d’une estimation modérée — j’en ai vu d’autres qui sont encore plus alarmantes.

Ce qu’on veut faire passer pour un système de santé moderne est encore très primitif, peu méthodique et sujet aux erreurs, surtout si on le compare à d’autres disciplines techniques.

Si vous allez chez un médecin pour lui faire part d’un problème de santé, il y a de fortes chances que le diagnostic soit erroné et que le traitement soit également basé sur ce mauvais diagnostic.

Même si vous obtenez un diagnostic correct, votre traitement sera vraisemblablement assorti de mots tels que « devrait », « espérons que… » et « effets secondaires ».

Demandez à votre médecin pourquoi vous avez souffert de ce mal et comment éviter qu’il se reproduise, et vous entendrez peut-être une réponse du type : « nous ne sommes pas vraiment certains que… »

Si mon mécanicien automobile tenait un tel langage après avoir réparé ma voiture, je m’en trouverais un nouveau à coup sûr.

De même, les différentes formes de soins alternatifs n’aident pas à éviter ces problèmes.

Nous nous retrouvons toujours avec des « il faut que… » et des « peut-être que… ».

Je ne prétends pas que ces problèmes sont imputables aux praticiens de la santé.

Je suis persuadé qu’ils font du mieux qu’ils peuvent.

Le problème est que nous ne disposons pas d’un paradigme précis en matière de santé humaine.

Tant que les paradigmes actuels continuent d’être rentables pour ceux qui y investissent, il est peu probable que le changement s’opère de l’intérieur.

Par conséquent, si votre objectif est de faire ce qu’il y a de mieux pour votre propre bien-être, je n’accorderais pas beaucoup de poids aux études qui découlent des paradigmes actuels si j’étais vous.

Alors que faire à la place ?

« Voici le secret pour réussir dans la vie : mangez ce que vous aimez et laissez la nourriture se battre à l’intérieur de vous. » — Mark Twain

L’une des raisons pour lesquelles les gens se fient aux études sur la santé est qu’ils veulent éviter d’avoir à penser par eux-mêmes.

Ils préfèrent que ce soit quelqu’un d’autre qui leur donne des certitudes.

Or, si vous assumez le devoir de penser par vous-même et de tirer vos propres conclusions en faisant vos propres expériences, vous arriverez à une compréhension beaucoup plus simple et plus pratique en matière de santé humaine.

Avez-vous besoin d’une étude pour savoir qu’il est malsain d’être en obésité morbide ?

Ne pouvez-vous pas simplement constater votre respiration qui devient laborieuse lorsque vous montez les escaliers ?

Quand vous vous regardez dans le miroir, vos yeux ne vous indiquent-ils pas immédiatement que quelque chose ne va pas dans votre corps ?

Avez-vous besoin d’une étude pour savoir que fumer est mauvais pour la santé ?

Votre nez et vos poumons ne vous indiquent-ils pas que quelque chose ne va pas ?

Ne remarquez-vous pas que les gens font des pieds et des mains pour éviter le nuage puant que vous représentez ?

Avez-vous besoin d’une étude pour savoir comment manger ?

Ne pouvez-vous pas simplement faire des essais de 30 jours pour trouver le régime alimentaire qui vous convient le mieux ?

Si vous aimez les études, alors étudiez la personne que vous êtes, en particulier si vous voulez que cette personne reste en bonne santé.

« La familiarité engendre le mépris — et les enfants. » — Mark Twain

Cette dernière citation n’a rien à voir avec l’article ; je l’ai juste trouvée drôle.

Article original écrit par Steve Pavlina.

Pour boucler cet article, je vous invite à regarder la vidéo ci-dessous dans laquelle il est question de quelques astuces pour rester en bonne santé. Rassurez-vous, même si le postulat de cet article est qu’il ne faut pas croire systématiquement les études sur la santé, il n’en demeure pas moins que des médecins compétents et fiables existent, heureusement. C’est d’ailleurs de l’œuvre de certains parmi eux que sont précisément tirées les astuces que je m’en vais partager avec vous.

Laisser un commentaire

Bienvenue sur Devenez Meilleur, qui propose quelques-uns des meilleurs articles du blog de Steve Pavlina, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels