Le développement personnel pour les gens intelligents

Le support d’enregistrement et le message

Le support d’enregistrement et le messageLe présent article a pour but de vous faire réfléchir à votre vie sous un nouvel angle.

Par souci de clarté, nous nous concentrerons principalement sur votre carrière, mais à la fin de votre lecture, vous devriez être en mesure d’appliquer les idées partagées ici à d’autres domaines de votre vie.

Considérez un support d’enregistrement physique comme un CD ou un DVD. En soi, c’est un récipient vide.

Le « message » quant à lui est l’information contenue dans ce support, peu importe qu’il s’agisse d’une musique, d’un film, d’un logiciel ou de toute autre information.

Le message est ce qui apporte la valeur ; le support d’enregistrement proprement dit est souvent sans importance.

Vous pouvez payer 20 euros pour un CD contenant de la musique, ou 300 euros pour un CD contenant un logiciel particulier. Mais les CD physiques sont essentiellement identiques, ce qui fait la différence, c’est l’information qu’ils contiennent.

Cette différence de prix n’est pas due à une différence de support, mais plutôt à une différence de message.

Étendons maintenant ce concept (support d’enregistrement contre message) et appliquons-le à votre carrière (ou à toute autre partie de votre vie).

Par exemple, dans la plupart des cas, le titre de votre poste représente le support de votre carrière.

Comme exemple de titre, on peut avoir : avocat, commercial ou programmeur informatique.

Considérez le support de votre carrière comme le vaisseau avec lequel vous travaillez.

Tout comme un CD, votre support de carrière est un contenant vide qui attend d’être rempli.

Même si vous vous identifiez comme étant un avocat, un commercial ou un programmeur informatique, cela ne donne aucune idée de la valeur de votre travail.

Ces professions sont des moyens d’apporter de la valeur, mais elles ne contiennent que très peu de valeur en elles-mêmes.

Certains avocats gagnent 300 €/heure alors que d’autres facturent 3000 €/heure. Et vous trouverez d’énormes différences de rémunération dans d’autres domaines également, même parmi des personnes qui semblent avoir le même métier.

Le support de la carrière (c’est-à-dire le titre du poste) ne peut expliquer ces différences.

Il n’est pas difficile de reconnaître que la valeur principale ne vient pas du support d’enregistrement de votre carrière (c’est-à-dire de votre emploi particulier), mais plutôt du message de votre carrière.

Le message est ce que vous apportez via votre carrière. C’est ce qui remplit le récipient autrement vide.

Par exemple, je peux me considérer comme un écrivain, un blogueur, un conférencier, développeur web, un entrepreneur, un programmeur informatique, etc. Ou je peux dire, de manière plus générale, que je suis un communicateur.

Cela reviendrait toutefois à définir ma carrière comme un support d’enregistrement ; un contenant vide.

Utiliser un tel langage reviendrait presque à me considérer comme un microphone.

Le message, par opposition au support d’enregistrement, est l’information spécifique que je communique à travers ces différents contenants.

Que suis-je en train de dire ? Quelles sont les informations qui circulent via le microphone ?

Dans mon cas, le message que je partage, c’est que je suis ici pour grandir et aider les autres à grandir.

Les supports d’enregistrement que j’utilise pour transmettre ce message changeront et évolueront au fil du temps, mais le message est une constante.

Et le message décrit d’une bien meilleure façon ma véritable carrière en comparaison au support d’enregistrement que j’utilise actuellement pour l’exprimer.

changer de perspective

Changer de perspective

Il y a de fortes chances que vous voyiez actuellement votre carrière comme un support d’enregistrement (c’est-à-dire le titre particulier du travail que vous faites) plutôt que comme un message (c’est-à-dire la valeur unique que vous apportez via votre travail).

Je souhaite approfondir cette distinction avec vous et vous montrer certains avantages peut-être inattendus qui peuvent survenir lorsque vous changez de perspective et commencez à penser à votre carrière principalement en termes de message.

Définir votre carrière en fonction de votre principal support d’enregistrement (par exemple, « je suis avocat » ou « je suis programmeur ») comporte deux principaux risques.

Le premier risque est que vous vous limitez inutilement.

Vous ne reconnaîtrez que les opportunités qui se présentent sous la forme d’un clou parce que vous vous définissez comme un marteau et rien de plus.

Vous tomberez dans le piège qui consiste à penser : « Bon sang, Jim ! Je suis un médecin, pas un maçon ! »

En tant qu’être humain, il existe de nombreuses façons pour vous d’exprimer et d’apporter de la valeur aux autres.

Le support d’enregistrement actuel de votre carrière n’est que l’un d’entre eux.

Si vous considérez que votre carrière est plus importante que n’importe quel support unique, vous vous ouvrirez à de nouvelles opportunités qui échappent à la portée de votre support actuel.

Le deuxième risque est qu’en vous concentrant trop sur un seul support d’enregistrement, vous risquez de perdre de vue votre message.

Votre message est bien plus important que n’importe quel support d’enregistrement.

En mettant donc le support en avant, vous risquez de constater un déclin progressif dans votre motivation par rapport au travail.

Quand vous commencez un nouveau travail, l’expérience est souvent très excitante au début, mais plus le temps passe, moins vous êtes enthousiaste.

Cela vous semble-t-il familier ?

Par exemple, aujourd’hui, vous pouvez tomber sur des personnes qui se définissent comme étant des blogueurs professionnels (le support), et qui écrivent donc sur tout et n’importe quoi. Mais après plusieurs mois ou peut-être un an passé à faire cela, il n’est pas rare de les voir devenir apathiques et même déprimés par rapport à leur travail.

Pourquoi ? Eh bien, parce que le support (dans ce cas, un blog) est creux par sa nature même, et quelque chose de creux ne peut pas fournir une motivation durable.

Définir votre carrière en fonction d’un support d’enregistrement arbitraire, comme « blogueur professionnel », c’est comme si les membres d’un groupe de rock disaient : « Ouais, mec, tout est dans les CD ».

Alors que se passe-t-il quand vous mettez le support avant le message ? C’est simple, cela reviendrait à définir votre vie en fonction du contenant et non de ce qui remplit ce contenant.

Vous mettez le vide avant la plénitude.

Cela peut conduire à la procrastination, au manque de motivation et à un manque d’énergie.

Dans quelle mesure est-il motivant de définir votre carrière comme étant celle d’un blogueur professionnel (ou tout autre titre arbitraire) ?

Sur une échelle de 1 à 10, vous pourriez commencer par un 8-9 les premières semaines, mais où en seriez-vous après 5 ans ?

Probablement à 4 ou 5 dans le meilleur des cas. Mais en définissant votre carrière en fonction du message au lieu du support, vous vous situez probablement dans la fourchette de 8 à 10, et 5 ans plus tard, vous pouvez encore être en haut de l’échelle.

Dans mon cas, le message du développement personnel me permet de me maintenir à 10.

Mon niveau d’enthousiasme pour l’écriture, les discours, la gestion de blogs ou la programmation varie avec le temps, mais mon intérêt pour le développement personnel reste toujours élevé.

La motivation vient du message de votre travail, et non du support d’enregistrement.

Chaque matin, comment pensez-vous à votre travail ?

Vous dites-vous : « Aujourd’hui, je vais écrire quelque chose (support) ? » Ou vous dites-vous : « Aujourd’hui, je vais améliorer la condition humaine d’une manière ou d’une autre (message) » ?

Selon vous, quelle perspective est intrinsèquement la plus motivante ?

Le support d’enregistrement et le message

Il est certain que le message et le support d’enregistrement sont tous deux une partie importante de votre carrière. Toutefois, avec le rythme rapide des progrès technologiques, votre support d’enregistrement risque d’être beaucoup moins permanent que votre message.

Remarquez que le travail basé sur le support est fortement sujet à l’automatisation.

Un vendeur est remplacé par un site web. Une secrétaire est remplacée par un PDA. Un cabinet de relations publiques est remplacé par un blog.

Il est toutefois beaucoup plus difficile d’automatiser le message fourni par un être humain conscient.

Pour vous permettre de voir la chose posez-vous la question suivante : comment automatiser le message de développement personnel ?

Trouver votre message

Maintenant, comment trouver votre message ?

Votre message, c’est essentiellement l’objectif que vous poursuivez et j’ai abordé cela à plusieurs reprises dans divers articles de mon blog.

Voici cependant une autre façon de découvrir votre message :

Pensez à ce que vous apportez via votre travail ou votre carrière (ou même via une tâche ou un projet quelconque) et qui se distingue de ce qu’une personne lambda ferait.

Qu’est-ce qui est différent dans votre approche de celle d’autres personnes qui font le même travail que vous ?

Par exemple, quand je travaillais principalement comme programmeur informatique, j’étais extrêmement déterminé à améliorer mes compétences et je partageais avec enthousiasme ce que j’apprenais avec d’autres personnes.

C’est exactement ce que j’ai fait dans mon entreprise de conception de jeux vidéo.

Peu importe le travail que vous me confiez, vous pouvez être certain que je m’appuierai sur ces mêmes qualités pour l’accomplir.

Je m’efforcerai de m’améliorer sans cesse et je partagerai avec les autres ce que j’apprendrai en cours de route. C’est le « message » qui est unique à moi.

Imaginez-vous en train de travailler à différents postes et dans différents domaines.

Quelles sont les qualités dont vous faites preuve dans votre travail et qui vous sont propres ?

Répandez-vous la bonne humeur, l’harmonie ou la passion ?

Faites-vous preuve d’une profondeur analytique, d’une perspicacité intuitive ou d’une perspective rationnelle dans l’accomplissement de ce travail ?

Faites-vous preuve de loyauté et d’honnêteté ? Êtes-vous ouvert au travail d’équipe ?

Vous trouverez peut-être utile d’essayer de parler de vous en employant la métaphore. Êtes-vous un rocher ? Un aigle ? Une tempête ?

Si vous avez du mal à vous définir, demandez l’avis de personnes que vous connaissez.

(Vous pouvez leur demander de lire cet article avant. Ainsi, ils sauront les raisons qui vous motivent à leur demander cela).

Souvent, les autres peuvent nous voir plus clairement que nous ne nous voyons nous-mêmes.

adhérer à votre message

Adhérer à votre message

Une fois que vous aurez compris votre propre message (et votre compréhension évoluera sûrement avec le temps), vous pourrez commencer à l’exprimer plus consciemment.

Vous pouvez redéfinir votre carrière en fonction de ce message.

Croyez-moi, cela risque d’être très gênant au début. Mais avec le temps, si vous parvenez à surmonter le conditionnement social qui tente de vous enfermer dans l’utilisation d’un seul support d’enregistrement au lieu d’embrasser votre message, je pense que vous verrez que c’est une façon beaucoup plus satisfaisante de penser à votre carrière.

À l’école, on apprend surtout à travailler en fonction du support d’enregistrement. Au lycée, j’ai appris l’écriture. À l’université, j’ai appris la programmation informatique. À Toastmasters, j’ai appris à prendre la parole en public. Et grâce à d’autres blogueurs, j’ai appris la technique du blogging.

Malgré tout, le message que j’apporte via ces supports n’est pas quelque chose que j’ai appris à l’école.

Il s’agit d’un message que je porte en moi depuis l’enfance, même si j’en ai pris conscience en grandissant.

Lorsque j’ai changé de carrière, passant de la conception de jeux à un travail dans le développement personnel, c’était plus qu’un simple changement de carrière à mes yeux.

Je venais de passer d’un mode basé sur l’importance du support d’enregistrement à un mode basé sur l’importance du message.

Écrire, donner des conférences et bloguer sont de meilleurs supports pour mon message que de développer des jeux vidéo. Et comme la technologie continue d’évoluer, j’ai la possibilité d’adopter tout nouveau support qui émergera dans le futur. Les supports d’enregistrement ne sont que des contenants vides.

Le message est ce qui les remplit.

Lorsque j’ai commencé à définir ma carrière en fonction du message plutôt que du support, je me suis senti beaucoup plus en phase avec mon travail.

Parfois, je dis aux gens que je suis écrivain, blogueur ou un orateur — tout cela est vrai sur le moment. Mais intérieurement, j’ai le sentiment que l’un ou l’autre de ces contenants ne permet pas de décrire véritablement le travail que je fais.

Avez-vous déjà ressenti la même chose : que le titre de votre travail est trop réducteur ?

Que ressentez-vous lorsque vous dites : « Je suis un _____ » (remplissez l’espace avec le titre de votre emploi actuel) ?

Dites-le maintenant, et remarquez ce que vous ressentez. Est-ce que cela décrit vraiment la totalité du travail que vous faites ?

Vous est-il possible de vous formuler un nom qui tient vraiment compte du message de votre travail ?

Au lieu de vous considérer comme un avocat, par exemple, pourquoi ne pas vous donner le titre de « médiateur » (quelqu’un qui résout les conflits et rétablit la paix) ?

Au lieu d’être un commercial ou un programmeur informatique, essayez d’adopter le titre de « Résolveur de problèmes ». Ne serait-ce pas plus juste ?

Comment réagiriez-vous si quelqu’un vous remettait une carte de visite portant la mention « Jean Laurent, résolveur de problèmes » ?

Je suis sûr que certaines personnes accorderaient plus de crédibilité à une carte portant la mention « Avocat », mais je préférerais engager le « résolveur de problèmes ». Ce titre m’indique en effet que la personne comprend que la valeur de son travail dépasse le cadre d’un seul support d’enregistrement.

Quel message envoie votre carte de visite ?

Indique-t-elle seulement le support de votre travail ou transmet-elle le message ?

Quel serait le titre de poste le plus approprié pour vous ?

Au-delà de la carrière

Comme je l’ai mentionné au début de cet article, vous pouvez appliquer ce concept du support d’enregistrement et du message à d’autres aspects de votre vie, au-delà de votre carrière.

Je vous laisse le soin de réfléchir à la manière dont vous pourriez faire la différence entre le support d’enregistrement et le message en ce qui concerne votre santé, vos relations, vos convictions spirituelles, etc.

Article original écrit par Steve Pavlina.

Mettre le message en avant au lieu du support vous permet de rester réellement concentré sur la mission que vous vous assignez personnellement.

Dans la vidéo que je vous invite à regarder aujourd’hui, je parle aussi d’un exercice qui peut se révéler très efficace dans ce sens : envoyer un message à votre « moi » du futur. Je l’ai personnellement fait il y a quelques années et je peux vous dire que cela en vaut la peine. Voyez plutôt !

un commentaire

Laisser un commentaire

Bienvenue sur Devenez Meilleur, qui propose quelques-uns des meilleurs articles du blog de Steve Pavlina, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels