Le développement personnel pour les gens intelligents

Le courage créatif

faire preuve de courage créatifJ’aime ressentir la sensation que procure un engagement créatif important, tout en sachant que je dois m’appuyer sur mes connaissances et mes compétences, et poser un certain nombre d’actions afin de mener à bien mon projet.

Cela me rappelle l’époque à laquelle je faisais de la plongée de haut vol sur l’île de Catalina quand j’étais plus jeune, sautant d’un gros rocher la tête la première en direction de l’océan en espérant tomber du bon côté.

Une fois l’engagement pris, on a le sentiment de s’investir à fond.

Tous les doutes sont balayés, car il est inutile d’y repenser une fois que la décision d’aller de l’avant a été prise.

Une fois que je prends un engagement, toute mon énergie va dans la même direction c’est-à-dire vers la réalisation.

J’éteins intérieurement tout mode de pensée qui pourrait créer en moi une friction.

Si de telles pensées tentent de faire surface, elles sont effacées au laser.

Je reste particulièrement attentif à mes émotions tout au long de cette période, recherchant tout changement émotionnel par rapport à la grande motivation que je sens en moi.

Dès que je repère un problème, je m’y attaque immédiatement.

Je fais ce qu’il faut pour maintenir ma motivation au point idéal afin de me garantir un flux créatif constant.

Je suis présentement en plein dans ce mode.

En effet, aujourd’hui, j’ai enregistré et publié le dixième cours d’une formation que j’ai lancé il y a quelque temps.

Ce cours dure 21 minutes, et il m’a fallu 7 bonnes heures pour l’élaborer, l’enregistrer, l’éditer et le publier.

J’ai commencé à travailler un peu après 5 heures du matin et j’ai terminé juste après midi.

Engagement quotidien

Cet engagement fera désormais partie de mon quotidien pour les sept prochaines semaines, et ce, tous les jours, y compris les fins de semaine — jusqu’à ce que le cours soit achevé.

En plus d’enregistrer plus de 60 cours audio, j’organiserai également 8 conférences téléphoniques en direct pour les participants à la formation, une fois par semaine.

Réunir autant de personnes créatives pour qu’elles puissent échanger, partager et s’inspirer les unes les autres sera certainement une aventure très intéressante.

Il y a quelques années, l’ampleur et le timing d’un tel projet m’auraient effrayé.

Aujourd’hui, je m’en réjouis. Cela semble à la fois audacieux, divertissant et engageant.

Ce cours n’a pas été conçu à l’avance.

Je le crée en collaboration avec les braves âmes qui se sont inscrites, un cours après l’autre.

Quand je me suis réveillé ce matin à 5 heures, je ne savais pas quel enseignement j’allais proposer.

En revanche, à 6 heures du matin, j’étais déjà pleinement dans la conception de celui-ci.

travailler sur un projet créatif

J’aime l’exigence de ce projet créatif qui m’oblige à y consacrer de nombreuses heures chaque jour.

Je dois y aller étape par étape et mener chaque étape à son terme.

De cette façon, il y a au moins un nouveau contenu à délivrer chaque jour, et ce dernier n’est pas terminé tant qu’il n’est pas publié.

Je ne peux pas me contenter de consacrer ce qui me semble être suffisamment de temps et m’arrêter avant la publication.

Je dois terminer le cours et le publier, sinon la phase créative de la journée n’est pas achevée.

Grâce à ce rythme de travail, j’évite les pensées ou les sentiments mal alignés.

L’élan mental et émotionnel ne peut que progresser, et non reculer ou évoluer latéralement.

À mon avis, la force de mon engagement est suffisante pour me départir de toute énergie inadéquate.

Mon esprit est conscient de l’objectif quotidien.

Cela me satisfait de travailler dans une telle immersion, de m’engager pleinement dans l’un des projets créatifs les plus importants et les plus riches de ma vie.

Cet engagement est à l’origine de beaucoup de choses.

Le fait de dire à mon esprit que nous devons absolument aller de l’avant dans ce projet créatif permet à chaque partie de moi de suivre le mouvement.

Cela représente parfois un défi, mais j’ai le sentiment que je dispose de toutes les capacités mentales et émotionnelles dont j’ai besoin pour y arriver.

Par ailleurs, pour m’embarquer dans une telle aventure, j’ai besoin d’expérimenter un haut niveau de confiance en moi.

Il me faut croire que les idées vont affluer chaque jour, et qu’il y aura toujours de nouvelles vagues d’inspiration abondantes et constantes.

Je ne veux pas seulement élaborer des cours adéquats pour cette formation, mais aussi proposer des enseignements intéressants, originaux, profonds, brillants, uniques et souvent divertissants.

Ce que je veux, c’est pouvoir écouter un enseignement après qu’il ait été enregistré et me dire : « Bon sang, je n’en reviens pas, c’est fantastique ! »

Je veux exploiter et extraire chaque goutte d’essence créative que je possède et la déverser dans ce cours.

L’objectif, c’est d’enregistrer avec une énergie émotionnelle et une expressivité exceptionnelles.

Je veux profiter de cette expérience, jour après jour.

Après la publication de chaque cours, je veux être comblé de satisfaction et de gratitude, en anticipant la beauté du moment où les gens pourront l’écouter.

mettre son talent au profit d'un projet créatif

Le courage créatif

J’ai le sentiment que la clé de tout cela réside dans le courage créatif — avoir enfin le courage de me lancer dans un projet créatif qui me semble important.

Cela implique de choisir un projet qui me met au défi.

Ce n’est pas une chose aussi facile que cueillir un fruit mûr sur un arbre.

Même si j’ai la possibilité de me faciliter l’exercice, il me faut me mettre dans les meilleures conditions pour parvenir à ce résultat.

Un effort partiel ne suffira pas.

Je suis très content de mes 10 premiers cours.

Les commentaires qui me parviennent sont très positifs, certaines personnes affirmant qu’elles en ont déjà eu pour leur argent.

J’y mets vraiment tout mon cœur et toute mon âme, si bien que certains enseignements m’ont fait pleurer pendant que je les élaborais.

Pour moi, il ne s’agit pas d’une simple expérience mentale.

C’est un voyage puissant à travers l’espace créatif, et cela peut être émotionnellement intense.

En fait, c’est comme si je prenais toute l’énergie émotionnelle qui m’a traversé pendant près de 30 ans de travail créatif et que je l’infusais dans ce programme.

C’est puissant !

Par ailleurs, il m’est agréable de constater qu’il faut un certain degré de courage créatif pour répondre à l’invitation à participer à ce cours particulier.

Oui, il n’est donc pas accessible à tous.

Il s’adresse aux personnes qui sont capables de faire preuve de courage créatif et de faire ce qu’il faut pour accomplir le travail qui est le leur en ce monde.

Il faut avoir du cran pour s’engager dans une telle aventure, en sachant que l’on en sortira transformé, et que l’on pourra faire des vagues dans le monde.

J’ai l’impression que le véritable objectif de la formation est de remplir le cœur et l’esprit des participants avec autant d’inspiration créative et de motivation qu’ils ressentent une amélioration majeure de leur courage créatif, afin que cette énergie puisse jaillir en une puissante fontaine d’expression créative originale.

Article original écrit par Steve Pavlina.

Parmi les nombreux facteurs qui peuvent vous empêcher de faire preuve de courage créatif figure notamment l’absence d’exploration. Vous devez comprendre que c’est sans exploration, vous ne pouvez pas faire preuve de créativité, ou du moins vous montrer aussi créatif que vous pouvez l’être en temps normal. Je vous explique un peu mieux tout cela dans la vidéo ci-dessous.

Laisser un commentaire

Bienvenue sur Devenez Meilleur, qui propose quelques-uns des meilleurs articles du blog de Steve Pavlina, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels