Histoires de manifestation

Note : cet article est une traduction de l’article Jennifer Jarvi’s Manifestation Story et Robert Blum’s Manifestation Story de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Jennifer Jarvi :Manifestation et méthode scientifique

Voici une délicieuse histoire que j’ai reçue d’une de nos participantes à notre expérience du million de dollars, Jennifer Jarvi. C’est un super exemple de la façon dont la fresque des synchronicités peut se tisser elle-même une fois que vous commencez à avoir une intention claire. Je lui ai demandée si je pouvais partager son histoire ici, et elle m’a donné le feu vert. Alors la voilà :

Je dois vous raconter mon expérience personnelle de cette expérience du million de dollars. Je n’en reviens pas !

J’ai lu l’article sur le sujet le 3 novembre, et j’ai décidé d’avoir moi aussi cette intention et de participer de façon privée. J’ai aussi décidé, après des mois à ne pas trouver une voiture qui me plait, que j’allais tenter la même chose en amenant la voiture parfaite dans ma vie.

Le 4 novembre, je me suis dit pourquoi pas, et je me suis inscrite publiquement.

Le 5 novembre, de but en blanc, je suis entré dans un magasin de fil (je suis couturière) et j’ai découvert qu’ils allaient fermer et que tout était à 1$ l’écheveau. C’est bien en dessous du prix de vente normal, absolument incroyable. Alors j’ai acheté une grande part de leur inventaire et j’ai fait un stock pour mon affaire, en pensant que c’était vraiment une trop grosse coïncidence pour ne pas y voir un lien. Je vendais jusque là des bijoux sur eBay sans beaucoup de succès. J’ai commencé à vendre du fil et les offres affluent ! Cela a parfaitement fonctionné !

En ce qui concerne la voiture, les choses ne progressaient pas aussi vite – jusqu’à vendredi dernier, où j’ai vu une voiture en stationnement qui répondait à toutes mes attentes. Enfin ! Aujourd’hui je l’ai conduite et je suis rentré à la maison pour faire une recherche sur cette vente. Quand j’ai vu que le vendeur avait acheté la voiture le 3 novembre – le jour exact où j’ai commencé à avoir les deux intentions – j’ai pris cela comme un signe et je suis allé l’acheter. Elle est maintenant garée dans mon allée, et met un terme à mon long dilemme de la découverte de la voiture parfaite.

Alors je me suis assise pour réfléchir à un nom pour ma voiture, et j’ai pensé que j’allais peut-être lui donner un nom de fil. Tout sonnait trop gentillet. Alors pour faire honneur à cette expérience, j’ai décidé de le nommer d’après un mot japonais signifiant « intention ». (J’apprends le japonais et la voiture est de marque japonaise.) J’ai trouvé : « ito » – ça sonnait bien. J’ai alors regardé du côté japonais du dictionnaire, pour vérifier la traduction dans les deux sens ; « ito » signifie à la fois « intention » et… « fil ». (Ils se prononcent différemment pour chaque signification, mais cela s’écrit pareil.)

Pas une simple coïncidence. Je n’y crois plus maintenant !

Merci de m’avoir laissé partager mon histoire. Quelle aventure que ces deux dernières semaines. J’ai hâte de découvrir ce qu’il y a d’autre en magasin !

Félicitations, Jennifer !

Robert Blum :

Voici une autre super histoire de manifestation que j’ai reçue de la part d’un des participants à notre expérience du million de dollars, Robert Blum. J’aime cette histoire parce que cela aide à mettre en évidence le fait que ce n’est pas une expérience scientifique, et que le scepticisme scientifique ne fera que vous empêcher d’obtenir des résultats. Voilà l’histoire de Robert (diffusée avec sa permission) :

Bonjour Steve,

J’ai rejoint votre expérience du million de dollars à peu près au moment où vous l’avez posté, avec peut-être simplement un jour de retard. Après cela, silence complet côté argent. Même les pennies que je trouve habituellement dans la rue ont disparu comme par magie. Le seul argent qui semblait concerné était les 4 centimes que j’ai trouvés dans une poche. J’ai vraiment hésité à les accepter comme une « manifestation », étant donné que techniquement ce n’était pas le cas – ils étaient là avant que cette expérience ne commence.

Puis, ce soir, en rentrant à la maison, j’ai réalisé ce qui m’ennuyait – si je les acceptais, cela ne serait pas une expérience scientifique répétable. Donc, après avoir hésité pendant un moment (étant donné que j’ai perdu les clés de ma porte… 🙁 ), j’ai décidé que l’intention ne mentionnait pas « scientifiquement » ou « répétable » – donc j’ai décidé de prendre quand même l’argent quelle que soit la façon dont il se manifestait. Presque immédiatement après ça, j’ai encore découvert de la monnaie dans mon sac à dos, en fouillant pour trouver les clés.

Dix minutes plus tard, il s’est avéré que les gens de la maintenance nous ont fait grâce des 25$ de frais pour entrer dans l’appartement. (Ce que je n’ai maintenant aucun mal à considérer comme un gain – après tout, je m’en serais normalement séparé.)

Je rentre dans la maison, et lit votre article sur le fait de gagner 25$ en ouvrant un compte chez ING Direct, avec 10$ pour chaque souscripteur supplémentaires, soit 60$ de gagnés (moi et ma femme) – ce train a donc vraiment commencé à rouler, au *moment* où j’ai modifié mes à-priori. J’admets que j’étais sceptique, mais maintenant je suis définitivement monté à bord !

Merci d’avoir partagé ça, Robert !

J’ai reçu près d’une dizaine de mails similaires de la part d’autres personnes qui ont noté qu’une fois qu’elles avaient cessé de voir cette expérience avec un scepticisme scientifique, de nouvelles sources d’argent ont commencé à apparaître quasi immédiatement. Quelques personnes ont même rapporté quelques petits gains à la loterie. Un point de vue sceptique ne fera que vous empêcher de manifester de l’argent parce que dans le même temps où vous gardiez l’intention de manifester de l’argent, vous le niiez simultanément en ayant des doutes. Souvenez-vous que chaque pensée est une intention. Un des plus grands défis dans cette expérience est d’être capable d’ouvrir suffisamment votre esprit pour avoir l’intention positive sans la nier. Cela ne vous fera aucun bien de passer 60 secondes par jour à avoir l’intention de manifester de l’argent si vous passez les 86340 autres secondes à douter que cela fonctionne. Ce que j’ai trouvé le plus utile est d’avoir cette intention pendant plusieurs minutes par jour tout en étant le reste du temps ouvertement curieux quant au moment où la prochaine somme d’argent arrivera. À tout le moins cela me garde mentalement ouvert au fait de reconnaître de nouvelles opportunités, et cette ouverture me met dans la bonne disposition d’esprit pour agir immédiatement sur elles.

Relâcher votre scepticisme ne va pas vous transformer en idiot crédule qui part à la chasse aux vampires. Cela va simplement étendre votre réflexion pour vous permettre de reconnaître de nouvelles responsabilités. Si vous attendez toujours qu’une entrée d’argent arrive, vous avez bien plus de chances de trouver un moyen de faire que ça arrive.

Crédits photo : Andrzej Wilusz

2 commentaires

  • cori dit :

    Bonjour,
    Comme c’est amusant, j’ai émis le souhait hier de faire entrer plus d’argent dans ma vie et surtout de trouver un ou des moyens pour y parvenir. Je prends ça comme un clin d’œil ou un signe.
    Merci pour cette traduction qui tombe à point nommé.
    Cori

  • Cécile dit :

    J’adore cet exercice, il a super bien marché pour moi lundi, c’était presque trop!
    – une opération gagnée dans le cadre de mon agence (30 000 euros sur 3 ans- pas la folie non plus mais c’est toujours ça!))
    – un remboursement de frais perso inattendu (235 euros)
    – un paiement en avance dans le cadre de mon entreprise (environ 4000 euros)
    et un dernier remboursement perso inattendu également (250 euros)
    Mais ‘presque trop’ est une très mauvaise pensée…. je me retrouve cette fin de semaine avec 600 euros à payer de ma taxe d’habitation que j’avais complètement zapée… Gloups!
    Je vais donc supprimer ce sentiment d’imposture et fortifier la co-création !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *