Le développement personnel pour les gens intelligents

Faire basculer le pendule

Que se passerait-il si vous pensez devoir vous maintenir dans une posture que vous tolérez pour l’unique raison qu’elle vous permet de profiter d’un certain nombre d’avantages secondaires ?

Notons que cette situation, vous ne pensez pas pouvoir vous permettre d’y mettre immédiatement fin et perdre ces gains pendant que vous cherchez une meilleure situation.

Voici un exemple : que se passerait-il si vous pensez que vous ne pouvez pas vous permettre de quitter votre emploi parce que vous ne souhaitez pas vous retrouver sans revenu pendant que vous cherchez quelque chose de mieux ?

Que se produirait-il si vous ne pensez pas pouvoir quitter une relation qui ne vous convient pas parce que vous ne voulez pas vous retrouver seul le temps de trouver un partenaire plus compatible ?

Le fait de vous retrouver dans de telles situations peut ralentir votre progression, mais cela ne doit pas nécessairement vous empêcher d’aller de l’avant.

Lorsque vous n’êtes pas à l’aise dans une situation donnée, la vie peut finir par vous en éjecter ou saboter suffisamment l’expérience pour que d’autres personnes vous mettent à la porte, par exemple en vous licenciant ou en rompant avec vous.

Accepter de telles circonstances négatives vous plonge dans une situation instable.

D’une manière ou d’une autre, cette situation finira par prendre fin. La vraie question est de savoir quand.

Si vous préférez évoluer très lentement vers la clarté, alors tolérer une situation négative est certainement une manière de parvenir à cette fin.

Cela vous ralentira beaucoup. Toutefois, vous pouvez toujours suivre cette approche si vous sentez que c’est ce que vous avez besoin d’expérimenter.

Maintenant, si vous n’êtes pas prêt à quitter une situation acceptable avec des revenus secondaires, mais que vous souhaitez néanmoins progresser vers une plus grande clarté, voici une question clé à vous poser (à vous poser encore et encore) : qu’est-ce qui est le plus important pour moi en ce moment — les avantages secondaires que j’obtiens (comme le salaire, la compagnie, etc.) ou mon alignement avec d’autres choses plus importantes ?

Si votre réponse honnête est que les avantages secondaires sont en effet les plus importants pour vous en ce moment, et que vous n’êtes pas prêt à les perdre, alors, dans un sens, on pourrait dire que vous avez déjà une certaine clarté, n’est-ce pas ?

Vous reconnaissez clairement que ces avantages sont ce qui est le plus important pour vous. Et vous pouvez donc être d’accord pour continuer à faire ce qu’il faut pour les conserver.

En fait, si vous pensez que c’est la bonne approche pour vous en ce moment, je vous encourage à faire ce choix.

vers la clarté

Essayez cette approche pour la forme et voyez ce que cela donne.

Passez quelques semaines à vivre avec cet état d’esprit. Sachez que vous avez choisi de donner la priorité à ces avantages secondaires pour le moment.

Dites-vous que c’est ce que vous voulez ou devez faire comme expérience à ce moment précis.

Voyez si vous pouvez continuer à vous sentir bien par rapport à cette décision.

Si vous pouvez vous sentir bien par rapport à cette décision, alors votre réaction interne négative en ce qui concerne votre situation commencera à se dissiper.

Vous passerez de la tolérance à l’acceptation et à la reddition, et vous cesserez de résister à ce que vous ne voulez pas. Oui, vous commencerez à apprécier votre situation pour la valeur qu’elle vous apporte.

Vous apprécierez davantage votre salaire, vous apprécierez davantage votre partenaire, etc.

Grâce à cette reddition, votre sens de la clarté s’améliorera.

Par contre, si vos efforts pour mettre vos avantages secondaires au-dessus des autres choses importantes à vos yeux ne résistent pas à l’épreuve du temps et que vous êtes toujours indécis, cela laisse entendre qu’au fond, quelque chose d’autre est en fait plus important pour vous que ces avantages secondaires que vous essayez si ardemment de défendre.

Cela semble indiquer que vous vous dirigez vers une transition.

C’est une autre invitation à l’acceptation et à la reddition. Dans ce cas, pouvez-vous accepter la transition qui s’annonce pour vous ?

Pouvez-vous reconnaitre que vous êtes actuellement dans une situation instable et que, d’une manière ou d’une autre, vous allez bientôt passer à autre chose ?

Si vous pouvez accepter le fait que votre transition est inévitable, vous expérimenterez également une plus grande clarté.

Cela vous aidera à surmonter le doute quant au fait de rester où vous êtes, et cela fera basculer le pendule dans l’autre sens.

Vous vous sentirez de plus en plus insatisfait de votre situation actuelle et vous serez moins enclin à la tolérer.

Dans tous les cas, faites basculer le pendule. C’est la clé pour surmonter l’ambivalence.

Si vous le faites basculer dans un sens et que cela ne mène pas à une plus grande clarté, alors faites-le encore plus fort dans l’autre sens.

Avantages secondaires vs Recherche de la clarté

Penchez-vous dans un sens, et si cela ne fonctionne pas, alors penchez-vous encore plus dans l’autre sens. Continuez à augmenter l’amplitude de vos oscillations jusqu’à ce que vous vous libériez, d’un côté ou de l’autre.

De deux choses l’une : soit vous en venez à aimer votre situation actuelle de manière à vous y investir pleinement afin de vous libérer de toute résistance significative, soit vous trouverez votre situation actuelle si intolérable que vous serez enfin prêt à passer à autre chose et à faire la transition.

Vous pouvez faire osciller le pendule même si vous continuez à profiter des avantages secondaires.

Si vous ne faites pas bouger le pendule, ou si vous n’êtes pas disposé à le faire parce que vous pensez que cela pourrait mettre en danger vos revenus secondaires en augmentant les chances de transition, il y a alors un autre niveau d’acceptation et de renonciation sur lequel vous devez travailler.

Il s’agit d’accepter que vous vous condamniez effectivement à un manque de clarté permanent.

Vous anéantissez vos chances d’expérimenter plus de clarté que vous n’en avez actuellement.

Vous pouvez rester coincé dans l’ambivalence et la confusion si vous le souhaitez.

Cependant, si vous voulez expérimenter plus de clarté, il est judicieux d’accepter que vous ne puissiez pas continuer à tolérer cette situation actuelle que vous n’aimez pas réellement.

De plus, vous ne pouvez pas non plus continuer à tolérer l’ambivalence.

Et la raison en est simple. La tolérance et l’ambivalence ne créent pas la clarté ; elles ne font que perpétuer la confusion.

Article original écrit par Steve Pavlina.

Quand vous décidez, sous fond de clarté, le genre de vie que vous souhaitez vivre, vous pourriez vous rendre compte qu’il vous faut faire un certain nombre de sacrifices pour y parvenir. C’est exactement ce dont je parle dans la vidéo ci-dessous.

Laisser un commentaire

Bienvenue sur Devenez Meilleur, qui propose quelques-uns des meilleurs articles du blog de Steve Pavlina, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels