Bombardement d’ours

Note : cet article est une traduction de l’article Bear Bombing de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

BombeDernièrement je me suis amusé avec une chose que j’appelle le « bombardement d’ours ». Si ma femme et mes enfants décident qu’ils veulent continuer à dormir bien après l’aube, j’attrape le fidèle minuteur digital que j’ai dans ma cuisine (qui a une alarme très forte), je règle la mèche sur 4 secondes, et je prends position juste en dehors d’une de leurs chambres. Puis dans un mouvement fluide, j’appuie sur le bouton d’allumage du minuteur, j’ouvre la porte, et je lance la grenade anti-ours sur le lit avant de fermer la porte et de me mettre à l’abri. Quand la grenade anti-ours explose dans un bruit de tonnerre, je jouis d’un amusement sadique à la vue de la confusion gonflée d’adrénaline de l’ours qui est sorti de force de son hibernation. Même si un réveil normal peut être éteint et dédaigné, la tempête hormonale qui suit et que le bombardement crée chez le malheureux ours ne manque jamais de lui assurer un réveil définitif. Apparemment, la colère, la trahison et l’envie de meurtre sont même de meilleurs stimulants que la caféine.

Bombarder les ours, cependant, est plus qu’un simple amusement polyphasique. Nous, les ours, avons fréquemment besoin d’une piqûre de rappel quand nous nous attardons trop longtemps dans un niveau de vie inconscient. Dans ces situations, c’est le devoir de ceux qui sont conscients de jeter quelques bombes anti-ours dans les grottes des masses hibernantes.

Voici quelques suggestions utiles pour un bombardement d’ours réussi :

« Hé Samantha… ça te dirait de mettre une pièce dans le dernier pot commun du bureau ? On parie sur le temps que tu vas continuer à vivre avec Kevin. Le nouveau voulait parier sur la date à laquelle votre mariage prendrait fin, donc j’ai dû l’informer qu’il ne pouvait pas parier sur des évènements qui sont déjà arrivés. »

« Hé Julien… je voulais juste que tu saches qu’on a coupé l’accès internet de ton bureau. Après avoir installé un spyware sur ton PC et avoir vérifié les connexions, on a décidé que cela multiplierait ta productivité par 10. »

« Hé Pauline… Bien sûr que je veux aller manger avec toi. Mais alors j’aimerais te montrer cet endroit incroyable à 2 pas d’ici, je suis sûr que tu n’as jamais vu ça. Ca s’appelle une salle de sport. Et y a ce nouveau truc que les gens font et qu’on appelle le sport. Il faut le voir pour le croire ! »

« Hé JC… on se demandait si tu pourrais te passer un coup avec ce vaporisateur quand tu reviens de tes pauses-clopes. La plupart d’entre nous préfèrent l’odeur des fleurs à celle des cendres. On aimerait aussi savoir si il y a quoi que ce soit qu’on peut fait pour te faire changer d’idée quant à la décision de te tuer. »

La plupart des ours ne vont pas apprécier les bombardements ; pourtant, une fois que les bombardements sont installés régulièrement (au moins une fois par semaine), l’ours va trouver de plus en plus difficile de revenir à une hibernation complète. Et au final la conscience toute neuve de l’ours pourrait l’amener à faire quelques vrais changements pour améliorer ses conditions de vie d’ours. Cela a un effet notable d’amélioration des conditions de tout le monde, étant donné que l’ours conscient et heureux est un plaisir pour les yeux.

Amusez-vous avec vos chers ours, et jetez une grenade anti-ours aujourd’hui.

Mise à jour : Ceux qui me lisent depuis longtemps reconnaîtront que j’écris avec tout un tas de styles différents, donc si cet article n’est pas à votre goût, essayez de ne pas trop vous agacer. Le bombardement d’ours est extrêmement efficace avec les gens qui ont la bonne réceptivité et un bon sens de l’humour (cela a fait des merveilles avec moi fut un temps), mais si vous êtes du genre sensible qui se met sur la défensive au lieu de voir de l’humour dans ce genre de choses, alors vous pourriez vouloir remplacer les bombardements par des câlins. 😉

Crédits photo : © fotomek – Fotolia.com

2 commentaires

  • Kara Kalm dit :

    En tout humour, j’aurais une forte tendance à égorger ou à frapper violemment toute personne susceptible de perturber la quiétude de mon sommeil avec un minuteur qu’elle s’appelle Steve Pavlina ou pas.

    Je me demande comment il réagirait si on fracassait violemment son ordinateur par terre sous prétexte que c’est mauvais pour les yeux et pour le système nerveux à cause des ions positifs 😉

  • Pascal dit :

    Bonjour,

    ça peut être amusant de bombarder des ours. Par contre, ils peuvent ne pas être stimulés et au contraire être vexés ou carrément humiliés.
    C’est donc à utiliser avec précaution (selon moi) sur des personnes qu’on connaît vraiment bien.

    à bientôt,

    Pascal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *