TwitterFacebook
Le développement personnel pour les gens intelligents

L’intelligence est une bénédiction

Note : cet article est une traduction de l’article Intelligence Is Bliss de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

IntelligenceOn dit souvent que « L’ignorance est bénie », mais est-ce vraiment exact ? Je ne le pense pas. Je pense qu’il est plus exact de dire que c’est l’intelligence qui est une bénédiction.

Quand je suis ignorant à propos de quelque chose, je pourrais être dans un état de contentement temporaire, mais je n’appellerais certainement pas cela une bénédiction. Qu’est-ce que l’ignorance de toute façon ? L’ignorance n’est-elle pas un simple déni déguisé ? Chaque fois qu’il apparaît que je suis ignorant et qu’une chose me prend soi-disant par surprise, je ne suis pas si surpris que cela parce qu’à un certain niveau je m’attendais à ce que ça arrive. La surprise apparente est un signal d’alarme pour cesser de vivre dans le déni.

Pendant la majeure partie de ma vie d’adulte, j’ai fixé des objectifs qui étaient trop petits pour moi, même si une partie de moi plus profonde savait toujours que j’étais un peu court question ambition. Si j’étais resté ignorant, je n’aurais jamais connu l’incroyable bonheur qui ne peut être trouvé que de l’autre côté de la peur.

L’ignorance est un déni déguisé

Je pense que la plupart des gens sont en fait assez intelligents, mais la peur et le conditionnement social retourne contre eux leur intelligence. Vous avez deux options basiques dans votre vie. La première option est d’utiliser votre intelligence pour vous comprendre, pour comprendre la réalité, et pour vivre de la façon la plus intelligente que vous pouvez comprendre. La seconde option est de vous contenter d’une fausse impression personnelle qui est en-dessous de son potentiel, de créer une réalité fausse, et d’investir toute votre énergie dans la défense de ce que vous avez créé. Mon objectif est d’aider les gens à choisir l’option 1, tout comme je le fais moi-même. En éveillant les aspects de ma vie qui suivent encore l’option 2, je fais de mon mieux pour les convertir à l’option 1.

Nous succombons à l’option 2 quand nous baissons les armes face à nos peurs. Quand nous imaginons nos peurs comme étant plus grandes que nous ne le sommes, nous nous recroquevillons face à elles, et nous nous rendons trop ignorant pour éviter d’affronter cette pénible décision. Mais quand nous nous imaginons plus grands que nos peurs, nous nous donnons le pouvoir d’agir malgré notre peur, et nous rassemblons notre intelligence pour qu’elle travaille avec nous et non contre nous.

Vous êtes un être extrêmement puissant. Vous ne pouvez pas NE PAS être puissant. Mais votre pouvoir doit aller quelque part, donc soit cela nourrit vos désirs, soit cela nourrit vos peurs. Quand votre pouvoir nourrit vos désirs, vous manifestez du bonheur. Quand votre pouvoir nourrit vos peurs, vous manifestez de la souffrance.

L’ignorance est la résultat du fait de nourrir vos peurs avec votre pouvoir puis de nier que vous l’avez fait pour éviter de souffrir. Mais ce n’est pas une vraie solution parce que la souffrance va casser les illusions du déni. Ce chemin mène à une spirale négative où vous devenez de plus en plus investi dans la défense de votre position erronée (que vous n’aimez pas vraiment de toute façon), afin d’éviter de faire face à une vérité que vous connaissez déjà.

Quelle est la vérité ? La vérité est que vous savez déjà ce que vous voulez, mais que vous avez peur de ne pas l’obtenir. Vous savez aussi que ce que vous obtenez en ce moment n’est pas ce que vous désirez. Donc vous prétendez que ce que vous avez est acceptable afin d’esquiver le défi de poursuivre ce que vous voulez vraiment. Vous dites, à vous-même et aux autres, « C’est ce que je voulais faire », mais vous ne le pensez pas vraiment.

La vérité est que vous pouvez avoir ce que vous voulez, mais que pour l’obtenir, vous devez cesser de donner votre pouvoir en pâture à vos peurs et commencer à le mettre au service de vos désirs. Et ce que vous voulez vraiment plus que tout est d’être dans un état de félicité… pas la version « l’ignorance, c’est le bonheur », mais la vraie version dans laquelle vous êtes heureux parce que vous avez fait de votre vie ce que vous vouliez qu’elle soit. Votre existence quotidienne fait que vous êtes dans un état de bonheur constant parce que c’est incroyablement bon.

L’intelligence mène à la félicité

Je suis d’accord avec ceux qui disent que le bonheur est notre état naturel. Cependant, l’ignorance n’est pas source de bonheur ; c’est un obstacle au bonheur. Découvrir notre déni et faire face à nos peurs est un processus intellectuel. Les émotions entrent certainement en compte, mais je pense que les plus grandes avancées surviennent quand nous « saisissons » cela mentalement et que nous voyons les choses sous un jour nouveau. Ces moments de tâtonnements nous font avancer en direction du bonheur total.

Certaines personnes disent que si vous êtes vraiment intelligent, vous ne pouvez pas être heureux. C’est débile. Si vous êtes intelligent alors vous devriez être davantage capable de créer plus de bonheur, et non moins. Mais le simple fait que vous soyez intelligent ne signifie pas que vous serez heureux. Vous pourriez tout aussi bien appliquer votre intelligence au fait de créer et défendre une réalité erronée. Beaucoup de personnes pourtant intelligentes le font, et elles en souffrent. Mais leur intelligence n’est pas la cause de cette souffrance. Leur souffrance est causée par la décision de nourrir leurs peurs avec leur pouvoir au lieu de nourrir leurs désirs.

L’intelligence peut être un outil positif et puissant s’il est utilisé sagement. Vous pouvez en fait utiliser votre intelligence pour vous éloigner de la peur grâce à la raison.

Nous n’avons pas peur de ce que nous comprenons. Nous n’avons peur de ce que nous ne comprenons pas. Si vous comprenez suffisamment une chose pour la percevoir comme un réel danger, vous n’en avez pas peur : vous l’évitez. Avez-vous peur d’une poêle chaude ? Heureusement que non. Mais vous êtes suffisamment intelligent pour éviter de la toucher. Quand vous comprenez une chose clairement, la peur est inutile.

L’intelligence peut être utilisée comme antidote contre la peur. Si votre vie est pleine de peur, de déni, et de souffrance, vous ne comprenez pas suffisamment votre vie pour ne pas en avoir peur. Si vous utilisez votre intelligence pour augmenter votre compréhension, et si vous acceptez totalement les vérités que vous découvrez en cours de route, vous ferez petit à petit passer votre pouvoir de vos peurs à vos désirs.

Le fait d’utiliser votre intelligence pour mieux comprendre la vie, l’univers, et tout le reste est un processus de réduction de la peur. Plus vous comprenez, moins vous avez peur. Quand vous vous libérez de la peur, vous éliminez le besoin d’ignorance et de déni, et le vrai bonheur est le résultat naturel. De façon quasi littérale, la vérité vous libèrera.

Crédits photo : © nadinmay – Fotolia.com

Post a Comment

Your email is kept private. Required fields are marked *

7 Partages
Partagez7
Tweetez